Style en photo, Fast-Food, et 1 bonne idée par jour

 

Salut les lecteurs d’apprendre-la-photo, ici Nicolas du blog photo Kungfu-Photo Laurent m’a confié la rédaction d’un article sur un sujet qui me tient beaucoup à coeur, il s’agit de votre style en photo. C’est vraiment important,  voici pourquoi…

Scotchez 100 fans par mois

photo panda noir blanc
« Il est comment mon style ? »Photo par Ucumari

Trouver votre style en photo va vous faire gagner 100 fans par mois et 1 bonne idée par jour… Mais il va falloir renoncer à vos orgies de Fast-Food photographique…

Savoir exactement quoi photographier, ça vous tente ?

Vous pouvez prendre une très bonne photo chaque semaine. Vous pouvez même avoir trouvé l’idée de cette photo plusieurs jours à l’avance. Une idée qui va faire réagir et qui s’intègrera parfaitement à votre travail. Il suffit de bien vous y prendre.

Gagnez 100 fans par mois pour vos photos.

Que ce soit sur Facebook, Flickr, un forum ou Twitter. Ce qu’il vous faut c’est savoir mettre en avant votre touche personnelle. Il vous faut des photos bien à vous. Que vous photos soit appréciées et reconnues.

Tout ça à avoir avec votre Style en photo…

Vous perdez 1 bonne idée jour

Quand j’ai débuté en photo, je ne savais pas mettre de mots sur mon style. Je pratiquais la photo comme un ninja flâne dans un magasin d’armes blanches. Je ne savais pas où donner de la tête…

Si j’essayais de faire du portrait ? [clic] Ah, il est pas mal ce ciel… [clic] T’as besoin de photo pour ton CV ? [clic] Comment il a fait pour photographier ce truc-là, attends j’essaie [clic]

Parmi toutes ces idées, il y en a une qui peut vous faire progresser. Une seule qui donnera lieu à une bonne photo qui s’intègrera vraiment dans votre projet. Sauf que, vous ne savez pas la reconnaitre…

C’est 1 bonne idée par jour qui file pour toujours…

… Mais ce sont aussi 10 fans par jour qui sont perdus

Le pire c’est que ne sachant pas définir son style… Le débutant empêche ses fans de le connaitre.

Ce qu’on fait, c’est noyer notre touche personnelle dans un ensemble de photos hétérogènes.

En publiant autant de portraits que de photos sous-marines, pour ceux qui s’y intéressent définir mon style est une mission impossible

Peut-être que vous êtes comme ça vous aussi. C’est normal, parce que l’information que vous consommez n’est pas la bonne. C’est aussi celle qui est la plus répandue…

Stop au Fast Food en photographie

photo playmobil
Désolé Ronald, c’est comme ça ! Photo par V&A Steamworks

Si vous êtes comme beaucoup de débutants en photographie, quand vous manquez d’idée vous allez en chercher en ligne.

Vous découvrez un univers infini de bonnes idées à photographier. Des tutoriaux, des images, des vidéos, des commentaires et des conseils. Ça y est, vous avez envie de tout essayer.

Ne tombez pas dans le piège du Fast Food du photographe.

Lire des tutoriaux sur des sujets aussi variés que les marques de riz en Thaïlande, c’est comme nourrir votre pratique de la photo à grand renfort de Big Mac.

Votre curiosité est satisfaite, vos photos en souffrent.

Pour progresser, il faut vous engager sur le long terme. Progresser sur ce qui est important pour VOS photos.

Exemple : Pour maitriser le portrait il y a des fondamentaux plus importants à maitriser que les bases de la photo de cuisine.

Le photographe (de rue) le plus connu

Vous êtes sans doute familier avec le travail du photographe de rue Thomas Leuthard. (Note de Laurent : si ce n’est pas encore fait, vous pouvez télécharger la traduction française de ses 2 livres en vous inscrivant à la newsletter.)

« Photographe de rue ». Savez pourquoi c’est aussi simple de lui coller cette étiquette ? Parce que c’est un choix de sa part. La photo de rue c’est lui.

Et vous savez ce qui est plaisant quand vous suivez son travail : La cohérence. Vous voulez des scènes de vies criantes de réalité en noir et blanc et prises sur le vif ? Vous êtes bien tombés. Sinon, passez votre chemin.

Le résultat : Plusieurs milliers de photographes le suivent sur Flickr et 500px. Ses photos reçoivent facilement plus de 100 commentaires.

Il sait exactement ce qu’il recherche dans une photo. Il a publié la liste de ses critères dans un de ses livres. Ses fans savent à quoi s’attendre et savent reconnaître son style sans hésitation.

Il le dit lui même, « Stay on the f*cking bus ».  Trouvez votre style, travaillez dessus et surtout ne papillonnez pas.

C’est ce qu’on va apprendre à faire ensemble, maintenant.

Trouver votre style en photo, la méthode

Identifier votre style en 15 minutes

Votre style en photo existe déjà. Appliquez la méthode ci-dessous pas à pas pour le découvrir.

  1. Faites le tri. Remontez dans vos plus anciennes archives. Sélectionnez vos photos qui vous plaisent le plus. Triez vraiment vite, objectif réunir une sélection de 20 clichés.
  2. Mettez des étiquettes sur chacune. « Portrait », « Urbex », « Macro » etc.
  3. Identifier les « styles » de photos qui reviennent le plus souvent.
  4. Votre style en photo est dans le TOP 3. En fonction de vos goûts, choisissez le style que vous avez vraiment envie de pousser.
photo suchi restaurant
C’est bon pour toi : 彰子 par Sieg.Bong

Affuter votre style en photo, la démarche

Fini le fast-food. Place aux bols de riz, aux sashimis de saumon crus et aux abdos fessiers. Vous savez sur quoi vous voulez travailler. On va maintenant faire de vous un ninja dans votre Style.

Trois étapes à répéter à votre rythme.

Shaolin Kung Fu photo
Juste un peu d’entrainement et votre style vous portera très loin… Photo par Larique

1. De l’inspiration autour de votre sujet. Pour ça, rendez-vous sur Flickr, Tumblr etc. Vous devez en savoir plus sur ce qui se fait d’original dans votre style de photo.

Identifiez les photographes qui vous inspirent et vous impressionnent dans votre thématique. Abonnez-vous à leurs actualités sur Facebook, Twitter, Flickr etc.

Résultat : Une bonne idée par jour garantie.

2. Apprenez le strict minimum. Vous venez de découvrir un photographe aux talents incroyables. Démystifiez son approche. Analysez là. Posez des questions pour comprendre ce que ce photographe sait faire, qui vous fait défaut. (Encore une fois, uniquement les photographes qui photographient votre sujet.)

3. Testez. Vous savez ce qu’il faudrait faire pour reproduire le cliché de votre mentor. Faites-le. Et surtout, essayez de faire pareil, mais en ajoutant votre touche personnelle. Recommencez à l’étape 1.

Ça y est, la cohérence se fait une place parmi vos photos. C’est le moment de diffuser votre approche, votre touche personnelle. Vos fans ne s’y tromperont pas…

>> Quelques astuces de plus sur le blog : Dossier Style en Photo

Exemple : Julie de Waroquier et Lara

Julie, 40 000 like sur sa page Facebook, présente son cheminement stylistique dans cet article de son blog.

Elle y explique comment elle est inspirée par Lara (étape 1) et comment elle reproduit sans plagier (étape 3).

Son conseil est simple : trouver un défaut ou identifier précisément l’ambiance qui se dégage des clichés de la photographe qui l’inspire. Pourquoi ? Pour pouvoir prendre le contrepied.

photo barque Julie de Waroquier vs Lara
Photo par Julie de Waroquier et Lara. À retrouver dans l’article cité plus haut

(Note de Laurent : Vous pouvez retrouver sur le blog mon interview vidéo de Julie au dernier Salon de la Photo.)

Aller plus loin : Votre projet en photo

Vous avez appris à identifier et travailler votre style en photo intelligemment. La suite est simple, vous devez démarrer le projet photo qui vous ressemble.

Vous vous en doutez, le choix de votre projet mérite toute votre attention…

>> Cliquez ici pour découvrir comment démarrer votre projet photo.

 

Qui est Nicolas le ninja ?

photo portrait Nicolas le ninja
Nicolas

Je suis l’auteur de cet article et je suis rédacteur sur Kungfu-Photo.com

L’équipe de Kungfu-Photo donne des conseils aux débutants pour qu’on fasse des progrès ensemble. Ah oui, et le kungfu c’est efficace ! Jugez-en par vous même… ;)

Tu devrais me rejoindre sur le blog, pour apprendre à faire de belles photos.
 

Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

41 commentaires
  1. Tout comme Ary, je dois dire que je ne partage pas l’avis de cet article. Pour moi, le style, c’est la vision du photographe et non en rien le domaine de la photographie. Faire de la macro n’est pas un style… Si un photographe a un style, quelque soit le domaine qu’il abordera, on pourra reconnaître sa patte, que ce soit à la prise de vue ou même à la retouche.

    Deuxième chose, parler de likes et de followers à « gagner », bof… Ce n’est pas du tout ma vision de la photographie comme j’ai pu l’écrire sur mon propre blog http://www.vivrelaphoto.com/photographie-competition/ qui parle justement des photographes qui veulent avoir le plus de fans !

    Et trouver son style en 15 minutes, je n’y crois pas… Cela demande beaucoup d’efforts, de l’observation même sans appareil photo. Bref, je n’accroche malheureusement pas à l’approche de cet article !

  2. Je souhaitais écrire une démonstration un peu philosophique sur le style, toutes les erreurs que nous commettons en ajoutant du rationnel au rationnel, en nous imposant des méthodes ou en suivant des tutoriaux. Après tout, cet article est l’équivalent d’un coaching supplémentaire qui viendrait s’ajouter à l’indigestion du fast-food. Comme quand on boit du bouillon de légumes (low food) pour corriger les excès alimentaires de la veille.
    « Photographier, c’est une attitude, une façon d’être, une manière de vivre » disait Henri Cartier-Bresson. C’est donc tous les jours, du soir au matin, même sans appareil photo, que nous apprenons à regarder et que nous photographions. Avec le réel et notre imaginaire, les deux. On voit déjà que tout cela serait trop réducteur et trop vaste pour exister vraiment en tant que style unique.
    Mais photographier c’est aussi savoir capter un instant, une humeur, un fragment de vie qui ne se reproduira plus jamais. Donc on ne peut pas vouloir faire une photo puisque cet instant ne nous appartient pas. On ne peut pas non plus la classer dans un style défini. Chaque spectateur a le droit d’éprouver ce qu’il veut, et ainsi définir un style. Quand on regarde ou qu’on prend une photo réussie, on s’oublie, et c’est finalement la photo qui nous prend, non ? « Le style n’est pas une chose qui résulte d’une opération consciente : c’est une chose qui se dégage d’elle-même. » (Ethan et Joël Coen, cinéastes)
    D’où vient d’ailleurs cette maladie de classer nos clichés dans des séries, de chercher l’unité à tout prix, le fil conducteur ? C’est sans doute rassurant, mais de là à démontrer qu’on y forge notre style… quelle prétention d’humains en quête d’identité !

    Je lève les yeux de mon écran et je me rends compte que finalement, autour de moi, tout est bien rangé. De notre façon de respirer à nos horaires de travail, de notre alimentation à nos périodes de vacances, de notre langage même, nos expressions pour se faire comprendre à notre pratique de la communication informatique. Tout semble bien ordonné et répond à des règles extrêmement précises.
    C’est pour cette raison que les artistes ont autant d’importance dans une civilisation. Eux seuls savent transmettre une expérience inédite, faire bouger les formes, bousculer nos habitudes et introduire une part d’ombre irrationnelle dans ce quotidien rassurant. Les graines de la folie au milieu de la norme.

    Si vous vous lancez dans la photographie il n’y aurait au fond que quelques conseils simples à retenir. Le plus important : surprenez vous d’abord, restez étonnés. Ensuite vous parviendrez à émouvoir votre public, à le surprendre à son tour et à semer ce grain de folie n’est rien d’autre que l’enfance de l’art.

    1. Je déguste avec une grande délectation ton article Pascal-Ludovic, écrit avec tant de … style, et je partage son fond. Merci pour ce très bon moment.

Voir plus de commentaires