Dimanche Critique Photo Novembre 2011 : C’est dans l’air

Et oui, nous sommes mardi, mais aujourd’hui c’est Dimanche Critique Photo, qui était le mois dernier sur le thème de l’air.

(Si vous ne connaissez pas Dimanche Critique Photo, je vous invite à lire l’article dans lequel je présente l’opération).

Comme vous le savez sans doute, j’ai enfin sorti mon guide sur le choix d’un objectif photo dimanche dernier, voilà pourquoi je n’ai pas trop eu le temps de rédiger le désormais traditionnel Dimanche Critique Photo mensuel. C’est donc chose faite avec le thème du mois dernier qui était : l’air. Ce qui est amusant dans les photos que vous proposez ce mois-ci, c’est qu’on voit que la façon dont vous vous appropriez le thème est très liée à l’environnement : beaucoup de photos de paysages brumeux par exemple. Ce serait intéressant de voir ce que donnerait le même thème en plein été tiens.

Bref, le thème de ce mois de décembre sera… le feu ! Oui, j’ai décidé de continuer sur les 4 éléments 😉 Cela dit, vous avez le droit de prendre le feu au sens large, y compris tout ce qui le remplace artificiellement (genre les ampoules, ce que je dis parfaitement au hasard en ces périodes festives de guirlandes colorées :P). Mais soyez quand même originaux : si vous décidez de tourner autour du thème des fêtes (ce que certains ont déjà commencé à faire), essayez de sortir un peu des sentiers battus, prenez des points de vue différents, brefs, soyez créatifs ! (comme toujours)

Les images du mois

En tout premier lieu, l’image qui m’a de suite époustouflé par son esthétique, c’est justement une image d’un paysage brumeux. Extrêmement réussie, grâce à la prise de vue mais aussi il me semble à un post-traitement précis qui donne ces couleurs un peu pastels qui renforcent à merveille ce sentiment de tranquillité, tout en restant naturelles.

air photo arbre lumière rayons

Copyright chenucat (cliquez sur l’image pour voir sur Flickr)

C’est ensuite une très jolie image de Florence qui évoque beaucoup de choses qui m’a touché. Un sentiment aérien en effet, avec une composition excellente, un beau jeu de lumières, une très bonne gestion de la profondeur de champ, et un traitement qui a le mérite d’être tranché (je ne sais pas si c’était le meilleur, mais le rendu est intéressant).

 photo composition aérien lumière ville profondeur de champ cadre

Copyright tirizde (Cliquez sur l’image pour voir sur Flickr)

J’aime beaucoup quand on détourne le thème avantageusement, et avec « la jeune fille de l’air », on a là une excellente réalisation : une très bonne maîtrise de l’effet d’ombre chinoise, qui permet une composition très audacieuse. Remarquez que le cadre est à l’horizontale, mais que le « cadre dans le cadre » formé par le ciel est quasi au format 3/2, ce qui donne l’impression qu’une photo prise verticalement a été incluse dedans. Par ailleurs la silhouette se détache très bien, et la présence du ciel renforce le thème tout en gardant l’accent sur le sujet si particulier.

photo femme lumière air ombre chinoise

La jeune fille de l’air, copyright Thierry Nevoltris (cliquez sur l’image pour voir sur Flickr)

Et pour finir, même si c’est hors du thème, j’ai également beaucoup aimé ce portrait d’un joueur d’échecs. Pour une fois, jouons un peu : dites-moi dans les commentaires ce qui fait selon vous la force de cette photo ! On va voir si vous avez bien appris votre leçon ;P

La critique

photo oiseaux noir et blanc mer homme

Sony A100, 70mm, f/9, 1/320, ISO 100 (copyright cagoince, cliquez pour voir sur Flickr)

Les plus :

  • L’idée générale, qui cadre bien avec le thème tout en ayant manifestement fait l’objet d’une certaine réflexion.
  • Le contraste : le noir et blanc est bien réalisé, les noirs sont bien noirs et les blancs bien blancs. Il était difficile de faire mieux avec un ciel qui devait être tout bleu j’imagine, mais de toute façon ça n’est pas plus mal, car ça apporte de la simplicité à l’image. Je pense que des nuages auraient perturbé la lecture.
  • La composition en général : un homme au chapeau, centré, et des goélands qui l’accompagnent, et dont certains volent. Le bord de la digue bien parallèle à l’horizon, tout en laissant beaucoup de place au ciel. Que de bonnes idées, mais un peu gâchées par le principal défaut de l’image.

Les moins :

Les imprécisions de la composition : Et oui, car même si l’idée générale est bonne, ça me donne un peu une impression d’inachevé. Pour plusieurs raisons :

  • L’homme n’est pas parfaitement centré. Comme je l’ai souvent dit, en ce qui concerne les règles de composition, il faut soit les respecter presque à la lettre, soit les prendre totalement à contrepied, mais en tout cas faire un choix fort.
  • L’oiseau en bas à droite perturbe cette masse noire de la digue qui donne de la force et de la simplicité à l’image.
  • Les goélands sont coupés un peu partout : en haut, à gauche, à droite… Ce n’était sans doute pas évident de faire mieux dans l’immédiat, mais il faut parfois savoir attendre plusieurs minutes l’instant décisif, comme je vous l’expliquais dans mon making-of d’une photo de rue.
  • Il y a peut-être trop de goélands. Dans l’idéal, j’aurais trouvé génial qu’il n’y en ait qu’un seul en vol dans l’image. Peut-être avec l’homme décentré à gauche et le goéland à droite, ou l’inverse. Evidemment, c’est une situation hypothétique, et peut-être que c’était difficile en vrai. En tout cas, j’ai le sentiment que l’image aurait gagné à être un peu moins chargée de ce côté-là.

Voilà, j’ai choisi cette photo pour vous montrer qu’une idée de composition peut être bonne, mais qu’il faut être rigoureux dans son application et prendre son temps pour la parfaire et en faire très exactement ce qu’on a en tête. Quitte à attendre 5 ou 10 minutes que le moment propice survienne.

Je vous donne rendez-vous en 2012, pour une photo sur le thème du feu 😉
 
Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂
 

 
Cet article vous a plu ?

Vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’imprimer et le lire tranquillement chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00/5)

Loading...

Recherches utilisées :

cest dans lair photographie, Photo personne Thème air

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

14 commentaires

  • J’adore la photo de la jeune fille de l’aire parfaitement réaliser.

    Et pour la photo de l’échec , je dirai que ce qui fait la force de cette photo c’est le noir et blanc intense et une profondeur de champ bien maitrisée. ?

    Super thème du Feu 😀 Je sais déjà ce que je ferai =).

    6 décembre 2011
  • Comme souvent, toutes les photos sont superbes. Mais celle de la « jeune fille de l’air » confine au sublime !

    J’aurais aimé en savoir plus sur le « making of » de ce cliché qui, au delà de son esthétisme, est assez étrange…

    Tiens, une tite suggestion à Dimanche critique : il serait extrêmement intéressant que les auteurs racontent leur prise de vue, tant sous l’angle technique (ouverture, vitesse, iso, WB, post-traitement etc…) que d’un point de vue narratif : où, quand, qui, comment, pourquoi…

    J’imagine que cela intéresserait pas mal de lecteurs du blog…

    En tout cas, bravo aux quatre photographes !

    6 décembre 2011
  • Bravo pour ton regard toujours aiguisé et tes explications toujours constructives. Les deux photos sélectionnées sont très belles, la première et la troisième magnifiques et la critique fort pertinente.
    L’idée de Yan est excellente.

    6 décembre 2011
    • Merci, Aurélia !

      6 décembre 2011
  • J’aime beaucoup la première. C’est comme si elle sortait tout droit d’un rêve.
    Mais les autres sont très belles aussi.
    Bravo aux quatre artistes !!

    6 décembre 2011
  • Bonsoir, je suis content car, pour une fois, je ne suis pas d’accord avec la critique. ^^
    Je comprend totalement le raisonnement qui ait fait sur les plus et les moins, cependant, je ne leur accord pas le même crédit. Tout d’abord, le cadrage de « l’homme » est pour moi bon. Car trop centré, il n’y aurait pas eu l’impact, qui moi me touche sur toute cette photo de « fouillis organisé » (j’expliquerai un peu plus tard). a l’inverse, un décentrement trop « millimétré », aurait justement trop donné l’impression de « mis en scène ». Ensuite, sur le goéland en bas à droite amène justement la quasi seule tâche vraiment blanche de la photo et ramène un peu de vie. Pour le fait que les oiseaux soient coupés et nombreux (et pourtant, je suis en principe très à cheval sur « ne pas couper ce qui est dans le cadre »), mais bizarrement, ici, cela rejoins mon idée de départ sur le fouillis organisé. Ici, on à une scène pleine de vie (les oiseaux) en contraste avec le ciel uniforme et unicolore, et le contraste aussi avec « le vieil homme au chapeau » (oui j’imagine qu’il n’est pas jeune). Ce contraste étant accentué par le contraste noir et blanc.
    Ce n’est que mon avis, mais encore une fois, c’est ce que j’aime en photographie : une seule photo pour une infinité d’appréciations.

    6 décembre 2011
  • Voila trois belles photos que nous donnes à voir.
    Quand à la quatrième, je ne partage pas tout à fait ton avis.

    d’abords pour ma part j’aurais plus décentré le personnage et je le trouve mieux ici que complètement centré comme tu le suggères. Pourtant je ne suis pas vraiment un intégriste du tiers et j’aime bien le centrage quand il apporte quelque chose.

    Le goéland en bas à droite, je suis d’accord avec toi, j’aurais préféré qu’il soit gommé.

    Par contre je ne comprends pas bien ta critique sur le fait qu’il y ai trop de goélands ou qu’ils soient coupés. Cette profusion est justement le sujet de la photo et ce qui en fait sont intérêt.
    Avec un seul goéland bien placé, bien sûr que la photo aurait pu être sympa, mais ce ne serait plus du tout la même photo. Et encore plus, je dirais que ce n’est pas ce que le photographe a voulu nous montrer.
    Pour ma part la principale critique réside dans la perspective du mur. J’aurai préféré que le photographe est pris le mur bien en face et non pas légèrement de biais. J’ai l’impression que cette légère perspective est subie et donc non assumé. Pour le reste j’applaudis des deux mains aussi bien pour tes points fort que pour ce que je viens d’évoquer.

    PS : je suis peut être un peu polio, mais quand je clique sur la quatrième j’ai un lien vers une autre photo…

    6 décembre 2011
    • Je suis d’accord avec toi. Centré ou règle des tiers, le plus important aurait été que la perspective soit effacées par une vue bien en face du mur. Mais peut-être qu’il n’y aurait pas eu autant de goéland remplissant le ciel…

      Quoi qu’il en soit, ce sont de très belles photos 🙂

      Pour la photo du joueur d’échec, j’aime beaucoup la position des mains qui montre l’intense réflexion de celui-ci. Pour pinailler :-P, j’aurais juste préférer une profondeur de champs un poil réduite. Cela aurait plus mis l’accent sur l’expression du personnage et réduit la tendance à porter notre attention sur le cavalier qui, en plus d’être blanc, est un poil trop net.

      7 décembre 2011
  • Merci Laurent d’avoir sélectionné une de mes photos :-). (la première). Cette photo a été prise un dimanche matin dans le bois de Vélizy, dans le but de participer au concours hebdomadaire du groupe http://www.flickr.com/groups/challengefactory/ . Le thème était « landscape ». J’ai eu beaucoup de chance de trouver dans le bois une magnifique lumière matinale filtrée par une brume vaporeuse. Cette photo a été prise a 200 iso, 28 mm f13 1/350 s avec un boitier full-frame. Comme j’avais le soleil de face, très éblouissant j’ai surexposé de 1,5EV. La photo a été prise en RAW et ensuite post traitée avec Lightroom. J’ai recadré, corrigé l’exposition, la courbe des tonalités, appliqué un filtre gradué pour éclaircir la partie gauche + sombre initialement, appliqué aussi le curseur récupération et appliqué un virage partiel. Ensuite j’ai sauvé le fichier au format JPEG et j’ai ajouté une texture avec Photoshop Element. C’est une texture achetée sur le site http://jessicadrossintextures.blogspot.com/, (pack Illumination1 ) qui modifie un peu la lumière de la photo et lui donne un aspect un peu irréel, enfin je trouve 😉 Et la photo a gagné le concours en question 🙂

    6 décembre 2011
    • Merci beaucoup, Catherine, pour tes explications et encore bravo pour ta photo !

      7 décembre 2011
  • Merci Laurent, malgré des journées surchargées, tes mails sont prioritaires. Je ne suis jamais déçue car tu me fais progresser !!
    un baccio

    7 décembre 2011
  • Merci d’avoir pris le temps de critiquer et d’analyser ma photo des goélands.
    Ce qui me rassure c’est que j’avais repéré moi aussi les points négatifs que tu soulèves dans ton analyse. Comme quoi mon autocritique n’était déjà pas trop mauvaise 🙂
    Pour certains de ces défauts comme l’oiseau en bas à droite par exemple je les ai laissés par choix ( sans doute à tort) lors du traitement.
    A ma decharge les conditions de pdv étaient délicates et la scène a duré une trentaine de secondes seulement ce qui est court pour peaufiner le cadrage et penser à tout compte tenu de mon manque d’experience.
    En tout cas merci pour les critiques et les commentaires qui font progresser et bravo aux autres magnifiques photos !
    Nico.

    7 décembre 2011
  • Bonjour,

    Je rejoins quelques un d’entre vous qui trouve la critique négative un peu en dehors des clous car clairement :
    – le centrage parfait de l’homme, ça n’intéresse personne
    – les goélands coupés : Eh oui, c’est une règle de composition qui existe et qui montre qu’il en existe d’autres hors du cadre. Par exemple si vous photographier quelque chose et qu’il y en a beaucoup, n’hésitez surtout pas à couper ceux aux extrémités ça donne une impression que ça continue encore (même si ce sont les derniers)
    – trop de goélands ? bah oui Nico, tu aurais du prendre ta 22 et tirer dans le tas !

    reste plus qu’un seul défaut à sa photo, le petit blanc. Là, il y a des pour et des contres. Perso, je l’aurai retiré en post-prod aussi.

    Ce que je voulait dire c’est que la photo de Nico a beaucoup plus de qualités que de défauts et que les défauts cités sont plsu du « branlage de mouche » qu’autre chose.

    PS : bravo aux 4 pour leurs photos respectives !

    9 décembre 2011
    • Lire son commentaire avant de le poster, ça aide à retirer les nombreuses fautes d’orthographe et de grammaire qui traînent !!!!!!! Désolé pour ceux à qui (comme à moi) ça a fait mal à la lecture 🙂

      9 décembre 2011