[Vidéo] Comment trier ses photos de vacances

Au retour de vacances, on peut se sentir débordé par la masse de photos à trier, et se demander combien de temps on va passer au post-traitement…

C’est pour ça que puisque j’en reviens, j’en ai profité pour rapidement filmer mon écran pendant le tri de mes photos de Floride (plus de 400 au total). Je vous montre comment je sélectionne celles qui feront l’objet d’un post-traitement, et pourquoi. Vous y découvrirez notamment comment gérer les doublons et dans quel cas la sélection se fait en une seconde. Voici donc comment trier vos photos:

(Mettez la vidéo en HD 720p et plein écran, sinon vous n’allez rien voir.)


 

Dans les prochaines semaines, j’utiliserai ces photos pour vous parler de coucher de soleil, de pose longue, etc.

Et vous, ça vous prend des lustres de trier vos photos ?

Vous avez aimé ce tutoriel vidéo ?

Téléchargez-la pour la regarder chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00/5)

Loading...

Recherches utilisées :

video les vacances, apprendre a classer ses photos, comment organiser ses photos avec lightroom, trier ses photos de vacances, comment trier et sélectionner ses photographies, trier photos vacances, comment trier les photos, comment trier les videos

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

60 commentaires

  • « Si vous prenez plusieurs photos, vous devez avoir une raison ! »

    Si je ne devais retenir qu’une phrase de cette vidéo, ça serait celle-ci.
    Un grand merci pour ce cours de tri (^_- )

    28 janvier 2014
  • Vous devriez parler beaucoup moins vite en expliquant ce que vous avez envie de transmettre et le faire de façon explicite en évitant les euhhhh ! sans arrêt.

    Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire …… Donc ça se prépare. C’est un métier et ça se travaille aussi.

    Bon courage

    Gil, enseignant d’EPS

    28 janvier 2014
    • Je vous trouve très sévère à l’égard de Laurent qui est toujours de très bon conseil …

      28 janvier 2014
    • Critique facile, c’est assez affligeant, surtout venant de la part d’un prof.

      Ayez un peu plus d’empathie et prenez en compte le fait qu’il est surement plus facile d’expliquer des règles de basket ou de hand que de présenter une technique de tri de photo efficiente…mais comme vous le dites si bien… chacun son métier

      29 janvier 2014
    • Ca tombe bien Gil, c’est mon métier 😉

      29 janvier 2014
    • Gil,

      Combien pensez-vous que Laurent a été payé pour faire cette vidéo ? Créer un script etc. pendrait beaucoup plus de temps. Je préfère avoir une vidéo qui explique sa technique, au lieu de ne rien avoir.

      2 février 2014
  • Très intéressant encore une fois. J’ai hâte aux prochains articles sur les couchers de soleil et la pause longue…

    28 janvier 2014
  • Bon exemple de tri,
    Merci pour ton article.

    28 janvier 2014
  • Alors je sais que j’ai la particularité d’avoir travaillé dans la gestion de contenu, mais je trouve tout de même dommage de sous utiliser Lightroom à ce point. Quand on utilise des outils comme Lightroom ou Aperture, le mot « tri » devrait être banni du vocabulaire. On a la possibilité de noter, de mettre des mots clefs et de créer des « albums dynamiques ». On ne devraient que qualifier les photos, c’est via les recherches que l’on retrouve les photos d’intérêt et c’est le logiciel qui trie. Ici, la présentation est biaisée, tu sait ce que tu veux (normal, c’est une présentation). Mais quand on a une masse de photos, c’est avant tout une passe où on note, puis un filtre par la meilleur note.

    Je sais qu’on a gardé nos habitudes et vocabulaire des boites à chaussures, mais en 2014, les photographes devraient se mettre à la page. Dommage car les commentaires sont bons (bien que je sois d’accord que le phrasé manque de fluidité) et donnent de bonnes indications sur l’évaluation.

    28 janvier 2014
    • Bonjour Marto,
      Oui, tu as raison, car j’ai montré ici tout mon processus de développement de A à Z. Oh wait ! Pas du tout 😀

      Je vais bien plus loin que ça, mais je ne vois aucun intérêt avant le développement de mettre des notes aux photos. Je n’ai pas la moindre idée de la note qu’elles méritent avant d’avoir fini le boulot dessus. Donc dans cette première étape du tri (j’ai bien dit trier, pas cataloguer), un fonctionnement binaire suffit : à développer / à ne pas développer.

      Ensuite, après le développement, on peut noter les photos, leur assigner des mots-clés, etc.

      Bref, juge un peu moins rapidement la prochaine fois hein 😉

      28 janvier 2014
      • Merci pour la réponse Laurent.

        Je n’ai pas parlé de cataloguer non plus mais de qualifier à défaut d’un terme plus adéquat, avec « décrire » on s’attends à autre chose.

        Bien entendu qu’il n’y a pas en 16 minutes « tout le processus de développement », je l’ai dit qu’il y a un biais par une évaluation manifeste précédent la vidéo et en soi, ce n’est pas une critique sinon dans le processus.

        La notation par étoiles est bien entendu subjective, mais elle a l’intérêt de qualifier les photos les une par rapport aux autres afin de sélectionner celles qui sont dignes d’intérêt pour être développées. Je ne comprends pas par contre comment tu ne peux pas avoir d’idée de la qualité d’une photo « avant d’avoir fini le boulot dessus »… Je dirai presque que si il est nécessaire d’avoir du boulot sur une photo pour pouvoir juger si elle est bonne ou pas, alors elle est mauvaise…

        J’ai la même approche qu’Aikadil, c’est à dire une passe pour qualifier les images, mais une passe strict afin de donner à chaque image une note « réelle » et non par rapport aux autres (cas des multiples photos du drapeau US par exemple). L’association de mots clefs comme « personnel » peut aider à ne pas polluer la vue avec des photos « perso » non destinées à un reportage. Tout comme Aikadil, c’est sur le filtre des 4*+ que je choisi les photos publiables. L’avantage par rapport à la gestion par drapeaux, c’est qu’il n’y a qu’une passe. Noter après le développement est en soi assez peu efficace car que se passe-t-il si une photo non sélectionnée a une meilleur note qu’une photo équivalente choisie pour publication ? Il est vrai que d’après ton approche de n’évaluer que les images traitées, cela ne peut pas arriver, mais je trouve que tu introduit un biais.

        Enfin, le titre est « trier des photos de vacances ». Les photos de vacances ne sont pas destinées aux reportages (pas que), et on a beau être idéaliste, on sait que la majorité ne sera pas « développée ». Ces photos de vacances ont aussi des destinataires différents, tu le cite très bien dans la vidéo puisque tu a des photos à publier et des photos à montrer à des copains. Le paradoxe est donc que pour des photos de vacances, le travail de qualification est le plus important que la sélection de photos à développer.

        29 janvier 2014
        • Attention, pour repréciser, je n’ai pas dit « je n’ai pas d’idée du tout de la qualité d’une photo avant de la développer ». Sinon, je développerai tout 😉
          Par contre, une photo qui me semble potentiellement bonne avant développement (disons arbitrairement 4*) peut passer après développement à très bonne (5*) parce que j’ai réussi à vraiment la sublimer, ou au contraire à correcte (3*) parce qu’au final la lumière était vraiment compliquée, et il n’a pas été possible d’obtenir véritablement ce que je voulais.
          C’est pour ça que je préfère éviter de noter au préalable.

          Je pense qu’une note pour les photos ne se conçoit pas sans tenir compte des autres du même type ou de la même scène.
          Deux exemples :
          – Dans le cas d’une même série de photos comme celle du drapeau US, seule la meilleure m’intéresse. Les autres peuvent être 4 ou 0 étoiles, peu m’importe : je n’y toucherai pas s’il y en a une meilleure.
          – Dans le cas d’un reportage de concert par exemple, comme je le disais précédemment, on ne peut pas en présenter 50 au risque de lasser le spectateur. Et en même temps, il faut apporter de la variété et non pas 3 fois le même angle de vue du chanteur. Donc là, la sélection ne peut se faire sans tenir compte des autres images de la série.

          Je préfère cette approche binaire, ça me clarifie plus l’esprit : drapeau je développe, pas de drapeau je ne développe pas. Si je ne faisais pas ça, je reviendrai tout le temps sur le tri je pense.

          Là encore, je pense qu’il y a plusieurs approches différentes qui conviennent à plusieurs pratiques photos, et aussi organisations mentales (on a tous des façons de penser différentes).

          Tu as raison sur le fait qu’il y ait des destinataires différents aux images, et que les photos juste souvenir pour les copains ne subiront pas le même traitement. Sans doute que je les exporterai directement depuis Lightroom sans traitement ou avec des tonalités automatiques.
          Mais si je devais les signaler, ce serait plutôt par un tag de couleur je pense.

          29 janvier 2014
          • Bon, c’est nul, si on cite on ne réponds pas et inversement 🙁

            – La note : quel est le problème de l’évolution de la note ? J’ai écris que la note est subjective, nous aurons tous nos critères pour le nombre d’étoiles. Je n’ai pas écris non plus que le choix des photos à publier ne repose que strictement sur la note. Amusante coincidence, sur mon dernier post en lien ci-dessous, j’explique pourquoi je publie une photo à laquelle je n’attribue que * et que j’aurai dût rejeter. De plus, une évaluation peut être différente en fonction du traitement, les copies de travail sont des documents indépendants. (note, je suis sur Aperture depuis un moment, je ne gère pas ma collection avec Lightroom mais il me semble qu’il le permet aussi).

            – l’indépendance : si la notation est censé représenter la qualité de la photo, elle ne devrait pas être influencée par son devenir. Si la note permet d’ordonner les photos par qualité, elle n’est pas en elle même un seuil qui définit si ce doit être publié ou non. Dans le cas du chanteur, les piles permettent de regrouper par thème. Là aussi je ne sais plus si Lightroom est aussi efficace qu’Aperture :/

            – La notation n’est pas indépendante des drapeaux. Le drapeau a le défaut d’être une information globale et binaire. Personnellement, le drapeau n’a qu’une signification temporaire pour sélectionner ce dont j’ai besoin sur le coup. Nous nous rejoignons donc en partie car une fois la notation faite et les clichés publiables dégagés, le drapeau me servira à sélectionner ce qui le sera réellement.

            En conséquence, je suis d’accord qu’il y a plusieurs approches et que si on est à l’aise avec sa méthode, c’est la bonne. Ceci dit, et par expérience du domaine de la « gestion du contenu » et des « DAM » (Digital Asset Management, soit en français, Gestion de ressources numériques), je peux dire qu’il y en a de plus « efficaces » que d’autres. Ici, l’efficacité est le temps passé et le risque « d’erreur » (perdre du temps sur des clichés inexploitables ou rater de meilleurs clichés).

            – remarque complètement personnelle : je trouve les tags de couleur trop généraliste pour ma part et redondants avec les autres métadonnées. De plus, étant sous Mac, sous Aperture, cette métadonnée est système wild.

            29 janvier 2014
  • Ah ça fait du bien Laurent, ce retour sur le tri.
    deux choses à retenir pour moi : une intention bien définie lors de la prise de vue.
    Et de là ça facilite le tri pour ne pas se poser mille questions .
    trés intéressant .
    Et clairement expliqué je trouve.

    28 janvier 2014
  • Débutant avec lightroom, je ne connaissais pas ce système de drapeau. Merci pour la vidéo, lightroom est un logiciel fantastique.
    Au passage, est-ce que quelqu’un pourrait me conseiller un livre pour apprendre avec lightroom et utiliser les fonctions avancées comme le tri par exemple?

    Merci

    28 janvier 2014
    • Bonjour Marco,

      Pour te guider dans la découverte de lightroom, je peux te conseiller « Lightroom 4 par la pratique  » de Gilles THEOPHILE.
      Il y en a d’autres, bien sûr.

      Bien à toi Christian

      29 janvier 2014
  • Pour avoir essayé les deux méthodes, je trouve la méthode des étoiles beaucoups plus rapide et précise que la méthode des drapeaux.

    Je travaille en passe comme suite:
    0) photos techniquement rater
    1) Techniquement bonne
    3) Compositions intéréssente, indicésion

    Ces 3 1er étoiles sont très rapide à donner, une à 5 secondes max par photos.
    Je me retrouve alors avec une sélection de bonne photos

    4) à garder pour montrer aux amis/copains
    5) à développer en profondeur, intéret créatif artistique

    Je ne développe ensuite que les 5 étoiles et légèrement les 4 étoiles

    L’intéret ici est qu’avec le tri automatique par tag, je peut en un seul clic n’afficher que mes meilleurs photos 4 ou que les photos artistiques 5 donc très facile pour monter un reportages pour les copains ou pour un tirage « art » 20/30 ou même A4, A3.

    Très simple de retourner en arrière, je n’affiche que les 3 étoiles pour obtenir les « bonne photos » mais avec des cadrages, résultat une peut différent »

    Alors que la méthode des drapaux est trop drastiques à mon goût et reviendrais à donner 0 ou 5 étoiles dirrectement… ensuite on mélenge aussi bien photos artistiques que photos à montrer aux copains…

    Amicalement.

    28 janvier 2014
    • Bonjour Aikadil,

      Chacun sa méthode évidemment, il y a plusieurs solutions valables. Je me satisfais de celle-ci car je trouve que parmi les images que toi tu mets en 5, il y a plusieurs degrés.

      Par exemple, si je développe un reportage de concert (la majorité de mes images), je vais procéder comme suit :
      1) Premier tri global : je mets un drapeau sur toutes les photos que je pourrais mettre dans le reportage (suffisamment bonnes techniquement et artistiquement, mais pas forcément toutes exceptionnelles)
      2) Second tri : je n’affiche que les photos avec drapeau, et j’élimine celles qui ont moins d’intérêt. Par exemple si j’ai 3 images du chanteur avec un angle de vue similaire prises à des moments différents, je ne garde que la meilleure (sur différents critères)
      3) Développement de ces photos
      4) Notation des photos selon leur qualité : certaines sont suffisamment bonnes pour être dans le reportage, certaines seront dans mon best-of sur mon site ou mon Flickr, et certaines sont carrément de bonnes candidates pour un tirage grand format.

      Bref, je n’utilise évidemment pas que les drapeaux, c’est juste qu’on ne les place pas au même moment du processus 😉 Je pense aussi que c’est pas mal influencé par sa pratique photo et sa façon de travailler.

      28 janvier 2014
  • Merci Laurent!

    Au-delà de la sélection et du tri des photos, j’ai beaucoup appris sur la composition. Ton expertise m’aide beaucoup à bien comprendre ce qu’est une bonne photo vs une moins bonne, selon ton point de vue.

    Ma méthode de sélection est un peu différente, mais ça revient au même.

    Par ailleurs…

    Tu es un très bon pédagogue. Reste comme tu est. Plusieurs technocrates ne te vont pas à la cheville;-)!

    Enfin, merci de nous faire partager ton voyage dans les « keys ».

    29 janvier 2014
  • Bonjour.

    Oups! Je suis un peu surpris!

    Pour ce qui est des critères pour juger de la valeur d’une photo (qualité générale, composition, etc) je trouve qu’il y a de très bonnes idées dans la vidéo mais…

    15 minutes et on n’aborde pas le mode Ensemble dans Lightroom qui est une excellente technique pour trier ses photos.

    Il est possible de comparer une série de photos sur un même sujet, par exemple le même coucher de soleil.

    1- on sélectionne la série de photos dans la grille.
    2- on tape la lettre « N » et seulement les photos sélectionnées apparaissent à l’écran.
    3- on n’a qu’à cliquer le « X » au coin des photos que l’on ne veut pas conserver.
    4- à la fin il restera 2 ou 3 photos, peut-être qu’une seule.
    5- on tape la lettre « G » pour repasser en mode grille.
    6- en mode « grille » la ou les photos restantes est/sont encore sélectionnée/s.
    7- on n’a qu’à noter la/les photos conservées avec la méthode que vous désirez.

    Personnellement j’utilise le drapeau blanc pour identifier mes meilleures sur lesquelles je travaillerai. Libre à vous d’utiliser les étoiles ou les chiffres.

    Souvent je vas créer un sous-dossier nommé « Rejetées » dans lequel je verse mes photos non sélectionnées, au cas où! Parce qu’il m’est arrivé de revenir en arrière.

    Cette méthode a l’avantage de n’avoir dans le dossier disons « actif » que les photos conservées de l’événement. Donc sur 45 photos il peut n’en rester que 8.

    Et puis plus tard je repasserai sur le sous-dossier « Rejetées » pour vraiment éliminer les photos dont je ne servirai probablement jamais. Il restera peut-être dans le sous-dossier 5, 8, 10 photos, rarement plus. Donc j’aurai conserver 8 photos qui méritaient d’être travaillés et 8 autres, « au cas où ».

    Voilà ma méthode que je développé au fil des ans avec Lightroom.

    Au plaisir

    Jean Québec

    29 janvier 2014
    • Bonjour Jean,

      Je t’avoue que je n’utilise pas ce mode. Le mode Grille en agrandissant les aperçus me suffit, et j’ai plus de fluidité je trouve. Mais si ça te convient, pourquoi pas, en tout cas merci pour l’astuce, ça pourrait servir à certains 😉

      29 janvier 2014
  • salut et merci pour le tuto (encore) j’ai appris beaucoup depuis que j’ai attaqué la photo il y a huit mois et le blog m’a pas mal aidé, pour ceux qui sont jamais content ils peuvent toujours aller chercher les tuto payant, il y a des formations lightroom à 45 € sur Internet…

    29 janvier 2014
  • Un article n’est jamais une bible et chacun y prend ce qui lui convient. Je trouve que depuis quelques mois, et alors que lui aussi progresse, les commentaires changent un peu de ton, le genre « tu es un amateur toi aussi…et tu donnes des cours qui marchent bien, tu gagnes même des sous alors que tu n’as pas fait une très très grande école spécialisée ». Après 35 où j’ai été prof et où j’ai pu voir certains collègues à l’œuvre, je ne supporte plus les donneurs de leçons professionnels.
    Laurent, continue à aider ceux qui en ont besoin, qui font des remarques sur un ton courtois et constructif. Merci pour ce que globalement tu apportes à chacun.

    29 janvier 2014
    • Irlandaise Suzanne ?

      29 janvier 2014
    • Merci Suzanne, ça fait toujours plaisir ! 🙂

      Effectivement, je remarque qu’en général les premiers à donner des leçons sont ceux qui n’ont jamais écrit un article ou fait une vidéo. Mais bon, j’ai pris l’habitude maintenant, je suis un optimiste et je me concentre sur le positif 😉

      29 janvier 2014
  • Bonjour,
    J’ai vu quelques images qui m’ont rappelé de bons souvenirs.
    Perso, je trie mes images en les notant de 0 à 2 et j’utilise ensuite les fonctionnalités dynamiques des outils pour regrouper les images par note. Je supprime les images notées 0, je passe une seconde fois sur les images notées 2 et certaines passent à 3.
    Ce sont celles que je développerai.
    Belle journée.

    29 janvier 2014
  • Bonjour Laurent.
    Ta vidéo sur ta manière de trier les photos et certainement parfaite mais je ne l’ai pas regardée jusqu’au bout car, je suis désolé de te le dire, mais tu est à peine compréhenssible par moment(son de ta voix très faible, explications trop rapides).
    Si tu pouvais parler un peu plus fort, articuler un peu plus ce ne serait que mieux pour tes lecteurs.
    Bien amicalement.

    29 janvier 2014

  • Jean Québec:

    Souvent je vas créer un sous-dossier nommé « Rejetées » dans lequel je verse mes photos non sélectionnées, au cas où! Parce qu’il m’est arrivé de revenir en arrière.
    Cette méthode a l’avantage de n’avoir dans le dossier disons « actif » que les photos conservées de l’événement. Donc sur 45 photos il peut n’en rester que 8.
    Et puis plus tard je repasserai sur le sous-dossier « Rejetées » pour vraiment éliminer les photos dont je ne servirai probablement jamais. Il restera peut-être dans le sous-dossier 5, 8, 10 photos, rarement plus. Donc j’aurai conserver 8 photos qui méritaient d’être travaillés et 8 autres, « au cas où ».

    Bonjour,
    Quel est l’intérêt de créer un « dossier » pour y mettre les photos dites rejetées ? X définit une photo comme étant rejetée, mais ne la supprime pas. Les filtres permettent de n’afficher que ce qui nous intéresse sans passer par ces contortions de dossiers.

    Quand plus haut je m’insurge contre la pratique du « tri », ceci en est l’illustration caractéristique. Déplacer un document dans un dossier consiste à être redondant avec sa caractérisation, introduire dans une méthode de classement une notion qui n’en relève pas et donc réaliser une action qui relève de l’outil. Si une photo ne mérite plus d’être rejetée, vous devez là la requalifier (simple et suffisant) puis la déplacer à nouveau à la « bonne place » (redondant).

    Alors j’admet que j’interviens avec une vision un peu différente car j’utilise Aperture et beaucoup moins Lightroom. À mon sens, Lightroom pèche sur la gestion du catalogue en faisant une ségrégation entre les notions de « catalogue », « collections » et en affichant les « dossiers » et a un accès aux filtres moins pratique, mais pour gérer la visibilité lors des passes de travail, il a le nécessaire.

    29 janvier 2014
    • Là pour le coup je suis d’accord. Le « drapeau noir » (touche X) suffit pour ton usage.

      29 janvier 2014
  • Ah trier ses photos !
    Tout un programme… Le choix est souvent très difficile pour nous autres photographes. Mais je crois que parfois il faut savoir faire montre de « cruauté ».
    Je m’explique : En effet lors de mes sorties il m’arrive de revenir avec parfois 300 voire 400 clichés (pour une seule sortie !).
    Si je ne garde pas la crème de la crème, je suis bon pour prendre des actions chez les fabricants de disque dur ! 😉
    Oui je pense qu’il faut donc parfois se faire violence en matière de tri dans nos photos et ne pas hésiter à supprimer même celles qui vous paraissent bonne. Parce qu’elle ne font que « vous paraitre »… Gardez celles qui sortent vraiment du lot ! Quitte à faire le tri en plusieurs fois si vous n’êtes pas sûr de vous, faire un premier tri puis revenir plus tard et finaliser celui-ci.

    29 janvier 2014
  • bonjour, j’essaie le plus souvent possible de regarder les vidéos mais je les trouve la pluplart du temps trop longues. Merci toutefois pour les conseils !

    29 janvier 2014
  • Bonjour Laurent,
    Merci pour cette vidéo que je trouve, pour ma part, très intéressante et enrichissante. Tu nous donnes tout au long de son déroulement (audible) des conseils et des pistes pour ce choix, parfois difficile: quelle(s) photo(s) conserver, et lesquelle(s) supprimer.
    C’est improvisé, donc parfois hésitant, je ne trouve pas cela gênant, c’est même très bien de laisser parfois le ton professoral « au vestiaire ». Cela nous démontre que tu te poses les mêmes questions que nous, que tu as les mêmes hésitations, que tu n’es pas si « loin » de nous et que nous pourrons y arriver…
    Merci!
    Jean-Louis. Enseignant technique.

    29 janvier 2014
  • Merci de partager avec nous ton experience, c’est très enrichissant.

    29 janvier 2014
  • ce n’est pas un grand reproche , mais c longgggg ! et des fois c un peu foullis pour essayer de comprendre ! (-;

    29 janvier 2014
  • @Christian et Laurent

    Merci pour le conseil sur le livre, je vais me le prendre.

    30 janvier 2014
  • Je ne vois pas trop bien ta méthode ou bien je ne la comprend pas, j’ai eu du mal à suivre cette vidéo jusqu’au bout, cela m’a ennuyé. tes articles sont d’habitudes mieux travaillés je trouve. J’ai l’impression que là, ça a été fait « à la va vite ». Bon…. un article moins bon qu’un autre… compte tenu de ce que tu a déjà très bien fait c’est sans importance.

    30 janvier 2014
  • Salut a tous. je suis au Togo et je veux me lancer dans la photo graphie alors quel appareil me conseillez vous? je suis entrain de penser a une canon 1100 ou la 550D compte tenu de mes moyens alors que me conseillez vous?

    30 janvier 2014
  • Très bons conseils, merci.

    30 janvier 2014
  • Tu as fait le couché de soleil a Key West? un endroit fabuleux

    30 janvier 2014
  • Merci Laurent ! 🙂

    31 janvier 2014
  • http://J'ai bien souris en lisant le post de Gil, je me suis dit ça c’est bien un prof, l’élite de la société………………………….

    Merci Laurent pour tout ce travail.

    31 janvier 2014
  • Bonjour Laurent,

    Première chose, je trouve certains commentaires assez injustes voire inappropriés.
    Mais comme tu le sais, il y aura toujours des donneurs de leçons, qui ne sont entre parenthèse, surement pas capable de bâtir un blog aussi fourni, précis et indispensable aux novices que nous sommes (je parle pour moi 😉

    Concernant le tri, j’ai adopté une méthode (utilisable sous LR ou windows gallery) qui me parait assez simple et en 3 étapes :

    Etape 1 : Je supprime tout simplement les mauvaises photos (ratées sur la compo, l’expo ou l’interêt même de la photo).
    Etape 2 : Sur celle qui reste j’attribue un 3* par défaut (sur 5), puis je les passe ne revue en abaissant la note pour les moins abouties (à 2 par exemple) et en mettant 4 voire 5 aux photos dignes d’intérêt.
    Etape 3 : Je revois les 4 et 5 pour développement. Avec cette méthode j’arrive à ne garder que 20% du paquet de base.

    Bien évidemment, à la fin je supprime les niveaux 2,3 voire certaines 4.

    Après comme tu le disais chacun sa méthode.

    Continue sans te soucier des critiques non constructives.

    Antony

    1 février 2014
  • Bonjour Laurent, bonjour à tous et à chacun.
    Un des aspects agréables des articles et vidéos de Laurent, mais aussi de sa « philosophie » de la photo, c’est qu’il nous montre des pistes, nous donnes des idées, pour que, au final nous nous fassions plaisir avec nos photos.
    Donc sur le sujet tri des photos, entre la méthode Laurent et celles développées en commentaires par les uns et les autres, à chacun de développer sa propre technique. « … La meilleure méthode est celle qui me convient !! » Tant pis si ce n’est pas académique, on fait de la photo pour se faire plaisir 🙂
    A vos boitiers, plutôt que de pinailler. Cordialement. 2014/02/01

    1 février 2014
  • Merci Laurent, très rassurant cette article qui me montre un peu plus encore les coulisses d’une photo réussie!

    2 février 2014
  • Merci mille fois pour cette vidéo. Pour ma part sous LR le « premier tri » est fait par les drapeaux : Noir je jette immédiatement, Blanc je développe c’est certain et… les autres. Et, concernant ces dernières, ta vidéo m’apporte beaucoup : quel critère de tri ??
    et je rejoins #1
    « Si vous prenez plusieurs photos, vous devez avoir une raison ! »
    Cette phrase va considérablement diminuer la quantité de mes shoots à venir et augmenter la rapidité de mon « premier tri »
    Progresse, innove, améliore toi mais reste toi même tu es (presque) PARFAIT

    3 février 2014
  • Plus de nouvelles de Gil ? … il doit faire grève…

    Ironie quand tu nous tiens !

    4 février 2014
  • En vacances, rien de tel que photosmith sur ipad puis transfert sur lightroom au retour. Tout est déjà trié. Sans quoi, mission impossible

  • Même technique avec lightroom ! C’est pratique et rapide 😉

    15 février 2014
  • Bon Laurent,
    Je vais prendre un peu plus de temps pour relire tous vos commentaires sur ce blog.
    Je trouve  »PETITS » les commentaires de certains…
    Qu’ils essaient de faire la même chose et surtout AUSSI BIEN (pour la novice que je suis).
    Que chacun(e) prenne ce dont il a besoin …
    Je regarderai la vidéo au plus tôt pour prendre quelques idées.
    Merci en tout cas pour tous ces super conseils!!!

    11 mars 2014
  • Oooops, je voulais écrire BONJOUR Laurent!!! LOL

    11 mars 2014
  • Avant je prenais beaucoup trop de photos lors de mes vacances et le tri était alors vraiment chronophage. J’ai donc décidé d’être bien plus sélectif et la chose en est ainsi grandement facilitée 🙂

    4 avril 2014
  • Bien la video sur,le,tri.
    On trie. On retravaille et ensuite on en fait quoi ?
    Selon moi, les photos sont faites pour etres montrees. Il y a bien les albums mais…
    Je rechrrche un logiciel qui permette de faire un «diaporama» que l on puisse visualiser sur un ecran. Que suggeres tu ? (sans que ca pese 3 tonnes d octets (j en ai fait en ppt mais ca a ses limites).
    Merci d avance.
    Herve

    21 mai 2014
    • tu as jalbum qui est vraiment top et qui fait selon des scripts en forme de journal

      3 juin 2014
  • Merci beaucoup pour vos commentaires. Par petits pas je m’avance dans ce monde merveilleux qu’est la photo.

    23 mai 2014
  • moi sous linux j’ai une commande super pratique pour mettre des photos recues triées par datge mois jour année etc… voir le format de fichier, ce que l’on veut et comme on veut ..

    la commande c’est

    $ exiftool -‘Directory<createDate' -d /media/disqueDesPhotos/Photos/%Y/%m%B/%Y-%m-%d_%A *.NEF

    et ca deplace (attention les fichiers automatiquement dans des dossiers selon l'annee, le mois et la date… ici sous la forme

    /media/…/photos/2014/06Juin/2014-06-03

    ensuite on peut envoyer les fichiers modifiés dans un autre dossier

    $exiftool -'Directory<FileModifyDate' -d /media/Travail/Retouches/%Y/%m%B/%Y-%m-%d_%A *.JPG par exemple.

    donc on peut faire par mots clefs… je connais pas la commande mais sur que l'on peut faire.

    on peut aussi faire des tests… mettre des fichiers dans un dossier seulement si la taille du fichier est en dessous d'une valeur.

    faut faire attention à ce que l'on fait… des commandes permettent de déplacer ou d'effacer des infos… par exemple

    exiftool -createDate= *.jpg et y a plus de date de creation dans les jpg

    3 juin 2014
  • Bonjour et merci pour ce site qui est vraiment passionnant. J’ai besoin d’un renseignement mais je ne sais pas si c’est vraiment ici qu’il faut la poser. Je me lance malgré tout. Je ne connais pas grand chose en informatique. Jusqu’à présent, j’utilisais ACDCSee pour classer mes photos et surtout pour leur affecter un mot-clé pour les retrouver facilement. Mais à la suite d’un gros problème informatique, j’ai perdu les dossiers de sauvegarde où se trouvaient les mots clés. Je viens donc de télécharger XNView car il semble que les données IPTEC sont intégrées directement et peuvent toujours être récupérées (j’espère que je ne me trompe pas dans mon interprétation). Le problème, c’est que malgré les modes d’emploi que j’ai trouvé et l’aide, je n’arrive pas à affecter un mot clé à une photo. Je pense qu’il vaut mieux créer une liste de mots clés types de manière à mettre toujours les mêmes, mais il faut pour cela créer un petit fichier .txt et c’est là le problème. Je ne sais pas comment faire. Et si je ne crée pas cette liste, je ne voie pas où trouver les mots clés que j’ai déjà affectés aux autres photos. Je tape mon mot clé, je fait ajouter, puis écriture … et puis, je ne sais plus si le mot clé est bien affecté et surtout où le retrouver pour l’ajouter à d’autres photos concernées. Je ne sais pas si j’expose bien mon problème. Encore une fois,je ne suis pas très calée en informatique. J’utilise Windows 7. J’espère que vous pourrez m’aider …. Un grand merci d’avance. Cordialement – Françoise

    15 novembre 2014
    • Bonjour
      j’utilise ACDSee depuis 15 ans et il faut simplement paramétrer « intégrer les métadonnées » pour ne plus jamais perdre les catégories, mots clés, notes, etc… J’ai perdu aussi un jour mes métadonnées et j’ai repris ACDSee qui est à mon très humble avis aussi intéressant que Lightroom (aujourd’hui ACDSee pro8, achété 59 euros en mise à jour).
      A bientôt
      Alain

      23 novembre 2014
  • J’hallucine ou tu as pris des photos en /22 ? Du coup, photo flou.. ?

    3 mai 2015