Les 4,5 choses à ne pas oublier avant de partir en voyage

Après plus d’un mois à parcourir l’Inde avec tout mon matériel photo (j’écris d’ailleurs cet article dans un train Delhi-Darjeeling), j’ai pu constater tout ce à quoi il fallait absolument penser avant de partir en voyage, et même pendant. Et par conséquent, ce qu’il faut emmener pour parer à ces besoins.

1. Protéger son matériel

filtre UV protéger appareil photoQuand vous partez pour un pays lointain (ou non) avec votre matériel, les conditions peuvent s’avérer un peu difficiles pour votre matériel. C’est évidemment différent selon les pays (ce n’est pas pareil en Inde et aux Etats-Unis, forcément), mais je considère que les risques sont toujours relativement importants, même dans des pays occidentaux, car vous ne connaissez pas votre environnement, vous bougez beaucoup, et vous êtes plus facilement soumis à des situations cocasses dans votre soif de découverte des coutumes locales (une fête de la bière en Allemagne, ça peut être risqué 😉 ).

 

Il faut donc penser à protéger votre matériel. Un bon sac est à mon sens un indispensable absolu, mais j’ai évoqué récemment le sujet dans mon test du Vanguard Skyborne 45 (même s’il y a évidemment d’autres options tout à fait correctes 😉 ).

 

Je pense que c’est l’une des situations où un filtre UV se révèle indispensable, tout au moins sur vos optiques les plus utilisées et/ou les plus chères. En ce qui me concerne, j’ai plusieurs fois été bien content d’avoir investi avant de partir, vu la poussière qu’il y a dans l’air par ici ! En complément, un pare-soleil pour votre objectif est franchement utile, pour le soleil bien sûr, mais aussi pour prendre les petits chocs à la place de votre précieuse optique.

2. Nettoyer son matériel

pinceau nettoyer appareil photoCela dit, vous aurez beau faire ce que vous voulez, à un moment vous allez regarder votre matériel, et vous allez hurler devant tant de poussière, puis passer 1 heure dans votre chambre à le nettoyer de fond en comble (ça sent le vécu :P)

 

Encore faut-il avoir de quoi le nettoyer 😉 Le premier indispensable dans ce domaine, c’est le pinceau à poils doux qu’on trouve notamment sur les lenspen. Certains diront que ça peut abimer l’optique ou le filtre, moi je ne l’ai jamais constaté, mais il faut évidemment y aller gentiment. Ça permet aussi de retirer avantageusement les poussières des recoins du boîtier, qui lui aussi prend cher.

 

Le deuxième indispensable, c’est le chiffon micro-fibres. Il vous sauvera la vie des poussières un peu tenaces (mais ne frottez pas trop au risque de rayer la lentille, essayez juste de décoller la méchante poussière), mais aussi des taches grasses, notamment des inévitables traces de doigt (ça arrive à tout le monde :P).

3. La batterie

batterie canon appareil photoCe qui serait dommage, c’est de se retrouver en panne d’énergie après être monté pendant 1 heure jusqu’à ce fort tout en haut de la colline, non ? 😉

 

La plus élémentaire prudence consiste évidemment à emmener une deuxième batterie pour votre appareil. Vous pouvez choisir une batterie moins chère que celle de la marque de votre appareil, mais sachez qu’elle durera un peu moins longtemps. Plus, c’est inutile si vous partez dans un pays où vous pouvez facilement avoir du courant.

 

Car il faut emmener votre chargeur de batterie bien sûr. Votre batterie de secours doit TOUJOURS être pleine, quoiqu’il arrive. Rechargez dès que vous pouvez, car on ne sait jamais quand on aura du courant à nouveau. Ici en Inde, les coupures de courant dans toute la ville sont quotidiennes, donc dès qu’il y a du courant je recharge tout ce que je peux par prudence.

 

Ici on trouve couramment des prises à la française, mais comme vous le savez sans doute, ça diffère fortement selon les pays. Pensez donc à prendre un adaptateur si besoin (ça coûte quelques euros).

4. Le stockage de vos photos

western digital 500 go disque dur photosEvidemment, des photos, vous allez en prendre. Beaucoup. Peut-être même des vidéos. Et tout ça, ça prend de la place. Selon la durée de votre voyage et la sensibilité de votre index droit (autrement dit le nombre de photos que vous prenez chaque jour :P), 2 stratégies s’offrent à vous :

  • emmener suffisamment de cartes mémoires pour tout le voyage
  • n’en emmener que 2 ou 3, et prévoir un petit disque dur

 

Vu la durée de mon voyage, j’ai personnellement choisi la 2ème solution, en achetant un petit Western Digital de 500 Go (plus que suffisant), sachant qu’en plus de ça je prenais déjà mon pc portable pour bloguer, et que je peux donc facilement transférer mes images. Dans tous les cas, dans la plupart des pays il est maintenant facile de trouver des cybercafés, desquels vous pourrez faire le transfert (pensez quand même à prendre un lecteur de carte dans ce cas, tous les PC locaux n’en ont pas, loin de là).

 

Si vous partez assez peu de temps, vous pouvez vous permettre de ne prendre que des cartes mémoires, mais voyez large 😉

4,5. La photo de nuit

trépied de voyage photo nuitJe ne mets qu’un « 0,5 », car certains diront que ce n’est pas vraiment un indispensable. Cela dit, je trouve qu’il y a pas mal d’endroits qui prennent vraiment un tout autre visage la nuit, et qui valent clairement la peine d’être photographiés à ce moment.

 

Seulement voilà, ça nécessite un peu de matériel supplémentaire. J’ai choisi de ne pas partir pendant 2 mois et demi avec un trépied, car ça me semblait trop encombrant pour la fréquence de l’usage. J’ai choisi d’embarquer un trépied de voyage de type Gorillapod (une autre marque, celui-ci peut tenir 1,5kg de matériel).

 

Je ne savais pas si ça serait le bon compromis légèreté/stabilité, mais après un mois je peux dire que c’était le bon choix pour mes besoins. Je ne l’ai effectivement pas utilisé assez souvent pour mériter d’emmener un vrai trépied, mais j’étais bien content de l’avoir quand j’en ai eu besoin.

Pour une trentaine d’euros, il m’a permis de faire quelques photos de nuit très sympas (dont une ou deux seront parmi les meilleures du voyage je pense), et ne prend quasi pas de place et pas de poids dans mon sac.

 

Evidemment, il n’est pas d’une stabilité exemplaire. En gros, comptez une dizaine de secondes après avoir touché l’appareil pour déclencher. Plus si vous êtes au-dessus de 50mm. Il vous faut donc également emmener une télécommande bien sûr, ce qui est de toute façon le cas avec n’importe quel trépied. J’ai réussi à faire des poses de 30 secondes qui ne sont pas floues, j’ai donc été agréablement surpris par la stabilité de cette petite chose insignifiante en mousse (oui parce que bon, comparé à un vrai trépied, ça reste quand même à des kilomètres hein).

 

Notons aussi que si vous voulez faire de la pose longue en plein jour (en utilisant un filtre ND), ça vous sera également indispensable.

 

 

Voilà, si vous partez en voyage bientôt j’espère que ça vous permettra de ne rien oublier d’indispensable, sachant que vous pouvez parfois acheter sur place, notamment des cartes mémoires qu’on n’arrêtera pas d’essayer de vous vendre 😛

 

– « Savez-vous quel est le problème des gens qui montent tout en haut du fort ? Ils ont fait tous ces efforts, et ils se retrouvent à court de batterie ou de carte mémoire ! **ton dramatique** »

– « Nan mais j’ai 36 Go de libre et 2 batteries pleines, je crois que ça va aller, merci 😀 »

– « Et sinon, vous voulez pas faire un tour d’éléphant ? »

 

Et sinon, vous voulez bien nous dire ce que vous emmenez toujours en voyage et que j’aurais oublié ? 😉

Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

79 commentaires
  1. bonjour. je me permet de dépoussiérer le sujet avec un nouveau commentaire, mais je voulais partager l’astuce.

    il existe des chargeur USB pour les batteries d’appareil photo. ça et des batteries très haute capacités (30 000mAh) et on est blindé pour les pays sans électricité et les séances qui s’éternisent vraiment (pendant qu’on prend des photos, l’autre batterie se recharge) et si en plus il y a un panneau solaire sur la grosse batterie, c’est no limit.

  2. bonjour,
    le petit truc sans lequel je ne pars jamais.
    Il ne pèse rien, ne tient pas de place et peut avoir une petite utilité : le sachet de silica gel

  3. Bonjour à toutes et à tous
    Je suis d’accord pour l’emploi d’un filtre de protection… mais uniquement de protection mécanique… l’emploi d’un filtre Uv (même neutre) altère les couleurs. C’est dommageable lorsque l’on utilise un objectif taillé au rasoir. Je pense à la série « L » de Canon qui restitue une gamme chromatique fidèle. Hama et Hoya sont des marques sérieuses chez lesquelles on peut trouver des filtres vissants de qualité. Attention toutefois aux objectifs « grand angulaire » d’une focale inférieure à 24mm avec lesquels on peut avoir une augmentation du vignettage à grande ouverture.
    Sinon j’ajoutterais volontier un chargeur « solaire » car il arrive parfois que dans certaines situations (lieux du globe absents de toutes allimentation électrique) on soit confronté au syndrome de la loi de Murphy (une tartine beurrée tombe toujours du côté beurré)…
    Pour finir je suis nouvellement inscrit et je dois dire qu’il y a dans votre site matière à lire et beaucoup d’astuces visant à nous faire progresser…

  4. Question stockage, je compte pour mes prochaines vacances me munir d’un eeePC. Ainsi, je pourrai stocker et voir les photos, tout en me permettant une connexion Internet si borne WIFI dispo.

  5. Je m’étais justement posé la question du stockage pour mon tour du monde d’un an… Comme j’avais aussi de la vidéo à prendre, il ne fallait vraiment pas se rater. J’étais donc parti sur la 2e option, un peu de cartes mémoires et un bon gros disque dur !

  6. Laurent, c’est personnel mais dans l’hypothèse ou tu voudrais répondre, tu es parti 2 mois et demi, en vacances ou pour le travail ? Tu loges chez un ami ? ça m’intrigues !

    En tout cas tu as beaucoup de chance de pouvoir rester autant de temps pour découvrir ce pays qui est je pense magnifique, j’éspère un jour pouvoir m’y rendre ! Profite bien de ton séjour ! Et rammènes nous de belles photos ! Je te fait confiance pour ça 😉 Hâte de les voir sur flikr !

  7. prend un 50, pas un 35il est génial pour les portraits

    par contre fais gaffe, si ton boitier n’est pas motorisé, il te faut un 50 mm 1,8 G ( pour l’autofocus) et non pas D

    si tu prend un 50 mm f1,8 D avec un boitier non motorisé, comme le D3100 par exemple, tu ne pourras pas utiliser l’autofocus de l’appareil, il faudra mettre au point manuellement ce qui est bien plus long et surtout hyper difficile pour avoir une photo bien nette quand on débute, et pas adapté au boitiers numérique avec un petit viseur

    le 50 mm f1,8 G coute 200 euros

    je suppose que tu as vu une promotion pour le 50 mm 1,8 D qui lui en coute 100

    1. Parce que la valeur de la focale est toujours rapportée au format du film argentique 24x36mm ou full frame (capteur 24x36mm) en numérique

      Ton Sony 580 a un capteur dit APS-C de 15,6×23,5mm, donc 1,5 fois plus petit en linéaire
      Pour couvrir ce format il faut donc une focale 1,5 fois plus petite qu’en 24×36, soit 50/1,5 = ~35

      1. poloriton –> merci pour cette répnse !

        Mais alors du coup, comment je sais si mon boitier est motorisé ?

        merci encore à tous ceux qui prennent le temps et qui ont encore la patience pour répondre aux questions des débutants 😉

        1. Ton boitier est compatible avec tous les objectifs que j’ai cité, donc bien sûr la mise au point autofocus fonctionnera parfaitement.

          Pour le choix entre 35 et 50mm, cale ta focale avec la bague de zoom sur 35, puis sur 50, et fait quelques unes de tes photos habituelles, tu verra vite si le 35 cadre trop large ou si le 50 cadre trop serré…

          Une autre solution : tous les fichiers des photos que tu as déjà faites ont des données EXIF qui donnent beaucoup de renseignements, notamment la focale utilisée.Tu verra si c’est vers 35 ou vers 50 que tu fais le + de photos. Le logiciel pour voir tes photos doit te permettre d’afficher les EXIF, sinon voir ici :
          http://www.clubic.com/telecharger-fiche11174-exif-reader.html

          Toi SEULE peut choisir la bonne focale…

          1. OK.
            J’y vois un peu plus clair.
            Je vais réfléchir, je verrai rien n’est pressé de tte façon.
            Par contre, quand on veut changer d’objectif, comment on sait si tel ou tel appareil sera compatible avec mon boitier sony??
            Estce qu’il faut obligatoirement LA MEME MARQUE objectif/ boitier ou pas nécessairement ?
            Parce que y’a des différences dans les fixations non?

            Ca pour moi c’est tjs flou, 🙁

          2. D’acc.
            Et DT c’est l’abréviation de quoi ?
            mon reflex a des capteurs APSC, si je mets un objectif dessus qui ne porte pas la mention  » aps-c » ça fait quoi ?

          3. Ok merci encore !
            Sur la brochure que j’ai eu dans le paquet de mon reflex, il y a tous les objs et accesoires sony qui existent en + de 580. Et pour certains objs y’a la mention  » aps-c » ecrit dessous, pour certains non.
            C’est pour ça que je disais ça.

          4. C’est simple :

            Il y a principalement deux types de capteurs pour les reflex, les full frame (~24 x 36mm) et les APS-C (~18 x 24mm)

            De même, il y a deux types d’objectifs selon leur couverture correspondant au full frame ou à l’APS-C

            On peut comprendre facilement qu’un objectif qui couvre le full frame couvrira aussi l’APS-C (2 x plus petit), alors qu’un objectif qui couvre seulement l’APS-C ne couvrira pas le full frame (2 x plus grand)

            A retenir pour ton Sony 580, tous les objectifs Sony DT conviennent

          5. ok ! effetivement c’est simple en fait.
            Ben en tout cas merci bcp pour tes réponses 🙂 il me reste encore 100000 trucs à bien comprendre mais peu à peu j’avance : ) !!!

  8. OK merci ! Je comprends pas pourquoi, pour avoir un objectif proche de 50 mm je devrais prendre un 35mm…ah parce que j’ai des capteurs aspc sur mon boitier ? c’est ça?
    Le prix d’un 35 F1, 4 c’est pas le même qu’un 50 mm F 1,8 ….du coup je vais réfléchir, mais en tout cas merci bcp !!

    1. Oui, j’avais pas vérifié les prix…

      Le 35mm f/1.4 G est bien trop cher (>1000 €) alors que
      le DT 35mm f/1.8 SAM qui a de plus un meilleur piqué, est à peine à 200 € (~ comme le 50mm f/1.8 SAM)

      Pour choisir entre le 35mm et le 50mm, affiche ces focales sur ton zoom et apprécie leurs cadrages respectifs.
      Tu devrais voir que le 35mm est le plus proche de la vision naturelle.

  9. Une focale fixe de 50mm est équivalente à 75mm sur ton Sony 580 (capteur APS-C) c’est donc un petit télé plutôt adapté au portrait.
    Pour avoir un objectif plus polyvalent proche de la focale standard de 50mm, il faut prendre un 35mm :
    deux qui sont TB : Sony 35mm F1.4 G et Sony DT 35mm F1.8 SAM

    Sinon en 50mm, TB aussi :
    Konica Minolta AF 50mm f/1.4
    Sony 50mm F2.8 Macro
    Sony DT 50mm F1.8 SAM

    A toi de choisir…

  10. Bonjour,

    Eh bien parce que j’ai lu plein plein d’articles qui conseillaient vraiment une focale fixe 50 mm 1,8 ( dont un ici qui m’a bcp aidé dans mon choix ) et parce que je cherche de plus en plus a développer ma créativité et que j’essaie ( bon je suis encore nulle mais faut bien débuter..) de cadrer, composer etc et qu’une focale fixe sert bien ce but là d’après tout ce que j’ai pu lire.
    Je prends la plupart du temps des photos de ma vie quotidienne , de mon bébé, de ma famille. J’aime bcp les reportages aussi et les portraits.
    Et aussi parce que je cherche à obtenir des flous d’arrière plan + flous et que mon 18.55 ne s’ouvre qu’a 3,5 au max donc un peu insuffisant à mon gout.
    Et en + j’ai trouvé un objectif en promo sur le net !
    Du coup, voilà !

  11. Bonjour,

    Tout d’abord un IMMENSE merci pour votre blog que j’adore , adore adore, j’envisage de passer mes nuits sur le net afin de tout lire !!
    J’ai une question à vous poser, j’espère que vous pourrez me répondre..: Voilà, j’ai un réflex Sony alpha 580 et je voudrai un nouvel objectif pour changer de mon 18/55 : dois -je obligatoirement acheter un objectif de la même marque que ma monture ?? comment savoir avec précision si tel objectif sera compatible avec mon sony ?

    Ma question vous semblera probablement un peu bête mais si vous pouviez m’éclairer …( je précise que je suis très grande débutante !!) MERCI infiniement !!!

    1. Bonjour Pauline,

      Pourquoi veux-tu changer de ton 18-55mm ?

      Quel type de photos fais-tu en priorité (paysage, portrait, reportage, scènes de rue, macro, …) ?

      Réponses indispensables pour t’aider dans ton choix…

    2. Bonjour Pauline,

      Merci pour tes encouragements 🙂

      Je pense que tout a été dit, tu as eu pas mal de bons conseils 🙂 Effectivement, pour le portrait un 50mm est mieux, tandis qu’un 35mm conviendra mieux pour des plans plus larges.

      Tu sembles te poser beaucoup de questions sur les objectifs photo, donc je peux t’aiguiller vers plusieurs articles comme celui sur le choix d’un objectif, et sur la taille du capteur.

      Si tu n’étais pas au courant, j’ai également écrit une méthode complète pour choisir son objectif photo en fonction de ses besoins et de son budget, que je te laisse découvrir 😉

      1. Bonjour,

        Oui bien sur je sais que vous avez écrit une méthode, je compte la lire en entier parce que je la trouve super intéressante ( va juste falloir que j’envisage de plus dormir , ou voir s’il est possible de rallonger les journées 🙂 ) c’est vrai, je me pose 50000 questions…..mais parce que je suis grande débutant et parce que ça me plait bcp !
        Je vais lire vos articles ! merci ! en + vous employez un style facile à comprendre et ça ça fait du bien !!!!!!

  12. Bonjour,

    Une très bonne idée – comme toujours 🙂 – et qui tombe à pic pour ce qui me concerne (voyage en Asie en prévision).
    Je m’interroge pour ma part sur l’utilité d’un trépied voire d’un mini-trépied, compte tenu des contraintes de poids… Pour ceux qui en fait l’expérience, est-ce – comme je le crains – vraiment encombrant ? Dans la pratique, le mini-trépied est-il effectivement utile?

      1. Ok, merci poloriton.

        En fait , je me demande si le grand débutant que je suis sera tiré profit du Gorillapod :)…

        Je crois qu’il faudra que je m’entraîne avant mon voyage pour voir si j’arrive à en tirer profit …

  13. Bonjour , en effet , Laurent , ton article est très pertinent , mais , on pourrait en faire un bouquin complet , sur ce que l’on doit emmener , en voyage
    Moi perso , je pense que le gaffer , vous savez l’espèce de scothe our protéger les optiques , des éventuelles , griffures …, et c’est vrai qu’un filtre , même neutre pour protéger la lentille c’est pas un luxe. Merci ,pour cette info du petit trépied qui me semble super pratique .
    On peut le trouver où stp

  14. Je ne sais pas si ça a été dis , mais je prends souvent un grip appareil photos qui accepte deux batteries en même temps.
    Et en cas de problème il accepte 6 piles AA, je pensent qu’elles peuvent s’acheter n’importe ou.

  15. Bonjour Laurent,
    Merci pour ces conseils 😉

    Concernant le stockage en long voyage, j’ai vu qu’il existe aussi des disques durs autonomes, qui servent à décharger les photos d’une SD Card.
    Quelqu’un a-t-il expérimenté cette solution ?
    Existe-il des solutions de stockage dans le « Cloud » ?

    Merci

Voir plus de commentaires