5 qualités d’un bon photographe

25 février 2011

Être un bon photographe ne signifie pas seulement connaître la technique sur le bout des doigts, composer au millimètre et avoir du matos à 10 000€. Non, il faut aussi certaines qualités humaines.

Evidemment, je ne prétends pas détenir la vérité absolue sur ce qui fait un bon photographe (notamment parce qu’elle n’existe pas :P), mais je suis convaincu que certaines qualités jouent autant (plus ?) sur vos images que votre maîtrise de la technique. C’est bien entendu totalement subjectif, et il n’existe pas une réponse universelle à la question « qu’est-ce qui fait un bon photographe ? », évidemment.

1. La passion

photo photographe qualité passion

Anyone Can Be Passionate by Gnarly Neon

La passion vous permettra de persévérer quand vous échouerez, quand vous serez découragés, vous conduira à essayer toujours de nouvelles choses, à photographier toujours plus, à y passer du temps… Bref, je n’ai pas besoin de vous dire que tout ça vous conduira à faire de meilleures images. Si vous êtes réellement passionnés, vous ne compterez pas votre temps, ça ne vous ennuiera pas une seconde, découvrir le fonctionnement de votre appareil sera un vrai plaisir, passer des heures à développer vos images pour en faire exactement celle que vous souhaitez ne vous paraîtra pas long. Bref, vous y prendrez du plaisir. C’est le maître mot (et ce n’est pas pour rien qu’il est dans le titre de mon guide 😉 ). La passion mène au plaisir, et le plaisir mène à la passion.

2. La sensibilité

La sensibilité est une qualité. Ce n’est pas toujours facile à porter, mais ça aide énormément quand on exerce une passion artistique (et la photo en est une). Être sensible fait voir le monde différemment, avec plus de saveurs, de couleurs, et surtout d’émotions. Si vous avez un peu lu le blog, vous savez qu’à part les articles un peu techniques, je parle souvent de l’importance de l’émotion. Si vous êtes émus par quelque chose (j’aime bien l’anglais « moved » pour ça, qu’on pourrait presque traduire par « bousculé »), vous avez toutes les chances d’en faire une bonne photo. La sensibilité c’est aussi garder un regard d’enfant sur les choses. S’émerveiller d’un rien : d’une jolie lumière, de quelque chose d’amusant, de mignon, de ces petites beautés qui nous entourent tout le temps. Sensible un peu comme une pellicule photo d’ailleurs, c’est-à-dire dans le sens de réceptif, d’attentif à ce qui nous entoure, car pour voir il faut d’abord savoir regarder, prêter attention aux détails.

3. La patience

Il faut de la patience pour deux choses :

  • d’abord parce que vous ne serez pas un bon photographe du jour au lendemain. Il faut du temps pour apprendre, pour pratiquer, pour lire sur la photo. J’apprends des choses tous les jours, et je trouve ça génial !
  • ensuite parce que pour trouver un sujet intéressant, mais aussi pour trouver la bonne composition, le bon angle, les bons réglages, il faut savoir prendre son temps. J’ai remarqué que je voyais plus de photos potentielles les jours où j’avais tout mon temps, où je n’étais pas pressé. Ça semble logique, mais si vous êtes tout le temps pressés, vous ne prendrez pas le temps de regarder autour de vous, et donc vous raterez des tonnes de sujets intéressants. Prenez le temps de vivre et de photographier.

4. La curiosité

Ça peut paraître étrange, mais la curiosité est importante. J’adore apprendre de nouvelles choses, comprendre comment ça fonctionne, comment maîtriser un nouvel outil, découvrir de nouvelles techniques, de nouvelles situations. Je suis très curieux, et ça a dû jouer pour me mener à la photo. Et ça vous aidera aussi beaucoup à vous intéresser à tout ce que je peux raconter ici : très franchement, si vous n’êtes pas curieux de savoir à quoi sert tel ou tel bouton sur votre appareil, vous aurez du mal à lire un article technique jusqu’au bout, non ? 😉

5. La volonté

Sans volonté, vous aurez peut-être du mal à tenir la distance. Je ne suis pas en train de vous dire que devenir un bon photographe est un parcours du combattant, mais ça n’arrivera pas demain comme je l’ai déjà dit. Quand je parle de volonté, c’est à la fois vouloir devenir bon (vraiment bon), mais aussi tout ce qui va avec :

  • la persévérance : ne pas abandonner tel type de photo parce que vous avez raté une fois
  • le perfectionnisme : « je peux encore faire mieux »
  • l’honnêteté avec vous-même : si une photo est mauvaise, il faut vous l’avouer, ce n’est pas grave, ça arrive à tout le monde ! 🙂
  • l’abnégation : le temps d’entraînement ou de pratique nécessaire pour maîtriser une technique un peu complexe mais indispensable à la réalisation des images que vous souhaitez obtenir

Bref, il faut vous améliorer non pas passivement, mais activement. Faire des choses pour vous améliorer : « tiens, je ne maîtrise pas encore assez les différents modes de mesures de la luminosité, alors je vais faire des tests avec les différents modes pour mieux voir comment ça fonctionne », ou « tiens, je ne comprends pas telle fonction de mon logiciel de développement RAW, je vais la tester sur plusieurs images pour en comprendre l’effet ». Ce qui se recoupe d’ailleurs avec une certaine curiosité 😉

Comme vous avez dû le sentir, j’ai écrit cet article un peu avec le cœur, pour bien vous faire comprendre que la photo n’est pas qu’une question de maîtrise technique (même si celle-ci est indispensable). Ce n’est pas un hasard si j’ai mis la passion en tout premier : en général si vous l’avez, le reste vient tout seul. Mais il me paraissait important de bien souligner tout ça. Mais surtout, s’il y a une qualité que vous ne pensez pas avoir, pas de panique 😉 Par exemple, je ne suis vraiment pas patient de nature, et pourtant ça ne me handicape pas en photo : la passion fait tout 😉

Laissez un commentaire si vous avez d’autres idées de qualités utiles en tête, et pensez à vous inscrire à la newsletter pour recevoir mon guide « Faites-vous plaisir en photographiant ! » 😉
 
Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂
 

 
Vous avez aimé cet article ?

Vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’avoir chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (9 votes, moyenne : 4,00/5)

Loading...

Recherches utilisées :

comment etre un bon photographe, comment devenir un bon photographe, etre un bon photographe, qualité pour etre photographe, bon photographe, Devenir un bon photographe, qualité dun photographe, comment etre bon photographe

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

38 commentaires

  • C’est fou comme je me retrouve dans le « regard d’enfant » !! Un premier commentaire sur ton blog, mais bien loin d’être le dernier ! Merci de m’avoir transmis ta passion ! 😀

    25 février 2011
    • Merci pour tes consseil !

      28 novembre 2013
  • Moi je me retrouve un peu plus bas… Hier quelqu’un m »as dit ‘ franchement, bof  » et depuis je n’arrête pas de penser a ca … D’un coté je me dit, » pas grave, tu peux faire mieux », d’un autre coté je me dit,  » il dit n’importe quoi, sont pas mal les photos « … Bon, d’ici je prends  » ne vous laissé pas abattre par quelques mots. Si vous aimes vraiment la photo, vous continuez ! »
    Et merci pour ce blog génial Laurent 🙂

    25 février 2011
    • Il y a aussi parfois une difficulté de définir pourquoi on prends des photos (ou on fait de la photo, ou on est photographe… a vous de définir).

      Est-ce pour soi ? Parce que le moment valait la peine d’être immortalisé et qu’on voulait y voir quelque chose et le prendre, le créer ?

      Est-ce pour les autres ? Parce qu’on veut partager ce moment ? Parce qu’on voudrait séduire, attirer le regard, voir ses images admirées, être admiré, ou bien simplement communiquer plus facilement avec les autres ?

      Bref, est-ce pour soi ou pour les autres ? Ou un peu des deux ?

      J’ai souvent eu des mauvaises critiques pour des photos que j’estimaient être ce que je voulais. Personnellement je n’ai pas de remède miracle mais je pense que la critique doit être abordée systématiquement (même négative) mais si on fait ses photos pour soi, et uniquement pour soi, peu importe les arguments non technique des critiques. (la technique, c’est une autre histoire)

      « Il fallait des couleurs chaudes plutôt que des froides ». Oui, sûrement, mais moi j’aime bien comme ça.

      Mais évidemment, si vous faites ça « pour les autres » (ou vers les autres), ce genre de critiques artistiques doivent être écoutées je crois, et modifier notre manière de voir nos propres clichés.

      Bien à vous et prenez votre pied dans vos photos ! (pas stricto sensus, hein, des photos de pied c’est difficile d’en prendre des esthétiques 😀 )

      25 février 2011
  • Bonjour, bien sympa votre blog de photographie, j’y reviendrai plus souvent. C’est par l’intermédiaire d’un pote  » Jeremy  » que je suis venu sur votre site !! ;o)

    25 février 2011
    • Je pense que la créativité est également un ingrédient indispensable pour sortir des clichés photos que l’on voit un peu partout…c’est un peu pour moi la valeur ajoutée du bon photographe!

  • Bravo pour tes articles, celui ci me touche particulièrement. Il nous démontre tellement de choses réèlles dans lesquelles nous nous retrouvons. Merci d’écrire avec autant de coeur, de nous faire partager cette passion, et de nous faire progresser tout simplement.

    25 février 2011
  • Je me retrouve beaucoup dans cet article, je ne suis pas du tout technique … dont je reprendrais plusieurs passages pour mon blog, si ça ne vous dérange pas bien entendu

    25 février 2011
    • Pas de problème pour quelques citations de l’article bien sûr (mais pas l’article entier hein 😉 ).

      25 février 2011
  • SENSIBILTE ! et surtout comment la faire passer dans ses photos pour ensuite les expliquer ?
    Souvent quand je prend une photo (contrairement à une photo construite), je ne sais pas consciemment pourquoi !
    C’est pourrait-on dire « à l’instinct »,que l’on peut nommer aussi « sensibilté » (qui est propre à chaque individu) et qui comme le dit Creg me procure un certain plaisir.
    Pourtant à ce jour, j’ai encore bien du mal à expliquer mes photos et ce genre d’article me donne des pistes!
    Merci à toi pour tout le travail que tu accomplis !!

    25 février 2011
  • Par contre, là où je manque clairement de patience, c’est avec lightroom.

    Ce programme est génial, soyons clairs. Mais il souffre de défauts qui sont à mes yeux inacceptables.

    En premier lieu, on ne peut pas supprimer une photo à partir d’une collection dynamique. Exemple : je flag les photos que je veux supprimer avec le drapeau « rejeté ». Ensuite, je crée une collection « affiche moi toutes les photos avec le drapeau « rejeté ». Enfin, je fais « sélectionner tout, effacer »… réponse : « il est impossible d’effacer une image à partir d’une collection dynamique. »
    C’est pourtant là que la fonction aurait tout son intérêt !

    De même, je veux alors afficher la photo dans son dossier d’origine pour l’effacer à la main. Et bien je dois le faire une par une, parce que je ne peux pas afficher plusieurs dossiers en même temps avec la même commande. (sélectionner tout – afficher dans explorer ne marche pas).

    Autre problème : quand la ram est insuffisante (et pourtant j’ai 4gigas…), le programme ne charge plus les photos correctement et je suis obligé de relancer lightroom pour qu’il charge à nouveau les photos correctement. (ça a vidé la ram…)

    Encore un problème : si je clique sur les étoiles d’évaluation, il arrive bien souvent que le « clic » soit permanent. C’est à dire que si je clique, que je lâche le clique et que je promène ma souris sur les étoiles, ça sélectionne automatiquement les étoiles survolées ! C’est d’autant plus handicapant quand on a fait une bibliothèque dynamique où on a mis comme règle : « afficher les photos non évaluées ». J’évalue alors la photo, elle disparait de la collection. Mais si le bug se met en marche, alors je clique et j’évalue la première photo, et elle disparait, la seconde prend sa place et est automatiquement évaluée de la même cotte, puis disparait, et ainsi de suite jusqu’à ce que je bouge ma souris des étoiles pour la mettre ailleurs.

    Autant j’ai pas peur de ramper dans la boue pour avoir un écureuil, autant ça, franchement, ça j’ai du mal.

    Et pourtant, l’informatique je ne suis pas du tout réfractaire !

    25 février 2011
  • Le titre de ce billet m’a fait penser au contenu de ce lien: http://www.kenrockwell.com/tech/7f.htm

    Il s’agit des 7 niveaux de photographie selon Rockwell. Ceux qui ne connaissent pas devraient le lire 😉

    Je m’en vais recommander ce billet à une connaissance qui considère s’être mis à la photographie.

    25 février 2011
    • Mouais… J’espère que c’est satyrique parce que sinon c’est grave. Je trouve leur manière de classer assez pédante et tristement réductrice. Aller jusqu’à dire qu’une personne n’a pas d’âme, c’est aller très loin.

      26 février 2011
      • Vu les termes employés, je n’ai pas considéré ce texte comme autre chose qu’une tranche de rire basée sur un fond de vrai dont on accentue certains points à l’extrême.
        C’est justement le principe de la satire: exagérer afin de rendre ridicule 🙂

        26 février 2011
  • @Greg : Tes réflexions sont intéressantes ! Effectivement, tout dépend pourquoi on fait la photo. Cela dit, je pense qu’on la fait toujours un peu pour soi (parce que quelque chose nous touche), et un peu pour les autres (parce qu’il est toujours agréable de voir ses images appréciées).
    Cela dit, on ne peut jamais plaire à tout le monde, c’est bien normal. Mais ne plaire à personne est quand même en général mauvais signe 😛

    Sinon concernant Lightroom, je ne connais pas trop le logiciel, mais il me semblait qu’on pouvait les marquer pour suppression directement sans passer par un flag.

    @pascal : Effectivement il est parfois difficile d’expliquer pourquoi on a pris telle ou telle image. Je pense que dans certains cas on peut laisser l’image parler d’elle-même (car les interprétations des autres peuvent être très intéressantes), mais c’est bien d’essayer de dire ce qui nous attiré l’œil, ému, tout ça… Et puis des fois, c’est juste un portrait pour un portrait, parce que la personne a l’œil pétillant ou que la lumière est jolie. Mais ce sont d’excellentes raisons de faire une photo 🙂

    25 février 2011
    • Une chose que j’ai apprise très vite dans toute démarche artistique, c’est qu’il n’y a jamais de toujours et de jamais. (sauf dans cette phrase :p)

      Il y a parfois des clichés exceptionnels qui restent dans une boîte à poussière parce que la personne l’a pris strictement pour elle.

      Du reste tout est une question de proportions si on doit vraiment décoder profondément. J’ai moi-même des clichés que j’ai pris uniquement pour moi, et qui ont des tons de couleurs que j’adore mais qui ne sont pas « dans les règles » (ni même spécialement esthétiques…) et que je n’exposerai nulle part, parce que ce n’est pas le but.

      26 février 2011
  • Je me retrouve bien dans cet article.
    Je vais faire un premier commentaire surement très bateau mais : merci Laurent, la plume et au service de… l’objectif f/1.4 (et non pas de l’épée pour changer).

    Pour le reste, mon ressentie est identique, l’intérêt pour les belles image (au sens large), la passion qui en ressort est le moteur qui nous fait avancer.

    25 février 2011
  • Sensibilité ET sens de l’observation.
    Quand on prend une photo on cherche à transmettre une émotion. La sensibilité est la clef pour la percevoir et la rendre d’une façon souhaitable.
    Le sens de l’observation permet de remarquer des détails qu’un non photographe ne notera pas et d’avoir une idée avant de cadrer de si ça donnera quelque chose ou non.

    25 février 2011
  • Parfaitement, la passion et la patience sont indispensables. Beaucoup pensent qu’un bon appareil suffit et n’ont pas conscience des heures de « travail » préalable, des heures d’entrainement et des milliers de clichés complètement ratés pour aiguiser son regard et sa prise de vue !

    25 février 2011
  • Merci pour cet article qui remet les choses à leur place et notamment l’humain au centre de la photo.

    25 février 2011
  • Je rajouterai une autre qualité (je travaille pour un journal) : Même dans la salle de bain, avoir l’appareil avec soi !!!

    27 février 2011
  • Je dirais que le mauvais photographer, il voit quelque chose qui l’intéresse … il shoote!
    Tandis que le bon photographer, il voit quelque chose qui l’intéresse … il shoote, mais bon, … c’est un bon photographer! 😀

    Sinon, @Greg!
    Euh pour ton problème de suppression des photos avec un flag rejeté, il me semble que tu ne t’y prends pas très bien car il n’y a aucune obligation de passé par une collection dynamique pour avoir toutes tes photos rejetées!
    Effectivement les collections dynamiques servent à faire des collections (donc le plus souvent pour réunir tes photos selon des critères).
    Pour supprimer les photos avec le flag « rejeté » tu vas à la racine de tes dossiers (si tu as moultes dossier concernés), dans le module « bibliothèque » en mode grille, tu auras en haut un bandeau « Filtre de bibliothèque », tu choisis « Attribut », tu cliques sur le petit drapeau rejeté et tadaaaam … toutes tes photos rejetées sont là.
    Ctrl + A (sous windows) pour tout sélectionner et hop tu supprimes.

    Si t’as d’autres questions, j’te laisserais mon contact on pourra échanger 😉

    27 février 2011
    • Waw ! Super, tu me sauves la vie ! Ce n’est pas facile de s’y retrouver dans la doc de lightroom ! (comme dans tout produit Adobe selon moi mais ça n’engage que moi !)

      C’est sympa pour tes références ! N’hésite pas ! Mon adresse « pourriel » est zienit@hotmail.com. Si tu m’envois to e-mail là bas, je te donnerais mon adresse normale (que je n’affiche pas sur internet pour éviter le pourriel)

      Et si tu as quelques clichés en ligne n’hésite pas !

      28 février 2011
      • C’est a force d’utilisation qu’on finit par s’y retrouver 😉
        Je t’envoies un petit mail sur ton adresse pourriel alors…

        1 mars 2011
  • Cet article me va droit au coeur, car en effet, technique mis a part, pour moi une belle photo, c’est une photo qui contient de l’émotion, de la curiosté, enfin qui a du sentiment…..j’adore prendre mes enfants en photos, pour immortaliser tous nos moments de bonheur, mais je prend aussi quelquefois des photos innatendu, de quelque chose qui a attiré mon attention….donc je me retrouve vraiment dans cet articleMERCI!!Evidemment je ressent aujourd’hui le besoin d’acquérir de la technique, afin que mes photos soient encore plus belles….lol!! Au fait j’ai téléchargé comme tu le suggère le logicielGIMP, pour travailler mes photos…..bon comme je suis vraiment ignare en informatique, j’ai un peu de mal, heureusement j’ai trouvé quelques tutoriel pour m’aider, et j’ai réussi a faire ce j’aime le plus, mélanger noir et blanc, et couleur sur une même photo…!

    1 mars 2011
  • Bonjour, j’adore ton blog c’est super pour les débutants comme moi.
    Petite question, quel appareil me conseillerais tu pour une débutant?
    et sinon argentique ou numérique?

    25 avril 2011
  • Super article une fois de plus ! Pour un photographe mariage ou un photoreporter, il y a (en plus) la façon d’approcher et d’aborder les gens, bref, la qualité de la relation humaine…

    18 novembre 2011
  • hello, même si je comprend le fond de ce que l’auteur a voulu écrire au sujet du lien donné sur rockwell, je n’aime pas cette manière de décrire les gens. C’est un manque de respect ni plus ni moins.

    8 août 2012
  • J’espere etre un photographe c pour cela je suis venu sur ce site , je commence a faire des photo et les gens m’ont dit ke mes photos sont trop jolie et je veux me lancer aidez moi

    22 septembre 2012
  • bonjour!
    voila je vous explique un peu mon dilemme : je fais un metier que je n’aimes pas ( comme pas mal de monde je me doutes ) mais je viens de trouver une voie qui me semble a coup sur le chemin a prendre : la photographie.
    elle me permets de pouvoir voyager de figer un moment un endroit un regard , de travailler en musique , de travailler sur l’informatique comme j’aime egalement.
    le probleme c’est que j’ai bientot 29ans et pour reprendre les etudes c’est pas facile mais je le ferais sans hesiter!
    je me suis pas mal renseigner mais je ne sais que choisir ; un cap photo , un bac photo un bts un BTM etc
    si quelqu’un pourrait m’eclairer ce serait le plus grand service que l’on puisses me faire.
    et continue Laurent ton blog est vraiment bien!

    1 avril 2013
  • Salut à tous !
    Je voulais juste apporter mon grain de sable :
    Je débute (tellement que je ne me mettrais pas dans la catégorie « amateur »), et le problème que je rencontre le plus, ce ne sont pas les critiques négatives, mais plutôt les positives.
    J’ai des amis beaucoup trop gentils, et je finis par ne plus trop les croire. Du coup je poste beaucoup de photos sur des forums, des sites, pour avoir des critiques objectives, et ça fait du bien !!

    J’en profite pour dire merci pour cet excellent blog qui est un plaisir à lire et qui donne envie de devenir un bon photographe 🙂

    8 octobre 2013
  • Photographe de mariage, je ne peux que confirmer ce qui est écrit dans cet article. Nous avons besoin d’être de bons photographes, c’est une chose, mais il faut surtout pouvoir se renouveler à chaque nouveau mariage et garder l’oeil vif pour trouver de nouvelles opportunités de belles photos !

  • Bonjour Monsieur…J’ai lu votre texte avec passion…vous expliquez tellement bien..je m’y retrouve…je viens de débuter des cours photos car j’en fais déjà de belles mais il me manque un peu la technique…Votre article m’a enore plus motive dans cette voie…Merci…bien à vous

    20 janvier 2014
  • super mais je fais de la photographie depuis 5 ans est toutes les photos que je fais sont rater comment faire

    9 août 2015
  • Merci beaucoup, pourrai tu me partager des photos que tu as prise? Je ne vais pas les reposer mais peut être que je pourrai être inspirée ?

    30 janvier 2016
  • coucou a tous je suis en 4eme je fais un travail sur le métier de journaliste vous pouvait nous aides?
    merci

    26 mai 2017