Le détail : synthèse de la 10ème Boîte à Photos

Voilà, c’est fini ! La 10ème édition de la Boîte à Photos sur le thème du détail s’achève, et en tant qu’hôte, il me revient de résumer tout ce qui a été dit cette semaine, et de vous donner envie d’aller lire les articles que vous n’avez peut-être pas encore explorés 😉

Mais quand je dis que c’est fini, n’oubliez pas quand même pas d’appliquer tous nos conseils et d’expérimenter ! Il serait dommage de lire tout ça et de ne rien en faire.

Ce qui est toujours amusant avec les thèmes assez larges que nous choisissons, c’est que chacun l’interprète à sa manière et le traite avec sa personnalité. C’est tout l’intérêt de l’évènement. Cette semaine, 2 grands axes se sont dégagés : la photo détaillée, c’est-à-dire sa netteté, son piqué et son aspect parfois « plus vrai que nature », et la photo de détails, c’est-à-dire en tant que sujet, ou tout au moins axe créatif.

1. La photo détaillée

Comment obtenir un maximum de détails dans vos photos

Dans son article sur 13-design, Julien vous résume toutes les bonnes pratiques à adopter pour maximiser le détail dans vos images. Il s’agit à la fois de bien connaître les limites de son appareil, de faire attention aux bonnes choses à la prise de vue, et d’y penser au post-traitement. Je vous conseille vivement de lire l’article pour plus de détails (ouh la blague !), mais voici ce que Julien vous conseille en résumé :

  • Soignez la mise au point
  • Utilisez la bonne ouverture du diaphragme (ni trop fermé pour éviter la diffraction, ni trop ouvert pour éviter que l’image soit un peu molle)
  • Prenez garde à éviter le flou de bougé et le flou de sujet avec une vitesse d’obturation suffisante
  • Utilisez un trépied pour gagner en stabilité et utiliser la sensibilité minimale
  • Photographiez de préférence avec suffisamment de lumière pour…
  • … éviter de trop augmenter la sensibilité ISO
  • Éclairez votre sujet avec un angle de 45°, qui maximise les détails en créant des ombres appréciables sans écraser le sujet (ça fonctionne aussi en lumière naturelle 😉 )
  • Optimisez le matériel : plus le capteur est grand et plus l’objectif est de qualité, plus votre image sera détaillée
  • Retouchez vos images, l’amélioration de la netteté peut faire des miracles aujourd’hui (mais attention, n’en faites pas trop non plus)
Photo Julien Bonjour

(Photo Julien Bonjour)

Utilisez l’outil netteté de Lightroom pour amener du détail dans vos photos

Julien ne s’était volontairement pas trop étendu sur le post-traitement, mais heureusement car Marc Charbonnier vous propose un article complet sur le sujet.

En commençant par nous donner un exemple qui donne envie de lire l’article (voir l’image ci-dessous), Marc nous explique en détail (re-blague ! :D) comment utiliser l’outil Accentuation de Lightroom.

Outil netteté de Lightroom avec et sans accentuation !

À gauche sans, à droite avec accentuation ! (Photos Marc Charbonnier)

En effet, ça peut paraître un peu obscur quand on débute. 4 curseurs pour régler la netteté, mais pourquoi tant de haine ? L’explication du manuel Adobe étant sans doute encore un peu floue, Marc nous simplifie les choses :

  • Gain = intensité de l’accentuation
  • Rayon = étendue de la zone accentuée autour des contours
  • Détail = part des étendues accentuées par rapport au contour
  • Masquage = zone préservée de l’accentuation

 

C’est bien beau, mais ça ne vous dit pas quel réglage utiliser ! Comme je le répète toutes les 12 secondes, il n’y a pas de réglage-type, mais les indications de Marc vous permettront de savoir quelles questions vous poser pour les trouver, et ses exemples pratiques vous donneront une idée des valeurs autour desquelles vous pourrez tourner pour commencer.

2. La photo de détails

Le détail qui retient longuement l’attention

Dans son article, Régis du blog Auxois Nature nous donne envie de lire les autres posts sur le même thème ! En effet, lors de sa première exposition, il s’est amusé à regarder les réactions des gens à ses images, et à voir quelles photos retenaient leur attention ou lesquelles en recevaient moins et étaient passées rapidement.

Le résultat l’a un peu surpris, et la conclusion est intéressante, mais partagée dans d’autres articles de cette semaine : il faut faire travailler l’imagination du spectateur.

Photo Régis Moscardini lapin

Raconter une histoire. (Photo Régis Moscardini)

 

Le détail qui fait la différence

Laurence du blog Photofolle vous livre quant à elle un article très complet avec tous les détails qu’on peut utiliser pour faire la différence dans une image, avec son approche créative bien à elle et un certain vent de fraîcheur ! Je vous invite évidemment à aller lire l’article richement illustré (notamment en Italie), mais en résumé voici ce qu’elle vous conseille d’utiliser :

  • Les couleurs, qu’elles soient similaires (plusieurs touches de rouge dans une image), complémentaires, ou isolées dans une image presque monochrome
  • Des formes, qu’elles soient purement graphiques (plusieurs cercles dans une image) ou plus subtiles et reposant sur des idées
  • Inclure des animaux comme les oiseaux
  • Le détail qui enrichit un peu le message qu’on voulait faire passer au départ
  • Celui qui donne carrément un sens supplémentaire que l’image n’aurait pas eu sans lui
Photo Laurence Chellali arbre ciel feuille oiseau

(Photo Laurence Chellali)

Mais comme il est aussi utile de voir ce qu’il ne faut pas faire, Laurence nous livre quelques images en montrant des « détails qui tuent », ceux qui gâchent une image.

Le mieux est évidemment de gérer ça dès la prise de vue, mais parfois c’est impossible, et c’est pour ça qu’on peut s’arranger au post-traitement, ce qui me permet de faire une habile transition avec l’article suivant ! 😉

Gommer un détail gênant avec Gimp

Sur 1point2vue, Antoine nous livre un tuto intéressant sur son logiciel de prédilection : Gimp. Ainsi, vous pourrez sauver des images de la poubelle grâce aux outils Clonage et Correction. Pas question d’être fainéant à la prise de vue et d’essayer de retomber sur ses pattes sur l’ordinateur, bien au contraire ! Seulement voilà, on ne peut pas toujours éliminer les fils électriques et autres détails gênants.

Antoine nous détaille donc (blague n°3 :D) comment utiliser ces deux outils, et dans quelles situations choisir l’une ou l’autre.

Photo Antoine Anfroy maison neige jardin hiver

(Photo Antoine Anfroy)

La photo de détails (selon la longueur focale)

Quant à moi, si vous l’avez raté, j’ai choisi de traiter le sujet selon un angle que j’aime bien : la prise de vue en pratique. Ce n’était pas prévu au départ, mais en l’écrivant, je me suis rendu compte que la manière de photographier des détails changeait pas mal selon la longueur focale, en tout cas que les bonnes pratiques étaient un peu différentes.

Je vous expliquais donc comment utiliser les détails en macro, au grand-angle, à une focale « normale » et au téléobjectif, tout en délivrant quelques astuces plus générales à la fin.

Photo verres longueur focale glaçons

Vous aussi, photographiez des verres avec Apprendre la Photo ! 😀

Voilà, j’espère que cette édition vous aura intéressée ! N’hésitez pas à la faire vivre en partageant cet article (ou d’autres 😉 ) avec vos amis, et en laissant des commentaires chez les copains de la Boîte à Photos 🙂
 

Vous avez aimé cet article ?

Vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’avoir chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00/5)

Loading...

Recherches utilisées :

créativité fait la différence, dans détail netteté a quoi sert le masquage dans lightroom, detail dans la photo, detail photo, photo thème détail, la photo de detail, fonctionnement du flash photo, la boite a photo 10

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

20 commentaires

  • Merci. Super interessant

    10 mars 2014
  • merci justement ds la photo , cest le detail qui m’intéresse surtout pr la nature& animaux ou en ville

    10 mars 2014
  • Ouai des verres 😉

    Je m‘initie au reflex sur ça aussi !

    http://nsa33.casimages.com/img/2014/03/10/140310062318703610.jpg

    10 mars 2014
  • Merci Laurent pour cette synthèse super intéressante comme toujours.

    10 mars 2014
  • Bonsoir Laurent,
    Merci pour cet article et les liens vers les tutos intéressants.
    p’titJo

    10 mars 2014
  • Intéressant et agréable y compris pour moi qui suis totalement dépassée par la technique.
    Donc merci et bravo.

    11 mars 2014
  • Très sympa… Merci beaucoup pour vos conseils…
    Domino)))

    11 mars 2014
  • Merci pour cet article intéressant. Bonne journée !

  • bonjour,
    comme toujours ,je » bois » tes « leçons »..
    merci stupéfiant les progrès que j’ais fais !! mais encore beaucoup de lacunes .. normal
    je rentre du Costa rica ou j’ai mitraillé plus de 3000 photos..
    il faut dire qu’après avoir voyager a trac=ver le monde , ce pays est (a mon avis ) le plus beau de tous..
    et il y a de quoi faire au niveau photo!!
    je te demanderais lors du prochain blogue pas mal de questions…
    je me regale
    MERCI..
    j’ai du retard dans tes cours..
    au boulot ..
    michel

    12 mars 2014
  • merci.
    Bonne journée !

    12 mars 2014
  • Salut Laurent et salut à tous,

    super édition de la Boite à Photos une fois de plus. Et toujours aussi ravi d’y participer !!

  • Super franchement et le détails c’est super important ! Cela peut changer une photo complètement. Cela permet également de rattraper légèrement la photo si besoin.

    Merci pour la synthèse c’est parfait !

  • Excellent, vous nous avez donné de supers conseils. Tous les sujets sont clairs et très instructifs.
    Par contre, je ne retrouve aucun des articles sur l’app de la boîte à photos, c’est un détail 😉 mais ça m’a un peu manqué

    Frédérick

    13 mars 2014
  • Sympa la photo de la place de la Bourse 🙂 Et article intéressant au passage !

  • Le détail c’est ce qui accroche l’oeil, donne du sens à l’image, sa profondeur…

    17 mars 2014
  • Merci pour toutes ces explications, c’est vrai qu’avec des détails sur les photos tout devient limpide 😉

    http://shooting-photo-marseille.com/aurelie-2/