Le nombre d’or, la règle des tiers dopée

7 décembre 2010

Si vous avez un peu exploré le blog et vous êtes intéressé à la composition de vos photos, vous avez forcément entendu parler de la règle des tiers. Et bien, vous savez quoi ? Il y a mieux encore !

En général, quand on découvre la règle des tiers en débutant la photographie, ça révolutionne un peu notre vision du monde, des images et on finit par découvrir qu’on a passé sa vie à centrer le sujet, et que c’est ce qui donnait des images moches pas top.

Et bien aujourd’hui, je vais vous parler d’une règle de composition qui y ressemble un peu, mais qui a encore plus de force.

Mais tout d’abord, un peu de maths et d’histoire (mais juste un peu)

Ah non, tu déconnes ? Je ne retourne pas sur les bancs de l’école moi !

Pas d’inquiétude, je ne ferai pas dans le compliqué 😀

Le nombre d’or, aussi connu sous le nom de Phi, Proportion Divine, ou Ratio de Fibonacci est un peu comme л (pi) : c’est un nombre irrationnel (avec une infinité de décimales), qui vaut environ ф = 1,618033989. De savants calculs permettent d’en tirer un rectangle d’or, ou une spirale d’or, que voici :

Spirale de phi photographie

Spirale de phi

Grille de Phi photographie

Ça ressemble à la règle des tiers, ça a l’odeur de la règle des tiers… mais ce n’est pas la règle des tiers !

Beaucoup de légendes entourent ce nombre : on entend souvent dire qu’on le retrouve partout, dans la nature et dans l’art principalement. Bref, ce serait « le nombre du beau ». Toutes les affirmations que l’on trouve ne sont pas vraies : par exemple, la spirale du nautile ne correspond pas à la « spirale d’or ». Il n’empêche qu’un certain nombre de monuments ou d’œuvres picturales anciennes (peintures, sculptures…) correspondent à ce nombre. Tout comme certains éléments naturels, comme le centre d’une fleur de tournesol, ou certaines proportions du corps humain.

spirale du nautile nombre d'or photographie

La spirale du nautile ne correspond pas au nombre d’or, contrairement à l’idée bien répandue. (Licence CC BY-SA Chris 73 sur Wikipédia

Mais à quoi ça sert en photo ?

J’imagine que vous commencez à le deviner : ce « nombre du beau » peut nous servir à composer nos images. Et je ne suis bien évidemment pas le premier à en avoir l’idée : ce nombre a été utilisé par de célèbres architectes et artistes, et même par des entreprises. Savez-vous que l’iPhone a des proportions qui correspondent au nombre d’or ? 😉

Considérons une grille qui ressemble un peu à celle de la règle des tiers, mais au lieu d’avoir des rectangles de proportions égales, mettons que celui du centre ait un côté 0,618 fois plus petit que son voisin, et voyons ce que ça donne.

Grille de Phi photo exemple

Même principe que pour la règle des tiers : le point d’intérêt se trouve sur une intersection.

Maintenant, voyons ce que peut donner la spirale phi appliquée à une de mes images :

Spirale de Phi exemple portrait visage

L’oeil est situé sur le centre de la spirale, et la courbe correspond à peu près à celle du visage. Etrange non ? :)

Comme vous pouvez le voir, ça ne correspond pas exactement à la grille ou à la spirale, mais c’est quand même frappant. Et vous savez quoi ? Je n’ai évidemment pas pensé à la prise de vue à composer grâce à une spirale ou un rectangle de Fibonacci. Mais ces images sont celles qui m’ont marquées dans ma sélection et que j’ai choisies.

Vous vous souvenez peut-être que dans la vidéo de présentation de RawTherapee, j’ai évoqué les guides de type « manière harmonique » dans l’onglet « Recadrage » de ce logiciel. Et bien ces guides correspondent en fait aux quatre coins du rectangle central de cette grille de Phi. Bien utile pour les repérer, car il n’est pas facile de visualiser cette proportion un peu magique. Mais avec un peu de sens de l’esthétique et beaucoup d’habitude, vous finirez par composer automatiquement par rapport à cette proportion.

Comme d’habitude, je tiens à vous mettre en garde : ne vous mettez pas à composer tous vos clichés selon le nombre d’or au millimètre près. Le nombre d’or ne fait pas un bon cliché. C’est tout simplement une règle de composition comme une autre (bien que très forte) qui permet de sublimer un cliché, et qu’on peut suivre ou prendre à contre-pied.

Je pense que son grand avantage par rapport à la règle des tiers, c’est que ça paraît un peu plus naturel : mettre la ligne d’horizon au niveau d’une ligne de la grille de Phi paraît moins forcé que si l’on utilise la ligne des tiers par exemple. Les images qui correspondent au nombre d’or « fonctionnent bien », si vous voyez ce que je veux dire. On ne sait pas trop dire pourquoi en regardant la photo, mais le cadrage et la composition paraissent harmonieux. Et tant mieux, puisque c’est ce qu’on recherche ! 😀

J’espère donc que la découverte de cette règle vous aidera à composer de façon un peu plus fine. Comme il est un peu compliqué de réaliser ce genre de calcul à la prise de vue (ce qui viendra plutôt en pratiquant et en exerçant votre œil), je vous conseille de commencer par considérer cette règle au stade du post-traitement : en réfléchissant à un recadrage de la photo, pensez à utiliser le nombre d’or 😉

Si vous avez des questions, postez un commentaire, et abonnez-vous à la newsletter pour être mis au courant des nouveaux articles et recevoir quelques bons plans ou liens intéressants !
 
Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂
 

 
Cet article vous a plu ?

Vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’imprimer et le lire tranquillement chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (13 votes, moyenne : 4,38/5)

Loading...

Recherches utilisées :

nombre d\or, nombre d\or photo, le nombre dor, nombre dor photo, nombre dor en photo, nombre dor, le nombre d\or, nombre d or

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge

55 commentaires

  • On voit bien l’application de la règle d’or chez les peintres des 16e au 18e siècle. Ensuite avec la décadence picturale et l’apologie du n’importe quoi, cela s’est perdu. Je trouve très bien d’essayer d’en faire une application photographique systématique. Bravo Laurent.

    7 décembre 2010
  • Cet article est très intéressant, aussi j’utilise lightroom et je sais que l’on peut utiliser la spirale mais je n’ai pas retrouvé dans le module développement et recadrage la manière de pouvoir le faire. Si quelqu’un peut me donner la solution, je suis preneur, bien cordialement.

    7 décembre 2010
    • ce lien pourra peut-être t’aider: http://banks.free.fr/?p=94

      7 décembre 2010
      • merci beaucoup et bonne soirée

        7 décembre 2010
      • Merci pour ce précieux renseignement, je le cherchais moi aussi!

        10 février 2016
  • Cela dit, la grande réponse à la question de la vie et de l’univers reste le nombre 42 😉

    Très bon billet. Très bons conseils.

    Tu évoques la règle des tiers, mais tu insistes aussi sur le fait que c’est la composition en soi qui est importante.
    Tu dis que la règle existe mais tu précises qu’on peut aussi bien ne pas la respecter.
    Tu acceptes la liberté du photographe dans la prise du cliché sans rabaisser la technique.

    C’est du moins comme ça que j’ai compris ce que tu as écrit.

    Excellent billet, et ce, toujours aussi pertinemment illustré.
    Merci.

    7 décembre 2010
  • Et bien et bien, il semblerait que cet article plaise ! J’en suis ravi 🙂

    Effectivement Critidos, tu as bien compris mon propos. Je pense que la composition est extrêmement importante, plus même que les notions plus techniques d’exposition et de profondeur de champ. Ce qui fait la différence entre un grand débutant et un débutant tout court, c’est d’avoir pris conscience de l’existence de la composition. Je pense que sans même en avoir de notions très précises, le simple fait d’y penser améliore énormément les images.

    Et deuxième point, j’accorde également une très grande importance à la liberté de chacun de composer ses photos comme il le souhaite, en suivant les règles ou en les prenant à contre-pied (les entre-deux étant rarement flatteurs je pense).

    7 décembre 2010
    • Et si on prend à contre pied la règle qui dit qu’il vaut mieux aller franchement dans la règle ou à contre pied, on arrive où ? 🙂

      Plus sérieusement, merci pour ce petit tutoriel sur la règle d’or. Je ne suis pas un grand fan de sa mystification (notamment concernant les équilibres architecturaux, etc) mais il ne faut jamais oublier qu’elle a pris une place importante dans notre vie et qu’il est partout, recherché partout et défini par tout le monde comme étant un paramètre indissociable « du beau », de l’esthétique.

      Pour moi, c’est une règle subjective mais d’une subjectivité relative à plus de 3000 ans de réflexion et de répétition qui rend cette subjectivité sociale, cette subjectivité « de masse », finalement, proche de l’objectivité relative.
      Bon, fini la métaphysique parce que je ne suis pas sûr que si je continues comme ça, les proportions de ce texte soient en adéquation avec le nombre d’or !

      9 décembre 2010
      • Effectivement, je pense qu’il ne faut pas trop la mystifier, c’est pour ça que je précise qu’elle n’est pas si omniprésente que le mythe le laisse croire. Ce que tu soulignes est intéressant : une part de sa beauté est sans doute liée à notre culture. Mais puisque tu sembles avoir une réflexion assez poussée sur le sujet, j’en profite pour te conseiller une conférence de 15 minutes disponible sur ted.com (excellent site) : une théorie darwinienne de la beauté (en anglais évidemment, mais sous-titrée français). Je ne suis pas forcément d’accord avec tout, mais ce sont des éléments de réflexion intéressants 😉

        9 décembre 2010
        • Merci pour la référence, je vais aller voir ça de suite ! En règle générale, je ne suis pas fan du principe et du mot « darwinien » dans autre chose que la biologie, car souvent, et surtout pour tout ce qui est social et culturel, le terme sert de justification à une présence et par là même à une justification d’une supériorité à une autre culture/société. Mais j’aime être surpris ! 🙂

          10 décembre 2010
          • Vision effectuée !

            Pas mal. Très hypothétique, je regrette notamment certaines affirmations non vérifiées qui amènent à l’initiation d’un autre raisonnement, mais pour le reste j’apprécie beaucoup !

            10 décembre 2010
    • En effet Laurent, c’est une règle hyper importante. Et comme toute règle, il y a des exceptions:-)

      15 décembre 2010
  • non, car la photo principale est de profil, et la règle du mystère nombre d’or est basé sur la symétrie ;), il me semble que l’idéal visage qui répond à cette lois est le mien 🙂 )))))

    7 août 2011
  • Pas mal !!!

    2 février 2012
  • Bon billet, clair et net comme tous les autres , Merci Laurent

    31 juillet 2012
  • https://ecom.amenworld.com/epages/233807.sf/sec95e1ef7afe/?ObjectPath=/Shops/233807/Categories/PrivacyPolicy

    Des photos d’aquarium dont la déco est disposée en utilisant la technique (approximative) du nombre d’or. Intéressant !

    2 août 2012
  • Merci pour ces articles toujours intéressants pour le néophyte que je suis.
    Et surtout, merci pour ton orthographe impeccable, c’est franchement agréable de lire des pages sans la faute tous les 3 mots (au mieux) qu’on rencontre partout ailleurs 😉

    18 avril 2013
  • Bravo pour cet article ainsi que celui sur la règle des tiers. Ces informations viennent superbement compléter mes recherches et réflexions sur la taille des images à utiliser sur un site web.
    Comme vous l’évoquez dans un commentaire, j’ai aussi personnellement tendance à choisir des formats 3/2 ou carré dans mes illustrations, mais je n’avais pas réfléchi à la composition.
    En fait, vos explications peuvent être mises en pratique lorsque l’on crée un visuel (par assemblage de différents éléments) pour une page web. J’essaierai de l’appliquer dans mes prochains montages.

    19 avril 2013
    • I bow down humbly in the presence of such grestnesa.

      12 août 2014
  • Super bien expliqué, j’attends les autres articles avec impatience!

    10 mai 2013
  • Bonjour, en lisant ces lignes, je découvre que j’ai encore bien des choses à apprendre! Merci pour tous ces conseils -clairs- et la qualité de la rédaction!

    15 mai 2013
  • Bonsoir,

    Je suis nouvel adepte de ce site en attendant mon premier Réflex, avec une immense impatience, et je tenais tout simplement à féliciter le travail de Laurent.

    Merci !
    Dernier article de i0b1 : En Écosse – 1er Road Trip – Épilogue…

    21 août 2013
  • Bonsoir,

    Je possède un Nikon (D7100) et je m’intéresse depuis peu à la composition (en photographie et en vidéo) mais cependant, une question m’intrigue.

    Pourquoi sur les nikon, le quadrillage est divisé en 4 par 4 ? Cela change-t-il quelque chose ?

    28 octobre 2013
  • Bonjour Laurent. Je me présente, je m’appelle Jeanne, j’ai 14ans. J’ai toujours eu une passion pour la photographie, dés très jeune j’avais mon petit compact que je trimballais partout ;)! Mais aujourd’hui, j’ai envie de passer un cran au dessus, pour vraiment apprécier mes photos! C’est pourquoi je tiens à te remercier pour ton blog, tes photos, tes conseils et tout ce qui m’est utile! Chacun de tes articles sont clairs, utiles et bien organisés! Alors merci encore pour tous ces articles si bien construits que je lis ( Que dis-je , que je DEVORE ) ! Merci encore pour tout!
    Jeanne

    24 novembre 2013
  • Y’a une aston martin qui est basé sur le nombre d’or je crois

    23 janvier 2014
  • Bjr Laurent, et si on prend en exemple la première photo au dessus, comment se place la courbe(ou se trouve le centre), pour vérifier qu’ on a une belle photos artistique
    Merci

    20 février 2014
  • Moi qui cherchais des informations sur le nautilus, me voilà en train de découvrir ou redécouvrir pour le nombre d’or). AU niveau du dessin la règle des tiers est omniprésente mais je n’avais pas vraiment transposé cela aux photos que je prends (je débute à peine). D’ailleurs la photo en noir et blanc avec le visage d’une jeune femme parait effectivement tres naturelle, sans que le photographe n’ait vraiment « pensé ». Cela dit je présume que c’est un peu comme en dessin avec le temps des automatismes doivent se mettre en place sans y réfléchir mais en le faisant tout aussi naturellement non ?
    Dernier article de nautilus : Nautilus Vs Aerotank

    26 mai 2014
  • La spirale phi pas tout a fait évident pour moi mais j’aime les défis et j’ai bien hâte de mi mettre.

    Merci Laurent
    @+

    15 février 2015
  • Bonjour!
    un grand merci pour cet article qui va me permettre de m’améliorer dans mes clichés.
    Je prends de déjà de jolies photos, mais il faut bien se rendre à l’évidence que la règle des tiers et le nombre d’or est « indispensable » pour obtenir un meilleur résultat.
    Un truc tout bête, mais à retenir et facile à appliquer!

    Très bon article

    22 juillet 2015
  • Bonjour,
    Merci pour cet article ! Je prends une photo par jour pendant un mois justement et votre PDF m’aide ainsi que cet article m’aide bien à apprendre.
    Florence.
    Dernier article de Florence : #3 Range ta chambre !

    3 septembre 2015
  • Il faut reconnaître que le portrait composé suivant la spirale d’or dégage une certaine forme de beauté ! Je prends note.

    5 janvier 2016