Les nouveautés de Lightroom 2018

Il y a quelques semaines, Adobe a annoncé pas mal de nouveautés concernant Lightroom, et j’ai lu tellement d’incompréhension un petit peu partout que je me suis dit qu’un résumé ne serait pas de trop. 🙂


Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète

Bonjour à tous, ici Laurent Breillat pour Apprendre la Photo, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Alors, une fois n’est pas coutume, je vous fais une vidéo qui est un peu d’actualité – bon, je suis un peu en retard parce que je l’avais tournée et le son était un peu pourri. En fait, j’ai lu tellement d’incompréhension un petit peu partout que je me suis dit qu’un résumé ne serait pas de trop.

Et en même temps, c’est normal, parce que suite aux nouveautés de Lightroom, le mois dernier, eh bien, tous les sites qui doivent faire du clic pour vivre ont vu une belle opportunité de crier à la catastrophe, tout au moins dans les titres, souvent les contenus étaient quand même un peu plus nuancés. Vous allez voir qu’en réalité, ce n’est pas non plus si grave que ça.

Donc, il y a quelques semaines, Adobe a annoncé pas mal de nouveautés concernant Lightroom qui est, comme vous le savez, le logiciel que j’ai choisi pour éditer et traiter mes photos.
Ça en a perturbé certains, et je comprends, car comme d’habitude, ce n’est pas exactement la communication qui est leur fort chez Adobe.

Je vais donc vous expliquer un petit peu de quoi il retourne.

Premièrement : la nouvelle gamme de produits Adobe Lightroom ; pourquoi il y a maintenant deux logiciels et pourquoi ça change de nom.

Deuxièmement : les fonctionnalités et les nouveautés des deux logiciels.

Troisièmement : est-ce qu’il faut installer la mise à jour maintenant ?

Quatrièmement : ce que devient la version “perpétuelle” Lightroom 6

En dernier lieu, en cinquième point : les nouvelles formules d’abonnement qui sont disponibles pour vous.

C’est parti.

1. La nouvelle gamme Adobe Lightroom

Rappelons ce qui était le cas juste avant cette annonce. Nous avions un logiciel pour ordinateur qui servait à classer, traiter, exporter et imprimer vos photos. Bref, qui remplit, en gros, tous les besoins du photographe.

C’est ce que vous connaissiez sous le nom courant de Lightroom, et il existait en deux versions, qui étaient en réalité quasiment le même logiciel.

Il y avait donc Lightroom 6 en licence perpétuelle, donc vous l’achetiez une fois ; et Lightroom CC, par abonnement “Creative cloud photographie” à 12 €/mois, ce qui inclut par contre d’autres choses : des mises à jour des fonctions les plus fréquentes ; le logiciel Photoshop CC ; et l’accès à Lightroom mobile, une application pour tablettes et smartphones, qui permettait de retoucher vos images un petit peu, mais qui n’était pas forcément tant que ça conçue pour ça, mais surtout pour communiquer avec Lightroom CC via Internet et le cloud, donc, par exemple, vous pouviez synchroniser une collection de votre ordinateur sur votre smartphone pour montrer à votre maman, sans vous ramener avec votre ordinateur, votre disque dur, etc.

Alors, ce qu’il faut comprendre, c’est juste qu’Adobe a décidé de renommer sa gamme, et pas de la façon la plus intelligente possible – on va le voir –, mais qu’en fait, concrètement, on va rester sur quelque chose de très similaire.

Donc, ce que vous connaissiez sous le nom de Lightroom 6 ou Lightroom CC est maintenant renommé Lightroom Classic CC. C’est toujours un logiciel pour ordinateur, c’est juste une évolution de Lightroom 6 CC, donc vous n’allez pas être dépaysés, c’est plus ou moins la même chose.

Et, concernant Lightroom mobile, ils ont fait deux choses :
La première, c’est qu’ils ont créé une application pour ordinateur qui est en gros le portage de l’application mobile, et la deuxième chose, c’est qu’ils l’ont renommée Lightroom CC.
Donc, ouais ouais, ils ont décidé de la nommer comme leur autre logiciel à la philosophie totalement différente.
*clap… clap… clap*

Donc, voilà, ce n’est pas le renommage de gamme le plus intelligent de l’histoire des logiciels, clairement, mais pour vous ça ne change pas grand-chose. Si vous aviez l’habitude de Lightroom CC, eh bien il s’appelle maintenant Lightroom Classique CC, et si vous aviez l’habitude de Lightroom mobile, il s’appelle maintenant Lightroom CC.

* Vous pouvez répéter la question ?*

À partir de maintenant, je n’utiliserai donc que ces noms, histoire de commencer à vous habituer et de ne pas vous troubler.

2. Fonctionnalités et nouveautés

Ensuite, qui dit mise à jour dit nouveautés, évidemment, donc pour Lightroom Classique CC, la principale nouveauté c’est une amélioration des performances.

Alors, je n’ai pas encore eu l’occasion de la tester personnellement, mais les premiers retours ont l’air bons, donc : lancement de l’application, importation des photos, création des aperçus, changement de modules, enfin tout ce qui pouvait prendre un peu de temps, ça a été apparemment amélioré.

Alors, ce n’est pas du luxe, disons-le, parce que, en gros, c’était un des défauts de Lightroom, c’est-à-dire de ne pas être non plus une flèche par rapport à ce qui pouvait se faire ailleurs.

Côté fonctionnalités, il y en a principalement une qui est très cool et qui rend Photoshop encore moins indispensable pour la plupart des photographes, à mon avis. En effet, pour les trois outils de retouche locale que sont le filtre gradué, le filtre radial et le pinceau de retouche, nous disposons maintenant d’une nouvelle fonction de masquage en fonction de la luminance ou de la couleur.

Qu’est-ce que ça veut dire ? Concrètement, si par exemple vous mettez un filtre gradué pour assombrir le ciel et qu’il y a des arbres, d’habitude vous alliez aussi assombrir les arbres. Aujourd’hui, vous allez tout simplement pouvoir masquer l’effet du calque selon la luminosité ou la couleur.

Par exemple, vous allez dire à Lightroom de n’appliquer l’effet du calque que sur les plus hautes luminosités dans l’image, ou alors que sur le bleu du ciel.

Alors, ça a l’air très simple à faire, je vous laisse regarder la vidéo d’Adobe si vous voulez, je vous mets le lien. Elle est en anglais, mais même sans comprendre un mot, vous allez voir que ça n’a pas l’air sorcier. Vous allez voir quelques clics, c’est vraiment assez simple à faire.

Concernant Lightroom CC pour ordinateur, je n’ai pas testé le logiciel personnellement, donc je ne vais pas trop m’étendre dessus, mais en gros c’est assez simple : les retouches disponibles sont simplifiées par rapport à Lightroom Classique CC, puisque c’est voulu pour un plus grand public, on va dire, pas spécialement pour nous ; l’interface est exactement la même sur mobile et sur ordinateur, ce qui est logique vu que, comme je le disais, c’est un portage de l’application mobile ; et toutes vos modifications sont synchronisées dans le cloud en permanence, donc ça, par contre, ça peut être très pratique si vous travaillez sur plusieurs ordinateurs différents.

3. Faut-il installer la mise à jour maintenant ?

Alors, la question que vous vous posez peut-être maintenant, c’est : est-ce qu’il faut installer la mise à jour tout de suite ?
Personnellement, en général j’attends toujours un petit moment avant d’installer une mise à jour majeure d’un logiciel, quel qu’il soit, même le système d’exploitation, parce qu’il y a toujours des petits bugs.

D’ailleurs, au début de cette nouvelle mise à jour de Lightroom, il y a eu des petits bugs. Donc, en gros, je ne l’ai pas mis à jour avant de partir en voyage, je me suis dit : on va le laisser comme ça, et là, je viens de revenir, donc je vais mettre à jour dans les prochains jours, donc vous pouvez y aller, je pense que là c’est le bon moment.

Et pour ce qui est de Lightroom CC, eh bien, je l’ai déjà sur mobile, je verrai si je vois un intérêt à l’utiliser sur mon ordinateur, mais franchement, je n’en suis pas sûr. En tout cas, pour le moment je ne ressens pas le besoin d’avoir un logiciel supplémentaire.

4. Que devient la licence perpétuelle ?

Alors, une autre grosse nouvelle qui fait râler beaucoup de monde, c’est que Lightroom ne sera désormais plus disponible en licence perpétuelle, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas de Lightroom 7, il faut prendre une version avec un abonnement.

C’était assez prévisible étant donné que la version avec abonnement fonctionne bien, il y a peut-être quelques personnes qui râlent, mais en fait ça marche bien, et lors de la sortie de la version 6, Adobe avait permis d’obtenir le tarif mise à jour à moins 50 % pour les possesseurs de n’importe quelle version de Lightroom, y compris, genre, Lightroom 1.0, et non pas seulement pour les possesseurs de la dernière version juste avant, comme ils avaient l’habitude de le faire. Donc je pense que c’était un geste pour terminer sur une bonne note.

Notez quand même que Lightroom 6 va rester disponible à l’achat pour une durée indéterminée, mais il ne sera plus mis à jour. Donc, si vous l’avez déjà, eh bien, vous pouvez en gros plus ou moins le garder tant que vous n’achetez pas un appareil qui n’est pas pris en charge par Lightroom 6 dans le futur, ou que vous ne changez pas de système d’exploitation qui ne prendrait pas en charge Lightroom 6.

Ce n’est pas infini, un jour vous allez devoir passer à la version par abonnement, mais vous avez le temps de voir venir, donc pas de panique si vous avez Lightroom 6, il n’y a pas de raison de paniquer maintenant.

5. Les formules d’abonnement

Pour ce qui est des formules d’abonnement, il y a également quelques nouveautés, puisque vous avez désormais plus de choix.

Le premier choix que vous avez, c’est évidemment la formule habituelle Créative cloud pour la photo à 12 €/mois, qui est maintenue et qui contient, comme d’habitude, Lightroom Classique CC, Lightroom CC pour ordinateur et mobile, Photoshop CC et 20 Go de stockage sur le cloud, ce qui peut permettre de travailler sur une petite série de photos, mais probablement pas de synchroniser toutes les photos d’un voyage pendant qu’on est là-bas.

Ensuite vous avez exactement la même formule, mais avec à la place 1 To de stockage qui coûte 24 €/mois. Donc c’est intéressant si vous voulez passer tous vos fichiers dans le cloud, ce qui peut être sympa si vous bossez sur plusieurs ordinateurs, par exemple en voyage.

Après, il faut supposer que vous ayez la connexion pour uploader des dizaines de Go de fichiers, ça, c’est pas sûr. Et puis ça peut aussi éventuellement remplacer une sauvegarde, puisque c’est dans le cloud donc a priori pas de risques.

Par contre, perso, j’ai déjà plus de 1 To de photos, et puis 12 €/mois pour 1 To, ce n’est pas forcément ultra compétitif par rapport à la concurrence. En revanche, avantage : c’est quand même tout intégré avec le cloud Adobe, donc ça va être plus facile de l’intégrer. À vous de voir.

Ensuite, vous avez la formule Lightroom CC seul, donc vous avez uniquement Lightroom CC, donc pas Lightroom Classique CC et pas Photoshop, mais avec 1 To de stockage, pour 12 €/mois. Ça, c’est si vous êtes prêt à tout passer dans le cloud, ça peut vous intéresser, mais je pense que ça ne cible pas trop ceux qui utilisent Lightroom Classique CC d’habitude, puisque Lightroom CC c’est un logiciel plus simple.

Voilà, j’espère que ça vous aura éclairés. N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires juste en dessous si vous avez quelque chose qui vous turlupine. Je vous dis à plus dans la prochaine vidéo, et d’ici là à bientôt, et bonnes photos !

Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂


Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin en téléchargeant mon guide "Faites-vous plaisir en photographiant", qui élimine les 5 problèmes les plus courants des débutants : Cliquez ici pour le télécharger tout de suite !

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00/5)

Loading...

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2 commentaires

  • Bonjour Laurent,

    Je refais car j’ai oublie de cocher .

    Depuis le temps je voulais acheter adobe lightroom 6 mais je ne sais pas si ca vaut le coup de l’acheter car j’ai adobe photoshop cc. Est ce qu’il est interessant? Pourrais-tu me dire stp si ca vaut la peine d’acheter ou pas. Merci beaucoup par avance.

    10 mai 2018