Appareil photoDivers
0

Ce qui M’ÉNERVE dans le matos photo aujourd’hui



Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète

Bonjour à toutes et à tous, ici Laurent Breillat pour Apprendre la Photo, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo !

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler un peu de matériel, parce qu‘il y a un truc qui M’ÉNERVE, vous n’imaginez même pas.

En Islande, je suis notamment parti avec mon Panasonic GX8, et si c’est un boîtier que je connais très bien et qui correspond toujours bien à mes besoins (c’est-à-dire la qualité d’un capteur relativement grand, la polyvalence des objectifs interchangeables, et tout ça dans un format très compact), je n’en suis plus AMOUREUX non plus. Et puis, je l’ai depuis genre 6 ans, donc je commence à avoir envie de changer.

Bref, j’ai commencé à regarder un peu ce qui se faisait en ce moment, puisque vous le savez, je ne suis pas non plus quelqu’un qui suit beaucoup les nouveautés du matériel, et j’ai vraiment été déçu.

On voit littéralement des milliers de reviews chaque année qui s’excitent sur les nouveautés de tel ou tel modèle d’appareil, qui sont pour la plupart du temps parfaitement inutiles. Parce qu’entre des rafales à 12 ou à 14 images par seconde, on s’en fout un peu.

Eh bien, la plupart des boîtiers ne sont pas optimisés pour un truc aussi FONDAMENTAL qu’offrir le maximum de possibilités de composition.

Je veux dire, les boîtiers qui sortent aujourd’hui sont pour la plupart conçus comme des couteaux suisses, qui permettent de faire à peu près tout bien. D’ailleurs, on pourrait presque reprocher cet aspect, tant il peut être important d’avoir du matériel qui contraint, et j’en parlais d’ailleurs un peu quand je vous parlais des formes très diverses que prenait le matériel argentique (Cliquez ici pour voir la vidéo).

Mais bon, comme ils sont conçus pour ça, on pourrait quand même décemment espérer qu’ils nous permettent de composer confortablement, comme on veut. C’est quand même littéralement LE truc le plus important en photographie.

Et pourtant, c’est un aspect qui est entre partiellement et complètement délaissé par les constructeurs, et aussi littéralement JAMAIS évoqué dans les reviews (ce qui est, j’imagine, la conséquence quand on est plus intéressé par le matériel que par la photographie).

Pourquoi je dis que ce n’est pas pris en compte ? Pour 2 raisons principales.

– La première, c’est que la composition, ça commence par le CADRE. On en reparlera très bientôt d’ailleurs. Et le cadre, il se définit surtout par une chose : son format, ou son ratio d’aspect si vous préférez. Un cadre carré ne donnera pas du tout le même rendu qu’un cadre au format 3/2. Ou 4/3. Ou 6/7. Ou 4/5. ou 16/9.

Ça influence ÉNORMÉMENT le rendu de la photo finale, et pourtant… beaucoup d’appareils offrent des possibilités très limitées en termes de ratio d’aspect.
La plupart du temps il faut se limiter au format natif du capteur forcément, au 16/9 parce que ça fait vidéo, et éventuellement au carré si on a de la chance.

Mais POURQUOI sérieux ? Ça prend 3 lignes de code de proposer un autre format, et ça permettrait de pouvoir choisir sa composition en toute conscience. En plus ça sert à quoi de proposer trop de mégapixels si c’est pour ne pas les utiliser ? Ça n’a aucun sens ! On peut recadrer confortablement, il y a des trucs à 25 ou 50 mégapixels, aujourd’hui.

Alors je sais qu’en commentaire je vais entendre “ouiiiiii, mais on peut recadrer au post-traitemeeeeent”. Sauf que… c’est pas pareil DU TOUT. Cadrer dès la prise de vue ce n’est pas du tout la même chose qu’essayer d’arranger sa compo de manière un peu bancale une fois qu’on a pris la photo, et puis découvrir que ça ne rentre pas trop dans le carré comme on le voulait.

Alors il y a quelques exceptions, par exemple les Fuji GFX qui permettent de recadrer à peu près comme on veut, y compris au format panoramique 65×24 du fameux Hasselblad XPAN ! Donc il faut quand même le noter, plutôt cool. C’est très bien, et j’imagine qu’ils profitent de la définition du capteur pour ça, mais disons que ce ne sont pas exactement les boîtiers les moins chers.

Et malheureusement, ça ne se retrouve pas sur la gamme X… chez Fuji. Donc ils savent le faire, mais ils ne le mettent pas dans la gamme X.

Donc, Fuji, si vous m’écoutez, pitié : vous vous échinez à faire des boîtiers avec un excellent rapport qualité-prix, stylés, avec des simulations de films et tout, voir avec des JPEG qui sont propres direct pour ceux qui n’ont pas envie de s’emmerder avec le RAW, et vous ne proposez que 3 formats de cadre sur la série X. Faites quelque chose, sérieusement ! C’est pas possible ! Vous savez le faire, en plus, c’est pas comme si vous n’aviez pas eu l’idée, vu que c’est sur les GFX.

Alors, à moins que ce soit juste une tentative pour que quelqu’un tenté par un Fuji X se dise : non, il me faut absolument le format 4/3, je vais donc acheter un appareil 4 fois plus cher… Ça ne va pas marcher. Vraiment. Soit on a 6 000 balles à mettre dans un GFX 100, soit on les a pas, mais je ne pense pas que ce soit ça le délire. Donc, vraiment, les gars, faites un effort.

Sur les autres marques, je vous ai demandé en story sur Insta ce qui était disponible sur votre appareil, pour voir un peu les réalités, parce que j’allais pas me taper tous les boîtiers de toutes les marques, et en fait ça varie beaucoup :

Chez Lumix et Olympus, on a les champions en la matière, puisqu’on propose le 4/3, le 3/2, le carré et le 16/9, ce qui me paraît globalement suffisant puisqu’on a un rectangle allongé, un rectangle très allongé, un rectangle moins allongé et un carré, c’est quand même pas mal, même si ça ne coûterait rien d’en ajouter un ou deux. D’ailleurs, apparemment, le Lumix S5, un plein format donc, propose même le fameux 65×24 du XPAN ! Donc voilà, ça arrive.

Chez Canon il semblerait que ce soit assez varié aussi, mais je n’ai pas pu confirmer que c’était disponible sur l’entrée de gamme (en tout cas ça ne l’était pas à l’époque où j’étais sur Canon), donc effectivement, si vous avez des formats de cadres diversifiés, mais que sur le haut de gamme, pour peut-être vous pousser un peu à aller là alors que c’est trois lignes de code, je trouve ça un petit peu abusé.

Chez Nikon apparemment ça dépend : sur le Z6II on peut shooter en carré et en 16/9 en plus du 3/2 natif, donc il manque le 4/3, et sur les reflex APS-C comme le D5300, apparemment juste en format natif ; pas de carré, rien d’autre. Bon.

• Il semblerait que Sony n’ait quasi rien proposé pendant longtemps, et se soit récemment décidé à ajouter le 4/3 et le carré, bonne nouvelle ! Peut-être que ma vidéo arrive presque en retard, ils ont fait le truc.

• Chez les Fuji X, on l’a dit, il manque le 4/3.

Et chez Leica c’est n’importe quoi, il n’y a rien d’autre que le 3/2 🤷‍♂‍

Bref, ça dépend des marques : certaines prennent ça en compte et rendent cette option disponible sur toute leur gamme, tandis que d’autres y pensent tardivement ou ne l’ajoutent que sur leurs appareils les plus chers.

Ce n’est pas du tout régulier, alors que c’est pourtant à la fois fondamental en photographie, et extrêmement aisé à ajouter. C’est purement du logiciel, c’est juste dans le logiciel de l’appareil, on dit qu’on va couper l’image que voit le capteur à tel format. Vraiment, c’est bidon de chez bidon. Donc voilà, ça m’énerve un petit peu que ce ne soit pas proposé de manière systématique partout.

– La deuxième chose qui m’énerve, c’est la question de l’écran orientable. J’en ai un peu marre d’entendre partout que c’est une question de vidéo, voire des trucs semi-méprisants, genre “c’est pour le vlog sinon c’est pas très important”, genre “si vous n’êtes pas un énorme narcissique, c’est pas grave”.
Il faut vraiment ne jamais avoir essayé de varier ses compositions pour sortir une connerie pareille, honnêtement. Vraiment, les gens qui écrivent ça, ça m’inquiète fortement pour leur pratique photo.

Comme je le disais, la composition commence par le cadre, et donc en plus de son ratio d’aspect, son orientation compte énormément aussi. Il n’y a pas que le format horizontal dans la vie. Je sais que c’est le truc par défaut, mais le vertical a sa place, et il peut permettre de créer des compositions très différentes, ou être mieux adapté à certains sujets. Voire, si vous êtes comme moi, ça peut être votre passion. 😛

Je vois venir les commentaires “lol, il ne sait pas tourner son appareil, t’as qu’à tourner ton appareil”.
Sauf qu’en composition, il est également INDISPENSABLE de travailler son point de vue, et notamment la hauteur à laquelle on place l’appareil – je sais, c’est surprenant.

Or sans écran orientable, ça limite forcément : vous pouvez vous accroupir, mais pas forcément vous allonger par terre, ou inversement vous pouvez lever le bras, mais si vous ne pouvez pas cadrer, ça ne va pas améliorer votre composition.

Bref, l’écran PLEINEMENT orientable c’est un outil extrêmement utile pour multiplier les possibilités créatives, et je trouve qu’il est extrêmement dommage de s’en passer. À tel point que c’est quasiment devenu un critère indispensable pour moi dans l’achat d’un appareil.

Et quand on fouille un peu le marché, c’est surprenant à quel point il y a peu d’appareils qui offrent cette possibilité. Je ne sais pas combien ça coûte aux constructeurs, parce que là, pour le coup, c’est pas gratuit, contrairement à recadrer dans l’appareil, mais j’imagine que ça doit être relativement négligeable par rapport à toutes les améliorations technologiques qu’ils fourrent dans les appareils à chaque nouvelle génération (et qui pour la plupart ne changeront strictement rien à la qualité finale de vos photos).

Mais pour une raison qui m’échappe, ça semble quasi impossible d’avoir un écran qui permette autre chose que de shooter depuis la taille À L’HORIZONTALE, en regardant par-dessus, soit rien du tout.

Vous voulez shooter en vertical ? Bah, mettez-le au niveau des yeux ou accroupissez-vous, on s’en fout de vous, on préfère proposer une rafale à 12 images/seconde au lieu de 11, ce qui n’a jamais changé la vie d’un seul putain de photographe dans le monde.

Quand ce n’est pas enlever complètement l’écran orientable (même si parfois ça peut à la limite se comprendre quand on veut garder un appareil avec un volume très contenu, à la limite, là au moins, on va jusqu’au bout de la démarche. Pourquoi pas).

Ça me semble assez fou que ce ne soit pas juste devenu une solution universelle d’avoir un écran sur rotule qui puisse permettre de placer l’appareil dans la position qu’on veut facilement. À l’heure où les boîtiers font quasiment le café, il faut encore se battre pour trouver des appareils qui ont cette option.

Je ne sais pas dans quel monde de non-photographe on considère qu’il est plus important que les métadonnées d’une photo contiennent la localisation GPS précise du cliché (ce dont on se fout complètement) plutôt que d’aider les photographes à composer le plus librement possible.
Vraiment, ça m’énerve !

Du coup, je comprends quand même un peu pourquoi j’ai choisi Panasonic à l’époque. En plus de la très belle compacité permise par le micro 4/3, les formats de cadre disponibles sont assez nombreux pour moi (même si honnêtement j’aimerais bien que quelqu’un se mette à offrir une option de ratios personnalisés, comme ça ce serait réglé), et l’écran est souvent sur rotule.

Bon voilà, c’était pas un lundi, mais c’était quand même mon coup de gueule. Si vous êtes d’accord avec moi et que vous voulez plutôt voir des appareils conçus pour les photographes que pour la longueur de la fiche technique, mettez un pouce bleu, gueulez aussi en commentaire, et partagez-la sur des groupes Facebook où les gens vont s’écharper entre eux parce que “ouin ouiiiiin, moi la rafale à 12 images/seconde ça me sert TOUS LES JOOOOUUURS” 😀

Si vous découvrez la chaîne avec cette vidéo, rassurez-vous je ne suis pas toujours énervé, et je parle très peu souvent de matériel. Je vous mets d’autres vidéos pour vous le prouver, et si vous voulez voir les prochaines, pensez à vous abonner, et à télécharger le guide “Osez Composer” pour vous aider à mieux composer vos images, malgré les bâtons dans les roues que les constructeurs nous mettent.

Allez, à plus dans la prochaine vidéo, et d’ici là à bientôt, et bonnes photos !

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de note)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *