Développer un RAW avec des logiciels libres : ma présentation au Salon de la Photo 2011

Grâce à l’Agora du Net, j’ai pu faire une présentation au Salon de la Photo sur le développement d’un RAW avec des logiciels libres et gratuits. Pour ceux qui n’ont pas pu participer à l’évènement, j’ai pu enregistrer mon intervention.

En plus, grâce à un astucieux montage vous aurez même droit aux vidéos utilisées ce jour-là mais en plein écran 😀 Bon visionnage 😉

(Pour plus de confort, pensez à passer en plein écran et en HD 720p 😉 )


 

Au passage, le groupe de potes que j’ai photographié et dont j’utilise les photos s’appelle les Let’s Go, c’est super et je vous invite à aller écouter leur MySpace 😉

Voilà, si vous avez des questions supplémentaires par rapport à ce qui a été posé ce jour-là, n’hésitez pas 😉 En attendant, je retourne à la rédaction de mon guide sur le choix d’un objectif 😉

Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

58 commentaires
  1. Bonjour,

    Je viens de télécharger le logiciel, j’ai essayé de bien l’étudier, mais j’ai quand même une question. J’ai photographié une toute petite araignée sur une pensée, j’étais contente, mais la fleur est plein de pollen… du coup ça me fait plein de point blanc… comment puis-je retoucher ma photo pour que ma fleur soit plus gâchée par ses points de pollen, y’a t’il une manière avec le logiciel?

    merci pour vos astuce car vu que je commence la macro, il m’est quand même difficile de laver la poussière, ou le pollen et dire à l’araignée reviens vite… lol

  2. Une fois de plus, merci Laurent pour ce partage.
    Deux petites remarques néanmoins, emporté par ta ferveur, tu parles trop vite…(y’en a des comme moi qui ont le cerveau-lent 😉 )
    et j’ai du mal avec le son de cette vidéo, peut-être un effet d’écho du à l’environnement du Salon ?

    1. Yep, mieux vaux deux mois trop tard que jamais !

      Les fichiers *.pp3 sont des fichiers textes (au format xml) dans lesquels sont enregistrés toutes les opérations que tu as réalisé sur tes fichiers RAW. Comme une espèce de recette.
      Le fichiers RAW en lui-même n’est jamais modifié (en tous les cas par un derawtiseur que se respecte)
      A l’ouverture suivante du RAW, RT ouvre le raw, lit le .pp3 et applique la recette contenue dans le fichier. Tu retrouve ton développement comme le jour où tu l’as fait.

  3. Bonjour Laurent,
    toute mes félicitations pour cette prestation et tout cela avec un tel potentiel… j’ai aussi parcouru ton blog et je compte bien y retourner: il y a une mine d’informations un grand merci pour tes conseils qui me seront très utile je vais opter pour le format RAW et JPEG aussi bien évidemment. merci de partager tes connaissances

  4. Je découvre ton site, Laurent, et cette vidéo.
    Comme j’ai décidé de travailler en RAW, mais que je n’y connait rien, tout reste à faire.
    Je vais donc m’y atteler (je compte un peu sur toi!!!), en tout cas merci de mettre à notre disposition, nous les débutants, l’immensité de tes connaissances…un vrai régal.

  5. Bonjour,

    Impossible d’enregistrer RawTherapee,,j’ai un message d’incompatibilité disant que le processeur ne prend pas en compte ce type de fichier!

  6. Bonjour, je commence l’année en étant…malade! Du coup je me suis plongée dans le guide d’utilisation de Raw Therapy. Je n’ai pas tout retenu mais il faut bien commencer par qq chose.
    J’ai regardé le logiciel, et j’ai deux questions à te poser:
    1. Y a t’il un intérêt de traiter des fichiers JPeg avec RT ?

    2. Sur le guide je n’ai pas bien compris la courbe en « S » qui paraît inversée par rapport à celle que j’utilise sur Gimp et même par rapport à ta courbe en « S » de RT.

    Encore merci pour tes démonstrations filmées.

    Je te souhaite de belles photos, la réalisation de tes projets professionnels et personnels pour 2012.

    Et encore de nombreux articles sur ton blog.

    Amicalement, Marie

    1. Les fichiers RAW offrent beaucoup plus de latitude, mais traiter des JPEG avec RawTherapee peut être intéressant, car il va proposer des fonctions intéressantes et facilement accessibles.

      Sur le guide la partie sur la courbe en S est un peu trop technique. D’autant plus que le guide français est ancien. Ce que je dis ici te suffira je pense 😉

      1. Il me semblait que le plus gros avantage de traiter des JPEG avec un logiciel de développement c’était de pouvoir revenir en arrière plus facilement qu’avec un éditeur d’image comme The Gimp… Ce n’est pas ça ?

  7. Bonjour
    Je vous remercie pour toutes ces astuces et ses choix d’un équipement photo.
    Je reconnais que je suis « nul » de chez nul, en photo, mais j’adore.
    Depuis tout petit je rêvais de devenir photographe, mais la vie en a
    décidé autrement. Maintenant que j’arrive à un certain âge, voir un âge
    certain, j’essaie de me faire plaisir dans la limite de mon budget,
    évidemment.
    Je suis très heureux d’avoir trouver votre site, et vos conseils, qui me
    sont très utiles.
    Je vous remercie encore une fois pour ce que vous pouvez apporter à des
    personnes comme moi.
    Cordialement

  8. Merci pour cette présentation excellente!
    Je voulais télécharger RT mais j’ai l’impression qu’il n’est pas compatible avec la version Lion de l’OS du mac . Ca devrait venir, non?
    Merci encore pour le travail effectué sur ce blog

    1. Je pense qu’il devrait y avoir une version officiellement compatible prochainement oui, mais je crois me souvenir que quelqu’un m’avait posé la même question par mail et que la dernière version Mac fonctionnait quand même sous Lion. A tester 😉

  9. Bonjour,
    une précision concernant l’enregistrement des métadonnées dans les fichiers raw. J’utilise le format DNG (généré nativement par les boitiers Pentax entre autres) et Digikam enregistre parfaitement de toutes les métadonnées directement dans ces fichiers.
    Par contre il est vrai que je n’ai jamais testé avec les formats propriétaires des différentes marques.

    1. Je peux te l’assurer, Digikam n’enregistre pas les metadata dans les fichiers NEF.

      Pour en revenir aux éditeurs, j’ai testé Bibble 5 sous Linux et nous sommes au delà de ce que propose le couple digikam/rawtherapee. Il est à l’essai pour 15 jours et son prix n’est que de 99$ (soit 72€)

    1. Nan, un forum n’est pas au programme pour le moment, et ne le sera sans doute pas de sitôt : trop de travail, déjà fait à de multiples endroits (donc pas de réelle valeur ajoutée).

      En plus, un forum est en général sympa les premiers temps quand il y a peu de monde, puis finit par devenir une grosse usine à gaz où il est difficile de trouver les sujets qui apportent vraiment quelque chose, en plus d’être régulièrement le lieu de batailles d’ego stériles dont je n’ai vraiment pas le temps de m’occuper.

      Bref, je préfère créer du contenu que gérer un forum 😉

  10. Sympa de faire la promotion des logiciels libres pour la photo !

    Pour le développement des RAW je vous invite à découvrir Photivo (http://photivo.org), logiciel libre multiplateforme.

    Il se présente comme une large collection des meilleurs algorithmes libres de traitement de l’image, même si cela implique une certaine redondance.

    Attention :
    – il ne possède pas de fonctionalité de gestion d’images
    – le nombre et la redondance des outils disponibles en font certainement son intérêt mais aussi un outil un peu difficile d’accès si on débute.

    Avec du temps, et de la maîtrise car « la courbe d »apprentissage est raide », comme les développeurs l’indiquent, on a face à soi un outil tout de même plus qu’intéressant.

  11. Hello,

    je suis avec intérêt ton approche de la photo depuis quelques temps, je partage beaucoup de tes idées, merci et bravo pour ton investissement !

    Dans la vidéo ci-dessus, tu utilise une distribution Linux pour faire tourner RawTherapee, quelle machine utilise tu ? ça a l’air d’une machine petite qui fait tourner convenablement RT sous Linux. J’aimerai partir dans mes prochains reportages photos à l’étranger, avec un ultra portable qui tournerai sous cet OS et RT, pour commencer le traitement de mes images sur place, le soir, à l’hotel. Je cherche une solution ou je peux partir avec un boitier 3 objectifs et un ultraportable dans un petit sac a dos que j’aurai constamment sur moi donc chaque gramme compte !

    1. Mon eeePc 900 tourne sous Ubuntu, mais pour les besoins de la présentation j’ai enregistré une vidéo : en effet, impossible de faire tourner RT sous cette machine déjà vieille de 3 ans ^^

      Je pense qu’il y a la configuration requise pour faire tourner RT sur le site officiel. Si tu optes pour un ultra-portable, je te conseille de te tourner vers une config musclée.
      Cela dit, un écran d’aussi petite taille est peu confortable pour traiter des photos hein, tu seras prévenu 😛

  12. Salut laurent, allez, plus qu’un pas à franchir! Je trouve que tes connaissances dans le logiciel RawTherapee devraient être partagées puis relayées avec l’aide de tous dans un forum qui manque cruellement à ce site. Je suis certain que fédérerait beaucoup de monde sur ce soft et nous pourrions ainsi tous partager nos expériences…
    A suivre j’espère 😉

  13. Super!
    J’ai réussi à installer Digikam + Rawtherapee grace à l’explication de Stéphane.
    Petites questions pratiques:
    1/ Quand j’attribue des notes (étoiles) avec Digikam, je ne les retrouve pas sur Rawtherapee. Une solution?
    2/ quand je sélectionne mes images notées pour les développer dans Rawtherapee (clic droit + ouvrir avec RT), il m’ouvre RT autant de fois que j’ai d’image. N’y a-t-il pas une solution pour toutes les ouvrir dans une seule fenêtre RT?
    Merci d’avance si je peux avoir une réponse à ces 2 points un peu technique!

Voir plus de commentaires