Comment réussir un portrait

1 juin 2011

Le portrait est une discipline de la photo que nous pratiquons tous à un moment ou à un autre, ne serait-ce qu’en faisant des photos de famille. Mais si on a une certaine exigence et qu’on veut réussir des portraits de qualité, on se rend vite compte que la recette est un peu plus compliquée qu’attendre un sourire et déclencher. Voyons ensemble ce qu’il faut savoir et ressentir pour un bon portrait.

Aparté : à l’heure où vous lisez ces lignes, je suis en Irlande à profiter d’une petite semaine de vacances, en compagnie de mon appareil photo (notamment). Ça me donnera sans doute l’occasion d’écrire un article sur le sujet, mais en attendant j’ai programmé la publication automatique de cet article, et donc vous pourrez continuer à profiter du blog normalement, grâce à la magie d’internet ! (d’ailleurs si vous entendez parler du crash d’un avion Belgique → Irlande à cause des cendres du volcan, ceci est peut-être un article posthume XD) Trêve d’humour noir, passons à l’article (et soyez sages en mon absence ;) ).

 

Personnellement, je fais beaucoup de photo de portrait (exclusivement en lumière naturelle), et je dirais même que c’est sans doute mon genre photographique préféré. L’être humain me fascine, capter le petit instant qui fait la beauté de quelqu’un, le regard qui trahit une émotion, l’attitude qui est propre à une personne… je trouve ça tout simplement magique. Je me suis donc dit qu’il me fallait vous faire partager tout ce que j’ai appris, mais aussi tout ce qu’il me reste à apprendre. Car le portrait est un exercice très difficile que je suis encore loin de maîtriser.

Je vais vous donner quelques astuces techniques simples, mais ce n’est pas le plus important : je vais surtout m’attacher à la manière de capter l’émotion, de saisir l’essence de la personnalité de son sujet.

Techniquement, ce n’est pas très compliqué

Oui, un portrait n’est techniquement pas complexe à réaliser la plupart du temps. Il faut mettre en valeur votre sujet, qu’il soit fort et qu’il occupe toute l’attention dans l’image, à moins que vous vouliez le mettre en relation avec un autre élément. Mais restons simples.

  • Faites la mise au point sur les yeux. « Le miroir de l’âme », tout ça, on connaît la chanson, mais c’est vrai. Le regard de quelqu’un peut réellement décupler l’effet d’un portrait, et j’ai tendance à penser qu’il faut qu’il soit net pour en maximiser l’effet. Enfin au moins un œil sur les 2, si vous aimez comme moi jouer avec de très faibles profondeurs de champ ;)
  • Cadrez serré. En ce qui me concerne j’aime beaucoup les portraits très serrés, mais dans tous les cas (même pour une photo en pied), remplissez autant que possible le cadre avec votre sujet, il n’en sera que renforcé.
  • La profondeur de champ, parlons-en. Il vous faut la réduire pour isoler votre sujet de l’arrière-plan. Je ne vais pas vous refaire tout le speech car j’ai déjà fait un cours sur la profondeur de champ ;)
  • Une jolie lumière : j’aime beaucoup jouer avec la lumière ambiante pour mettre en valeur mon sujet. Mais une jolie lumière n’est pas toujours ce que vous pensez : un grand soleil provoque des ombres un peu dures qui peuvent jurer avec le visage. Ce n’est pas forcément rédhibitoire, mais il faut y prendre garde. Au contraire, un soleil légèrement voilé permet de diffuser la lumière et d’adoucir les ombres. Préférez donc ce temps-là pour vos portraits en lumière naturelle.

Et c’est tout. Et encore, ce ne sont que des règles générales, et vous pouvez tout à fait les prendre à contrepied si vous avez une idée originale derrière. Exemples rapides :

  • Vous pouvez faire la mise au point sur un détail de la personne (une mèche de cheveux, l’oreille, etc…) pour le mettre en valeur, en particulier si vous utilisez une faible profondeur de champ.
  • Vous pouvez cadrer plus large et utiliser une profondeur de champ plus importante si vous souhaitez mettre votre sujet en relation avec son environnement.
  • Vous pouvez shooter en plein soleil ou en contre-jour pour créer un effet particulier, mettre en valeur une ambiance ou un détail.

Vous voyez qu’on peut contourner les règles énoncées plus haut, mais seulement si on a un but particulier. Dans le cas contraire, il vaut mieux s’y tenir au moins quand on débute. Comme d’habitude, il faut d’abord connaître les règles avant de pouvoir les enfreindre ;)

La relation avec votre sujet

Les gens adorent et détestent à la fois le portrait. Ils adorent le résultat (qui n’a pas envie d’avoir une jolie photo de soi ?), mais détestent le processus, car il est dur de se retrouver face à l’objectif. Absolument TOUTES les personnes que j’ai prises en photo (sans exception) m’ont dit exactement la même chose :

Je ne suis pas photogénique.

Ce à quoi je leur répondais que dans ce cas, ce serait de ma faute :P

Détendre et déstresser votre modèle

C’est un exercice compliqué que d’être « modèle », même de façon informelle. Alors aidez-les. Quelqu’un qui prend du temps pour faire une session photo avec vous mérite que vous le/la mettiez à l’aise. Le maître mot est de parler, encore et encore. C’est très difficile, moi-même je ne le fais pas tout le temps (pourtant je suis un grand bavard :P). En effet, on est concentré sur sa prise de vue, on essaye de trouver des idées, de ne pas faire attendre la personne, et pour le peu qu’on soit un peu perfectionniste on est jamais satisfait du résultat.

Donc la vie n’est pas facile pour nous non plus, sauf que votre modèle s’en fout :P L’essentiel est d’établir un climat de complicité, de détendre la personne et de gagner sa confiance. C’est parfois moins facile que d’autres, selon les personnes.

 

AlexandraDans les cas un peu extrêmes, j’emploie une technique simple : je déclenche assez souvent, pas forcément quand je vois quelque chose d’intéressant, mais juste pour habituer la personne au bruit du déclenchement. Et au bout d’un moment (il peut falloir une heure !), elle finit par s’y habituer, et c’est là que vous récoltez les fruits de vos efforts.

 

J’ai découvert autre chose qui fonctionne bien : étonnez votre modèle. J’allais dire « faire rire », mais c’est légèrement différent. J’ai le sentiment qu’avec quelqu’un qu’on connaît bien mais qui est stressé par l’objectif, il est paradoxalement plus difficile d’obtenir qu’il/elle se lâche. Parce que si vous photographiez un bon ami, il va bien se douter que vous allez essayer de le faire rire. Et il y a même des chances qu’il sache comment ;) Le tout est de réussir à l’étonner quand même.

C’est pour ça que vous ne devez pas hésiter à photographier des inconnu(e)s : il est à mon sens beaucoup plus facile de détendre l’atmosphère et d’étonner quelqu’un que vous ne connaissez pas, car il/elle ne sera pas habitué(e) à votre humour. (ou alors c’est juste le mien parce qu’il est particulier :P)

 

Dans tous les cas, si votre modèle ne se détend pas assez, ce n’est pas de sa faute. Jamais. Vous ne devez pas le penser, et encore moins lui faire ressentir. C’est vous le/la photographe, et il vous faut apprendre à travailler avec quelqu’un si vous souhaitez faire du portrait. Les relations humaines font partie des « compétences » que vous devez avoir en tant que photographe pour faire du portrait, et sont tout aussi indispensables qu’un appareil photo ! ;)

Guider votre modèle

Par ailleurs, faire du portrait assez naturel ne veut pas forcément dire ne pas donner d’instructions du tout. N’hésitez pas à guider doucement votre modèle. Je ne suis pas fan des poses décidées au millimètre par le photographe, et j’ai toujours trouvé que mes plus beaux portraits se trouvaient être ceux que je n’avais absolument pas prévus. Ce qui n’empêche pas de guider un peu la personne, en lui demandant de se placer de telle ou telle façon par rapport à la lumière, ou de regarder plutôt dans telle direction. N’hésitez pas à être très précis :

Est-ce que tu peux regarder le poteau là-bas ?

Ou encore :

Est-ce que tu peux tourner la tête vers le poteau là-bas, et ensuite me regarder sans bouger la tête ?

Ca permet à votre modèle de fixer son regard plutôt que de chercher où vous souhaitez précisément qu’il regarde, ce qu’il ne peut pas deviner, et de plus c’est rassurant d’avoir quelque chose de précis à regarder.

 

Pensez aux petits détails qui font qu’une personne rend mieux ou moins bien sur un cliché, comme le fait de relever ou de baisser un peu le menton (ce qui peut changer un visage du tout au tout), de se positionner légèrement de ¾ pour mettre en valeur la silhouette, etc…

Ces petits détails ne s’apprennent évidemment pas en un jour : prêtez attention aux silhouettes et au visages des gens que vous connaissez ou même que vous croisez dans la rue, et essayez de déterminer ce qui les met le plus en valeur.

 

Une astuce qui fonctionne assez bien pour avoir des expressions naturelles chez une personne est de lui faire jouer un rôle, assez paradoxalement. J’aime bien mettre mes modèles dans la peau d’un enfant, en leur demandant de jouer à cache-cache, ou tout simplement de s’imaginer retourner en enfance d’une manière ou d’une autre. Ça fonctionne assez bien, sans doute parce que s’imaginer enfant s’associe immédiatement dans notre esprit à une absence de complexes et de conditionnements sociaux du type « se faire photographier en public c’est un peu la honte » ;)

Au-delà de ça, cette idée permet à la personne de se détacher un peu de son ego, de ne pas trop penser que c’est elle qu’on photographie mais plutôt le rôle qu’elle joue, alors qu’au final si vous avez l’œil, vous finirez par saisir une de ses expressions :)

 

Voilà, j’espère ces conseils pourront vous aider à vous améliorer en portrait, une discipline difficile mais extrêmement enrichissante. N’hésitez pas à partager vos astuces ou à poser vos questions dans les commentaires, et pensez à vous abonner à la newsletter pour être avertis des prochains articles ;)

Recherches utilisées :

photo portrait, portrait photo, photographie portrait, technique photo portrait, comment faire un portrait photo, portrait noir et blanc, portrait photographique, réussir un portrait

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant mon guide "Faites-vous plaisir en photographiant", qui élimine les 5 problèmes les plus courants des débutants.

Téléchargez-le tout de suite !

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge

52 commentaires

  • Bon article et bons conseils.

    J’ai une approche similaire pour ma part. La prochaine étape que je vois est celle du « pourquoi ? » pour sortir de quelque chose qui semble trop formaté à la longue.
    Dernier article de Christophe : Quelques nouveautes

    1 juin 2011
  • Merci pour cet article très intéressant… que je vais probablement apprendre par coeur pour déstresser mes petites soeurs quand je les prends en photo ;)

    1 juin 2011
  • Bonjour Laurent,
    Encore un excellent sujet. Personnellement, je n’étais pas satisfait de mes résultats, aussi j’ai fait un stage d’une demie journée « portrait en extérieur » chez « Je veux être photographe ».
    Très instructif ! L’enseignement rejoint assez bien tes conseils. Toutefois le cadrage serré est déconseillé sur les jolis modèles féminins qui sont mis en valeur lorsque l’on voit la courbe des épaules. C’est le haut du cadre qui doit toujours venir tangenter le sommet des cheveux voire légèrement les couper. La pratique confirme la théorie, c’est plus esthétique.
    Le cadre serré convient très bien aux visages plus marqués, personnes âgées, gueule burinée d’aventurier.. surtout en noir et blanc.
    J’ai aussi découvert un accessoire génial, le réflecteur. J’en ai acheté un pour 25 euros de marque Lastolite (le top) chez Digit-Photo. Il est circulaire de diamètre 50 cm avec une face blanche et une argent (éviter la couleur or réservée à la vidéo). Il se replie en trois et ne tient pas de place dans le sac. Il fournit une lumière d’appoint beaucoup plus naturelle que le flash et il est orientable à volonté. Seul inconvénient, il faut le tenir. Donc un assistant est idéal, mais le modèle peut le faire, et cette occupation le distrait et le détend.

    1 juin 2011
    • Tes conseils sur le cadrage sont intéressants Christian. Cela dit, tout dépend de ce qu’on veut faire ressortir je pense (le « pourquoi » comme disait Christophe plus haut).
      En effet, la courbe des épaules peut être esthétique à voir sur un cliché, mais c’est surtout affaire de goût personnel : ce qui m’intéresse le plus sont les expressions du visage. J’ai presque envie de dire qu’une jolie courbure d’épaule, c’est commun, alors qu’un regard est unique ;)

      Je suis d’accord avec toi concernant le réflecteur, je l’avais utilisé lorsque j’avais fait un cours similaire chez Mon Cours Photo. C’est effectivement radical, mais je prévois d’en faire un article à part entière. Et peut-être d’en réaliser un moi-même pour pas cher, et de vous faire partager ma méthode ;)

      • Salut Laurent,
        Je viens de concevoir un réflecteur pour….presque rien car c’est juste de la récup: j’ai récupéré un demi fond de meuble en contreplaqué de quelques millimètres d’épaisseur. d’un côté j’ai collé un morceau de plaque de polystyrène ( dont je m’étais servi pour isoler ma cave !!) et de lautre j’ai plaqué du papiar alu, j’ai consolidé le tout avec du gros scotch transparent et voilà pour …presque rien. La taille dépend de ce que l’on voufra obtenir, le mien doit faire 35x55cm, léger et maniable. Au plaisir de lire tes conseils.

        30 juillet 2012
  • Très interessant l’idée de partager ton comment faire pour « apprivoiser le modèle » lors d’une séance photo. En ce qui me concerne, j’avoue que j’ai toute les difficultés du monde à établir un pseudo lien avec mon modèle pour l’accompagner et l’orienter lors d’un shoot de portrait. D’ailleurs, c’est un des domaines de la photographie que je fais le moins, et les quelques que je dispose sont des portraits d’enfants ( plus particulièrement les miens )… Ils se prètent plus facilement au jeu, voyez-vous!

    J’aimerai tout de même orienter mes questions sur la technique de prise de photo de portrait. J’applique la rêgle des tiers de façon quasi systématique même pour un portrait serré. Et dès lors, je fais toujours en sorte qu’un oeil du modèle ainsi qu’une comissure des lèvres soit sur la même ligne de force ( par ex: l’oeil gauche du model sur le point for supérieur droit, et la comissures gauche + ou – sur la ligne tiers droit de mon cadre, avec le tiers inférieur ou bien sur les lèvres, ou bien sur le monton, ou bien entre les lèvres et le menton), ceci en vue de ne pas pastillé le nez au milieu de l’image. Est-ce comme cela ou bien il y a d’autre façon ?

    Enfin, il y a très certainement un lien à tisser avec le sujet pour faire du portrait, mais côté matos, des objectifs lumineux sont tout de même recommandé. En effet, avec des objectifs qui ouvrent au mieux à f1.4, au plus f1.8 eviterait l’utilisation systématique du flash qui écraserait le sujet, d’une part, et qui blanchisse un peu trop la peau du sujet d’autre part. L’investissement d’un 35mm f1.8, ou du 50mm f1.4 ou f1.8 peut dès lors être une opportunité pour faire du portrait avec des sujet qu’on connait bien. Pour des sujet qu’on connait peu, et qu’on souhaite garder une certaine distance avec le modele, le 85mm f1.8 sera util ( faire quand même gaffe au perspective qui peut par exemple ecraser le nez ).

    A+

    PS : Eh laurent… T’as vraiment choisi ton moment pour partir en Irlande… Mais bon, amuse toi bien, et reviens nous vite en bonne santé.

    1 juin 2011
    • Concernant la règle des tiers, elle est assez utile en portrait, mais il ne faut pas non plus être trop rigide. Je pense que l’oeil sur une intersection des tiers (ou mieux, du nombre d’or) est déjà largement suffisant. N’hésite pas à sortir un peu des sentiers battus en testant d’autres cadrages ou en prenant la règle des tiers totalement à contrepied ;)

      Je suis par ailleurs complètement d’accord avec toi en ce qui concerne les optiques à utiliser :)

      P.S : Pas un si mauvais moment, le volcan s’est calmé juste à temps ;)

  • Salut Laurent,

    J’apprends tjs bcp de chose en lisant ce blog; cependant, je me rends compte que je procède de manière bcp moins construite pour les qq portraits que je fais. j’attends patiemment un sourire, un regard ou qq chose avec l’appareil allumé, prêt à déclencher (et réglage opérationnels). Ce n’est peu etre pas la bonne méthode pour un débutant comme moi, mais j’ai un peu de mal à tout prévoir et j’aime vraiment la spontanéité.

    merci encore pour ces infos et ce blog (et bonne vacances !)

    1 juin 2011
  • Chouette article qui va bien me servir!

    j’étais justement en train de me demander pourquoi un passioné de portrait comme toi n’avais pas écris un article sur le sujet!

    ben voilà maintenent je me pose plus la question ;)

    1 juin 2011
  • Quel dommage que je n’ai pas un modèle sous la main de suite, comme beaucoup de tes articles, j’ai envie de déclencher immédiatement.
    Une astuce pour les proches, vivre avec l’appareil photo, déclencher tout et n’importe quoi et on finit par leur faire oublier que l’appareil est là. L’inconvénient, mes amis commencent à oublier mon visage et ne vois plus que mon canon ;-)
    Dernier article de Cyrille : Petite rose

    2 juin 2011
  • tout simplement : merci pour la peine que vous prenez à écrire vos articles, toujours instructifs pour une simple maman passionnée comme moi qui adore prendre les frimousses d’enfant…
    Bonnes vacances et au plaisir,
    pascale b.
    Dernier article de pascale : Challenge de juin chez lAntre Scrap

    2 juin 2011
  • Merci beaucoup pour cet article, encore une fois, très instructif ! ;-) Il est à lire et à relire ! :D

    3 juin 2011
  • Pour ma part j’élargirai un peu plus le concept de portrait en ne me limitant pas au cadrage sur le visage ou la tête du sujet.

    Enfin les objectifs que je recommande pour le portrait sont ceux qui ouvrent au minimum à 2.8 et offre une focale adaptée donc les petits APN et leur ouverture limitée ainsi que leur effet grand angle déformants sont « out » pour ce genre d’exercice malgré l’usage qu’en font beaucoup de photographes du Dimanche.

    Je préconise donc les 35 1.8/1.4 pour les portrait de groupes de personnes, les 50mm 1.8/1.4 pour les portraits d’enfants, le 85mm 2.8/1.4 pour les portraits en intérieur et les téléobjectif zoom ouverts pour les portrait en extérieur où la distance sujet/photographe n’est pas un problème. Je sais qu’il est généralement admis que le 50mm est un objectif dédié pour les portraits en général mais je trouve qu’à l’usage il est trop court car il déforme trop les visages des adultes à mon goût.

    Enfin personnellement je me contente d’un 85mm 1.4 qui permet le portrait dans toute les situations (intérieur et extérieur). Il m’offre 85cm de distance minimum pour prendre ma photo ce qui m’évite de me manger des meubles en intérieur où de voir défiler quelqu’un devant l’objectif au moment où je déclenche.

    3 juin 2011
    • N’oublie pas le coefficient de conversion pour les capteurs APS-C. Un 50mm devient un 80mm sur les petits capteurs (ce que possèdent la plupart des gens), et donc un objectif idéal pour du portrait. Il est vrai qu’en portrait serré, je commence à songer à un 85mm (même en APS-C) afin de moins déformer les perspectives. Par contre, ça me semble idéal pour du portrait jusqu’aux épaules environ ;)

      • Oui bien vu, je n’ai plus utilisé de petit capteur depuis quelques temps maintenant et je raisonnais donc en 24×36.

        3 juin 2011
  • Je ne peux que être d’accord avec toi sur le fait que les gens adorent et détestent les photos.

    Quand je fais les photos pour un coverage Magic (tout n’est pas bon parce que franchement, essaie de prendre des photos correctes dans certains endroits du LUC…) on me fait les mêmes remarques. Généralement, je leur réponds en souriant « t’inquiète, mon appareil rend beau. »
    Dernier article de Marina : Thanks to you!

    4 juin 2011
  • J’aimerais beaucoup apprendre l’art de la photo.
    Je viens donc de trouver le blog qu’il me faut ! :-)

    Je me pose une question par rapport aux portraits :
    si l’on veut faire des photos « professionnelles » seul avec un pied, et donc un « auto-portrait », quelles techniques pourrait-on utiliser ?

    5 juin 2011
    • That’s not just the best answre. It’s the bestest answer!

      7 août 2014
  • Moi je leur demande de me raconter une histoire! Bon du coup j’ai 9 clichés sur 10 loupés parce que quand quelqu’un parle, l’appareil prend aussi les yeux fermés et des bouches bizarres, mais il y en a toujours quelques unes qui font très naturelles dans le lot!
    Dernier article de ThisisLouloute : Love in a roller coaster

  • Je viens de découvrir ton site grâce à m’sieur Piotr. je vais trouver plein d’infos utiles ici, parfait :)

    NowMadNow

    15 juin 2011
  • Super article, moi qui m’intéresse au portrait.
    Moi qui est déjà été modèle, plusieurs fois et prise en photo par différente personne, certains m’ont mis plus à l’aise que d’autre, on ose plus, au bout d’une petite heure on trouve le regard, ou le petit truc qui fait que notre portrait nous plaira, ou pourra plaire !
    Quand on photographie on peut être plus ou moins satisfait, et finalement une bonne photo peut ne pas être retoucher car le modèle se trouve moche, dommage non ? (Surtout quand ce n’est pas le cas!)
    Mais merci pour cet article ! (Et désolé pour ce ‘lon’ commentaire certainement inutile ?)

    5 juillet 2011
    • Ne t’excuse surtout pas de commenter ;) Le retour d’une modèle est intéressant d’ailleurs !

      5 juillet 2011
  • Bonjour,
    J’ai une question concernant la prise de portrait. Notamment au niveau des portraits de face. Déjà, est-ce un bon angle pour un portrait ou faut-il l’éviter à tout prix ? Si le sujet veut absolument être de face, doit on le centrer ou respecter la règles des tiers (ou du nombre d’or) ? Dans le second cas, quel angle (des 4) choisir vu que le sujet nous regarde (de face) et n’a donc pas de ligne (de regard) à suivre ?
    Je me suis posé ces questions lors de la prise de cette photo, notamment : http://www.flickr.com/photos/66632940@N04/6064960422/in/photostream
    même si l’effet symétrique était l’effet recherché.
    Merci de ta réponse, Laurent.

    30 septembre 2011
    • Bonjour Sylvain,

      Je trouve que le portrait de 3/4 est globalement plus facilement flatteur, mais tu peux tout à fait prendre un portrait de face. Il n’est pas du tout gênant dans cette situation de centrer le sujet, mais alors centre le bien ;)
      Tu peux également respecter la règle des tiers : dans ce cas, en général il vaut mieux placer les yeux du sujet sur un 2 points du haut, sauf à vouloir donner un effet particulier (laisser de l’espace à quelqu’un qui regarderait vers le haut par exemple).

      En l’occurrence sur ta photo, le sujet centré passe très bien, notamment parce qu’elle regarde droit dans l’appareil. D’après mon expérience, décentrer le sujet fonctionne bien quand il/elle regarde dans une certaine direction (et dans ce cas il faut « laisser de la place à son regard », donc laisser plus d’espace vide du côté où le sujet regarde).

      Mais comme toujours, ce sont des règles classiques et générales, et rien ne t’empêche de les prendre totalement à contrepied pour créer un sentiment particulier dans ton image :)

      30 septembre 2011
  • Très sympa, merci :)

  • Franchement, merci de prendre la peine de faire ce blog, j’ai achete bcp de revues, lu bcp d’articles mais je fini toujours par en avoir mare. Ne change rien

    28 mars 2012
  • Je viens de découvrir cette mine d’or, un grand merci de ce partage de savoir faire.
    Je suis débutante sur mon reflex (on fait encore connaissance), mon but premier est de réussir à prendre des photos portraits et mise en situation des moments festifs de mon entourage, souvent limitée en mouvement selon l’environnement et l’eclairage souvent faible aussi je ne parviens pas à obtenir des portraits bien équilibrés… Quelles sont les recommandations dans les situations limites telles?

    6 avril 2012
    • Pour l’éclairage faible, la solution idéale est sans doute d’utiliser un objectif à grande ouverture (comme le 50mm f/1.8 dont je parle tant), et d’augmenter les ISO.

  • Une mine d’informations pour tous les secteurs de la photographie, à recommander sans modération.

  • Bonsoir et merci pour cette mine d’info.
    Je souhaite faire un portrait en extérieur mais en ayant un arrière plan flou. Je me mets en priorité ouverture, en Grand angle mais je n’arrive pas à obtenir ce flou total derrière mon sujet?

    1 octobre 2012
  • Le sujet le plus pratiqué, le portrait est la mémoire du temps, ce petit cours est à lire et relire

  • Bonjour Laurent, et à tous les lecteurs !

    Je débute en photo, et je souhaiterais avoir un minimum de compétence pour shooter des portraits réussis pour les prochaines fêtes de fin d’année.

    Si le choix de l’appareil est arrêté (capteur APS-C pour ne pas en dire plus), je me tâte encore sur la focale.

    Celle-ci sera certainement fixe (ouverture constante de 1,8 probablement), mais je me tâte entre un 35mm ou un 50 mm ?

    En effet, mon raisonnement est le suivant : si la focale fixe idéale pour les portraits avec un boitier plein format est le 50 mm, alors j’ai intérêt à prendre une une focale de 35 mm pour que cela soit cohérent.

    Or, je viens de lire plus haut qu’une focale de 80/85 mm pour un Full Frame était presque plus pertinente pour des portraits…

    Bref, merci à toi (ou aux autres membres) de bien vouloir m’éclairer.

    P.S : hors sujet, mais pour débuter est-ce une bonne idée de privilégier une focale fixe 35mm (f/1,8), en lieu et place d’un zoom 18-50 mm f/2,8.

    15 novembre 2012
    • Bonjour Anthony,

      Sur APS-C, un 50mm est idéal pour du portrait : 85mm d’équivalent focale permet en gros de faire du portrait de buste, voire assez serré (visage + cou). Donc selon moi c’est le plus polyvalent.

      A 50mm d’équivalent, si tu fais du portrait serré tu seras trop près du sujet et ça va le déformer !

      15 novembre 2012
  • Bonjour, tout d’abord j’ai hate de mettre en pratique vos conseils merci, c’est encourageant de trouver des passionnés qui partagent leurs astuces.
    deuxièmement, j’ai lu plus haut que pour aider dans la réalisation de portrait certains suggèrent d’acheter un reflecteur… Ayant un petit porte feuille j’essaie toujours de me debrouiller sans dépenser d’argent ou le moins possible( et ce n’est pas un problème d’avarice)
    pour le reflecteur une plaque de polystyrène ou mieux un plateau à coquillages (vidé et lavé c’est mieux) et si ça ne reflète pas assez??? un peu d’alu et le tour est joué… c’est bientot les fêtes profitez en pour donner une nouvelle vie à votre polystyrene. écolo et écono tout le monde gagne!!!!

    1 décembre 2012
  • Ça y est… Après avoir reçu mon premier reflex numérique en cadeau de Noël et après avoir bien potassé ton blog (ça faisait plusieurs semaines que j’étais dessus sans avoir d’appareil), j’ai fait ma première session photo !! C’est du portrait de ma fille. J’en ai extrait 2 photos et après post traitement léger (ben oui je débute :P ) ça donne ça :
    http://www.flickr.com/photos/91775281@N03/

    Je dois dire que je suis plutôt fier de moi. Et c’est grâce à toi.
    Alors merci Laurent !!

    3 janvier 2013
    • Bonjour Damien,
      Génial, les photos sont vraiment jolies, et on voit que t’as compris 2 ou 3 choses. Ca me donne un grand sourire d’être un peu responsable de ça :)

      3 janvier 2013
      • T’es pas « un peu » responsable… C’est 100% ta faute !!
        Je me dis que c’est que le début d’une belle aventure photographique qui commence, et ça me passionne.

        Encore merci pour ce que tu nous transmets.

        Et bon bout d’an comme on dit chez nous en Provence. :)

        3 janvier 2013
  • bonjour Laurent,
    je suis un petit nouveau sur le site et dans la photo je viens moi aussi d’avoir mon premier reflex. Apres avoir lu quelques conseil, je me suis lancé.donc, j’aimerais vos impressions et surtout des conseils pour m’ameliorer.merci d’avance.voici les photos: http://www.flickr.com/photos/91820139@N07/8343068484/in/set-72157632421648967
    http://www.flickr.com/photos/91820139@N07/8342023951/in/set-72157632421648967/

    3 janvier 2013
  • bonjour Laurent,
    je suis nouveau sur le site et aussi dans la photo, apres avoir lu quelques conseil sur le site, je me suis lancé dans mon premier shoot et j’aurais souhaité quelques conseil pour rectifier mes erreurs merci d’avance. voici mon resultat:
    http://www.flickr.com/photos/91820139@N07/8342023951/
    http://www.flickr.com/photos/91820139@N07/8343068484/in/photostream/

    3 janvier 2013
  • Bonjour
    Je trouve que le texte et vrement très intéressant pour le modèle et le photographe j’ai d’ailleurs mon premier rdv d’ici quelques semaine pour mon 1 er book j’espère que le photographe sera me mètre en confiance comme vous le faite vous javou stressé beaucoup .
    Cordialement Morgane

    24 janvier 2013
  • Salut Laurent,
    J’aimerais bien avoir des exemples (idées) à savoir comment placer le model pour avoir de belles photos.
    Est-ce que tu connais un site ou on peut avoir des idées pour positionner le model ?

    Merci

    24 avril 2013
  • Salut, Merci pour cet article trés instructif, je ne m’attarde jamais assez sur la qualité des photos. Il faut dire que je n’ai pas un très bon appareil et mes photos ne ressemble pas à grand chose.
    Je vais suivre tes conseils ;)
    Dernier article de Math : Au pair : Gagner de l’argent en voyageant

    7 octobre 2013
  • Bonjour, merci pour cet article très complet qui permet d’appréhender un peu mieux le portrait! Auriez-vous des conseils pour tenter de reproduire le style Harcourt ? J’adore leur style de photographie mais j’avoue que j’ai du mal à comprendre comment ils procèdent pour obtenir ce résultat…

    19 décembre 2013
  • a lire absolument, « l’art du portrait selon Harcourt, secrets et techniques ». On peut le trouver chez Harcourt (Paris 8ème).

    19 décembre 2013
  • bonjour, je debute vraiment dans la photographie, je me suis créer un studio photo chez moi et je souhaiterai commencer a faire des portraits de bébé de grossesse et de couple !! dois je commencer a m’excercer avec des amis, de la famille ?? pour la lumiere du studio j me suis acheter un halogene sur pied je sais pas trop comment orienter la lumiere pour donner de la lumiere a ma photo ??? puis je orienter l’halogene derriere le sujet vers le fond noir ou blanc ?? ou utiliser la lumiere du jour mm si je n’ai pas beaucoup de lumiere dans la piece !!!j ‘aimerai avoir quelque conseils sur la lumiere pour le studio ???

    10 janvier 2014
  • bonjour, je debute dans la photographie, je me suis créer un studio photo chez moi et je souhaiterai commencer a faire des portraits de bébé de grossesse et de couple !! dois je commencer a m’excercer avec des amis, de la famille ?? pour la lumiere du studio j me suis acheter un halogene sur pied je sais pas trop comment orienter la lumiere pour donner de la lumiere a ma photo ??? puis je orienter l’halogene derriere le sujet vers le fond noir ou blanc ?? ou utiliser la lumiere du jour mm si je n’ai pas beaucoup de lumiere dans la piece !!!j ‘aimerai avoir quelque conseils sur la lumiere pour le studio ???

    10 janvier 2014
  • Bonjour à tous et à Laurent Breillat,

    Pour ma part je débute dans la photographie et il faut bien dire que ce site est remplie d’article intéressant et permet vraiment d’évoluer, merci à Laurent Breillat de garder son site à jour, pour un débutant ce site est incoutournable.

    Merci encore.

    19 janvier 2014
  • Bonjour !
    Merci pour cet article très intéressant, j’ai découvert votre site il y a peu et dévore tous vos articles :)
    Photographe débutante, je souhaiterais savoir comme on fait une mise au point quand on veut faire une photo portrait de 2 personnes ? Peut-on choisir deux mises aux points ? comment faire pour que les deux visages soient aussi nets l’un et l’autre avec un fond flou?
    Merci d’avance !!

    27 janvier 2014
  • Bonjour
    Je suis débutante et j’ai un modèle qui a des lunettes donc j’ai des problèmes de reflets. Merci d’avance pour vos conseils.

    19 mars 2014