Vlog #1 – Coup de gueule : plaidoyer pour une photo floue

Parfois, je sors un peu de mes gonds et je tape du poing sur la table pour faire passer un message. Aujourd’hui est une de ces fois (et en bonus, vous verrez ce que fait le vent à mes cheveux, et que je suis poursuivi par 3 moines bouddhistes :P).

Cliquez ici pour voir les autres photos de Cynthia sur son Instagram

Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 5,00 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

86 commentaires
  1. Bonsoir Laurent,

    Je viens de visionner ta vidéo coup de gueule et ça ne m’a pas choqué, bien au contraire.

    J’ai aussi regardé les photos de Cynthia et j’aime beaucoup ce qu’elle fait ça sort de l’ordinaire.

    Pour en revenir à ton coup de gueule, effectivement, si l’on connaissait ce qu’à voulu faire le photographe ça permettrait de comprendre ce qu’il a voulu faire ressentir.

    Ca me fait penser à des films que j’ai vu, au cinéma, dans ma jeunesse et qu’il m’arrivait de souvent me demander ce qu’avait voulu montrer le réalisateur car je ne comprenais pas toujours ou il avait voulu en venir et je me disais que si je l’avais su, pendant que je regardais son film, j’aurais eu, peut-être, un autre ressenti et que j’aurais mieux apprécié le film.

    Mais mon souhait n’est pas réalisable aussi bien pour une photo que pour un film.

    Je vais, le plus que je le peux, voir des expositions photos et quand on a la chance de pouvoir parler avec le photographe ça permet d’avoir un autre éclairage et une autre façon de voir ses photos.

    Il en est de même pour une exposition de tableaux, et finalement, dans les deux cas ce qui compte c’est que ça me plaise tout simplement.

    Je vais aimer ou ne pas aimer mais d’autres auront un autre jugement peut-être à l’opposé de mon gout mais peu importe et tu as raison, c’est assez difficile pour moi de juger si une photo est bonne ou pas mais finalement ce qui compte pour moi c’est qu’elle me plaise …

    Encore merci pour tes conseils éclairés que je lis toujours avec beaucoup de plaisir.

    Cordialement

    Gérard

  2. je suis toute nouvelle dans le milieu de la photo je fais partie d’un club tout neuf depuis cinq mois nous avons tous les quinze jours un thème et une discussion sur nos photos pour améliorer nos prise de vue c’est super et nous apprenons beaucoup et acceptons les critiques de chaque personne ,qui nous font avancé dans notre travail.
    je pense que la photo est très personnelle a celui qui la prend
    et une photo flou peut être très belle
    et moi j’aime beaucoup

  3. Bonjour.
    J’apprécie énormément la netteté totale de la vidéo (devant et derrière).
    « Les gens » ont le droit de poster du « flou », mais je les encourage à poster aussi du « net », au moins par comparaison !

  4. Bonjour Laurent, je ne suis qu’une débutante en photo mais je suis d’accord avec ton coup de gueule car c trop facile d’insulter les gens lorsque c virtuel. Perso, on aime ou on aime pas, pas besoin d’être blessant. J’ai regardé les photos sur Instagram et je les trouve sublimes, elles expriment bien je trouve ce que l’œil voit et ce que le cœur ressent. Merci de nous faire partager ces instants.
    Agnès

  5. Bonjour Laurent, je suis entièrement d’accord avec ton point de vue. Bien que je ne ois pas membre de Facebook et que je viens de découvrir la photo en question en incrustation de la vidéo. Comme tu le dis, prendre une photo, c’est avoir une intention, propre au photographe qui varie donc selon chaque photographe. De la photo carte postale, à la photo instantanée, en passant par la photo d’art, avec intention artistique telle que celle qui a déclenchée les commentaires, les intentions sont multiples et se traduisent avec des résultats photographiques différents. C’est une richesse que de ce dire qu’un même objet photographié, peux être restitué en autant de clichés différents. Sinon qu’elle intérêt à faire de la photographie.
    Ce que voit et veut figer chaque photographe doit être respecter. Comme dans toute démarche artistique, et je considère la photo comme un art, avec des bases techniques propres à cette discipline artistiques, c’est bien l’exploitation différenciées des techniques qui rend unique le travail d’un artiste, d’un photographe, et le distingue des autres. En photo, il va de même, chaque photographe est libre d’exploiter les techniques pour obtenir la photo qui reflète son intention. Dans la mesure ou le flou d’une photo est le résultat d’une intention artistique et pas une erreur du photographe, la photo doit être vu et apprécier dans cet état d’esprit. Je trouve d’ailleurs que cela ouvre des voies de réflexions aux photographes pour créer des courants photographiques, comme il y eu des courants en matière de peintures, de cinéma, de bande-dessinées,….
    Pour donner une autre référence d’un photographe de renom « Frank CAPPA », regardez ses photos de guerre, faites lors du débarquement allié, toutes floues ou presque, mais quelle intensité, quelle force, pour refléter l’action, sa dynamique, ….
    Pour reprendre ton coup de gueule, je dirai que « la critique est aisée mais l’art est difficile ».
    Il n’y pas pas qu’en photographie ou la priorité à l’ouverture est importante, mais aussi dans les mentalités 😉
    David

  6. Merci pour ton blog Laurent que je lis assidûment et qui m’a permis de me lancer en photographie, d’accomplir de réels progrès et surtout d’y prendre du plaisir.
    Je partage ton coup de gueule et en profite pour te remercier chaleureusement de ta pédagogie.

    Magnifique plage!

    A bientôt!

    Flora

    1. Merci Laurent pour ton coup de gueule même si je ne comprends pas tout à fait ta réaction. Je m’explique, l’art le vrai, n’aura pas toujours attiré que des admirateurs, il attire également les détracteurs qui peuvent être sincères parfois. Cependant dans la majorité des cas ils sont de mauvaise foi et face à leur incapacité à mieux faire ils réagissent instinctivement et traduisent leur incompétence,leur jalousie par des insultes. Ils s’en veulent de n’avoir pas été les premiers à penser à produire une telle oeuvre et au lieu d’apprécier, d’admirer, comme des iconauclastes ils préfèrent détruire le symbole et empêcher aux autre de bénéficier d’un travail qui aurait fait progresser dans le domane concerné. Heureusement et pour le bonheur des photographes, et non des preneurs de photos, tu fais le contraire. Ta méthodologie, la passion que tu mets dans tes partages, ta patience, ta façon de disséquer une technique sont tellement enrichissantes que bon nombre de ceux que tu instruis sont toujours à l’attente de tes nouveaux commentaires.

      C’est normal que la photo en question suscite de telles réactions vu le degré d’intelligence et de sensibilité nécessaires pour bien la comprendre et l’aimer. Tout le monde n’accepte pas de s’élever à cette dimension.

      Encore une fois, merci Laurent

      Evens

Voir plus de commentaires