5 manières de développer votre créativité

21 juillet 2011

Que vous fassiez de la photographie, du dessin ou des chaises en macramé, ce qui est le plus important est qui fait que votre travail mérite le détour, c’est votre créativité. Il est bien plus difficile de parler de créativité que de compétences techniques (qui sont « concrètes »), mais voyons ensemble quelques pistes pour renforcer votre créativité.

Certains diront que la créativité, tout comme le talent, on l’a ou on ne l’a pas. Je ne suis pas d’accord avec cette vision défaitiste qui voudrait qu’on ait reçu ou non un don des fées au-dessus de notre berceau. Je n’irai pas jusqu’à dire que la créativité s’apprend (quoique, ça se discute), mais tout au moins qu’elle se développe. En effet, nous sommes tous créatifs. Plus ou moins selon le domaine, le moment, ou le nombre de tasses de café qu’on a pu prendre dans la journée ; mais nous le sommes tous. Rappelez-vous de votre enfance : combien d’heures avez-vous pu passer à laisser parler votre imagination en inventant des histoires quand vous jouiez avec vos figurines ou vos poupées ? Personnellement, je me rappelle très bien avoir eu une imagination débordante et m’être raconté des histoires pendant des heures en jouant aux playmobils (en avant les histoires :P).

Bref, créatifs, vous l’êtes. Mais comment exprimer cette créativité que vous avez au fond de vous ?

1. Trouvez de l’inspiration

La Capture du Christ, Le Caravage inspiration créativité photo

La Capture du Christ, Le Caravage (regardez-moi cette lumière !)

Attention, il ne s’agit pas de copier le travail des autres, ce qui serait au contraire être moins créatif. Il s’agit de voir et de comprendre comment d’autres voient le monde, afin de vous confronter à d’autres points de vue, de vous mettre à leur place et de voir les choses « à travers leurs yeux ». Ceci vous permettra de changer de perspective et de voir plus facilement les choses différemment.

Ne vous limitez pas à regarder des photos : pensez aux peintures également, qui sont de formidables sources d’inspiration concernant la lumière par exemple. D’une manière générale, intéressez-vous à tous les arts visuels : ils ont tous quelque chose à vous apporter.

Une excellente manière de faire ça est de chercher sur Flickr des photos d’endroits, d’évènements ou de personnes que vous avez vous-même photographiés. Par exemple, j’ai l’habitude de rechercher des photos des concerts que je photographie après coup. Il est toujours très intéressant de voir comment certaines personnes ont vu différemment la même chose que vous (et parfois presque de la même façon !)

2. Changez de point de vue

De la même façon que vous intéresser à l’œuvre d’autres personnes change votre vision du monde, pensez à adopter des points de vue dont vous n’avez pas l’habitude. Se mettre au niveau de son sujet est un conseil que je donne régulièrement pour donner plus de force à vos images, mais vous pouvez adopter cette démarche d’une manière plus globale : mettez-vous à la place d’un enfant, d’un géant, d’un chien, d’une fourmi, d’un oiseau… Ce qui fait la banalité de pas mal de photos, c’est qu’elles représentent le point de vue que tout le     monde a : et ça n’intéresse personne de voir une photo qui leur rappelle la façon qu’ils ont de voir le monde (à hauteur d’homme, etc…).

Le fait même de changer de point de vue non seulement donne de la force à vos photos (pensez aux images prises au ras du sol), mais offre aussi des possibilités infinies de créativité 🙂

3. Pensez photo tout le temps

photo noir et blanc créativité homme métro Linear Crib

Linear Crib by Instant Vantage (note : cette image a été prise avec un iPhone 😉 )

Je parle tout le temps de garder un appareil photo sur soi tout le temps, mais si vous n’en avez pas la possibilité ou que vous n’avez pas le temps (le mal du siècle…), ça ne vous empêche pas de penser à la photo que vous pourriez prendre. Trouvez le sujet, cadrez la photo et pensez à la façon dont vous prendriez le cliché, tout ça mentalement. Ça exercera énormément votre œil, et vous fera penser de façon créative. Il se pourrait même que vous pensiez à des clichés auxquels vous n’auriez jamais pensé avec votre appareil photo à la main (car il est socialement difficile de se coucher par terre dans une rame de métro pour voir si un point de vue au ras du sol rendrait bien ou non :P).

Vous verrez que l’effet positif, c’est que vous serez frustré de ne pouvoir prendre ces photos que vous imaginez, et que vous aurez bientôt une envie mordante de garder votre appareil avec vous 😉

4. Changez d’air

Le meilleur moyen d’être créatif est parfois tout simplement de sortir de sa routine et des endroits où on passe tous les jours. Prenez un jour de congé, détachez-vous de ce qui occupe normalement votre journée, et votre esprit s’égarera. C’est un très bon moyen pour que de nouvelles idées fassent surface, sans compter que vous serez plus serein pour les accomplir 🙂

5. N’ayez pas peur

Peur du regard des autres d’abord. Je vous garantis que si vous vous allongez par terre dans la rue pour prendre LE cliché dont vous avez envie, tout le monde s’en fout comme de sa première cuillerée de compote. C’est difficile à croire, mais vous n’êtes pas le centre du monde 😛 Les gens vont juste vaguement vous regarder, et vous oublieront dans les 30 secondes. De toute façon, ils ont déjà vu plus illuminé que vous, rassurez-vous 😉

Peur de la critique aussi. Sortir des sentiers battus, c’est aussi s’exposer à la critique, parfois acerbe. Les gens ont naturellement tendance à ne pas aimer quand quelque chose sort d’une certaine norme. J’espère que ce n’est pas votre cas, car la norme, c’est l’exacte opposée de la créativité ! La créativité, c’est une nouvelle façon de voir et de montrer les choses. Ne laissez pas les normes et l’attachement que les autres y ont vous réfréner. Faites de la photo abstraite, des portraits à l’envers, centrez votre sujet (ô miséricorde, ne pas respecter la règle des tiers, quelle honte ! :P), bref testez des choses et prenez des risques !

Comme je l’ai dit récemment, briser les règles de la photo peut être un excellent moyen de voir les choses d’une manière qui est habituellement « tabou ».

 

Voilà, j’espère que ces pistes vous permettront de développer toute cette créativité enfouie en vous, et de faire des images qui vous ressemblent.

Si ce n’est pas déjà fait, pensez à vous abonner à la newsletter pour être informés des prochains articles et recevoir le guide gratuit 😉 (c’est un peu comme les macarons, il paraît qu’il est bon :D)
 
Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂
 

 
Cet article vous a plu ?

Vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’imprimer et le lire tranquillement chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (8 votes, moyenne : 4,75/5)

Loading...

Recherches utilisées :

développer sa créativité, comment développer sa créativité, developper la créativité, comment developper la créativité, developper creativité, comment dvelepoer a creativit, comment exprimer sa créativité, apprendre la créativité

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

42 commentaires

  • « Copier » une photo peut ne pas être moins intéressant.
    Prendre une photo dans le même genre qu’une autre ou se rendre sur le même lieu qu’une photo célèbre (ou un peu connue) et la prendre avec un point de vue différent (son propre point de vue) peut aussi, selon moi, être considéré comme de la créativité.

    Il y a des limites à cela mais si les photos en question sont reconnues, ce n’est pas pour rien. Il faut parfois regarder ce que font les maitres d’un domaine pour progresser 🙂

    Et il faut s’intéresser à ce que font les autres pour ne pas reproduire un travail qui aura déjà été fait (A quoi bon se retourner le cerveau pour faire de l’inédit si quelqu’un d’autre l’a déjà fait).

    Non, je ne me contredis pas :p

    21 juillet 2011
    • Je suis au moins en partie d’accord avec toi 🙂 C’est rigolo, ton commentaire résonne en partie avec le bouquin que je suis en train de lire (l’Esprit du Photographe de Freeman, offert par bibousiq). J’aurai donc sans doute l’occasion d’en reparler dans la chronique que je ferai de ce livre 😉

      • Ce que j’ai écrit est surtout basé sur l’approche concours que je commence à avoir en photographiant et même en regardant les photos puisque c’est en partie l’activité directrice du photoclub dont je suis membre.
        (Ce n’est pas toujours bien d’avoir ce genre de vision par contre).

        Mon premier (et seul pour le moment) livre de Freeman est « le grand livre de la photographie numérique », mais comme dit dans mon paragraphe précédent, l’influence de ce que j’ai écris ne vient pas de là 🙂

        21 juillet 2011
  • Très bon article, personnellement je marche beaucoup à l’inspiration (films, photos, et peintures). 😛

    21 juillet 2011
  • J’adore, c’est simple et efficace… prendre le temps de regarder le monde, se l’approprier et le dessiner… Faire de tout un monde sa vision, sa perspective, une image et la proposer pour vivre la différence et apprendre à être soi… Merci Laurent, ce sont des vrais moments de bonheur tes articles et ça me donne chaque fois envie de prendre l’appareil et d’aller voir… Ce serait bien un peu plus de soleil quand même.

    21 juillet 2011
  • Très bon article, très intéressant !!!! J’adore Le Caravage, et j’ai une passion folle pour Vermeer, dont je suis allée voir le musée lors de mon passage à Delft, aux Pays Bas. J’étais aux anges (mon fils un peu moins lOl il a préféré le musée de l’armement), d’autant plus qu’il sembait réellement être une espèce de mélange de peintre et de photographe préhistorique ^-^

  • Très bon article, Laurent, on sent le vécu.
    Depuis que j’ai démarré le Reflex (mars 2011) je photographie les mêmes endroits à diverses heures du jour. C’est lassant, mais ça apprend.
    Faut se forcer pour aller ailleurs. Et là, on s’aperçoit que l’on retrouve les mêmes lignes droites, pas droites, etc.

    21 juillet 2011
    • Effectivement, c’est une bonne idée d’exercice, et ça peut même faire un projet photo ! De plus, j’imagine que tu dois apprendre beaucoup sur la lumière, c’est très positif ! 🙂

      • La lumière, c’est ma plus grande joie depuis que je suis passée au Reflex ! L’oeil voit selon ce que l’esprit veut lui faire voir ! Mais avec la photo, c’est la lumière qui éduque l’oeil en se passant de l’esprit. Si tu as besoin de cette définition pour tes ouvrages à venir, je te l’offre ! Cela sera un plaisir de la relire quand tu m’offriras l’ouvrage dans lequel elle aura sa place………………..

        21 juillet 2011
  • Merci Laurent pour cet tribune !
    Mon travaille m’oblige souvent à être créatif (et ce n’est pas facile tout les jours) mais parfois, on en vient à oublier quel état d’esprit adopter… J’ai vu cet article comme un rappel mais je m’égare…
    A mon sens, la créativité c’est effectivement un sens qui s’exerce. Je pense qu’une des meilleures méthode est de rester curieux de tout; de garder les yeux ouvert de d’assimiler ce que le quotidien nous offre avec (si possible) un regard vierge de préjugé.

    Merci pour cet article.

    21 juillet 2011
  • Un petit support tout à fait simpa pour l’inspiration : Les cartes postales.

    Par ce biais, on voit comment tel ou tel photographe a pris tel ou tel cliché à tel ou tel endroit. Il s’agit dès lors de s’appuyer de ce point de vue, de l’adapter à notre personnalité, pour construire notre regard, et donc notre créativité. Pour ce faire, pourquoi ne pas partir sur le site mentionné sur la carte postal, et composé son propre cliché ( cadrage plus large ou plus serré, intégrer ou non tel point du site, au ras du sol ou non, etc). Ou sinon appliqué cet angle de vue sur un site totalement différent.

    Mais comme dit plus haut, il ne s’agit pas de copier… D’ailleurs, c’est interdit par la loi ( cf droit de propriété intellectuelle ).

    A+

    21 juillet 2011
  • Un bon article, on peut pousser la partie sur l’inspiration, conseiller de s’inscrire sur les forums, sur Flickr, sur 500px pour avoir des retours sur son travail…

    21 juillet 2011
  • Très bon article sur le sujet! C’est surtout la question du point de vue que j’oublie le plus. On a toujours tendance a photographier debout ou accroupi… Rarement couché par exemple. Allez je vais faire un effort!

    21 juillet 2011
    • Si tu photographies déjà accroupi, c’est déjà mieux que 90% des photographes je pense 😉 Ça me rappelle une anecdote à propos de s’accroupir, ce qui étonne toujours les « non-photographes ». Je raconterai ça dans un prochain article que j’ai en tête 😉

  • Très bon article, loin très loin des discours techniques … et ça fait du bien 🙂
    Pour affronter la critique, je ne saurais trop conseiller de poster régulièrement ses photos et de les soumettre donc au regard des autres. Une autre façon un peu plus contraignante mais très efficace : s’inscrire a un club photo. Des séances critique photo sont organisées souvent et pour progresser c’est excellent 🙂

    21 juillet 2011
  • Merci, encore une fois un très bon article. Moi qui débute je profite de tous les bons conseils que tu nous donnes.

    21 juillet 2011
  • Merci beaucoup Laurent pour tous tes precieux conseils, je débute aussi comme Edith et j’ai commencé à mettre quelques clichés sur flikr (pseudo: korigan59) afin de lire toutes les critiques et progresser. Encore merci pour ton site que j’ai découvert depuis peu et dont je ne me lasse pas de le lire et le relire.Bravo continue.

    21 juillet 2011
  • merci Laurent…juste une question non liée à l’article mais comme Gwen j’ai mis des clichés sur Flickr , j’aimerais savoir si notre propriété photo est préservée ou si il est nécessaire de faire quelque chose ….merci d’avance

    21 juillet 2011
    • Par défaut, tes photos sont soumises au droit d’auteur, et personne n’a le droit de les reproduire sans ton autorisation 🙂

      • Tout à fait d’accord avec Laurent. Une photo, un texte, une chanson, une musique, des logiciels ( libre ou pas ), etc sont regis par le droit de propriété intellectuelle. Tout objet issue de ta créativité est protégé par cette loi. Dès lors, toute personne utilisant tes photos à ton insu encours tout d’abord du civil ( une amende + indemnité pour préjudice subit ) puis s’il y a eu fraude du penal ( passage en prison ).

        Néanmoins, il est quand même important d’assurer un minimum pour éviter ( autant que possible ) ou minimser ce genre de mésaventure.

        Tout d’abord, mettre ces photos en ligne à de résolution les plus basses ( 800×600 max ), et avec une résolution d’impression au plus bas, à savoir à 72dpi. A titre d’exemple, une image à 800×600 peut être imprimé sur un 20×27 à 72dpi, sur un 10×13 à 150dpi, etc. Par ce biais donc, tu limite le format d’impression de la photo d’une part, tout comme l’augmentation de la résolition de l’image d’autre part ( on ne pourra pas avoir du 1024×768 et + à partir d’un 800×600 ).

        Ensuite, et même si cela reste effaçable ou modifiable, utilise les meta-données de ta photo en y ajoutant ton nom et prénom ( ou ton pseudo ), le lieu où tu l’a pris, le titre donné à l’image, etc. Les exifs font notamment parties des meta-datas.

        Enfin, pour attester que tu es bien le détenteur de cette image, il vaut shooter en RAW d’une part et surtout ne pas transmettre tes RAW à quiconque. La présentation du RAW dans le cadre d’un litige devient l’élément tangible qui confirmera tes propos. Car, tout comme on ne pourrait avoir 2 fois le même négatif en argentique, on ne peut ( sauf si copie sur clé ou disque externe, etc ) avoir 2 fois le même raw.

        A+

        22 juillet 2011
  • c’est vrai que le point 5 à mon avis freine beaucoup de personne 🙁

    21 juillet 2011
  • Tiens, c’est étrange, le point 5 me rappelle quelque chose 😉
    Merci pour cet article encore une fois !
    Et je vois que tu es déjà plongé dans la lecture du livre ! 😀
    PS: à quand ton article sur la photo avec l’objectif fourni en kit ? (le 18-55)

    22 juillet 2011
  • Un très bon article pour un débutant comme moi qui cherche un peu ses marques.
    Merci

    22 juillet 2011
  • C’est moi ou il y a un feeling HDR sur la photo de Travis ? J’ai bien lu sa description et apparemment non donc il a quand même du faire un gros boulot sur lightroom pour arriver à ce résultat !
    La notion photo couché m’a bien fait marrer puisqu’il n’y a pas 2h j’étais à plat ventre dans l’herbe en train de shooter 🙂
    En tout cas c’est toujours plus facile que d’essayer de prendre des photos à 4m du sol, je vais pas me trimballer une échelle non plus hein ^^

    22 juillet 2011
    • Ca donne un sentiment légèrement artificiel de HDR, mais ce n’en est pas effectivement. Le traitement est assez poussé oui, mais pas forcément très compliqué je pense.

  • J’avais ce problème de peur du ridicule avant. Puis ça m’a vite passé. Je me suis rapidement aperçu que le regard des gens sur moi avait nettement moins d’importance que mon regard sur mes clichés.
    Je me couche, je me penche, je me fous dans des positions ridicules et parfois désagréables, mais le jeu en vaut, souvent la chandelle!!
    Bravo encore une fois, tes conseils sont précieux et sages 🙂

    22 juillet 2011
  • Très bel article, je garde tout ça en tête!

    23 juillet 2011
  • Pour le point 3, ça m’arrive souvent de « voir » comme ça une super photo (dans ma tête en tout cas)
    Mais dans ce cas là, frustration garantie car je n’ai pas mon reflex sur moi 😮

    25 juillet 2011
  • Excellent article en effet.
    Le point 3, cela m’arrive souvent aussi!

    26 juillet 2011
  • Bonjour,

    Merci pour tous ces précieux conseils. Personnellement je me sens dans un bac à sable, chez les petits, toutes mes photos sortent d’un téléphone donc sans réglages appropriés. J’espère grandir par vos conseils et un meilleur matériel. Pour commencer en attente de faire développer les prises via un argentique.

    6 août 2011
  • Bonsoir,
    Merci pour vos conseils, mais allons plus loin dans votre démarche ….
    La créativité… comment arriver à se distinguer quand on fait de la photographie animalière ? Comment développer sa créativité face à un oiseau posé sur un piquet.?
    Vous vous trouvez dans un affût et vous êtes plusieurs à le photographier..
    Comment se placer vis à vis de son sujet pour éviter de faire doublon et que l’on va retenir votre photo parce qu’elle se détachera du lot ??
    Pouvez vous me répondre Laurent ?
    Cdt.

    25 septembre 2012
  • J’ai un petit truc qui marche pas mal, lorsque j’arrive à un endroit ou je pense réaliser une photo, je ne dégaine pas tout de suite. Je regarde d’abord ce que font les gens. Souvent ils se placent tous au même endroit pour prendre une photo. Alors moi, je vais du côté ou il n’y a personne…
    j’ai même vu des petits malins qui observent, comme moi, et qui viennent de mon côté.

    8 novembre 2013
  • Merci pour cet article très enrichissant.
    Nous vous proposons d’en découvrir un peu plus à ce sujet à travers notre MindMap sur comment développer sa Créativité.

    Nous espérons que cette Map s’avèrera utile pour vos futurs projets ainsi que dans la vie de tous les jours.

    N’hésitez à ouvrir cette Map dans son format interactif afin de bénéficier d’une lecture plus agréable.

    Nous vous souhaitons une très bonne lecture à tous !

    Lien de la Map >> http://bit.ly/X9DOGG

    29 juillet 2014
  • super article, merci beaucoup pour les conseils ! je me considère en effet comme une « non-créative » et ces pistes vont m’aider, j’en suis sûre 😉

    20 février 2015
  • Merci Laurent pour cet article !

    Personnellement, quand je suis en panne de créativité, je fais un retour en enfance, la période de l’imagination sans borne comme tu le dis en début d’article : je m’allonge et je regarde les nuages 🙂

    Au début, je vois des nuages avec mon regard d’adulte… et peu à peu, le regard de l’enfant revient : je vois des dragons, des châteaux et des chats bottés passer dans le ciel 😉

    Ca commence à être le bon moment pour revenir à ce qui est autour de moi et découvrir une foule de détails que j’avais jusque là loupés… et qui vont faire la différence 😉

    4 juillet 2016