5 erreurs à ne pas commettre en photographie

3 février 2011

Je vous donne souvent des conseils sur ce qu’il faut faire, mais on ne pense pas assez souvent à ce qu’il ne faut PAS faire. Voici quelques erreurs simples à éviter 😉

1. N’achetez pas du nouveau matériel constamment

appareil photo nouveau matériel

Licence CC BY-NC-SA Marco Leone (cliquez sur l’image pour voir sur Flickr)

Plusieurs fois par an, les fabricants annoncent du nouveau matériel toujours plus performant : nouveaux boîtiers avec 125 000 points d’autofocus, nouvelle optique qui ouvre à f/0.1, … (j’exagère un peu mais vous voyez l’idée 😉 ). Il peut être tentant de se dire qu’acheter ce nouveau matériel nous permettra de faire de meilleures photos. Mais dans la plupart des cas, ce ne sera pas vrai. Apprenez d’abord à maîtriser votre matériel avant d’en acheter du nouveau. N’achetez du nouveau matériel que si vous en avez besoin, pas si vous en avez seulement envie. Comment savoir si vous en avez besoin ? C’est simple : vous vous trouvez limité par les capacités techniques de votre matériel dans une situation donnée, et ce de façon répétée. Par exemple, vous photographiez souvent en basse lumière mais vous n’arrivez pas à obtenir des images correctement exposées : vous pourriez bien avoir besoin d’une optique à plus grande ouverture ou d’un boîtier qui monte plus dans les ISO.

2. N’espérez pas devenir un excellent photographe dès demain

Vous pouvez progresser rapidement, et commencer à vous faire plaisir en photo au bout de quelques mois à peine. Sinon je ne tiendrais pas ce blog 😉 Mais n’espérez pas devenir excellent en l’espace de quelques semaines, et devenir photographe pro 6 mois après avoir eu votre premier boîtier dans les mains, ou être exposé dans une galerie cette année… La photographie prend du temps à assimiler : la technique est encore assez simple à maîtriser finalement, mais l’œil du photographe, l’intuition de la lumière, de la composition, et votre style personnel mettront du temps à venir. Ne vous inquiétez donc pas trop si vous avez l’impression de tarder à faire de très bons clichés, c’est normal. L’essentiel est de progresser à votre rythme 😉 (et on est là pour ça !)

3. N’ayez pas peur de l’échec

Photo échec

Licence CC BY-SA Hans Gerwitz (cliquez sur l’image pour voir sur Flickr)

Corollaire du point précédent : vous allez échouer parfois. Souvent. Vous allez rentrer d’une séance sans image vraiment transcendante, ou avec seulement 1% de vos photos acceptables. C’est normal que ça arrive. Ça m’est arrivé, et ça m’arrive encore (dans de moindres proportions cela dit 😉 ). Le tout est de ne pas se laisser décourager, et surtout d’en tirer des leçons. Comprenez quelles sont les erreurs que vous avez faites, pourquoi, comment ne pas les refaire la prochaine fois, quels problèmes photographiques vous n’avez pas pu résoudre, quelles solutions vous auriez pu trouver. Chacun de vos échecs est un pas de plus vers de meilleures compétences en photo, à condition que vous compreniez pourquoi et que vous en appreniez.

4. Ne copiez pas les autres

Evidemment, vous avez vu certaines images qui vous inspirent et que vous aimeriez faire. Le tout est que vos images ne soient pas de pâles copies de ce que font d’autres personnes. Si une image vous a plu, demandez-vous pourquoi, qu’elles sont les recettes techniques ou artistiques qu’a employées l’auteur pour représenter la scène à sa façon. N’hésitez pas à lui demander, beaucoup de photographes partagent volontiers à propos de leur vision ! Et une fois que vous avez intégré une façon de voir ou de composer qui vous attire et vous plaît, intégrez-la à vos images. Ne copiez pas les images des autres, mais apprenez leurs recettes, modifiez-les à votre sauce, et appliquez-les à vos images. Elles n’en seront que plus fortes et plus personnelles.

5. N’arrêtez pas d’apprendre

Apprendre à marcher enfant

Licence CC BY Tela Chhe (cliquez sur l’image pour voir sur Flickr)

Vous allez dire que je prêche pour ma paroisse 😛 Mais sérieusement, n’arrêtez jamais de lire à propos de la photo, d’échanger avec d’autres photographes, de vous intéresser à un sujet photographique que vous ne connaissez pas. C’est la pire chose que vous pourriez faire. Sérieusement. Il y a une masse énorme d’informations à apprendre dans ce domaine, tant par la théorie que par la pratique, et vous n’en aurez sans doute jamais fait le tour en une vie entière. Alors quand vous avez une question, cherchez la réponse, faites des tests ou posez-la moi 😉 J’apprends encore chaque jour en photo, que ce soit en lisant ou en pratiquant !

N’hésitez pas à poster un commentaire si vous avez des questions ou des remarques 😉

 
Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂
 

 
Cet article vous a plu ?

Vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’imprimer et le lire tranquillement chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00/5)

Loading...

Recherches utilisées :

erreur a ne pas commettre en photo, pour être photographe il ne faut pas être, erreurs a ne pas faire photographie artistique, petot test pour devenir photographe, comment savoir si je peux etre photographe, test pour devenir photographe, APPRENDRE A DEVENIR UN PHOTOGRAPHE pdf, Vous allez dire que je prêche pour ma paroisse Mais sérieusement n’arrêtez jamais de lire à propos de la photo d’échanger avec d’autres photographes de vous intéresser à un sujet photographique que vous ne connaissez pas C’est la pire chose que vous pourr

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

46 commentaires

  • merci beaucoup pour cet article et je suis tout à fait d’accord, on apprend tous les jours que ce soit en photo ou autre chose d’ailleurs.. et tout à fait d’accord sur le matériel, de toute manière à peine acheté notre appareil est « vieux » mdr car un autre modèle plus « puissant » sort, enfin on a pas fini si l’on achète tout à chaque fois qu’un nouvel objet sort.. 😉

    3 février 2011
  • Tous a fait d’accord avec cette liste, surtout pour le premier point. Les avancées techniques sont affolantes et le matériel évolue sans arrêt et ça devient de plus en plus dur de résister.

  • Merci pour les conseilles.
    Mais pas simple de débattre sur nos photos sur la toile.
    Les commentaires sont limités par :
    C’est bien.
    C’est beau
    J’aime
    j’aime pas….etc
    Pas moyen d’avancer dans des conditions pareil.
    Au plaisir de te lire.
    Amitiés.

    • Je suis assez d’accord avec toi, et trouver un lieu d’échange de critiques « positives » (dans le sens qui font progresser et pas – elle est a chier ta photo-) est assez difficile.

      Si tu as un compte Flickr, je veux bien te proposer de t’ajouter dans mes contacts, histoire qu’on se critique mutuellement pour progresser.

      Ma galerie est là :
      http://www.flickriver.com/photos/hudsson/sets/72157625437395514/

      3 février 2011
  • Très bon article bravo !

    3 février 2011
  • Laurent, comme pour ceux qui ont déjà commenté ton article, je suis assez d’accord avec toi.

    Je reviendrais juste sur le point 4 : ne copiez pas les autres.
    Je ne suis pas vraiment d’accord avec ce principe.
    Personnellement, lorsqu’une photo me plait, j’essaie de la reproduire. Je tente plusieurs réglages puis plusieurs post-traitement pour arriver au même résultat.
    Une fois cela fait, j’ai assimilé le mécanisme et je pars de là pour apporter mes modifications afin de personnaliser mon style.

    Il en va de même avec les tutos, l’idéal est de travailler avec la même image de base que celui qui donne le cours, afin de reproduire exactement ce qu’il fait.
    (une idée subliminale s’est glissée dans cette dernière phrase… l’auras-tu deviné ? ^^)

    3 février 2011
    • Je suis d’accord avec toi.
      Copier c’est aussi apprendre.
      Le talent ne peut être reproduit mais la technique oui.
      Quand on a la technique , on peut l’appliquer a ces propres créations.

      Reste a être créatif par la suite

      3 février 2011
  • Salut Laurent.
    Très bon conseil.
    Pour ce qui est des critques que l’on peut avoir sur telle ou telle photo, il en va des gouts et des couleurs de chacun.

    3 février 2011
    • Salut JMarc
      Je ne suis pas forcément d’accord avec toi concernant les critiques.
      Lorsque tu prends une photo, il y a toujours le côté émotionnel qui entre en jeu, du coup le photographe ne voit pas forcément les petits défauts qu’un oeil extérieur verrait.
      Par exemple, si prends une photo de ton chien en train de jouer, tu ne verras peut-être pas qu’il est trop centré ou bien qu’une voiture se trouve en arrière plan et attire trop l’oeil.
      Bref, la critique n’est pas faite pour démolir une photo, mais pour essayer de comprendre pourquoi elle aurait pu être encore mieux (et éviter de refaire cette erreur par la suite)

      Après, je comprends que certaines personnes n’apprécient pas ce genre de critiques.

      3 février 2011
  • Merci Laurent pour cet intéressant article comme les autres. Comme je te suis depuis peu, j’en profite pour te féliciter pour la qualité générale de ton blog et ton enthousisame contagieux. je suis d’accord avec tous les points et plus particulièrement le premier… mais je vais « craquer » pour un 50mm 1.4 bien que j’ai mon boîtier slt55 (avec l’objo du kit) depuis seulement deux mois… C’est un peu ta faute 😉

    3 février 2011
  • Tout d’abord merci Laurent pour ces conseils élémentaires qu’il ne faut pas hésiter à se marteler.
    Par contre je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi sur le point 4. Il n’est bien sûr pas question de faire du plagia et s’approprier une idée, un traitement… mais copier est une très bonne école. Regarde les étudiants en peintures qui passent beaucoup de temps dans les musés pour dans un premier temps à copier les grands maitres. Ton style personnel viendra dans un deuxième temps, une fois intégré et digéré les techniques apprises. Par contre tout à fait d’accord avec toi sur le fait qu’on ne se pose pas assez la question « pourquoi j’aime cette photo? ».

    3 février 2011
    • Tout à fait d’accord avec toi Laurent. Je me disais exactement la même chose en lisant l’article. S’il est vrai qu’exposer des photos qui sont les copies d’un autre photographe peut être quelque chose de négatif (sans jeu de mot puisqu’on est passé à l’ère du numérique :p), essayer de copier est une très bonne école au début. N’oubliez jamais que prendre une photo ne veut pas dire la publier en ligne !

      La copie est la base du processus d’apprentissage chez l’animal y compris l’être humain, et ce serait dommage de s’en priver sous prétexte qu’on marche sur les plates bandes d’une autre personne (problème résolu en ne publiant pas la photo) et sous prétexte de ne pas vouloir effacer sa personnalité face à celle d’une autre personne (la source première de la stagnation d’une évolution de compétence !).

      Bien entendu lorsqu’il s’agit d’expression il vaut mieux s’inspirer que copier, mais lorsqu’il s’agit d’exercice, on ne peut pas en dire autant à mes yeux.

      5 février 2011
  • Salut Emile.

    Surtout si tu as lu l’article « 3 raisons pour lesquelles un 50mm f/1.8 fera de vous un meilleur photographe »
    Par contre un bon petit plaisir avec le 1.4.Régale toi.

    3 février 2011
    • Salut Laurent.
      Exactement 😉 Comme ça je pourrais peut-être démentir le point 2 🙂
      @+

      4 février 2011

  • Hudsson:

    Je reviendrais juste sur le point 4 : ne copiez pas les autres…

    Oups entre le moment où j’ai commencé à écrire ma réponse et le moment où je l’ai soumise Hudsson est passé par là et à exprimer la même idée que moi.

    3 février 2011
    • Ouai ouai c’est ce qu’on dit !
      T’as copié… t’as copié !!
      C’était pour apprendre mon style d’écriture c’est ça ?? ^^ 😉

      3 février 2011
      • Mea-culpa.
        J’ai aimé ton sens critique alors j’ai voulu voir ce que cela faisait d’écrire un truc intelligent, mais je suis impardonnable!!! ;o)

        3 février 2011
  • Ne t’inquéte pas Laurent, si on a des questions on te fera signe… ! D’ailleurs je ne sais pas par où commençer.

    3 février 2011
  • Le point numéro 2 et le 5 se complètent. On ne deviendra jamais un excellent photographe, car comme le point numéro 5 le précise, « il y toujours quelque chose à apprendre » ;-). Et c’est ça que j’aime. Savoir que je ne serais jamais un bon photographe tout en espérant un jour m’y approcher. 😉

    3 février 2011
  • Du haut de ma petite pratique de la photo, je ne peux qu’être d’accord avec cet article. Mais je rajouterais un conseil (que l’on peut retrouver dans le 3 et le 5): Une fois que vous pensez maîtriser un style de photo, ne vous y limitez pas.

    3 février 2011
  • Pour ce qui est des critiques, je vous encourage fortement à commenter vos images entre vous sur le groupe Flickr de Dimanche Critique Photo ! En effet, analyser les images des autres est extrêmement formateur, et je suis prêt à parier que vous aurez également des commentaires en retour 😉

    Par ailleurs, pour le point 4, je savais que tout le monde ne serait pas totalement d’accord avec moi 😛 (Mwahaha :D)
    En fait, je pense qu’il est effectivement formateur de comprendre les ficelles techniques d’une image en utilisant les mêmes techniques. Concernant un aspect plus artistique (composition, style général, choix de post-traitement, etc…), il est inévitable d’être influencé par d’autres photographes, mais je ne pense pas qu’il faille trop copier ces points, au risque de rester formaté et de ne plus trop innover soi-même.

    • Et pour ceux qui en ont la possibilité, un club photo est aussi un très bon endroit pour échanger et confronter ses productions à la critique (qui n’est effectivement pas toujours facile à entendre)…

      4 février 2011
  • Le nombre des commentaires ne cessent de grimper. Ce blog est vraiment une bonne source d’info pour moi, continu comme ça Laurent. j’attend toujours le prochain article avec impatience…

    3 février 2011
    • Je plussoie ! J’adore le style de Laurent ! 😀

      3 février 2011
  • salut Laurent,
    Le sujet est vraiment d’actualité puisque je vais céder à la tentation d’une achat Canon eos 60 D ou Nikon D7000. Mais alors lequel?
    Est ce que quelqu’un peu m’aider à choisir. C’est un vrai dilemme. Je suis assez novice dans la photo.
    Merci de votre aide
    Didier

    3 février 2011
    • Salut Didier,
      Je viens juste de changer mon Nikon D50 pour un D7000 et je dois dire que je n’ai rien à lui reprocher et que je m’éclate franchement avec !
      Sans rentrer dans la polémique des marques, tous les tests que j’ai lu sur le D7000 disent que c’est un petit bijou que Nikon a sorti dans cette catégorie.
      Maintenant, mon choix était presque décidé à l’avance, puisque j’avais des objectifs Nikon, c’est tout naturellement que je suis resté chez eux (ça m’évite de me racheter une garde robe)

      Pour ce qui concerne un comparatif entre les deux appareils, tu peux en trouver un ici :
      http://www.zone-numerique.com/news_8390_canon_eos_60d_vs_nikon_d7000_le_match.htm
      Mais à mon avis, comme dans tout ce genre de test, on voit vraiment la différence entre les deux appareils quand on les pousse dans leurs retranchements et qu’on est pro !

      3 février 2011
      • Si tu veux que je te fasse un test particulier sur le D7000 ou si tu as une question, n’hésite pas.

        3 février 2011
        • Merci,
          Voilà c’est fait achat d’hier soir du Nikon, ton avis final a joué à l’avantage.
          A moi maintenant bien appréhender le sujet.
          A bientôt
          Je trouve tous ces échanges bien intéressant!

          5 février 2011
          • En fait j’ai des actions chez Nikon ^^

            5 février 2011
  • Laurent comment on prend une photo du vent?
    Merci pour tout
    Denise

    4 février 2011
    • Et bien, sachant que le vent est invisible en lui-même, c’est un peu compliqué ^^ Mais pour mettre en valeur un temps venteux, je pense qu’il faut se concentrer sur ses manifestations : les rideaux de pluie, le sable ou la neige qui s’envole, les arbres qui bougent ou même les éoliennes. A mon avis, le meilleur moyen de mettre en valeur cela, c’est la pose longue (qui nécessite un trépied évidemment). C’est aussi possible de faire de jolies images en poses courtes pas grand vent : cette image en est un très bon exemple.

  • Je crois que le vrai problème du n°4 vient du post traitement. En effet, je pense qu’essayer de copier la technique de quelqu’un d’autre peut aider à progresser lorsqu’on ne s’y connaît pas et qu’on veut comprendre de quelle manière une photo a été prise.
    Par contre, vouloir copier les retouches faites par un autre peut vite empêcher de progresser à ce niveau et même rendre ses photos fades car sans personnalité, même si on a adoré au départ l’effet des photos.
    Je sais as si je suis clair, j’ai un peu de mal à me réveiller ce matin, lol !

    4 février 2011
  • Et, sinon, il y a une erreur basique à ne pas commettre (en photo comme dans bien d’autres domaines d’ailleurs), c’est celle de se dire: « je n’y arriverai jamais » !

    5 février 2011
  • Très bon article!
    En effet, acheter toujours du nouveau matos n’est pas forcement une bonne chose, il faut déjà du temps pour maitriser bien son boitier.

    5 février 2011
  • Allez une erreur de plus pour la route : Rester dans sa zone de confiance.

    Pour s’améliorer, il faut aussi sortir de ses petits réglages habituels, se forcer à faire des photos au petit matin ou en pleine nuit ou encore des portraits si on fait surtout des paysages ou se focaliser sur le n/b si on a l’habitude de travailler avec la couleur…

  • très bien j’adore ton commentaire!!

    4 janvier 2012
  • Le point qui me donne le plus de fil à retordre c’est le 2.
    J’ai beau m’être mis à la photo que depuis janvier 2012 et je voudrai déjà pouvoir être au niveau d’Anne Laure Jacquart (que j’ai découvert grâce à ce blog et ayant maintenant ses deux formidables livres en ma possession.)
    Alors je dois admettre que j’ai tendance à me découragé quand je n’arrive pas à photographier une chose comme j’en ai envie. Bien que grâce à ce blog et aux livres d’Anne Laure Jacquart j’ai déjà énormément progressé tant aux niveaux de l’oeil que de la technique.

  • Bonjour ,

    Je découvre à peine votre site .. et c est un régal.. Pour moi …. Très très grande  » insatisfaite  » de mon travail, remise en question trop souvent, le j y arriverais pas , bien sur dit maintes fois , ect … je vais peu etre arriver a m auto psychanaliser avec vous et vos articles lol ..

    Cependant je tiens a juste souligner un point sur lequel je ne suis pas ok , en cette année 2012 , c est que les photographes, ne PARTAGENT rien , aucune info, conseil , aide , ect …. peu etre cela vient il de ma région ( PACA ) … c est bien dommage et triste ….

    1 avril 2012
  • Bonjour,
    Cette article tombe à pic, en ce moment ou je rate toutes mes photos, faut dire que j’essaie plein de nouvelle choses (nuit, HDR) et en plus photos flou, mais je me découragerais pas et copierais pas . lol, bon j’y retourne…

    27 juillet 2012
  • Je suis d’accord avec l’article, souvent les amateurs pensent que plus l’appareil est beau, et plus la photo est belle . Il faut bien se familiariser avec son matériel pour maîtriser, la technique doit être acquise pour l’oublier. On doit s’efforcer de regarder la lumière, et on a le droit de s’inspirer si on est à cours.

  • Moi je commence dans la photo. Où je bûche, c’est sur l’exposition. Mes photos, sont souvent trop claires ou trop foncées. Je shoot en mode A ou P. Desfois M aussi. J’ai acheté un Nikon D 3100. Son boitier de kit est un 55 18 mm. Et j’ai aussi acheté un zoom de 70 300 mm. Par cintre je n’ai tjrs pas de trépier. Pour les photos de nuit j’ai aussi bcp de mal. Sinon j’ai bien compris le flou arrière le flou avant. Les deux tiers. Lorsque je me mets en mode S comment dois faire pour ne pas avoir une photo sombre? J’aurai tellement de questions!! Merci, d’avoir pris le temps de me lire. J’adore tes articles. Ils sont bien expliqués. Mais quoi de mieu que d’apprendre sur le tas. Je fais des stages aussi. Attends tes conseils.

    10 novembre 2012
  • Apprécié les tuyaux comme le débat sur l’intérêt de « copier » et s’inspirer pour apprendre.
    Je crois qu’avoir un objectif (ex : quoi dire sur une série de clichés) joue son rôle dans l’apprentissage. En comparant l’effet obtenu auprès de pûblics divers avec l’objectif – ce qui ne va pas sans peine 😉 sur le nombre ça aide à garder les pieds bien sur terre. Bien utile pour photographier net 😉

    17 septembre 2014