Pourquoi l’ouverture clignote en rouge sur mon appareil ?

Question/réponse, aujourd’hui je vous explique pourquoi parfois l’ouverture clignote en rouge sur votre appareil.



Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète

Bonjour à tous, ici Laurent Breillat pour Apprendre la Photo.

Aujourd’hui, je vous fais une vidéo qui est encore pour répondre à une question que j’ai reçue par email et qui était, en gros : pourquoi est-ce que j’ai l’ouverture sur mon appareil, donc le “nombre f” qui clignote ou qui s’affiche en rouge ?

C’est une question intéressante. Alors j’y réponds dans ma série de vidéos sur les bases de la photo, que je vous conseille de regarder si ce n’est pas encore fait, mais je voulais faire une vidéo spéciale dessus parce si quelqu’un recherche ce truc-là en particulier, il pourra peut-être trouver une réponse grâce à ça.

En fait, ce qu’il faut d’abord comprendre, c’est que pour faire l’exposition dans les modes semi-automatiques, comme la priorité à l’ouverture ou à la vitesse, votre appareil va essayer d’obtenir sur la scène une exposition standard, qu’on appelle le “gris 18 %”, c’est-à-dire qu’il va essayer d’avoir une luminosité de la scène qui soit à peu près égale à en gros un étalon, un standard qu’on a déterminé comme étant à peu près bon tout le temps.

Alors, en aparté : vous pouvez modifier ce que lui va chercher à obtenir grâce à la correction d’exposition, qui est du coup une fonction super utile – mais j’ai fait une vidéo là-dessus, donc je vous laisse la regarder, je ne vais pas commencer à la refaire maintenant.

Et donc, comme vous l’auriez vu aussi si vous aviez regardé les vidéos sur les bases 😉 , l’appareil a 3 manières de faire rentrer de la lumière dedans, et seulement 3 :

  1.  La première, c’est le temps de pose, c’est-à-dire que vous pouvez laisser l’obturateur ouvert plus ou moins longtemps – ce qu’on appelle aussi la vitesse d’obturation.
  2.  La deuxième, c’est l’ouverture du diaphragme, c’est-à-dire à quel point le diaphragme de votre objectif va être plus ou moins ouvert, et ça, ça dépend de l’objectif. Parce que les objectifs sont limités par rapport à ça, ils ne peuvent pas ouvrir à fond tout le temps.
  3. Et la sensibilité ISO, qui est en gros la multiplication mathématique de la lumière par le capteur, pour faire simple.

Et donc, quand vous êtes dans un mode semi-automatique, comme par exemple le mode priorité à la vitesse, eh bien, l’appareil ne peut pas aller chercher la lumière partout.

Parce que vous avez fixé la vitesse, vous lui avez dit : photographie à cette vitesse-là, donc ça, il ne va pas le toucher.

Et la sensibilité ISO, vous l’avez fait peut-être en automatique, ou pas, mais si vous l’avez fixée, il ne peut aller chercher que sur l’ouverture.

Donc, admettons que vous êtes en priorité vitesse, vous l’avez mis, je ne sais pas, à 1/50e, vous avez fixé les ISO à 1 600, et l’appareil doit faire entrer plus de lumière.

Donc il va ouvrir le diaphragme, ouvrir le diaphragme, ouvrir le diaphragme… jusqu’à son maximum.
Par exemple, si le maximum pour votre appareil c’est f/2.8, il ne pourra pas aller au-delà.

Et ce qui se passe s’il veut aller au-delà mais qu’il ne peut pas, eh bien, il va faire clignoter l’ouverture sur l’appareil – soit il va la faire clignoter, soit il va l’afficher en rouge, soit les deux.
Bref, il va vous avertir.

Et ce que ça veut dire, cet avertissement, c’est : attention, je voudrais bien ouvrir plus pour avoir l’exposition que j’ai envie d’avoir, mais je ne peux pas parce qu’elle est limitée à ça et je ne peux pas faire plus que ça. Et donc, la photo va être trop sombre par rapport à ce que je veux.

Alors, vous vous doutez bien que, parfois, l’appareil veut quelque chose et vous vous êtes satisfait avec un truc plus sombre. Ça, c’est autre chose. Mais il vous avertit que, lui, il voudrait faire entrer plus de lumière et qu’il ne peut pas.
Voilà, c’est juste ce que ça veut dire. Il communique avec vous, en fait, il vous parle.

Voilà, j’espère que ça vous aura aidé à comprendre ce concept. Si ce n’est pas clair pour vous – parce que j’ai volontairement pas redéfini tous les termes, sinon je fais une vidéo de 20 minutes et c’est pas la peine –, regardez surtout ma série sur les bases de la photo, parce que ça va beaucoup vous aider là-dessus.

Si vous découvrez la chaîne avec cette vidéo, pensez à télécharger votre guide “Faites-vous plaisir en photographiant”, ça va vous aider pour plein de problèmes comme ça, et puis aussi à vous abonner juste en dessous pour voir les prochaines vidéos.

Et puis pensez à lâcher un pouce bleu, à commenter si vous avez des questions, et puis à partager avec vos amis si jamais vous pensez que ça pourrait leur être utile.

Voilà, je vous dis à plus dans la prochaine vidéo, et d’ici là à bientôt, et bonnes photos !

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 3,67 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *