Bilan du Salon de la Photo 2011

J’ai passé 3 jours au Salon de la Photo 2011, qui s’est terminé hier à Paris Porte de Versailles, et je me suis dit qu’un petit bilan s’imposait, notamment pour ceux qui n’ont pas eu la chance de s’y rendre en vrai 😉 3 jours qui ont été un vrai plaisir pour moi, sur beaucoup de plans.

Des rencontres

Le Salon, ça a d’abord été énormément de rencontres véritablement très enrichissantes pour moi. Tout d’abord avec plein de lecteurs (j’ai rapidement arrêté de compter). Un grand merci à tous ceux qui sont venus me faire un petit bonjour rapide ou prolongé, j’ai été réellement ravi de vous rencontrer en vrai et de mettre des visages sur certains noms, pseudos et e-mails. Ça fait chaud au cœur, sincèrement. Mention particulière à Aymeric qui a eu l’extrême gentillesse de m’accueillir chez lui pendant 2 nuits 🙂

Anne-Laure Jacquart et moi-même, sous le regard perçant de Picasso immortalisé par Irving Penn (on s’est dit que c’était la classe :P)

Également beaucoup de rencontres avec des blogueurs, partenaires et auteurs. Dans le désordre, Benoît Marchal de Déclencheur qui m’a permis de réaliser 2 présentations sur le développement RAW avec des logiciels libres, Renaud Labracherie de Focus Numérique, Madame Oreille et son belge très sympathiques que j’ai eu le grand plaisir de croiser en vrai autour d’un apéro pour une discussion très sympa, Anne-Laure Jacquart qui n’en finissait pas de dédicacer son nouveau livre (chronique prochainement) mais avec laquelle j’ai pu longuement discuter, notamment autour d’un sandwich hors de prix :P, Patrick Moll (Alpha Numérique) qui parlait du RAW en tapant gentiment sur le logiciel libre alors que je disais le contraire à côté :D, mais avec lequel j’ai pu avoir une discussion sympathique et intéressante (on est presque d’accord en fait ! \o/), la très sympathique rencontre avec Vincent Luc (auteur d’un nombre insolent de bouquins de référence, notamment la bien connue série des «Maîtrisez»), et j’en oublie plein !

Du matériel. Beaucoup de matériel.

Du gros matériel !

Le Salon de la Photo, il faut bien l’admettre, c’est surtout du matériel. Les stands des grandes marques squattent la grande majorité de l’espace. C’est sympa dans un sens de pouvoir tester des optiques de qualité (même si tester une optique à 2000€ sur un éléphant en bois plutôt qu’en conditions réelles c’est un peu dommage 😉 ), mais bon j’aurais apprécié qu’un peu plus de place soit laissée à l’image. Cela dit j’ai pu tester un certain nombre d’optiques qui m’intéressent de près ou de loin (notamment pour préparer mon guide sur le choix d’un objectif), et je vais prendre le temps de regarder ce qu’elles donnent en plein écran. Et puis le nettoyage de capteur gratuit chez Camara, ce n’est pas du luxe 😉

Quand une jolie jeune femme est là pour poser, ces messieurs ne se tiennent plus !

Mais bon, ce serait de mauvaise foi de dire qu’il n’y avait que du matériel au Salon.

Des images

Le Salon était le lieu de pas mal d’expos, l’expo phare étant celle de Karl Lagerfeld, dont la moitié était composée d’une sélection exceptionnelle de portraits (notamment celui de Picasso par Irving Penn qu’on voit plus haut), et pour moitié des photos du dit Karl (que j’ai personnellement moins appréciées, mais c’est histoire de goût personnel, j’avais adoré une de ses expos à Lille). Le photographe qui m’a le plus touché lors de ce Salon est l’un des deux lauréats des « Zooms » : Alexandre Parrot. Il présentait une série tout simplement sublime d’images en noir et blanc, contrastées, au format carré, composées au millimètre, et remplies d’émotion. Il y a notamment une image qui m’a énormément touchée (je suis resté béat devant quelques minutes), et que je considère comme l’une des meilleures photos que j’ai vues dans ma vie (oui oui, et c’est tout personnel). C’est celle que l’on peut voir à droite de la photo ci-contre. J’en profite pour vous donner un conseil au passage (je ne peux pas m’en empêcher :P) : regardez le travail des artistes photographes. C’est toujours une source de connaissances et d’inspiration, qui est inestimable pour vous. Comprendre ce qui fonctionne dans les images des autres permet de renforcer ses compétences en photo, et à terme de construire son propre style.

Une petite anecdote pour la fin

Pour rigoler un peu, le stand juste en face de l’Agora proposait de faire un «portrait light painting». L’idée : vous mettez votre tête dans une boîte noire (photo à droite), vous avez 15 secondes pour tenter de dessiner quelque chose avec une diode rouge, vous prenez un gros coup de flash pour qu’on voie votre tête, et hop vous avez votre photo. Petit jeu : saurez-vous deviner ce que j’ai tenté de dessiner sur ce magnifique portrait ? 😛

Oui, c’est honteux, et oui le light painting ça se travaille 😛

Si vous avez deviné et si vous voulez partager votre expérience du salon, laissez un commentaire ! 😉

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

54 commentaires
      1. J’espère que cela ne te dérange pas que j’en ai dressé un modeste résumé. Mais je trouve qu’il est utile de partager ce que tu as dit lors de cette conférence !

  1. Salut Laurent,

    J’ai essayé de te croiser au Salon, mais je ne t’ai point vu… Dommage… Ce sera pour une prochaine.

    Concernant le light painting, je pense que t’as voulu dessiner un Canon EOS 7D avec objectif 18-152… Comment ca ca n’existe pas ??? C’est pourtant ressemblant 🙂

    Sinon, si vous voulez voir du beau light painting 🙂 Je me permet de vous inviter ici : http://photo-dun-jour.blogspot.com/search/label/Light%20Painting

    Et pis aussi, j’espère que j’abuse pô :p si je sollicite votre aide à tous pour voter pour ma photo sur le concours photo suivant : http://tlnt.at/nmEBof

    @ bientôt, et que ton Blog vive longtemps, car il me donne pleins d’idées pour la suite 🙂

    @+++

  2. J’y suis allée vendredi…Et chercher à t’identifier parmi tout ce monde était peine perdue.
    Au fait, as-tu reçu le mail que je t’avais envoyé – dès le lendemain de ta demande d’hébergement – pour te proposer de t’accueillir chez moi à l’occasion de ce Salon de la Photo ?

    C’était la première fois que j’allais au Salon de la photo. J’ai pris un maximum de brochures pour les potasser tranquillement mais, je l’avoue, je n’ai pas osé essayer le matériel. J’ai découvert néanmoins beaucoup de choses.

  3. je suis passé vendredi mais plus que déçu pour plusieurs raisons le stand pentax il présentais quoi? du beurre ?par ce que s’ils présentais du matos photo il aurais fallu qu’ils connaissent un peut plus le matériel
    mais quelques bons point a distribué
    le stand canson très pro et a l’écoute
    tamron qui te proposait un objectif en essai pour ton appareil
    enfin j’ai vus mais je ne me déplacerais plus pour ça

    1. Je comprends ta déception mais tu ne mentionnes pas d’autres points importants du salon qui rendaient la visite intéressante. Parmi tous les points positifs, si je ne devais en citer qu’un, ce serait les conférences organisées par l’Agora du net (http://agoradunet.wordpress.com/).

      Non seulement les thèmes étaient intéressants (intérêt personnel ou plus pour la culture photographique), mais en plus, il était possible de discuter en personne avec les intervenants (Pierre-Henry Muller, Laurent Breillat, …), voire avec d’autres passionnés (Aymeric Gobert, mentionné par Laurent en début de billet).

      La richesse de ces échanges à elle seule valait une visite au salon 🙂

    2. C’est vrai Critidos, l’Agora était clairement un des points forts du salon.

      Pour ce qui est du matos et du professionnalisme des hôtesses, c’était très variable.
      Chez Canon j’ai eu une qui connaissait son boulot et l’autre qui était paniquée, chez Tamron une qui m’énonçait des évidences manifestement apprises par coeur (« il ouvre à f/2.8 ce 17-50 »), chez Sigma rien à redire, un gars très sympa chez Samyang.

  4. Juste un message rapide pour te dire que nous avons été ravis de pouvoir discuter de visu, même si j’ai presque choppé un torticolis. Au final, cet apéro aura été la partie la plus intéressante du salon (je m’en doutais un peu, c’est vraiment trop matérielophile pour moi). Nous sommes passé à ta conférence, mais à l’extérieur du petit carré des places assises, on n’entendait rien. Logique, mais dommage pour nous !

  5. J’ai passé le dimanche là-bas, pour mon premier salon de la photo. Malgré mon oeil aux aguets, je ne t’ai pas vu, dommage.

    Par contre, je suis complètement d’accord avec toi, et j’irai même plus loin, en ce qui concerne la place faite à l’image vs le matériel : il aurait fallu inverser ! C’est sympa de tester des objos, ou de rêver devant des sac-à-dos ultra complets (chacun rêve de ce qu’il peut hein 🙂 ), mais concrètement, ce salon était un gigantesque magasin, dont les caisses se trouvaient au fond !

    Autre remarque : le stand de Nikon était ridicule, comparé aux autres, même à Tamron. Essayer un objectif là-bas demandait beaucoup de patience…

    J’ai adoré le même portrait de Parrot que toi, je suis resté devant un moment, ému, mais j’ai aussi trouvé magnifiques ses photos plus abstraites. Ce portrait n’était pas visible lors du vote, ou je me trompe ?

    Globalement, déçu, mais content de l’avoir fait quand-même, j’ai pu choisir mon prochain achat (Nikkor AF-S 35mm f/1.8G DX). J’aurai presque préféré le Sigma 30mm f/1.2, impressionnant, mais d’une il est très cher, de deux il n’a pas de sélecteur M-A/A !

  6. Bonjour Laurent,

    C’est vrai que tu as l’air grand !!!! C’est sympa de voir une nouvelle photo de toi…
    Super ce petit tour au salon, tu vas avoir pleins de choses à nous raconter, je trépigne…
    Karl Lagerfeld photographe moi aussi j’ai un peu de mal je le préfère styliste… Pour ton dessin aucune idée, franchement… Même en lisant les autres réponse j’ai du mal à retrouver ton logo…
    Amicalement
    Christine

  7. Salut Laurent,

    Je vois que tu t’es bien sorti de la fosse aux lions.
    Content de t’avoir revu vendredi.
    Au plaisir d’une prochaine sortie sur Lille.
    Amicalement,
    Manu

  8. Merci Laurent pour ce bilan du salon auquel je n’ai malheureusement pas pu me rendre…

    Au sujet du matériel, ne pourrais-tu pas nous concocter un petit article sur les cartes mémoires ? Entre les classe 4, 6, 8 ou 10 – qui n’ont pas la même signification suivant les marques, les vitesses en écriture et en lecture, il est vraiment difficile de s’y retrouver !

    Ainsi une carte SD de 32 Ga peut valoir entre 35 et… 250 Euros ! Sans que l’emballage ne permette de comprendre réellement les différences entre ces produits.

    Bref, un petit éclairage sur ce point serait susceptible, je pense, d’intéresser beaucoup de tes lecteurs.

    Pour le reste, ne change rien, c’est parfait !

  9. Bonjour Laurent,

    Bien content d’avoir pu te rencontrer sur le salon
    j’ espère que m’a démo avec la blackrapid t’ aura convaincu 😀
    @ bientôt peut être sur Lille

      1. c’est vrai qu’ elle était charmante 😀 mais j’ ai préféré quand le responsable du stand m’ a offert l’ option Sport pour la sangle ! (19,90€) super commercial en sachant que j’utilise la sangle depuis 2-3 mois 😉

  10. Bonjour Laurent,

    Je découvre ton blog après qu’une amie m’en ai parlé.
    J’ai suivi ta conférence dimanche au salon concernant le développement de photos via les logiciels libres. Etant un utilisateur de Debian (tu sembles être sous Ubuntu) en plus de Windows, celà m’intéressait d’avoir l’avis d’un utilisateur courant des outils libres.
    J’ai donc trouvé ta présentation intéressante, bien que trop rapide (le temps t’était compté, je sais :p ); c’est pour celà que j’aurais préféré que tu présentes un peu plus d’autres outils sans avoir à rentrer dans le détail de RawTherapee ou Digikam, pour présenter la palette possible disponibles et ainsi donner à tes lecteurs/ton audience le choix de les tester et de faire leur propre choix. Je pense notamment au très prometteur Darktable ou Shotwell, entre autres. Ce sont des outils que j’utilise de temps à autre, lors de mise à jour, même si je reste sur Lightroom pour le moment.

    En tout cas, je découvre peu à peu ton blog que je trouve très intéressant. Au delà de confirmer les acquis que j’ai déjà en photo (j’en fait de façon assidus depuis 2008), je trouve tes conseils et ta ligne éditoriale très sympa.

    Continue sur cette lancée et à bientôt.

  11. Bonjour tout le monde,

    La lecture du blog revient chère…Pfff!
    Non je plaisante.
    Enfin j’ai quand même acheté un 50mm 1.4 :-)))
    Reste à apprendre à l’utilisr intelligemment.
    Coup de chance en cemoment la lumiere s’y prête…

Voir plus de commentaires