Pourquoi vous n’avez pas besoin de critique photo

Aujourd’hui, je reviens sur un sujet que j’ai en tête depuis un moment : la critique photo pour les débutants.



Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète

Bonjour à tous, ici Laurent Breillat pour Apprendre la Photo !

Aujourd’hui, je voudrais revenir sur un sujet que j’ai en tête depuis un moment : la critique photo pour les débutants.

C’est un sujet presque délicat pour moi, car je sais que la critique est quasiment le truc le plus demandé, et que j’ai fini par avoir une certaine frustration par rapport à ça : l’impression première c’était l’impression de tout le temps me répéter, mais au bout d’un moment j’ai réalisé que c’était un problème plus profond que ça.

Alors je sais ce que c’est que d’être débutant : j’ai démarré Apprendre la Photo en l’étant encore, et je m’en souviens. On n’est pas du tout sûr de soi, et on cherche à savoir si on fait bien ou non, à la fois pour progresser, et se rassurer qu’on est sur la bonne voie. Et pour ça, la première chose à laquelle on pense, c’est de demander des critiques sur ses photos. Et c’est une démarche saine, bien sûr, de vouloir s’améliorer.

Mais à force de voir les demandes de critique, notamment dans le groupe Facebook Apprendre la Photo (je vous mets le lien en description pour ceux qui voudraient le rejoindre ; venez, c’est sympa !), j’ai fini par comprendre quelque chose : souvent, vous n’avez en réalité pas besoin de critique.

En tout cas, vous avez besoin d’avoir une réflexion PUIS une critique, et non pas de remplacer votre propre réflexion par la critique. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai mis en place une règle sur le groupe Facebook : interdiction de poster une photo pour la critique sans poser une question précise.

Je sais qu’elle est mal comprise par certains, voire que d’autres sont tellement frustrés qu’ils finissent par quitter le groupe, mais je préfère ça pour préserver la qualité des échanges.

Et je me suis rendu compte de ça en voyant certaines questions revenir. Je vais vous en lister quelques-unes pour bien comprendre. Notez bien que ce n’est pas pour attaquer ceux qui les posent : je me suis posé les mêmes à une époque. Mais c’est pour vous expliquer pourquoi si vous vous posez ces questions, vous pouvez sans doute vous améliorer par un autre moyen que la critique, et de manière plus durable.

« Pourquoi j’ai ce problème ? »

La première, on va commencer par une facile, on va dire : une des questions qu’on voit souvent, c’est quelque chose du genre « Pourquoi il y a tel problème sur ma photo ? » ou sa variante « Comment améliorer machin ? » (par exemple la netteté).

Pour une question comme ça, vous n’avez besoin de PERSONNE. Tapez ça sur Google, ou mieux, dans le champ de recherche du blog, et pouf, vous allez avoir une réponse, comme par magie ! Et tout ça sans que personne ne le fasse à votre place ! Mais bon, j’avais déjà parlé de ça dans une autre vidéo, donc passons.

« Je ne l’ai pas retouchée ! »

Deuxième chose qu’on voit souvent, c’est une photo postée avec la mention « Je ne l’ai pas retouchée ». Vous pouvez être sûr que dans ces cas-là, dans 99 % des cas la critique ce sera : bah retouche-la !

Ce serait un peu comme inviter des amis à manger. Vous testez une nouvelle recette de gâteau, et vous leur dites « bon, je vous ai fait un gâteau, par contre je l’ai pas cuit hein, mais dites-moi quand même ce que vous en pensez ».
Baaah, y a l’air d’avoir assez de chocolat, mais…, c’est pas cuit quoi.

Parce que la retouche ce n’est pas de la triche, j’en ai déjà parlé par le passé 🙂

« Laquelle choisir ? »

Une autre chose qu’on voit souvent revenir, c’est de poster plusieurs versions d’une même photo, et de juste demander « Quelle photo choisir / laquelle vous préférez ? »

Le truc c’est qu’on ne SAIT PAS. Seul le photographe peut le savoir, c’est vous qui voyez ce que vous préférez. La photo, ce n’est pas un vote de popularité ! Vous croyez que les artistes ont organisé un referendum pour déterminer s’ils devaient exposer une œuvre ou non ?
Non, ils décident ; parce que justement, une partie de leur boulot, c’est de décider ce qu’ils veulent montrer !

Et même si vous ne vous considérez pas comme un artiste (je vous entends déjà), c’est à vous de décider. Vous allez demander l’avis à des gens, qui seront de toute façon toujours un peu contradictoires – il y en a qui vont aimer d’autres non –, et surtout : est-ce que la photo la plus populaire est la meilleure ? Pas toujours ! Loin de là.

Alors par contre, je comprends que vous hésitiez, c’est parfaitement normal, ça arrive à tout le monde, moi y compris, et ça vous arrivera TOUJOURS. Vous hésiterez toujours entre deux photos.
Dans ce cas, prenez simplement du recul pendant quelques jours : vous verrez vos photos d’un œil nouveau.

Par contre, vous pourriez avoir besoin d’un avis sur un point particulier, mais dans ce cas ce n’est pas une question générale du genre « vous préférez laquelle ? », mais plutôt un truc précis du genre « Est-ce que vous pensez que le choix de contraste va mieux au sujet dans la 1ere ou la 2e photo, sachant que je voulais surtout montrer telle ou telle caractéristique du sujet ? »

« Dites-moi ce qui ne va pas. »

Ce qui m’amène au quatrième type de question : Ce sont les questions de type « Dites-moi ce qui ne va pas »
Comme je l’ai dit, j’ai interdit les questions trop vagues sur le groupe, donc normalement, ça ne devrait pas arriver, mais évidemment, il y en a encore qui essayent.

Et c’est interdit tout simplement parce qu’il faut faire l’effort vous-même avant de le demander aux autres ! Quand vous arrivez sur un groupe, et que vous postez une photo en disant « qu’en pensez-vous ? », ça donne l’impression aux autres que vous leur demandez de faire le boulot à votre place. Un peu comme si vous arriviez à une soirée les mains vides et vous vous plaigniez encore de la bouffe.

Or c’est VOUS le photographe, c’est à VOUS d’ouvrir les yeux et de savoir ce qui ne va pas ou non. On ne peut pas répondre à la question « Est-ce que c’est correct ? », parce que ça veut dire quoi « est-ce que c’est correct » ? Par rapport à quoi ? Techniquement ? Artistiquement (et dans ce cas quelle est votre intention) ? Il faut PRÉCISER ce dont vous voulez parler, pour avoir une réponse.

Et si vous ne savez rien de tout ça (c’est complètement OK), c’est que c’est trop tôt pour vous : il vous faut apprendre à faire votre autocritique d’abord. On y revient après, je vais vous donner une grille de lecture critique pour vous aider à faire votre autocritique avant de poster votre photo, de manière à poser des questions plus précises. On y revient.

Ça vous aidera énormément pour prendre l’habitude de poser une question précise, ce qui vous donnera des retours bien plus intéressants. Et si vous ne savez pas trop faire ça, vous pouvez aussi dire « je pense avoir réussi ça, je ne suis pas sûr pour ça ». C’est une autre manière de poser une question précise.

« Est-ce que c’est grave que… »

Et cinquième et dernier type de question qu’on retrouve : « Est-ce que c’est grave que »

Alors à part les erreurs techniques fondamentales (j’y reviens dans une minute avec la grille de lecture critique), la réponse à cette question est toujours : ON NE SAIT PAS.

C’est vous qui voyez, car c’est vous le photographe ! Personne ne peut choisir à votre place pour prendre cette décision.

Mais je comprends d’où ça vient. En général, vous cherchez simplement à vous rassurer pour savoir si telle caractéristique de la photo, qui est peut-être considérée comme une erreur d’habitude, elle passe ou non.

Voici deux indices pour répondre à cette question :

  • Premier indice, ça passe beaucoup plus si le choix est franc que s’il ne l’est pas. Quand un choix n’est pas franc, on a l’impression que vous n’avez pas fait exprès. Par exemple si le ciel est entièrement blanc dans l’image, mais le sujet bien éclairé, on se doute que vous avez fait exprès. Si c’est juste un petit bout de ciel blanc, on se doute que c’est involontaire. Ne faites pas dans la demi-mesure, faites-le vraiment, faites un choix !
  • Et deuxième indice, si vous savez quel résultat final vous voulez, en prenant la photo, vous ne vous poserez sans doute même pas la question. Si vous voulez un arrière-plan blanc pour votre sujet, faites-le ! On s’en fout que les « hautes lumières soient cramées », même si c’est tabou dans certains forums où les gens croient que la photo ce sont des règles gravées dans la roche. Si ce sont vraiment vos choix, assumez-les !

Bon, je sais que jusqu’à présent j’ai pu paraître un peu sévère. Mon but n’est pas du tout de vous démoraliser, mais de vous rendre plus indépendants, de vous aider à prendre des décisions par vous-même, et à recourir à la critique que quand c’est indispensable.

MAIS je sais que c’est pas forcément facile quand on est débutant : vous n’êtes pas forcément sûr de vous (c’est un peu le principe). Mais le but, ce n’est pas de déléguer cette confiance, c’est de l’acquérir !

J’ai donc décidé de vous donner une grille de lecture sur la manière dont je fais une critique photo.

Donc voici ce que je commente quand je fais une critique complète d’une photo, et que vous pouvez complètement faire vous-même :

  •  Points techniques 😮 Est-ce que la photo est nette, floue, est-ce que ça a l’air voulu, et sinon quelle est la raison technique derrière ça ? Pour ça, j’ai préparé une vidéo pour déterminer à quoi est dû le flou d’une photo, elle sort la semaine prochaine, je rajouterai le lien ici quand elle sera parue.o Est-ce qu’elle est bien exposée, c’est-à-dire suffisamment lumineuse, mais pas trop. Et sinon, est-ce que ça a l’air voulu ? Pour déterminer ça, il faut utiliser l’histogramme, j’ai fait une vidéo dessus que je vous mets là.o Est-ce que les couleurs sont harmonieuses ? Là déjà c’est évidemment plus subjectif, mais disons que si votre photo est hyper bleue ou hyper jaune, demandez-vous si c’est ce que vous souhaitiez ou non. Et sinon, pourquoi ne pas l’avoir changé au post-traitement ?

 

  • Points de composition (il y en a plusieurs) 😮 Est-ce que l’horizon est droit ?o Est-ce qu’il y a des éléments gênants dans l’image ? (En particulier au bord du cadre, est-ce qu’il y a un truc qui dépasse ?)o Est-ce qu’il y avait d’autres cadrages qui semblent possibles et qui auraient pu mieux fonctionner ?

    o Est-ce que le cadrage rend service au sujet selon vous ?

    o Est-ce que la composition est globalement équilibrée ?

J’ai conscience que ces questions, c’est déjà un peu plus difficile d’y répondre, car la composition est un domaine plus subtil (et si vous voulez vous améliorer, je vous conseille mon guide « Osez composer » qui est une très bonne base pour ça). Mais déjà, avant de filer une photo à la critique, posez-vous ces questions-là ! Ça vous permettra de préciser vos questions. Même si vous n’arrivez pas à y répondre précisément, au moins vous aurez déjà réfléchi dessus.

Plutôt que de dire « est-ce que la photo est bien composée ? », vous allez dire « Je pense que globalement le cadrage met bien le sujet en valeur, je n’ai pas d’élément gênant qui attirent l’attention inutilement, mais par contre je ne sais pas trop quoi penser de l’équilibre de l’image ».

Là déjà, vous allez avoir des réponses bien plus utiles (parce qu’on ne va pas se concentrer sur ce que vous savez déjà), et puis on aura bien plus envie de vous aider.

  •  Et enfin, il y a les points de retouche, et en général ça se résume à une question, pour moi 😮 Est-ce que le regard se dirige vers le sujet ? Sinon, qu’est-ce qu’on aurait pu faire pour le faire ?

Parce que pour moi, le but de la retouche, c’est principalement d’amener le regard là où on veut l’amener dans l’image, et en renforçant ce qu’on a déjà fait à la prise de vue.

Voilà, donc déjà, avant de poster une photo à la critique, je vous conseille de faire votre propre autocritique, et de poser uniquement les questions sur lesquelles vous hésitez.

Et si vous hésitez sur tout, c’est que vous avez encore du travail avant d’avoir besoin de critique. C’est OK, mais si votre photo est trop sombre ou trop claire, ou manque de netteté, ce n’est pas de la critique qu’il vous faut, il est bien trop tôt !

Il vous faut bosser les bases. Parce que vous pouvez apprendre tout seul à faire des photos nettes et bien exposées. Vous n’avez pas besoin que quelqu’un vous le dise si votre photo a ces défauts. Vous avez besoin d’apprendre à le déterminer tout seul, et à vous faire confiance, sinon vous ne serez jamais indépendant !

La bonne nouvelle c’est que j’ai des vidéos pour vous aider, les liens sont en description juste en dessous.

C’est vraiment ce que je voulais souligner aujourd’hui : avant de poster une photo pour la critique, vous devez :
   1. Maîtriser les bases de la photo, pour éviter qu’on vous répète les mêmes choses
   2. Autocritiquer votre photo, pour savoir exactement quelle est votre question.

Voilà, c’est la fin de cette vidéo ! Alors, je ne veux pas vous décourager à soumettre vos photos, bien au contraire, simplement vous inciter à MIEUX le faire. Un peu comme si vous appreniez à un enfant à faire du vélo : vous n’allez pas l’inciter à arrêter s’il tombe, vous allez l’inciter à enlever les petites roues, pour le rendre indépendant.

J’espère que cette vidéo vous aidera à progresser ! Si vous l’avez aimée, mettez-lui un pouce vers le haut et partagez-la, c’est super important !

Pour progresser, vous pouvez aussi télécharger votre guide gratuit « Faites-vous plaisir en photographiant » (que je mets quelque part autour de moi), et vous abonner à la chaîne pour ne pas rater les prochaines vidéos, évidemment.

D’ici là à bientôt, et bonnes photos !

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un commentaire