J’ai testé pour vous : MonCoursPhoto.fr

Il y a peu, j’ai eu le plaisir de participer à une formation proposée par le site Moncoursphoto.fr, et l’expérience ayant été bonne, je voulais vous la faire partager !

En effet, on peut apprendre beaucoup de choses sur internet (ce n’est pas moi qui vais dire le contraire :P), mais parfois vous pourriez avoir besoin de voir un peu les choses en pratique, et c’est ce que vous propose Mon Cours Photo, au travers de formations de tous niveaux (qui vont des bases de l’exposition à la photo en studio, en passant par la composition). Bref, il y en a pour tous les goûts !

J’ai donc pris le train jusque Paris pour participer à la formation Photo en lumière naturelle, domaine qui m’intéresse particulièrement et que je pratique déjà : idéal pour consolider mes bases et m’améliorer.

Photographes sympathiques

Usage du réflecteur pour du portrait en lumière naturelle MonCoursPhoto.fr

Le réflecteur, l’essayer c’est l’adopter ! 😀

Rendez-vous un dimanche après-midi de février un peu froid mais avec une lumière idéale pour le portrait : un soleil légèrement voilé. Nous commençons par tous nous présenter dans une ambiance sympa, et on peut dire que les niveaux sont diversifiés et vont de la jeune fille débutante en photo au trentenaire aguerri armé d’un D700 😛 En passant évidemment par Fabien, notre prof très sympa et ouvert, photographe professionnel (mais très pédagogue, on y reviendra) spécialisé dans le portrait (ça tombe bien :D), accompagné par Alexandra, co-fondatrice du site.

Bref, l’après-midi commence avec un petit briefing technique pour vérifier que tout le monde est à jour sur les concepts de base de la photo (notamment le fameux triangle de l’exposition), et aussi nous présenter l’intérêt d’un réflecteur quand on travaille en lumière naturelle (ce truc est magique, il faut le voir pour le croire ! :D) Fabien nous précise notamment qu’au-delà de la façon de gérer la lumière et le modèle (exercice déjà difficile), il s’attachera aussi à nous montrer les « détails qui tuent », et qui peuvent aisément gâcher une photo.

Allez, juste un petit bémol pour pinailler : Fabien nous a fait shooter en mode manuel. En soit c’est une bonne chose pour faire plus attention à la lumière, mais je pense que le mode priorité à l’ouverture aurait suffit et nous aurait permis de nous concentrer plus sur le/la modèle plutôt que sur les changements de lumière. M’enfin, c’est vraiment pour pinailler hein, parce que c’était génial ! 😛

De la pratique, beaucoup de pratique

Shooting photo MonCoursPhoto.fr formation

Ça en fait du monde autour de la même personne hein ? 😀

Au cours de l’après-midi, nous travaillerons donc le portrait en pied, à l’américaine (= coupé à mi-cuisse) et serré. Nous commençons par travailler tous ensemble autour d’un même modèle (nous nous sommes relayés dans ce rôle), sous les conseils avisés de Fabien, qui nous guide quand la lumière change, quand le/la modèle commence à s’ennuyer et qu’on ne lui dit pas assez quoi faire.

Nous avons vraiment pas mal shooté, en changeant de lieux, de poses, de modèles, et je pense que le gros plus de cette formation est un réel apprentissage de la façon de guider un(e) modèle. Car c’est vraiment complexe. Gérer la lumière, en ce qui me concerne, ça va, mais arriver à obtenir ce qu’on veut d’un modèle tout en gardant une pose naturelle et décontractée, c’est une autre paire de manche. Et là on sent toute l’expérience de Fabien, qui pour le coup a réussi à trouver le juste milieu entre nous guider et nous laisser faire.

Ça c’est particulièrement vu quand en fin d’après-midi, quand il nous a laissés en binôme photographe/modèle et inversement, laissant libre cours à notre imagination et à ce qu’on venait d’apprendre. Sans doute la partie la plus instructive au final, et pour plusieurs raisons :

  • être le seul à décider de ce qu’on va faire faire à son modèle pousse à être plus imaginatif
  • faire le modèle soi-même est très instructif également (et pas facile du tout !)
  • Fabien passait entre les groupes, sans trop commenter mais simplement en portant notre attention sur ces petits détails qui tuent (trop nombreux et subjectifs pour être cités). Enfin plutôt des gros détails, car ils peuvent réellement changer une photo du tout au tout, j’ai pu le constater ! (et désormais j’y ferai très attention)

Démonstration et debriefing

Pour finir, Fabien nous a montré comment lui travaille, ce qui est évidemment très intéressant : vous avez tous les jours l’occasion de voir un pro bosser vous ? 😉

Mais surtout, nous nous sommes retrouvés dans un café (gracieusement offert par MonCoursPhoto.fr) pour débriefer les 5 meilleures photos de chacun (qu’on a choisies sur l’écran de l’appareil, on fait comme on peut :P). Très instructif pour tout le monde : Fabien a su attirer notre regard sur ce qui était bon et moins bon dans nos images, jusqu’à nous dire ce qu’on aurait pu faire ou ne pas faire. Chacun d’entre nous y mettant un peu du sien aussi, dans l’ambiance conviviale qui a porté toute la formation.

Alexandra portrait MonCoursPhoto.fr formation

L’un des portraits de la journée dont je suis satisfait (cliquez sur l’image pour voir sur Flickr)

 

En ce qui me concerne, j’ai réalisé 3 portraits dont je suis satisfait sur la journée, ce qui n’est pas mal du tout ! (l’un deux a d’ailleurs fait l’objet d’une vidéo sur le développement numérique d’un portrait) Bref, ce fût une bonne journée à Paris dont je garde un excellent souvenir, et si vous ressentez le besoin d’une formation « en vrai », je ne saurai que trop vous conseiller celles de MonCoursPhoto.fr ! Je vous encourage à consulter leur programme de formations, et à chercher celle(s) qui sont faites pour vous ! 😉 Notez que MonCoursPhoto.fr propose désormais ses services à Marseille et Bordeaux !

(P.S. : Les liens vers MonCoursPhoto dans cet article sont affiliés, c’est-à-dire que je toucherai une petite commission si vous participez à une formation. Ceci m’aidera à financer les frais de fonctionnement du site et à continuer à vous proposer autant de contenu chaque semaine, merci à vous 😉 )

 
Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂
 

 
Cet article vous a plu ?

Ça tombe bien, j’ai créé un format PDF de l’article que vous pouvez télécharger :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00/5)

Loading...

Recherches utilisées :

je reussis mes photos, je reussis mes photos avis, mon cours photo, avis moncoursphoto, avis je reussis mes photos, je reussis mes photos com, avis mon cours photo, avis sur le site je reussis mes photos com

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

25 commentaires

  • J’ai fait un de ces cours (portrait en lumière naturelle) samedi dernier, mais avec un prof différent.
    Là aussi, les conditions étaient correctes pour le portrait (soleil voilé).
    Je suis un peu plus réservé sur ce que j’ai pu apprendre. Nous étions en nombre impair et n’avons travaillé qu’en binôme pour les prises de vues ce qui signifie que la prof faisait partie d’un binôme et n’a pas donné tellement d’indications lors des prises de vues.

    J’ai fait quelques photos que j’aime bien, mais c’est principalement dû au soleil qui s’est montré à un moment donné. Rien de fracassant.

    J’ai quand même compris quelques trucs, notamment qu’il vaut mieux avoir une idée de ce qu’on veut obtenir exactement avant la séance et se mettre d’accord avec le modèle !

    Dernière remarque : les cours sont relativement onéreux et leurs thématiques s’adressent plutôt à un public de débutants.

    29 mars 2011
  • Moi le seul truc qui me gonfle c’est que ce genre de truc sont toujours sur Paris, et 6h de bagnolle ou même 4h de trains (avec un trajet presque plus couteux que le stage).

    29 mars 2011
  • Bonjour à vous,

    @Kilroy : Merci pour vos commentaires.
    Sur les binômes, vous aviez une chance sur 2 d’être un nombre pair 😉 c’est pourquoi la photographe s’est prêtée à l’exercice.
    Sur les tarifs, nos cours sont parmi les moins onéreux de Paris (hors associations avec abonnements trimestriels ou semestriels) : 79 € pour 4h avec boisson et kit pratique. D’autres acteurs proposent le même prix, hors taxes, pour 3h, ou jusqu’à 150 € pour 4h.
    Sur les niveaux, il est vrai que la plupart des cours s’adressent à des débutants, et afin de bien choisir son cours en fonction de votre niveau nous avons créé un page dédiée.

    @Quentin : bonne nouvelle, nous sommes en train d’ouvrir de nouvelles villes pour effectivement ne pas proposer les cours qu’à Paris !

    A bientôt j’espère !

    30 mars 2011
    • Alors je viendrais surement, dès qu’un cours serra disponible dans le secteur Nord-Est (alsace-vosges)

      30 mars 2011
    • Bonjour Alexandra,
      Je suis intéressé par vos cours, mais je ne trouve pas cette page dédiée à l’évaluation de mon niveau, merci pour votre aide.

      23 février 2012
  • Salut à tous, en ce qui me concerne on m’a offert 2 cours sur ce site, je prendrai donc 2 cours pour débutant mais ce qui m’effraie un peu (vraiment un tout p’tit peu…) c’est justement se retrouver dans un cours débutant avec des personnes confirmés qui veulent juste se remettre à niveau et du coup déséquilibré le cours.

    En tout cas merci pour le retour d’expérience.

    Ciao

    30 mars 2011
    • Ne t’inquiète pas trop pour ça 😉 J’ai participé à un cours de niveau Confirmé, et dans tous les cas de ce que j’en ai vu, le prof savait se mettre au niveau de tout le monde 🙂

  • Pour ma part, je suis assez contre ces cours par principe, n’ayant jamais essayé moi-même mais lu des avis de clients. Très très chers (en tout cas beaucoup plus que la raison ne le voudrait, 100€ pour un cours c’est juste de l’arnaque), toujours loin, et jamais personnalisés (d’ailleurs, on le voit, les photos prises à l’occasion de ces cours sont inévitablement très impersonnelles, toutes se ressemblent beaucoup).
    A mon humble avis d’observateur, rien ne vaut un bon livre pour les conseils, et la pratique pour la maitrise.

    30 mars 2011
    • Ouh la, arnaque, n’allons pas jusque là ! (je rappelle qu’en France parler d’arnaque tombe sous le coup de la diffamation quand même !) 80€ (et pas 100) pour un cours, ça peut paraître cher, mais il faut bien se rendre compte des frais d’une entreprise : il faut payer le photographe professionnel (et avec les charges, une entreprise paye environ 2 fois ce qui va dans la poche du prof), faire fonctionner l’entreprise, et puis quand même faire une marge. Avec des cours à seulement 6 ou 10 personnes, ça va très vite !
      Par ailleurs, je t’avoue qu’être contre des cours « par principe » sans l’avoir essayé toi même, je trouve que ça manque cruellement d’objectivité, voire que c’est un a priori sans fondement. Je pense que ça dépend fortement des entreprises et des profs, et pour le coup un avis, tu en as un 😉

      Pour ce qui est des photos impersonnelles, ça peut arriver, mais l’essentiel en repartant du cours n’est pas d’avoir réalisé des photos qui expriment profondément ta créativité, mais plutôt d’avoir compris les méthodes et les outils qui te permettront de l’exprimer plus tard.
      Par contre, comme je l’ai dit, j’ai trouvé ce cours plutôt personnalisé puisque le prof prenait le temps de s’adapter aux connaissances de chacun. Après, c’est un cours de groupe et on est là pour aborder un sujet dans son ensemble (ce qui ne nous a pas empêchés de poser des questions plus spécifiques 😉 )

  • Bonjour à tous!
    Et bien de mon côté, j’ai fait un cours débutant vitesse et j’ai trouvé le cours très cool. Il s’agit d’un cours de 4h avec beaucoup de pratique, du coup si on est un minimum sociable, il y a moyen de caser toutes ces questions personnelles au photographe qui a le temps d’y répondre pendant les exercices pratiques. On peut même parfois lui montrer ses photos quand on galère et il nous montre comment faire directement avec notre appareil. Plus d’excuses d’avoir un boitier moyen pour ne pas faire de belles photos:) Enfin, j’ai appris tout ce qu’il fallait savoir sur la vitesse, du coup, maintenant je sais utiliser mon appareil en mode vitesse. Manque plus que l’ouverture et la lumière et je passe en manuel:)

    31 mars 2011

  • Laurent Breillat:

    Ouh la, arnaque, n’allons pas jusque là ! (je rappelle qu’en France parler d’arnaque tombe sous le coup de la diffamation quand même !) 80€ (et pas 100) pour un cours, ça peut paraître cher, mais il faut bien se rendre compte des frais d’une entreprise : il faut payer le photographe professionnel (et avec les charges, une entreprise paye environ 2 fois ce qui va dans la poche du prof), faire fonctionner l’entreprise, et puis quand même faire une marge. Avec des cours à seulement 6 ou 10 personnes, ça va très vite !
    Par ailleurs, je t’avoue qu’être contre des cours « par principe » sans l’avoir essayé toi même, je trouve que ça manque cruellement d’objectivité, voire que c’est un a priori sans fondement. Je pense que ça dépend fortement des entreprises et des profs, et pour le coup un avis, tu en as un
    Pour ce qui est des photos impersonnelles, ça peut arriver, mais l’essentiel en repartant du cours n’est pas d’avoir réalisé des photos qui expriment profondément ta créativité, mais plutôt d’avoir compris les méthodes et les outils qui te permettront de l’exprimer plus tard.
    Par contre, comme je l’ai dit, j’ai trouvé ce cours plutôt personnalisé puisque le prof prenait le temps de s’adapter aux connaissances de chacun. Après, c’est un cours de groupe et on est là pour aborder un sujet dans son ensemble (ce qui ne nous a pas empêchés de poser des questions plus spécifiques )

    « La diffamation est un concept juridique désignant le fait de tenir des propos portant atteinte à l’honneur d’une personne physique ou morale ». Donc pour le coup, non, ça n’a rien de diffamatoire (je parle d’entreprises et même pas d’une en particulier, en plus). La diffamation aurait été de dire que tel photographe était incompétent par exemple, ce que je ne me serais jamais permis de faire évidemment. Et puis je précise bien que c’est par principe que je suis contre ces cours et non par expérience, ceci dit, j’ai pas besoin de passer sous un 36 tonnes pour dire que par principe, je suis contre (la comparaison est certes exagérée mais l’idée est là).

    Bref, je le répète, c’est un avis personnel, je suis par principe carrément contre ces cours. Pour 25€ on trouve des livres merveilleux qui expliquent tout aussi bien (voir souvent mieux), et le reste n’est qu’affaire de pratique. Sinon, si on veut progresser aux côté de photographes, il existe des groupes de photos dans quasiment toutes les villes et c’est gratuit, l’ambiance est amicale, enfin c’est carrément autre chose (et là je parle par expérience)

    31 mars 2011
    • Si si, en France parler d’arnaque à propos des produits ou services d’une entreprise est considéré comme de la diffamation (et ce n’est pas une définition Wikipédia, c’est de la jurisprudence 😉 ).
      Effectivement, je suis le premier à dire que les bouquins sont une excellente source d’infos, mais tu ne peux être contre que pour toi. Certaines personnes ont parfois besoin d’une formation plus poussée et directe pour progresser, tout simplement parce que nous avons tous des manières différentes de comprendre et d’apprendre les choses. Et pour tout dire, je ne pensais pas forcément apprendre tant que ça, et j’ai été agréablement surpris, moi qui suis plutôt un adepte de l’apprentissage tel que tu le décris. Comme quoi, à s’ouvrir un peu, on découvre des choses 😉

  • Bonjour,
    Recevez-vous une commission de Moncoursphoto.fr pour promouvoir leurs cours sur leur blog ? Je m’interroge, car je suis tombée sur votre blog en faisant une recherche sur le RAW. Mais j’ai déjà lu un de vos témoignages sur un site du genre : comment faire fortune avec un blog. Donc, je ne dirai pas comme bpraha que les cours sont une arnaque, mais je m’interrogerai davantage sur l’impartialité de votre témoignage.

    31 mars 2011
    • Oui, et c’est d’ailleurs indiqué très clairement en bas de l’article (je n’ai rien à cacher).
      Mais ce n’est pas pour cela que mon témoignage n’est pas impartial : je ne vous recommanderai jamais des produits ou services que je ne recommanderai pas à ma mère 😉 Je trouve d’ailleurs ça presque insultant de penser que je braderais la confiance de mes lecteurs pour quelques euros, mais bon je ne suis pas trop susceptible 😛

  • J’ai lu ton article Laurent, ainsi que les commentaires, cependant un petit point me tracasse.
    En effet, je pense aussi que les cours sont peu personnalisables étant donné que chaque personne a ses connaissances propres et je vois pas comment le professeur peut répondre précisément aux questions de chaque apprenti. Déjà quand on voit la multitude de questions que l’on te pose, quand tu tentes d’enseigner ne serait-ce qu’une seule notion à travers un article, on pourrait douter de la capacité du professeur à répondre aussi bien que pourraient le faire des livres.
    De plus, je ne vois pas réellement l’intérêt d’avoir quelqu’un derrière soi pour la pratique, mise à part nous corriger à la moindre petite erreur et du coup ne plus avoir le libre-contrôle de son boitier et n’obéir qu’aux instructions. N’est-ce pas plus formateur d’apprendre de ses propres erreurs et de partager dans un club photo ou sur internet ses clichés, afin d’obtenir des critiques constructives ?
    Ce n’est que mon avis, n’ayant jamais testé les cours photos….

    31 mars 2011
    • Je ne pense pas que les questions soient si diversifiées étant donné qu’on aborde un thème précis, et donc mécaniquement les questions tournent autour. Par ailleurs, je l’ai précisé dans l’article, j’ai trouvé Fabien très ouvert et dispo. Evidemment, le cours à taille humaine aide aussi.
      Par contre, je ne suis pas si sûr que tu aies bien lu mon article 😛

      Et là on sent toute l’expérience de Fabien, qui pour le coup a réussi à trouver le juste milieu entre nous guider et nous laisser faire.

      J’ai utilisé plusieurs fois le mot « guider » dans l’article, et je ne l’ai pas choisi par hasard. On était loin d’avoir des « corrections à la moindre petite erreur » (au passage, il faudrait des super-pouvoirs pour détecter les erreurs de composition ou d’exposition de quelqu’un qui photographie devant toi sans voir dans son viseur ;P). Comme je l’ai dit, Fabien nous guidait subtilement en nous faisant prendre conscience des changements de lumière (en ce qui me concerne je suis assez expérimenté pour les voir et m’adapter, mais pour certains ça a beaucoup servi), ou nous donnait des pistes pour guider le modèle, tout en nous laissant trouver seuls comme des grands comment le faire concrètement. C’est en ça que j’ai aimé la pédagogie : nous expliquer les grandes lignes et nous laisser les appliquer à notre façon, en nous guidant subtilement (« regarde [tel détail] »), sans nous donner toutes les réponses mais en nous laissant les chercher. C’est pour ça que j’ai trouvé que c’était une excellente façon d’apprendre.
      Maintenant, tous les cours que vous pouvez trouver sur internet ne sont pas forcément de cette qualité. C’est bien pour ça que j’ai fait un article sur « MonCoursPhoto.fr c’est bien » et non pas « les cours photo en général c’est bien » : je ne recommande que ce que j’apprécie 😉

  • Merci encore Laurent pour cette expérience intéressante. Franchissant bientôt (aïe aïe aïe dans une semaine et un jour !!!) un dizaine d’âge (mais je ne dirai pas laquelle), je me demandais si je n’allais pas demander ça pour mon anniv (oui oui, je demande encore des choses pour mon anniv 😉 ) ; jusqu’à maintenant, je ne savais pas vers qui me tourner, mais tu me donnes une bonne référence !
    Merci encore !!!!

    31 mars 2011
  • Perso, je trouve particulièrement intéressant ce genre de retour d’expérience, cela permet à ceux qui veulent ou ont besoin d’un cours de savoir vers qui se tourner sans se faire avoir. Après chacun est libre de se former de la manière qu’il le veut.
    Il n’est pas question dans l’article de dire que pour être un bon photographe il faut ABSOLUMENT prendre des cours avec moncoursphoto.fr…

    A+

    1 avril 2011
  • A tous ceux qui ont problème avec l’argent: 80 Euros pour 4 heures de cours, c’est correct, mais je pense que c’est comme tout, c’est en persévérant que l’on peut progresser. Autant dire que si vous souhaitez faire un cours comme ça juste pour voir, je pense que ça ne sert à rien. Bref il faut budgéter votre formation et savoir ou vous voulez aller.

    1 avril 2011
    • Effectivement, je pense qu’il faut connaître ses besoins. Par exemple, j’ai choisi ce thème Portrait en lumière naturelle car c’est quelque chose que j’aime beaucoup et que je fais de plus en plus, et que je voulais donner un petit coup de boost à mon apprentissage dans ce domaine précis. Je n’aurais évidemment pas choisi un cours de niveau débutant comme celui sur l’ouverture ou la vitesse d’obturation, alors que pour quelqu’un d’autre ce sont des formations qui peuvent énormément faire progresser 😉

  • Les MJC et assoc sont aussi un excellent moyen d’apprendre la photo en passant.

    4 avril 2011
  • Salut Laurent, je commence à faire de la photo avec un Reflex depuis bientôt un an… j’adore ça mais ça demande beaucoup de temps, et vu que je ne lis pas vraiment les manuels, j’avais besoin, en plus des bouquins (c’est vrai, il y en a qui sont très bien) de cours. J’ai donc pris des cours via une assoc. :le prof et les élèves de niveau étaient hyper décontract mais on a surtout fait de la théorie, pas trop de pratique (à part la nuit et en intérieur car j’avais cours, le soir, en hiver) et après 6 cours de 3 heures, je ne savais pas encore bien me servir de mon appareil en extérieur… J’ai donc cherché un cours spécifique en extérieur et je suis tombée sur mon cours photo. On était 6, de niveaux assez différents, mais la prof était super, hyper pédagogue et attentive à chacun. Donc, oui, je re rejoins pour dire que moncoursphoto, c’est top. C’est pas donné, certes, mais ça vaut le coup! Et c’est une super idée de cadeau! Du coup, j’ai offert un cours à une copine qui vient se s’acheter un réflex.

    5 avril 2011
  • bonjour ; moi aussi j’ai fait une « formation » photo sur 4 heures et ce n’est pas bien vieux ( c’etait le 11.06.2011) . le sujet de ce mini stage etait de faire des photos sans se servir du mode automatique ; tres emballée par l’idée j’y suis arrivée avec mon apn , un simple fugi hs10 , et donc forcement des les debut je me suis sentie « hors sujet  » ; rien n’avait ete specifié quant au materiel requis ni meme au niveau ; resultat meme si j’ai appris quelques notions theoriques (que j’avoue n’avoir pas vraiment bien integrées) le « prof » s’est plus longuement attardé sur ceux qui possedaient des reflex (sans compter que dix c’est trop surtout quand les niveaux sont differents )!!!!!! j’ai été voir sur le site des formations certes ils proposent des cessions pour les debutants mais uniquement pour ceux qui possedent des reflex de certaines marques donc adieu l’idée pour moi ; dommage car je ne vais pas changer d’appareil pour autant mais j’aurais bien aimé pouvoir avoir quelques notions de plus pour me faire plaisir avec mon « simple ‘apn !alors je continue mes visites sur ce site (merci) et je viens finir par y arriver

    17 juin 2011
  • Bonjour Maire-Noelle,
    Je vous remercie de votre commentaire, et je me permets de rectifier quelques inexactitudes. Nous spécifions, tout au début du descriptif du cours dont vous parlez intitulé « Découverte de son reflex » que le matériel requis est un « reflex numérique » et que le niveau est « débutant ». Vous passez forcément pas cette page pour vous y inscrire : http://www.moncoursphoto.fr/planning/type/1/decouverte-de-son-reflex
    Ainsi, le cours « Découverte de son reflex » porte bien son nom 😉 En cas de doute, nous sommes joignables par mail et téléphone, 7 jours sur 7 ! Ensuite, bonne nouvelle, nous limitons désormais à 9 le nombre de participants aux cours, et nous avons déjà eu d’excellents retours de cours avec ce nombre d’élèves ! Et ce grâce à la pédagogie et au dynamisme des photographes 😉
    Enfin, je suis désolée, nous ne proposons pas (encore ?) de cours dédiés uniquement aux APN bridges et compacts non débrayables.
    A bientôt j’espère !