Comment photographier un sujet rapide

Aujourd’hui, je réponds à une question qui revient souvent : comment photographier un sujet rapide ?



Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète

Bonjour à tous, bienvenue dans cette nouvelle vidéo sur Apprendre la Photo.

Et aujourd’hui, je voulais faire une vidéo rapide, parce que je reçois, au fil du temps, plein de questions, et il y en a une qui est revenue assez souvent.
Sous différentes formes, mais c’est toujours un peu : comment photographier un sujet rapide ?
Parfois c’était “mon chien”, parfois c’était “mon enfant”, parfois c’était “des gens dans un spectacle”, peu importe, ça revient toujours au même : des sujets rapides.

Il y a quelques confusions, j’ai l’impression.

Donc, la demande, en général, c’était de figer le mouvement du sujet. Évidemment, si vous voulez le flouter, ce n’est pas la même chose, là, je vais traiter de le figer, parce que c’est la demande que j’ai le plus.

Et pour figer le mouvement du sujet, vous avez besoin d’une seule chose – une seule –, c’est d’une vitesse d’obturation rapide.

Quand on dit une vitesse rapide, c’est par exemple 1/500e plutôt que 1/10e, pour caricaturer.
Donc plutôt dans ce qui est vitesse importante, 1/500e, 1/1000e, des choses comme ça.

La vitesse exacte

La vitesse exacte qu’il va falloir pour figer le mouvement du sujet, ça dépend de sa rapidité. Parce que, évidemment, il faut une vitesse plus rapide pour figer le mouvement d’une formule 1 que pour un enfant en vélo.

Ça paraît logique, ça va plus vite donc il faut déclencher moins longtemps pour ne pas avoir de flou dans l’image, et pas que l’objet se déplace pendant que vous prenez la photo.

Et c’est tout. C’est la seule chose qu’il vous faut.

Alors, évidemment, ce n’est pas aussi simple que ça parfois, parce que parfois vous allez manquer de lumière.

Les 3 manières de faire entrer la lumière

En effet, l’appareil a 3 manières de faire rentrer de la lumière :

  • La vitesse d’obturation, ou temps de pose. Donc, plus le temps de pose va être long, plus la vitesse va être lente, plus il y a de lumière qui va rentrer.
    Donc, là, si vous réduisez la vitesse, si vous avez une vitesse plus rapide pour figer un sujet, vous allez avoir moins de lumière qui rentre.

Du coup, il va souvent devoir compenser pour ne pas avoir une image trop sombre, et il peut compenser par l’un ou les deux autres paramètres, qui sont : l’ouverture du diaphragme et la sensibilité ISO.

  • L’ouverture est limitée par l’objectif
  • et la sensibilité ISO qui monte, ça crée du bruit sur l’image, donc quand vous montez trop haut, l’image est dégueulasse, en gros.

Alors, quand vous êtes en plein jour et que vous avez plein de lumière, ce n’est pas trop un problème, parce que vous avez tellement de lumière que de toute manière l’appareil n’a pas forcément besoin d’ouvrir beaucoup ou de monter beaucoup la sensibilité ISO.

Mais si vous êtes en basse lumière, ça peut commencer à poser problème, c’est pour ça que la photo de concert, par exemple, ça peut être un peu un challenge à ce niveau-là, parce que vous avez des sujets rapides et qu’en plus il n’y a pas de lumière.

Donc, évidemment, c’est dans ces situations-là que vous allez avoir de la difficulté, mais il n’y a pas de miracle.

Vous allez devoir utiliser une vitesse rapide et puis vous allez devoir trouver un moyen de faire entrer de la lumière, soit avec une grande ouverture, soit avec une haute sensibilité ISO, et le plus souvent les deux.

Ne pas trop monter la vitesse

Une erreur que je vois pas mal, quand même, c’est de trop monter la vitesse, c’est-à-dire que vous vous dites “OK, c’est un sujet rapide, donc je vais aller à 1/4000e”.
Ce n’est pas obligatoire. 1/4000e, c’est souvent trop pour figer un sujet.

Pour vous donner une idée, en concert, la plupart du temps j’étais à 1/250e, ça suffisait souvent – pas toujours, mais presque toujours.

Voilà, il y a des disciplines où vous allez aller plus haut, mais vous allez rarement aller à des vitesses de 1/2000e, ce n’est pas si courant que ça. Ça arrive, mais ce n’est pas si courant que ça.
Donc votre chien qui court, des choses comme ça, ce n’est pas forcément obligé d’aller si loin que ça.

Déjà, si vous allez trop loin vous allez perdre de la lumière pour rien, donc ça ne va pas vous aider.

Rafale ou pas rafale ?

On m’a aussi demandé : est-ce qu’il faut faire une rafale ?

Eh bien, ça va vous aider, pour une simple raison, c’est que comme votre sujet est rapide, ça va être difficile de figer le moment exact que vous voulez, et le fait de prendre une rafale, ça va vous permettre d’avoir plusieurs choix parmi lesquels vous allez pouvoir piocher pour avoir le meilleur moment possible.

Et en plus, si jamais la vitesse est un petit peu lente, parce que, voilà, vous faites ce que vous pouvez avec la lumière, eh bien, le fait d’avoir une rafale vous donne plus de chance d’avoir une photo qui soit nette. Parce que vous allez tomber pile au moment où la vitesse est un peu moins importante.

Ça peut vous aider, parce que vous avez plus de chances statistiquement d’avoir une photo qui est bonne dedans.

Alors, j’ai voulu faire une vidéo pour répondre à ce sujet-là, parce qu’on m’a posé la question, mais en réalité, vous devriez être capable de résoudre ce genre de problème si vous connaissez les bases de la photo.

Et si vous ne les connaissez pas, c’est pas grave, c’est OK, mais j’ai fait des vidéos pour ça justement, donc si jamais vous ne les avez pas encore vues, je vous conseille d’aller voir ma série de vidéos qui est consacrée à ça, parce que, normalement, si vous avez bien compris cette série-là, vous devez pouvoir répondre à cette question tout seul.

Voilà, c’est la fin de cette vidéo. Si vous l’avez aimée, mettez-lui un pouce bleu, n’hésitez pas à rajouter vos commentaires en dessous.
Et puis à la partager avec vos amis si vous pensez que ça pourrait leur être utile.

Si vous débarquez sur la chaîne, abonnez-vous pour ne pas rater les prochaines, et puis cliquez ici pour télécharger votre guide “Faites-vous plaisir en photographiant”, qui vous aidera justement à résoudre ce genre de problème.
Et puis, voilà, je vous dis à plus dans la prochaine vidéo, et d’ici là à bientôt, et bonnes photos !

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 4,80 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *