Coup de gueule : plaidoyer pour une photo floue

Parfois, je sors un peu de mes gonds et je tape du poing sur la table pour faire passer un message. Aujourd’hui est une de ces fois (et en bonus, vous verrez ce que fait le vent à mes cheveux, et que je suis poursuivi par 3 moines bouddhistes :P).

 
Cliquez ici pour voir les autres photos de Cynthia sur son Instagram

Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂


Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin en téléchargeant mon guide "Faites-vous plaisir en photographiant", qui élimine les 5 problèmes les plus courants des débutants : Cliquez ici pour le télécharger tout de suite !

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 5,00/5)

Loading...

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

86 commentaires

  • J’apprécie beaucoup ton partage, ce que tu apportes de façon passionnée, tes expériences, ton savoir.

    Il y aura malheureusement toujours des détracteurs, violents peut être, mais dans ce cas-là, ce sont probablement des gens frustrés, en mal être.
    Ne t’attarde pas sur eux, mais plutôt sur les autres et sur les retours de ce que tu leur apporte.
    On n’aide pas ceux qui ne le demandent pas.
    J’aime cette phrase qui dit: » plutôt que de perdre du temps à détester certains, je préfère le passer à en aimer d’autres.
    Et c’est clairement ce que tu fais, peut être sans en avoir vraiment conscience.

    Dis-toi que sur un détracteur que tu vas rencontrer, il y aura 2, 3, peut être 10 personnes à qui tu auras apporté quelque chose, un savoir, une astuce, en un mot, un sourire.

    En tout les cas, moi je salut ton travail et ton partage, et tes vidéos et tutos sont pédagogues, ludiques et donnent envie de te suivre encore.

    21 février 2016
    • Hello Eric,

      Merci pour tes encouragements 🙂
      J’ai bien conscience que j’aide davantage de gens que j’en énerve, et qu’il y aura toujours des mécontents, ne t’inquiète pas.

      C’était juste une opportunité pour vous encourager à expérimenter et vous faire un petit coucou depuis ici 😉

      21 février 2016
  • Bonjour,
    Entièrement d’accord avec vos explications faisant suite à certains commentaires disons très limites au sujet de la photo floue présentée pendant votre vidéo, image que j’aime beaucoup d’ailleurs
    Hélas sur les forums il y a parfois aussi des personnages qui n’aiment pas ce que l’on présente, ils ne savent pas dire « je n’aime pas » ils disent « ce n’est pas beau » alors dès cet instant je « zap » ces remarques et finis par m’abstenir de poster des images que je garde pour mes amis…
    Continuez ce que vous faites avec un grand merci que je vous adresse.
    amicalement,
    dara ou jpierre

    21 février 2016
  • J’ai trouvé cette photo vraiment …. géniale ! Dommage pour ceux qui n’ont pas aimé, mais il suffisait de le dire poliment ! Pour moi et je te rejoint la dessus, la photo c’est une expérimentation permanente, dès fois c’est… génial et parfois… il n’y a pas grand chose a sauver 😉 Ta petite vidéo m’a convaincu si c’était encore nécessaire, de suivre ton blog dès que mon temps le permet.

    Salutations d’Helvétie

    Philippe

    21 février 2016
  • Bonjour ou Bonsoir Laurent , Très très bonne réaction de ta part!! j’aime les photos qui nous poses des questions quelles sois provocatrice, techniques ou artistique, pour ma part j’aimerai bien arriver a maitriser ce flou dans mes photos et d’avoir ce côté mystérieu et rêveur!!,J’aime .
    Jean-marieF

    21 février 2016
  • Merci Laurent, la vidéo était top.

    La photo elle est plus que top, j’adore ce principe, cet « impressionisme » comme tu dis si bien. Merci d’avoir donné le nom de l’artiste, j’ai pu ainsi voir d’autres superbes photos sur instagram.

    Excellent partage et super coup de gueule !!

  • J’aime cette photo de girafe, étirée, floue ! Aux couleurs douces..
    C’est un rêve et le rêve c’est construire un autre univers, c’est s’ouvrir à « l’autrement », c’est ouvrir le diaphragme de la création.
    Elle fait découvrir à l’autre ce qu’il n’a pas su voir, pas su comprendre.

    A quoi sert la photo si on emmène avec soi ses convictions et ses à priori.
    Photographier c’est aussi voyager, c’est changer d’âme…

    Merci et bravo Laurent

    21 février 2016
  • Bonjour Laurent . Le respect ça se mérite et vous le mérité bien.J’aime vos commentaires et vos conseils Continuez comme cela Cordialement Jean Claude

    21 février 2016
  • Bravo Laurent, je suis tout à fait d’accord: vive la diversité et les regards différents des photographes. Si c’est pour faire tous les mêmes photos, ce n’est pas la peine de se fatiguer, on prend un appareil automatique et c’est parti…pour la monotonie.
    Je reste abonnée et te souhaite un bon repos au soleil.

    21 février 2016
  • j’aime beaucoup tes photos de Connie Island, tu as eu la chance de le voir sous un beau soleil, moi j’ai eu un temps de m… aussi mes photos sont nulles!!!

    21 février 2016
    • Hello JO,
      Je trouve que le soleil convenait bien à l’endroit, mais je suis sûr qu’il y avait quelque chose à faire quelque soit la météo 🙂 (je te l’accorde, c’est moins facile de le voir au début)

      21 février 2016
  • Bien d’accord avec vous Laurent.
    Personnellement, je suis de plus en plus écoeuré par les commentaires de personnes psychiquement dérangées qui voient le mal partout, qui dénigrent toutes les initiatives et cela dans tous les domaines (politique, philosophie, racisme primaire, …). Ils se croient les seuls à avoir la vérité, les seuls capables d’intelligence. En utilisant la méchanceté, le manque de respect et le persifflage pour asséner leurs commentaires, ceux-ci deviennent sans intérêt. J’ai toutefois pitié d’eux car je pense qu’ils sont probablement malades mentalement et mallheureux.

    21 février 2016
    • Bonjour Gérald,
      En effet, je pense qu’il y a des blessures derrière tout ça, et qu’ils n’ont pas forcément appris à guérir autrement qu’en blessant les autres.

      21 février 2016
      • Bonjour Laurent,
        il est dommage que l’insulte soit une forme d’expression aussi répandue aujourd’hui, bien qu’elle ait le mérite d’être claire lol.
        Personnellement je ne suis pas fan des photos floues, c’est pourquoi j’ai fait comme pour n’importe quelle photo qui ne me parle pas, je ne m’y suis pas arrêté même si je comprends le travail de recherche de l’auteur. Mais critiquer sèchement une photo est-il plus méchant que de présumer d’une maladie mentale chez la personne qui a fait cette critique?
        Comme Antoine le dit plus bas « nombreux sont ceux qui croient détenir la vérité et qu’il y a en a qu’une seule : la leur ». Cette affirmation est valable pour tout le monde 🙂 .
        Maintenant si c’est qu’une question d’insultes gratuites et non constructives qui t’a poussé à supprimer certains commentaires, tu devrais logiquement faire la même chose pour tous les commentaires du style « j’adore », « super photo », « Joli! »…qui partent du même principe, les laisser n’apportent pas plus si ce n’est flatter l’égo de l’auteur. Sinon après on se retrouve dans le politiquement correct, entre les uns qui disent juste « Joli » et accusent ceux qui disent « nul » de ne pas faire de critique artistique et les autres qui disent « j’aime pas mais tous les gouts sont dans la nature » pour ne se mettre personne à dos : débat passionnant lol.
        Je sais, tu vas répondre « les insultes sont blessantes », mais les compliments peuvent aussi avoir des effets pervers sur celui qui les reçoit, c’est à lui de savoir gérer les uns comme les autres.

        22 février 2016
        • Bonjour Alex,

          Je suis d’accord avec toi. Présumer d’une maladie mentale est peut-être un peu fort, même si je pense que l’agressivité résulte toujours d’une forme de blessure (si tu veux mon avis, tout le monde a des troubles de la personnalité plus ou moins prononcé ^^).

          Je comprends ce que tu veux dire avec les commentaires de personnes qui aiment sans développer. Dans un monde idéal, j’aimerais que tout le monde rédige des commentaires longs et construits. Cela dit, tout le monde n’a pas le temps, l’énergie ou les mots pour le faire.

          Je ne bannirai jamais les critiques constructives, justement parce qu’elles apportent quelque chose, et évitent de tomber dans le politiquement correct. J’encourage même ceux qui ne sont pas d’accord à s’exprimer, mais poliment.

          En fait, je considère un peu mon blog/page FB/chaîne YouTube comme une fête que je ferais chez moi : certains invités vont juste dire merci (ou se taire), et certains vont avoir une discussion passionnante avec moi toute la soirée. Certains pourraient même critiquer poliment en m’expliquant que passer l’intégrale des White Stripes toute la soirée n’est pas forcément du goût de tout le monde 😀
          Par contre, si un invité arrive, et se met à chier au milieu du salon, il est dehors (pardon my french 😉 ).

          C’est pour ça que ceux-là sont bannis : il y a quand même un minimum de bienséance à respecter. Je ne vais pas supprimer les commentaires courts qui partent d’un bon sentiment (je pense que les personnes ne comprendraient pas), par contre quand on a une critique à formuler, on se doit d’y mettre les formes. C’est un peu la base de la communication en société 😉
          (idem au boulot, si tu veux critiquer justement un collègue, tu vas peut-être davantage prendre le temps de développer que pour lui dire que c’était top)

          22 février 2016
          • L’invité peut aussi dire « c’est de la merde, la musique » en étant passionnant sur le reste sans chier au milieu du salon :). Si tu le vires juste pour sa remarque sur la musique, tu te prives de discussions passionnantes par la suite.
            Si tu m’invites à ta fête et que tu mets du David Guetta, je ne pense pas que j’y mettrais les formes lol. Après je ne sais pas si je serais plus passionnant qu’un autre 😉 , mais vu que je serais dehors difficile de s’en rendre compte :p .

            22 février 2016
  • La première erreur est d’être sur FB.
    Je n’y suis pas, donc je n’ai pas suivi la polémique.
    La seconde est (peut-être) de ne publier qu’une seule photo de cette artiste.
    Un ami me disait un jour « J’aimerai réussir UNE photo. » Je lui répondis que pour moi, c’était une erreur, que le photographe devait d’abord s’attacher à réussir une œuvre, et de là sortira LA photo.
    Je crois que vous êtes dans cette problématique. Si l’on voit l’ensemble de la démarche, on comprend mieux que Cynthia Haynes est une artiste.
    Quant à offrir une vidéo à ses détracteurs, tout le monde ne peut être artiste, c’est leur accorder bien des honneurs.
    Profitez de vos vacances … pour faire de la photo (un côté de la plage me conviendrait mieux que l’autre !)

    21 février 2016
    • Facebook ne facilite pas les choses, mais ce n’est pas spécialement le problème de ce réseau, ça arrive un peu partout sur internet (les gens se libèrent beaucoup plus de leurs inhibitions que face à face). Je le vois d’ailleurs davantage sur YouTube à la limite.

      Par contre c’est vrai, j’aurais du en mettre plusieurs (en même temps j’avais mis le lien vers son Instagram, mais je pense que ceux-là n’avaient pas pris le temps de cliquer !).

      La vidéo n’est pas à destination des détracteurs (qui de toute façon ne changeront probablement pas d’avis), juste une opportunité pour insister de nouveau sur l’importance d’expérimenter (et faire un coucou depuis mon île 😉 ).

      A bientôt !

      21 février 2016
  • “La vraie beauté est si particulière, si nouvelle, qu’on ne la reconnaît pas pour la beauté » Marcel Proust
    La vidéo est Top, le message est bien clair, Bon courage et Merci Laurent.

    21 février 2016
  • Bonjour Laurent.

    Merci pour cet excellent coup de gueule que je rejoins totalement. J’ai déjà vécu ce genre de commentaires également, de ces « grands photographes » qui croient effectivement que la photo n’existe que pendant les golden hours, ou dans des endroits paradisiaques lointains. Nous ne pourrions pas faire de la photo souvent dans ces cas là.

    J’ai appris il y a déjà longtemps avec toi les fondamentaux de la photo. J’ai déjà lu régulièrement également qu’il faut connaître les règles pour les outrepasser.

    Je pratique déjà depuis un moment le flou artistique, que j’aime beaucoup dans les sous-bois notamment (
    https://www.flickr.com/photos/didierhannot/21437831412).

    Comme dans chaque domaine de la photographie, certains oseront dire qu’il s’agit de réduire sa vitesse et de bouger l’appareil. Je dirais oh que non, cela demande aussi de la pratique et de l’expérience.

    Je te rejoins dès lors totalement sur l’idée qu’il faut être ouvert à d’autres choses non seulement pour évoluer mais surtout pour augmenter son plaisir. Il est aussi important de dire qu’il fait s’affranchir également des commentaires, du retour des autres, pour qu’avant tout la pratique photographique de tout un chacun corresponde à notre sensibilité et à la vision que nous avons d’offrir de chaque chose qui nous interpelle.

    Cela me fait penser aussi à un débat similaire, que je vis encore régulièrement, sur ces « grands photographes » qui prétendent que le post-traitement ne doit pas faire partie de la chaîne de production d’une photo.

    Merci Laurent pour ton coup de gueule.
    Didier

    21 février 2016
    • Bonjour Didier, ça faisait longtemps ! 🙂

      Belle photo abstraite dans les sous-bois, bravo d’expérimenter des choses !

      Effectivement, la pratique doit d’abord être pour soi. Concernant les commentaires, je pense qu’ils sont très importants quand on débute (quand les problèmes sont encore surtout techniques plus qu’artistiques). Par la suite, ils le restent, mais uniquement de personnes dont on respecte le travail photographique.

      21 février 2016
  • Bravo Laurent

    Très sincèrement, j’aime beaucoup cette photo flou, et j’aime aussi beaucoup ton coup de gueule… Et puis, j’ai un compte Facebook mais je ne m’en sers pas… Alors du coup c’est fait…

    Merci Laurent
    Claude

    21 février 2016
  • les gens qui critiquent le flou ne font que des photos de vacances plates, sans relief, sans dynamique….

    21 février 2016
  • En tant que photographe pro, ça m’est arrivé de faire ce genre de photo impressionniste. Je fut tenté par cette expérience il y a bien des années en voyant une photo de lisière de forêt comme ça.
    De très grands photographes ont d’ailleurs joué à ça, tel que Ernst Hass par exemple. Dans le sport aussi il y a de magnifique photos bougées.
    Donc, je partage entièrement votre avis Laurent. Bonne journée.

    21 février 2016
  • Bonjour
    Jamais répondre à des personnes qui ne savent pas partager ou qui ne veulent pas suivre les nouvelles techniques et progrets. Pour ma par j’ai découvert le flou de bougé volontaire à mon club photo et j’ai beaucoup apprécié ce style. Continue à nous offrir et à nous monter ta motivation et ta passion dans le monde de la photo.
    Merci encore

    21 février 2016
  • Depuis plus d’un an, je reprends techniquement la photo, mais surtout, je forme mon œil avec vos articles, vidéos etc…j’apprécie en effet votre manière de transmettre,
    parce-que je ne me sens jamais obligée de rester très technique, même s’il faut quelques bonnes bases…
    Pour moi la priorité reste l’émotion que j’éprouve au présent, et que je peux retrouver et communiquer ensuite, même après quelques retouches.
    Un grand merci pour votre réaction et bonne fin de séjour!

    21 février 2016
  • tout simplement, BRAVO !!

    21 février 2016
  • Salut Laurent,

    Je viens juste de voir cette image sur Fbk, l’objet de la polémique 🙂 .

    Comme j’ai dit dans un commentaire Fbk, il faut aller plus loin et regarder l’Instagram de cette photographe. Cette photo n’est pas un coup de bol, une experience mais bien un geste bien étudié et répété…notamment lors d’une session à Venise très réussie.

    Cette photographe a trouvé SON style, SA marque et les réactions excessives viennent sans doute d’une jalousie et d’une frustration…
    Personnellement, je suis adepte d’une certaine netteté dans mes clichés mais avec des cadrages parfois pas académiques…et son style ne serait pas le mien.

    Continue à nous transmettre des nouveautés car c’est toujours bon pour progresser dans sa démarche personnelle.

    Bonne vacances hé.

    Manu

    21 février 2016
  • merci pour cette mise au point salutaire qui combat l’intolérance galopante et l’obscurantisme chronique. OUI LE FLOU PEUT ÊTRE ARTISTIQUE S’IL EST DELIBERE.

    21 février 2016
  • Cette photo est une démonstration de ce que l’on peux faire lorsqu’on sort du cadre. Elle représente la notion du beau dans ce qu’elle a de plus chimérique. Pas étonnant qu’elle suscite certaine réaction violent. Mais je m’interroge : est ce qu’il s’agit d’une erreur sublimée ou d’un choix artistique? Quoiqu’il en soit elle représente un grand intérêt.

    21 février 2016
  • En photographie comme dans la vie, il faut accepter les différences. Mon grand-père disait souvent « fais le bien et oublie, fais le mal et pense-y !
    La photo est un art à facettes multiples, bravo M. BREILLAT, merci Laurent.

    21 février 2016
  • Bonjour Laurent. Je viens de regarder « ton coup de gueule » sur la vidéo. Tu as bien eu raison de le faire. Ceux qui ont critiqué la photo de Cynthia ne comprennent rien à l’art.Ils vaut mieux les ignorer.
    J’aime beaucoup la photo de Cyntia. Je la trouve très esthétique. Ce genre de photo s’adapte très bien avec des animaux.
    C’est également un genre de photo que je pratique moi-même mais d’une façon un peu différente. Mes photos sont un peu moins floues et dédoublées. Mais ce sont des photos de monuments dans Paris et je ne pense pas que la technique de Cynthia serait aussi esthétique sur des monuments. Mais je ferai tout de même un essai par curiosité.
    Merci Laurent pour tous tes bons conseils.
    Viviane

    21 février 2016
  • Bravo, Laurent pour ce coup de gueule!.
    C’est toujours la même chose, nombreux sont ceux qui croient détenir la vérité et qu’il y a en a qu’une seule : la leur et alors, de cette manière de penser et de se comporter, il n’est pas étonnant de voir tout ce qui se passe sur cette terre!!!!!!!.

    Continue, Laurent de nous apporter toute ta sensibilité et surtout, ne change pas.
    J’ai suivi tes cours de photo et ceux de post-traitement et je te remercie énormément pour tout ce que tu veux partager.

    MERCI POUR TOUT CE PARTAGE, Laurent et à très bientôt

    21 février 2016
  • Moi j’adore les photos de cynthia, je fais beaucoup (et volontairement) des photos floues. Je suis entourée d’amis photographes amateurs dont certains sont très compétiteurs (concours FFP) et là c’est vrai que la photo floue est plutôt minoritaire (encore que…), mais je n’ai jamais été scotchée devant une photo techniquement parfaite. Vive le flou si l’intention est perceptible et cohérente avec le sujet.Merci pour le coup de gueule aux cons( vieux ou jeunes)
    Joelle 70ans

    21 février 2016
  • De la daube, ça reste de la daube même enveloppé dans du papier de soie !
    Voir sa 4ème photo où l’horizon n’est même pas horizontal !
    Ça peut arriver au déclenchement, mais au moins on redresse au traitement d’image avant d’envoyer ça fièrement à la face du monde.
    Présenter de telles photos comme des recherches perso pour voir comment se familiariser avec le matériel, ok, mais présenter ça comme des « œuvres abouties, je me marre !

    21 février 2016
    • Donc de toutes ses photos, tu n’as retenu que celle dont l’horizon n’était pas redressé ? (j’ai vérifié, c’est la seule)

      21 février 2016
    • Ma chère Huguette
      TU as absolument le droit de ne pas apprécier les photos floues de Cynthia. De là a les nommer de daubes !!
      Pourrais tu nous montrer tes fabuleuses photos afin que nous puissions juger à notre tour de ton expertise photographique ??

      21 février 2016
    • C’est vrai qu’elle aurait du le redresser.

      Le reste de ta façon de parler correspond exactement aux gens dont je parle dans la vidéo… Tu peux donc suivre les conseils qui leurs sont adressés 😉

      Nolivfr : oui, on appelle ça un biais de confirmation. C’est le fait d’avoir une idée préconçue, et de rechercher tout ce qui peut aller dans son sens, en écartant systématiquement tout ce qui pourrait démontrer qu’on a tort. C’est un comportement très naturel, mais il faut savoir réaliser quand il a prise sur nous 😉
      (on appelle aussi ça la mauvaise foi 😉 ).

      22 février 2016
  • Bonjour Laurent,
    tous les goûts sont dans la nature et,avec un minimum de tolérance, de respect et d’intelligence,tout le monde peut s’exprimer.Il est aisé d’admettre que si tout le monde appréciait les mêmes choses le monde serait triste;il faut donc accepter que d’autres personnes aient des goûts totalement à l’opposé des nôtres.J’ose imaginer qu’après la diffusion de cette vidéo les « intégristes » de la photo se calmeront.
    Bon courage et bonne continuation
    Cordialement

    21 février 2016
  • Hello

    Je n’aime en général pas trop répondre sur le fil web de tes nombreux articles et vidéos (je l’ai déjà dit dans le passé) car il y a tellement de « bravos » certes très mérités sur ce que tu dis que cela génèrent au sacré bruit de fonds pour retrouver les remarques souvent très pertinentes des lecteurs.
    Pour dire les choses autrement, si un de tes lecteurs est intéressé par un sujet et qu’il tombe sur un de tes articles ou vidéos, bien sûr qu’il sera intéressé par les questions/réponses relatives à ce contenu mais pas du tout aux très nombreuses félicitations très méritées mais qui n’apportent rien sur le sujet.

    Ici, je vais faire une exception pour dire que j’approuve pleinement ton coup de gueule. Au-delà de la technique, la recherche de créativité est un des messages majeurs de ta formation et découvrir ce que font les autres, c’est un apprentissage pour apprendre à regarder et c’est un plus énorme pour s’enrichir . On aime ou pas, chacun de nous a le droit d’apprécier mais jamais on ne peut détruire les efforts de créativité que les autres font, surtout s’ils ont le courage de s’exposer à la critique.

    21 février 2016
    • Hello Marc,

      Cela dit, difficile de supprimer tous les compliments (sans compter que je n’en ai pas envie, honnêtement :D).
      Le plus simple pour filtrer le « bruit » est sans doute de ne lire que les commentaires de plus de 3 lignes, en général ils apportent une réflexion supplémentaire.

      22 février 2016
  • Merci infiniment Laurent pour ce partage et je t’avoue que cette photo m’a bien intriguée, je suis même allé sur sa page pour en voir d’autre.
    Je ne dirais pas que j’irais comme tu dis à faire toutes mes photos dans ce style mais ça son charme et je vais sûrement m’essayer.
    Merci de nous l’avoir fait connaître, je suis pour expėrimenter. Je suis ouverte à toutes sortes de procédures.
    Tu es super de prendre du temps pour nous tous.
    Ah oui, ne t’en fait pas, tes cheveux et toute ta personne d’ailleurs ont fière allure sur cette magnifique plage, chanceux!!!!
    Loren de Matane en Gaspésie

    21 février 2016
  • Ce que je trouve bizarre: des personnes qui suivent un blog/formation pour apprendre la photo qui se permettent de critiquer un photographe sur une seule photo sans avoir vu le reste.
    Je cite : »Parkinson? », « un peu floue non? », « N’importe quoi ! », « Put………….. Quel brouillard ?……………………………. LOL ».

    Je sais, on ne peut pas tout aimer. Mais essayez plutôt de vous en inspirer ou de chercher ce que le photographe a voulu montrer. Avec des « LOL » ou des « Parkinson? », vous ne progresserez jamais.

    Personnellement, j’adore ce qu’elle fait, merci de nous faire découvrir d’autres photographes, qui de plus sont talentueux.

    21 février 2016
    • Par contre, un filtre ND aurait été bien sur l’objectif :p (même si la vidéo n’était pas prévue).

      Bon courage et bonne continuation!

      21 février 2016
      • J’ai oublié d’emmener le filtre ND pour cette caméra. Cela dit, c’est surtout parce que j’ai fait l’erreur de mettre l’exposition en automatique, donc elle change au cours de la vidéo (j’apprends encore un peu à l’utiliser 😉 ).
        En même temps, difficile d’avoir une exposition parfaite avec le soleil à moitié dans le dos ! (de face, j’aurais du avoir des lunettes de soleil, et vous n’auriez pas vu mes yeux)

        22 février 2016
  • Personnellement je dois avouer que ce n’est pas mon style de Photos d’ailleurs en la voyant la première fois je me suis dit mais que’-ce que c’est que ça et ensuite je l’ai vue autrement et me suis demander comment cette personne avait réussi à donner cet effet, qui est selon moi de l’art moderne c’est une très belle photo, et les personnes qui ne sont pas capable de jugé quelque chose qu’il n’aime pas mais de pouvoir dire oui c’est une belle photo, n’ont effectivement rien à faire avec vous, perso je dis bravo à cet artiste.

    21 février 2016
  • La photo des girafes par Cynthia est géniale.

    C’est un très beau travail pictural.

    Elle me donne des idées…

    Sur une échelle de 1 à 10, je lui mets 20 !

    Bravo Cynthia et merci à toi de l’avoir publiée.

    21 février 2016
  • Tout à fait d’accord avec ton coup de gueule, Laurent ! Personnellement, j ‘avais bien apprécié cette photo floue, et en général, j’aime beaucoup ce que fait Cynthia.
    C’est un fait : on peut aimer ou ne pas aimer quelque chose, mais pourquoi vouloir détruire, condamner radicalement.
    Soyons ouvert, tolérant et acceptons la différence.
    Bravo et merci, Laurent pour tout ce que tu nous apportes.

    21 février 2016
  • Très juste, les photos de Cynthia sont superbes et originales!

    21 février 2016
  • Bonjour Laurent

    Je suis entièrement d’accord avec vous, pour le principe évoqué dans la vidéo.
    Je fais de la photo de 30 ans, et j’ai toujours fait des photos sur un coup de cœur, selon l’éclairage du moment, le Lieu, le graphisme que peut représenter une photo, selon les saisons l’éclairage n’est pas le même et souvent essayé d’innové de nouvelles prises de vues moins conventionnelles.

    21 février 2016
  • bonjour,
    Je pense lorsque l’on a les bases en photographie, après c’est au goût de chaque photographe de montrer ce qu’il ressent, ce qu’il aime, même si cela est avant-gardiste tans mieux cela peut faire avancer d’autres photographes qui n’osaient peut -être pas s’avancer sur cette voix. C’est comme les peintres, il y a eu les impressionnismes, les cubismes. Chacun trouve se qu’il aime.
    Je trouve qu’aucune photos n’est mauvaises, car c’est le message que le photographe à voulu nous transmettre. La critique est plus facile que de faire de bonne photos.
    Et puis si l’on se dit photographe, donc artiste laisser les autres s’exprimer.

    21 février 2016
  • Bien d’accord avec ce plaidoyer pour une photo floue. D’ailleurs, cette photo de Cynthia est fort jolie.

    Lucien

    21 février 2016
  • Hello Laurent,
    Perso, j’aime beaucoup. Surtout, qu’elle ne se froisse pas, comme ma grand-mère disait « tu peux pas plaire à tout le monde ».
    A bientôt sur le blog
    Christine

    21 février 2016
  • J’ai regardé les photos de Cynthia sur instagram et je dois avouer que………..j’aime beaucoup cette recherche artistique. Voila c’est tout.

    21 février 2016
  • Bonjour,

    Si je suis d’accord avec ton propos quant à la politesse indispensable pour exprimer ses opinions, je suis moins d’accord avec l’expérimentation absolue qui servirait d’alibi à tout et à n’importe quoi (Et là je ne parle pas de la photo en question qui est plutôt sympa d’autant plus que c’est un choix). Je suis désolé mais si vous me mettez devant un piano et que je joue n’importe quoi (étant donné que je n’ai jamais appris), j’aurais beau dire que vous ne comprenez pas ma musique, cela ne fera pas de mon morceau ni une « œuvre » et encore moins un chef-d’œuvre ; même si je vous explique dans des phrases compliquées que ma démarche artistique est de faire de la musique inspirée par ma non-connaissance du solfège doublée d’une oreillle catastrophique et que …etc etc. De même pour le dessin en ce qui me concerne.
    Cela me fait penser à un artiste qui avait jeté 3 bûches, 5 branches et des brindilles au sol et vendait cette œuvre éphémère 15 000 F (à l’époque). Il peut toujours me dire que je ne comprends rien à rien dans l’Art mais à mon avis c’est du f….age de g…le. On peut parler aussi de ce qu’a fait Piero Manzoni…

    Donc oui il faut respecter l’expérimentation quand elle est une vraie mais non elle ne doit pas être le prétexte à faire le contraire de ce qu’elle prétend être.

    Cdt

    21 février 2016
    • Bonjour Jean-Marc,

      C’est une très bonne remarque : l’expérimentation en elle-même ne donne pas une oeuvre aboutie. Elle n’est qu’une façon de découvrir de nouvelles façons de s’exprimer : parfois elles correspondent à notre vision, parfois non.

      L’idée est d’expérimenter pour découvrir et ouvrir ses horizons, puis de persister dans une voie si quelque nous plaît. Cynthia a persévéré dans la voie du flou. Au piano, je pourrais essayer des mélodies au pif, et si quelques notes me plaisent, creuser pour voir ce que je peux trouver comme suite dans cette idée.

      Le travail artistique commence lorsque c’est fait avec intention (donc en général de manière franche : c’est vraiment flou, pas juste un peu), et de manière consistante. Ca me donne l’idée d’un article qui pourrait être la suite de cette vidéo d’ailleurs : y a-t-il de bonnes et mauvaises photos ? Peut-on juger l’art ? Comment ?

      Je crois que je vais écrire devant la mer aujourd’hui 😉

      22 février 2016
  • « Tu ne vas quand même pas faire cette photo ? Il y a plein de grues de chantier ! »

    « C’est tout sombre et on ne voit qu’une petite lumière derrière la fenêtre. Pourquoi t’as pas attendu qu’il fasse jour ? »

    « T’aurais pu centrer sa tête au moins ! »

    … et on en passe.

    – Les grues habillent le ciel et plantent un récit, sous-entendant que le quartier est en mutation.
    – La faible lueur dans la nuit est peut-être l’espoir d’un foyer accueillant.
    – Le visage décentré montre probablement un mouvement, une pensée,…

    Parfois, des gens ont une vision très étriquée de ce que devrait être une image.
    Comment leur faire entendre qu’une image, justement, n’a pas à être ni ainsi, ni comme ça ? Que le regard de chacun compte, qu’il soit spectateur ou preneur de vue. Qu’une image n’est pas nécessairement une photo-souvenir, mais peut revêtir un caractère pictural, ou graphique, ou tout ceci à la fois…

    Continuons à nous laisser étonner, découvrir, apprécier, ne pas aimer, sans pour autant être si arrêté sur des positions fermes et fermées.

    21 février 2016
  • Il y a un site sur facebook qui s’adresse aux photographes qui aiment les photograhies abstraites. C’est de toute beauté les photos que les gens postent, rien à voir avec le payasage ou autre. Simplement des formes, des couleurs , de la lumière, etc, etc. Ça en prend pour tous les gouts. Alors la photo de votre amie, moi personnellement, j’adore.

    21 février 2016
  • Pas suivi cette non-polémique mais deux questions techniques :
    – avec quoi avez-vous filmé la vidéo ?
    – utilisation d’un steadycam ou d’une application tierce pour la stabilité pour le long ?

    Merci 🙂

    21 février 2016
    • Hello Arthur,
      C’est une DJI Osmo, la stabilisation est intégrée à la caméra (c’est même le principe de cette caméra 😉 ).

      22 février 2016
  • Tu as eu raison de réagir face à cette violence verbale. Quel dommage pour eux de ne pas savoir apprécier la beauté de la scène. J’aime son travail ceux qui ne l’aiment pas peuvent, au moins, le respecter.
    Bravo à vous deux

    21 février 2016
  • Mon cher Laurent
    Ton coup de gueule est le bienvenue car si tout à chacun a le droit d’aimer ou pas une photo, un tableau, une chanson il n’y a aucune raison d’insulter les auteurs.Mais malheureusement dans chaque discipline tu vas touver les « puristes » les « ayathola » qui détiennent ,d’après eux, les clefs de la vérité. Ces personnages sont d’autant plus critiques et virulant que eux, en générale, ne produisent pas grand chose de bon et leur seule façon d’éxister reste l’insulte de tout ce qu’il ne comprennent pas et ils ne comprennent pas grand chose car complétement aveuglé par leur étroitesse d’esprit, leur inculture, et leur peur de tout ce qui sort de leur cercle de référence.Le mieux c’est de les ignorer et de les plaindre pour le peu de bonheur qu’ils savent recevoir et encore moins de donner.

    21 février 2016
  • tout à fait d’accord .même avec la photo il faut faire travailler son imaginaire

    22 février 2016
  • Bravo Laurent. Tout est dit, et bien dit. Je vous approuve.
    Marre des censeurs ! des réacs, des obtus !!!

    22 février 2016
  • J’ai essayé de lire ces commentaires désobligeants. Je ne les ai pas trouvés. Vous les avez effacés ?

    22 février 2016
  • tout est dit !!!

    et la photo était ( est ) superbe !!

    22 février 2016
  • Merci Laurent pour ce petit coup de gueule. Ils y en a qui ont besoins de temps en temps d’un petit recadrage.. lol

    22 février 2016
  • Je ne dirai qu’une chose: « tout à fait d’accord!!!!!!! »
    D’autant plus que la photo est originale et laisse largement deviner de quoi il s’agit.

    22 février 2016
  • J ai vue ses photos .ouah sublime .ca m etonne pas que ca fasse reagir les envieux.et bravo pour la meche avec elle plus besoin de manche a air ..lol

    22 février 2016
  • Chacun voit son art comme il le veut ! je juge les erreurs les fautes mais pas le choix d’art Jamais !

    22 février 2016
  • Bravo Laurent pour ce coup de gueule et merci de nous faire partager les œuvres de Cynthia. Pour ma part, j’apprécie beaucoup, il y a énormément de recherches et de créativités dans ses images.
    Continue à nous faire rêver et à nous faire profiter de tes expériences.
    Merci

    22 février 2016
  • Bonjour Laurent,

    Félicitations pour ton vidéo. Ce genre d’action nous révèle encore une fois qu’il y a des gens qui n’acceptent pas le changement et qu’ils n’ont aucune flexibilité dans leur imagination.

    L’art visuel est tellement un monde vaste, il y a beaucoup de chose à explorer et il y aura toujours des gens pour nous surprendre (positivement). Une chance, il y a beaucoup de gens qui apprécie.

    Continue de partager tes trouvailles, car c’est comme ça que des amateurs de la photo (comme moi) apprennent.

    Un bonjour du Québec à toi et à tous tes lecteurs/abonnés.

    22 février 2016
  • Ne pas oublier que l’une des meilleures photos de guerre est celle de Robert Capa sur la plage du débarquement de Omaha Beach, complètement floue mais tellement forte, elle traduit une violence que rien d’autre ne peut exprimer. A l’inverse une certaine douceur dans le flou peut être rendu avec une simple image sans mouvement. N’ouvrons pas seulement nos oreilles ; notre esprit et notre vision des choses ont eux aussi besoin d’ouverture. Les insultes sont réservées aux crétins. Cool Laurent, profite bien de ton séjour

    22 février 2016
  • Pour moi, c’est un-non évènement assez symptomatique des médias sociaux…
    Franchement, il n’y a rien de bien nouveau dans ce faux débat !

    22 février 2016
    • Comme ton commentaire en somme !!

      22 février 2016
  • bonjour Laurent,
    Je suis tout à faire d’accord avec toi pour ce coup de gueule, je pense que ces personnes n’ont pas une ouverture d’esprit très large et n’expérimentent pas assez pour juger d’un autre travail qu’une photo nette et sans retouche. Je préfère de loin une photo floue artistique qu’un cliché bien net mais sans âme. Ce n’est que mon avis. La perception de chacun est différente selon les sujets et nous ne pouvons pas tous être du même avis, ce serait trop simple où plutôt trop ennuyeux alors , laissons libre cours à notre imagination photographique et laissons ceux qui apprécient juger et même critiquer de façon constructive, pour les autres, ceux qui ne savent qu’être violents en paroles n’ont pas leur place et devraient s’abstenir car ils ne valent pas la peine que l’ont s’attardent sur leur cas. Continues à partager ta passion et nous apporter ton savoir car j’apprécie beaucoup tes conseils et ta pédagogie. Rapportes nous de beaux clichés de ton voyage ! A très bientôt. Patricia

    23 février 2016
  • bonjour Laurent,
    et bien Oui malheureusement le net est fréquenté par du monde, et pas toujours pour comprendre et analyser tes reportages ou autres sujets. Et aussi ne se remette pas en question. Mais il est intolérable qu’un individu puisse parler de cette manière. Ta vidé est claire. En tous cas Bravo à toi pour tout le travail et les infos que nous apporte.
    jb55

    23 février 2016
  • Merci pour ton blog Laurent que je lis assidûment et qui m’a permis de me lancer en photographie, d’accomplir de réels progrès et surtout d’y prendre du plaisir.
    Je partage ton coup de gueule et en profite pour te remercier chaleureusement de ta pédagogie.

    Magnifique plage!

    A bientôt!

    Flora

    23 février 2016
    • Merci Laurent pour ton coup de gueule même si je ne comprends pas tout à fait ta réaction. Je m’explique, l’art le vrai, n’aura pas toujours attiré que des admirateurs, il attire également les détracteurs qui peuvent être sincères parfois. Cependant dans la majorité des cas ils sont de mauvaise foi et face à leur incapacité à mieux faire ils réagissent instinctivement et traduisent leur incompétence,leur jalousie par des insultes. Ils s’en veulent de n’avoir pas été les premiers à penser à produire une telle oeuvre et au lieu d’apprécier, d’admirer, comme des iconauclastes ils préfèrent détruire le symbole et empêcher aux autre de bénéficier d’un travail qui aurait fait progresser dans le domane concerné. Heureusement et pour le bonheur des photographes, et non des preneurs de photos, tu fais le contraire. Ta méthodologie, la passion que tu mets dans tes partages, ta patience, ta façon de disséquer une technique sont tellement enrichissantes que bon nombre de ceux que tu instruis sont toujours à l’attente de tes nouveaux commentaires.

      C’est normal que la photo en question suscite de telles réactions vu le degré d’intelligence et de sensibilité nécessaires pour bien la comprendre et l’aimer. Tout le monde n’accepte pas de s’élever à cette dimension.

      Encore une fois, merci Laurent

      Evens

      24 février 2016
  • Bonjour Laurent, je suis entièrement d’accord avec ton point de vue. Bien que je ne ois pas membre de Facebook et que je viens de découvrir la photo en question en incrustation de la vidéo. Comme tu le dis, prendre une photo, c’est avoir une intention, propre au photographe qui varie donc selon chaque photographe. De la photo carte postale, à la photo instantanée, en passant par la photo d’art, avec intention artistique telle que celle qui a déclenchée les commentaires, les intentions sont multiples et se traduisent avec des résultats photographiques différents. C’est une richesse que de ce dire qu’un même objet photographié, peux être restitué en autant de clichés différents. Sinon qu’elle intérêt à faire de la photographie.
    Ce que voit et veut figer chaque photographe doit être respecter. Comme dans toute démarche artistique, et je considère la photo comme un art, avec des bases techniques propres à cette discipline artistiques, c’est bien l’exploitation différenciées des techniques qui rend unique le travail d’un artiste, d’un photographe, et le distingue des autres. En photo, il va de même, chaque photographe est libre d’exploiter les techniques pour obtenir la photo qui reflète son intention. Dans la mesure ou le flou d’une photo est le résultat d’une intention artistique et pas une erreur du photographe, la photo doit être vu et apprécier dans cet état d’esprit. Je trouve d’ailleurs que cela ouvre des voies de réflexions aux photographes pour créer des courants photographiques, comme il y eu des courants en matière de peintures, de cinéma, de bande-dessinées,….
    Pour donner une autre référence d’un photographe de renom « Frank CAPPA », regardez ses photos de guerre, faites lors du débarquement allié, toutes floues ou presque, mais quelle intensité, quelle force, pour refléter l’action, sa dynamique, ….
    Pour reprendre ton coup de gueule, je dirai que « la critique est aisée mais l’art est difficile ».
    Il n’y pas pas qu’en photographie ou la priorité à l’ouverture est importante, mais aussi dans les mentalités 😉
    David

    24 février 2016
  • J’apprécie moi aussi son travail c’est original mais c’est ce qui en fait son charme…

  • Bonjour Laurent, je ne suis qu’une débutante en photo mais je suis d’accord avec ton coup de gueule car c trop facile d’insulter les gens lorsque c virtuel. Perso, on aime ou on aime pas, pas besoin d’être blessant. J’ai regardé les photos sur Instagram et je les trouve sublimes, elles expriment bien je trouve ce que l’œil voit et ce que le cœur ressent. Merci de nous faire partager ces instants.
    Agnès

    25 février 2016
  • Bonjour.
    J’apprécie énormément la netteté totale de la vidéo (devant et derrière).
    « Les gens » ont le droit de poster du « flou », mais je les encourage à poster aussi du « net », au moins par comparaison !

    28 février 2016
  • je suis toute nouvelle dans le milieu de la photo je fais partie d’un club tout neuf depuis cinq mois nous avons tous les quinze jours un thème et une discussion sur nos photos pour améliorer nos prise de vue c’est super et nous apprenons beaucoup et acceptons les critiques de chaque personne ,qui nous font avancé dans notre travail.
    je pense que la photo est très personnelle a celui qui la prend
    et une photo flou peut être très belle
    et moi j’aime beaucoup

    5 mars 2016
  • Bonsoir Laurent,

    Je viens de visionner ta vidéo coup de gueule et ça ne m’a pas choqué, bien au contraire.

    J’ai aussi regardé les photos de Cynthia et j’aime beaucoup ce qu’elle fait ça sort de l’ordinaire.

    Pour en revenir à ton coup de gueule, effectivement, si l’on connaissait ce qu’à voulu faire le photographe ça permettrait de comprendre ce qu’il a voulu faire ressentir.

    Ca me fait penser à des films que j’ai vu, au cinéma, dans ma jeunesse et qu’il m’arrivait de souvent me demander ce qu’avait voulu montrer le réalisateur car je ne comprenais pas toujours ou il avait voulu en venir et je me disais que si je l’avais su, pendant que je regardais son film, j’aurais eu, peut-être, un autre ressenti et que j’aurais mieux apprécié le film.

    Mais mon souhait n’est pas réalisable aussi bien pour une photo que pour un film.

    Je vais, le plus que je le peux, voir des expositions photos et quand on a la chance de pouvoir parler avec le photographe ça permet d’avoir un autre éclairage et une autre façon de voir ses photos.

    Il en est de même pour une exposition de tableaux, et finalement, dans les deux cas ce qui compte c’est que ça me plaise tout simplement.

    Je vais aimer ou ne pas aimer mais d’autres auront un autre jugement peut-être à l’opposé de mon gout mais peu importe et tu as raison, c’est assez difficile pour moi de juger si une photo est bonne ou pas mais finalement ce qui compte pour moi c’est qu’elle me plaise …

    Encore merci pour tes conseils éclairés que je lis toujours avec beaucoup de plaisir.

    Cordialement

    Gérard

    16 mars 2016