Dimanche Critique Photo février 2011 : La vérité sort de la bouche des enfants

Découvrons ensemble la (les ?) photo(s) sélectionnée(s) ce mois-ci pour une critique construite où l’on verra que ce qui fait une bonne photo ne tient finalement pas à grand chose !

(Si vous ne connaissez pas Dimanche Critique Photo, je vous invite à lire l’article dans lequel je présente l’opération).

Comme vous l’attendez peut-être avec impatience, voici le thème pour les photos du mois de mars : noir et blanc.

Oui, tout simplement 😉 Si vous avez déjà posté des images ce mois-ci qui ne correspondent pas au thème, elles ne seront pas comptées dans le quota de 3 images par mois évidemment. Pour vous aider dans ce thème, je vous rappelle que j’ai déjà parlé de la photo en noir et blanc sur ce blog, et que j’ai même fait une vidéo sur la conversion en noir et blanc 😉

Les meilleures images

Là franchement, je dois dire que vous m’épatez pas mal ! Il y a vraiment du très bon dans ce que vous proposez à la critique, et c’est difficile de faire ne serait-ce qu’une sélection parmi les meilleures (vous imaginez pour sélectionner la photo qui fera l’objet de la critique !) Je vous encourage donc à aller admirer tout ça sur le groupe Flickr !

Bref, je retiens entre autres :

et enfin, ma préférée du mois sans doute, de façon totalement subjective, l’image douce et poétique de FolDeNuit :

Ton absence noir et blanc FolDeNuit

copyright FolDeNuit

Critique comparée

Hé oui, ce mois-ci j’ai décidé de faire une sorte de critique comparée de deux images, tant l’occasion m’était presque offerte sur un plateau 🙂 De plus, je n’avais pas encore sélectionné de portrait d’enfant, et pourtant c’est un sujet courant : qui n’a pas envie de photographier nos petites têtes blondes ? (surtout quand on les a conçues :D) Voici donc les deux images que je vais comparer :

photo enfant sucette

copyright Olifm (cliquez sur l’image pour voir sur Flickr)

photo enfant doudou fillette noir et blanc

copyright Lesalex

Deux portraits d’enfants donc, mais dont nous pouvons dire que le second est meilleur que le premier. Voyons ensemble ce qui fait leurs principales différences, et vous verrez que ce n’est pas tant que ça :

  • L’exposition : la première est un peu sous-exposée, et pour mettre en valeur un visage, il vaut mieux qu’il soit lumineux. Ici, Olifm aurait pu augmenter la sensibilité ISO, ou augmenter un peu la luminosité en post-traitement. Intuitivement, on pourrait penser que la seconde n’est pas plus lumineuse, mais en fait elle est surtout…
  • … plus contrastée. Et le contraste est vraiment très important pour donner de la force à une image. Même si en portrait on a tendance à ne pas trop contraster les images pour ne pas durcir les traits, on voit bien ici qu’il est tout de même important d’en rajouter. C’est surtout en post-traitement qu’on peut arranger ça très simplement, notamment grâce aux courbes, ou aux autres outils du contraste.
  • Les couleurs : bon la 2ème est en noir et blanc (mais un bon noir et blanc contrasté et profond), mais les couleurs de la première manquent un peu de peps. Un petit rehaussement couleur dans RawTherapee et le tour est joué !

Ce ne sont donc que 3 points techniques assez simples à maîtriser grâce à un post-traitement réussi : et il ne faut pas avoir peur des logiciels, c’est simple à utiliser et très efficace ! 😉

Cela dit, tout ne se jouait pas au post-traitement, et il y a une ou deux autres différences à souligner :

  • La place laissée au regard : en portrait, il est important que le regard ait de la « place » dans l’image. C’est-à-dire qu’il y ait plus d’espace dans l’image du côté où le sujet regarde. C’est d’ailleurs valable également pour des photos d’animaux (enfin s’ils ont des yeux :D).
    On voit que dans le second cliché, la petite fille a plus « de place pour regarder », ce qui guide mieux notre regard.
  • L’histoire : je pense qu’au-delà de ces aspects techniques (qui sont tout de même importants), la seconde image raconte une histoire. Même sans son titre (« Vous n’aurez pas mon Doudou ! »), on devine cette mini-histoire, par la situation, le regard de la petite fille, mais aussi grâce à tout ce que j’ai cité auparavant. En effet, ces éléments techniques contribuent à mettre en valeur le regard et le doudou (qui est subtilement plus lumineux que le reste de l’image).

A me relire, ça peut sonner comme « la première est mauvaise et la deuxième est bonne ». Ce n’est pas ce que je veux dire ! On sent que Olifm a compris certains principes : par exemple la profondeur de champ est très bien gérée, grâce à une ouverture assez importante (sans doute la maximale j’imagine), une focale assez longue et un arrière-plan relativement éloigné.

Ce que je veux surtout souligner, c’est qu’il n’y a finalement pas un si grand fossé que ça entre les deux images, et que les différences se font surtout sur un chouilla plus de réflexion à la prise de vue (qui s’acquière pas mal par la pratique), et un post-traitement efficace mais qui reste simple à mettre en place.

Voilà pour la critique du mois, n’hésitez pas à rajouter des éléments si vous en voyez d’autres. Et en attendant, postez vos photos sur le thème du mois de mars : Noir et Blanc.
 
Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂
 

 
Cet article vous a plu ?

Ça tombe bien, j’ai créé un format PDF de l’article que vous pouvez télécharger :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00/5)

Loading...

Recherches utilisées :

au contraire le contraste amène plus de force aux photos n&b et c\est le cas ici, image la veritz sort de la bouche des enfants, Image labouch, la vérité sort de la bouche des enfants

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

10 commentaires

  • coucou ! merci beaucoup pour tes articles, que je lis fidèlement depuis que je me suis inscrite et qui sont un vrai moyen de progrès !!! quelle ne fut pas ma surprise (et mon plaisir) de découvrir en venant ici pour te lire que tu avais aimé ma photo, j’aurais peut-être préféré que tu la critiques mais je crois que je n’ai pas à me plaindre ^^
    Continue tes posts tu nous rends à tous un fier service !!

    Bisou,

    Philippine

    6 mars 2011
  • Coucou Laurent,

    Merci pour ton article, j’aime bien l’idée de cette critique croisée.
    Je ne pensais pas que mes clichés arriveraient dans un de tes articles ! En tout cas merci pour la critique, j’vais continuer à creuser du coté du post-traitement 🙂

    A bientôt
    Etienne

    6 mars 2011
  • Commentaire totalement inutile et geek à mourir : j’adore les initiales de FolleDeNuit 😀

    Et commentaire un peu plus sérieux, j’accroche à fond le portrait de la petite fille fait par Lesalex. D’une douceur rare et pleine de tendresse! Une petite merveille touchante à souhait.
    Moi aussi j’aime bien le principe de la photo comparative, en tout cas si le photographe accepte la critique c’est quelque chose de très très bon pour tout le monde ça permet de voir les choses à ne pas faire et les choses à essayer de reproduire.
    Merci pour cet article!

    6 mars 2011
  • On dirait le même doudou que le tien non ?

    6 mars 2011
  • Bonjour
    je suis nouveau et j’ai une question à poser mais je ne sais pas ou la poster
    Merci de vos réponse
    Patrick

    7 mars 2011
    • Soit dans les commentaires d’un article si ta question a une relation directe avec le sujet de l’article, sinon via le formulaire de contact (clique sur « Contact » en haut), après avoir lu la FAQ bien sûr 😉

  • Quelle fut ma surprise que de voir ma photo sélectionnée pour le dimanche critique du mois. Merci pour tout ces commentaires, et merci particulièrement à toi Laurent de nous faire partager toute ces informations et de nous faire évoluer ensemble de façon très constructive. Je trouve ce site extrèmement pédagogique et ludique. Continue ainsi…

    7 mars 2011
  • Bonsoir Laurent,

    Je t’ai laissé un message via la page de contact. N’hésite pas à me tenir rigueur de ta réponse.

    Ceci dis, bonne continuation pour ton blog dont tu fournis un excellent boulot. Je continue à te lire en ghost.

    Bien à toi.

    9 mars 2011