Ce que les modèles attendent des photographes

Si les photographes nourrissent parfois de grandes attentes à propos d’une séance photo, les modèles ont eux aussi des souhaits.

Les connaître vous marquera des autres photographes, et vous permettra également d’obtenir de meilleures photos.

Vous vous inscrirez donc dans une position de gagnant-gagnant avec votre modèle.

Je suis Nathalie Rey, mannequin professionnel et auteur du blog Secrets de mannequin. J’aide les mannequins et modèles à débuter, réussir, s’épanouir et bien gérer leur carrière afin d’avoir une expérience positive du mannequinat.

Avant d’écrire cet article j’ai pris le temps d’interroger mes collègues et sans surprise, les mannequins/modèles ont des attentes très similaires que ce soit avant, pendant ou après la séance. 

Avant la séance

“Photographier c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’oeil et le coeur.”

Henri Cartier-Bresson

La prise de contact

Lorsque vous contactez un modèle sur une plateforme telle que book.fr ou postez une annonce sur un site, soyez le plus précis possible. Cela augmentera votre taux de réponse.

Précisez le lieu, la date, le thème de la séance, précisez aussi, si le modèle habite loin, si vous prenez en charge les frais de déplacement (ce qui est généralement le cas).

Certains modèles exigent une rémunération, et ce même s’ils ne sont pas des professionnels, mais d’autresseront d’accord pour avoir de belles photos sans forcément demander une rémunération. Tout dépend de votre expérience et du modèle.

Le mood board / panneau d’inspiration

Utilisé par les professionnels qui souhaitent réaliser une prise de vue, le mood board permet de structurer les idées et à l’équipe de comprendre en un instant l’esprit de la séance.

Bien que facultatif pour les amateurs, envoyer votre mood board vous donnera un côté plus professionnel et permettra à votre modèle de savoir à quoi s’attendre précisément au niveau du style de photo, du maquillage et de la coiffure.

Ce qui peut se révéler intéressant pour la suite et vous permettre de gagner du temps.

Les conditions

Pour qu’une collaboration se passe bien pour les deux parties, la bienveillance est de mise.

Il est important de bâtir une relation de confiance avec le modèle dès le début, aussi, proposez à votre modèl(e) de venir accompagné(e) s’il/elle le souhaite.

Cette simple proposition rassurera votre modèle et mettra l’amorce d’une séance basée sur la bienveillance et le professionnalisme.

Il est également important de définir ensemble clairement comment va se dérouler la séance.

Le stylisme

Si vous avez déjà une ou plusieurs tenue(s) prédéfinie(s) envoyez une photo à votre modèle afin qu’il/elle sache à quoi s’attendre et soit déjà dans l’ambiance de ce que vous voulez avant de commencer.

Si votre modèle doit venir avec ses propres vêtements, vous pouvez demander à ce qu’il/elle vous envoie une photo de la/les tenue(s) qu’il/elle envisage de porter.

Je vous conseille dans la mesure du possible de prévoir plusieurs tenues ainsi vous aurez plus de choix. Il se peut en effet qu’on soit parfois déçu du rendu final de certaines tenues.

Le maquillage et la coiffure

Un maquillage beau à l’oeil nu peut vite paraître très “fade” en photo en fonction de votre lumière, surtout si vous utilisez le flash.

Si vous habitez dans une grande ville, je vous recommande de contacter des élèves en école de maquillage/coiffure afin de leur proposer une collaboration gratuite.

Cela vous permettra d’augmenter le rendu de vos photos et les élèves seront eux aussi très contents d’avoir de belles photos pour alimenter leur book.

Afin que la collaboration se passe bien, permettez leur aussi de faire quelques photos dans un maquillage plus soutenu et original.

La gle d’or est de toujours commencer par un maquillage léger et naturel pour ensuite intensifier au fur et à mesure. C’est ce qui vous fera perdre le moins de temps sur votre prise de vue.

Le jour de la séance

“La photographie devient de l’art quand elle dévoile l’âme et révèle l’authenticité du sujet”.

Monique Moreau

S’il s’agit d’une de vos premières séances photo avec un modèle, vous serez peut-être un peu stressé et aurez une tendance naturelle à être très concentré sur la technique.

Celle-ci est importante certes, mais il est essentiel de ne pas oublier votre modèle. 🙂

Il n’est jamais évident pour un modèle (surtout s’il est peu expérimenté) de prendre la pose devenant une personne inconnue.

Votre rôle sera donc de mettre votre modèle/mannequin à l’aise dès le début.

Les petites attentions qui font toute la différence

Proposez quelque chose à boire, à manger. Cette petite attention est toujours la bienvenue qu’on soit modèle amateur ou professionnel.

Prenez le temps de parler un peu avec votre modèle avant le début de la séance, plus votre modèle sera détendu meilleur sera le rendu final.

Assurez-vous également que votre modèle ait un lieu pour se changer à l’abri des regards.

S’il fait froid, et que votre modèle est peu couvert, prévoyez une couverture, du thé/café, un petit chauffage, pour qu’il n’ait pas froid pendant que vous ferez vos réglages.

Si votre modèle a froid, cela se verra sur vos photos et il sera fatigué beaucoup plus vite. Son regard risque de ne plus avoir aucune expression à cause du froid, soyez donc vraiment très vigilant avec cela.

Soyez précis

Je me permets d’insister, en effet, rares sont les photographes qui donnent des indications suffisamment claires pour bien orienter les modèles dans les poses.

Soyez donc très précis concernant vos attentes, notamment de part le type de poses et les attitudes que vous recherchez (forte/mode, angélique, souriante…).

N’hésitez pas à montrer quelques photos qui vous inspirent ou des poses que vous aimez. C’est l’occasion de ressortir votre mood board si vous en avez préparé un.

Vous pouvez même imiter vous-même les attitudes que vous souhaitez, cela peut être aussi l’occasion de rire un peu ensemble et d’être plus détendu.

Tout ceci vous permettra d’obtenir plus facilement le rendu que vous recherchez.

Encouragez et partagez

Votre rôle en plus de la technique photo sera également d’encourager et de partager. Si vous faites cela, vous pouvez être sûr que votre modèle donnera le meilleur de lui-même.

Si vous aimez une pose, n’hésitez pas à le dire à votre modèle, cela sera très encourageant et lui donnera confiance surtout s’il/elle est débutant(e).

D’autre part, il est selon moi essentiel pour un modèle de pouvoir apercevoir le rendu des photos en miniature sur l’appareil durant la séance. Tous les photographes ne le font pas.

Or, pouvoir voir le rendu même en miniature aidera beaucoup votre modèle dans sa manière de poser. De plus, cela lui permettra de rectifier si besoin son maquillage, sa coiffure ou encore le tomber du vêtement

Vous avez donc tout à y gagner!

Après la séance

“La modeste et douce bienveillance est une vertu qui donne plus d’amis que la richesse et plus de crédit que le pouvoir.” La comtesse de Ségur

Le contrat

Je vous conseille de faire signer un contrat à votre modèle, cela n’est bien entendu pas obligatoire, mais a le mérite de bien clarifier les choses afin que tout se passe pour le mieux.

Voici un exemple de contrat qu’un de mes amis photographe utilise et qui fonctionne très bien. Vous pouvez l’utiliser sans problème.

http://medias.tourism-system.fr/c/a/233082_programme_complet.pdf

L’envoi des photos

Pour ce qui est des photos, les mannequins/modèleset le maquilleur/coiffeur attendent bien entendu que vous leur les envoyez dès que possible. Or, certains photographes n’envoient jamais les photos. Ne soyez pas ainsi, il en va de votre réputation.

Certes, c’est votre oeuvre, mais n’oubliez jamais que cette photo est avant tout le fruit d’un travail d’équipe.

En effet, les différents intervenants ont donné de leur temps pour que vous puissiez prendre cette photo. Il est donc naturel et respectueux d’envoyer les photos à toute l’équipe qui a rendu le shooting possible.

Le choix des photos

Chaque personne à un “oeildifférent, une photo qui va vous plaire, ne correspondra pas forcément aux besoins/à l’oeil de votre modèle ou du maquilleur/coiffeur.

Il est donc important et aimable de laisser votre équipe en plus des photos issues de votre sélection, de choisir chacun quelques photos (au moins 1). C’est une attention qui fait toute la différence.

Enfin, le monde est tout petit et les modèles/maquilleurs/coiffeurs parlent entre eux, alors autant faire en sorte qu’ils parlent en bien de vous! 🙂

Pour conclure, plus vous chouchouterez votre modèle et serez bienveillant, meilleures seront vos photos. Vous vous distinguerez ainsi des autres photographes concentrés uniquement sur leur technique.

Voici les mots d’une collègue mannequin sur ce qu’elle attend d’un photographe : 

“J’attends que le/la photographe m’aide à révéler et montrer mes différentes facettes. Qu’il /elle soit à l’écoute, m’encourage et m’aide à dépasser mon manque de confiance en moi. Tout cela afin d’arriver à me surprendre moi-même tout en faisant en sorte que cela me corresponde tout de même”.

Vous avez à présent toutes les clés pour faire de votre prochaine séance photo un beau moment autant pour votre modèle que pour vous. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de magnifiques photos.

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (62 notes, moyenne : 4,77 sur 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires
  1. Bonjour,
    Merci pour cet article ! Parfois il est bon de rappeler des points de bon sens et d’enfoncer des portes ouvertes ; cela permet d’avoir sous le coude une check-list rapide avant/pendant une séance pour qu’effectivement, dans le flux tendu des considérations de diverses nature, on en oublie pas son humanité 🙂
    Oserais-je ajouter :
    – Qu’il est bon d’insister sur le fait qu’à partir du moment où un MUA vient collaborer, le photographe devient “directeur artistique” de l’équipée le temps de la session. Il fait le choix en sollicitant les services d’un MUA de déléguer non seulement la tâche de maquillage / coiffe, mais aussi une part de la créativité. Il devient alors capital que le photographe communique avant et pendant la session pour instaurer une créativité collaborative alignée. Il doit être suffisamment assertif pour rester dans son rôle de directeur artistique, mais laisser aussi de l’espace au MUA pour que ce dernier se sente valorisé et pas simplement relégué au rang d’exécutant.
    – Que pour éviter l’effet tunnel “technique”, surtout lorsque le set lumineux est complexe et encombrant, c’est une bonne idée de s’entourer d’un voire de plusieurs assistants : amis photographes (ou non), débutants en photographie ou pratiquants moins expérimentés ayant la volonté de progresser, etc. Cela reste évidemment fonction du tempérament du photographe en charge de la session. Certains sont des loups solitaires, introvertis, ou gardien d’une tambouille secrètement cultivée. D’autres plus sociables apprécient le partage, réalisent que leur propre art est (comme la grande majorité des pratiques artistiques) le résultat de rencontres et d’inspiration conscientes et inconscientes, et ont envie de rendre la pareille en transmettant et inspirant à leur tour.

  2. Bonsoir,

    J’ai beaucoup apprécié vos conseils sur la manière de préparer, concevoir et, réaliser une séance portraits avec de nouveaux modèles (hommes, ou femmes) ces conseils sont valables pour les deux sexes.

    Je voudrais réaliser des portraits, malheureusement, il n’est pas matériellement possible d’envisager cela chez moi. Ma maison ne me permet pas de mettre en oeuvre tous les conseils prodigués.

    Certes, il est toujours possible de réaliser des séances portraits en extérieurs (sous-bois par exemple, ou profiter des installations mises en place par les communes (décorations florales en particuliers) photos réalisées en bord de mer etc…. Je suis débutants dans cette discipline photographique, mais cela me tente énormément.
    Les seuls portraits que j’ai réalisés à ce jour, sont des portraits au cours de séances photos organisées par le club photos ou j’adhère depuis plusieurs années, mais ces séances sont rares (deux ou trois au cours de la saison). Cela ne me permets pas de progresser comme je le souhaiterais.

    Je vis seul et, suis âgé de 77 ans ce qui complique énormément les choses.

    Je me contente donc de ce que le club nous propose. suite à la lecture de vos conseils, je soumettrai ma question à ma coiffeuse .Cette personne pourra me conseiller et, peut être m’aider à réaliser mon projet. Qui sait……. Je peux commencer par des portraits d’enfants en présence des parents obligatoirement. Je ne veux pas être cataloguer parmi certaines personnes et, me retrouver face à la justice, pour le simple fait me faire plaisir en photo. Je suis très clair à ce sujet.

    Voilà, ce que je souhaite dire suite à vos conseils.

  3. Rémunérer directement un modèle n est pas possible légalement, le faire expose le photographe à de lourdes sanctions.
    La loi a institué un monopole de la mise à disposition de mannequins et des modèles aux agences licenciées. Les conditions d’exercice de l’activité d’agence de mannequins sont prévues aux articles L. 7123-11 et suivants du code du travail.
    Il y a une exception si le photographe embauche le modèle dans le cadre d un travail régulier avec contrat de travail et payement de cotisations sociales.