[Vidéo] Le développement d’une image de A à Z

Les vidéos précédentes utilisant RawTherapee se concentraient sur les outils. Voyons maintenant comment les mettre en pratique concrètement !

RawTherapee post traitement développement photo

J’ai donc choisi d’enregistrer le développement numérique d’un cliché (de paysage en l’occurrence) pour vous montrer ma façon de procéder et d’utiliser les différents outils. Dans cette vidéo, nous verrons donc toutes les étapes de la création de l’image, de l’objectif que j’avais en prenant ce cliché au développement numérique, en passant par les choix techniques et l’explication de la composition choisie. Nous allons donc voir comment développer une image avec RawTherapee.

(Si vous voyez mal, pensez à mettre la vidéo en plein écran et à cliquer sur « HD »)

J’ai volontairement choisi une image à laquelle je n’ai pas fait subir de modifications spectaculaires, pour vous montrer que le RAW n’est pas utile que dans des situations difficiles, mais qu’il permet surtout un contrôle total de ses images et d’avoir une réflexion poussée sur la lumière, la composition, et tout simplement le résultat final que l’on souhaite obtenir.

Postez un commentaire si vous avez des questions ou si vous aviez procédé différemment au développement, et pensez à vous abonner à la newsletter pour recevoir les prochaines vidéos et articles 😉
 
 
Vous avez aimé ce tutoriel vidéo ?

Téléchargez-le pour le regarder chez vous :
Cliquez ici pour le télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00/5)

Loading...

Recherches utilisées :

imaje de gfyfggrfytyruy, image de a, la photo de matveiev, xexialite, images de xexialite, derawtiser avec digikam, développement dune photo, développementd\uneimage

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

45 commentaires

  • Bonne soirée Laurent,

    Dommage que RT ne soit pas compatible avec les RAW du 60D. J’aurais bien aimé l’utiliser, il a l’air assez facile à utiliser.

    20 janvier 2011
  • Ce serait bien de mettre à disposition le fichier Raw afin que nous puissions essayer tes conseils et même essayer d’autres interprétations.

    20 janvier 2011
  • C’est certainement intéressant pour ceux qui peuvent installer RT sur leur ordi. Malheureusement sur mon PC il n’y a pas moyen malgré de multiples essais.
    Cordialement

    21 janvier 2011
  • Vidéo très intéressante, comme d’hab, qui pourrait presque devenir récurente sur d’autre type de photo.

    Une petite question qui me taraude depuis un moment à propos du développelement : avec quel type d’écran travailles tu ? (calibré, portable…)

    21 janvier 2011
  • Même si vous ne pouvez pas utiliser RawTherapee, gardez en tête que les principes que j’énonce ici sont tout aussi valables sur d’autres logiciels de développement numérique. Les noms des fonctions changent parfois, mais les grands principes restent les mêmes, et je vous encourage fortement à essayer de les appliquer sur votre logiciel favori.
    Pour forcer un peu le trait, c’est un peu comme si j’enregistrais un tutoriel sur les styles de paragraphes dans OpenOffice.org Writer : les grands principes pourraient également s’appliquer dans Microsoft Word 😉

    @JMarc : Je pense que la prise en charge de ces fichiers se fera sûrement à la prochaine mise à jour du logiciel, et donc très bientôt je l’espère 😉

    @Estragon : C’est effectivement une bonne idée, mais je n’aimerais pas faire ça avec des images par trop personnelles (comme celle-ci). Ce serait un peu comme brader le négatif d’une image qui me tient à cœur ^^ Mais pour des clichés que je prendrais spécifiquement pour en faire une vidéo, c’est une excellente idée ! 😉

    @Stéphane : J’ai effectivement dans l’idée que ce type de vidéo pourrait devenir récurrente. Cela dit elle ne suscite pas tant de commentaires que certains articles, alors je me demande s’il y a une réelle attente de ce type de contenu par rapport à d’autres. Peut-être que 18 minutes c’est trop long ? N’hésitez pas à donner votre avis !

    Pour ce qui est de mon écran, je travaille sur un pc de bureau avec un assez grand écran (22 pouces). Je n’ai pas utilisé de sonde pour sa calibration, mais je l’ai quand même calibré à l’œil (grâce à Adobe Gamma qui est installé de je-ne-sais-où :P), ce qui est mieux que rien. J’ai déjà effectué un ou deux tirages papiers pour voir, et je n’ai pas constaté de différence flagrante entre le rendu des couleurs et des contrastes à l’écran et sur le papier.
    Je précise que c’est sur un écran quasi neuf, et que mon ancien CRT vieillissant produisait un rendu bien moins proche de la réalité : j’ai vu la différence quand il m’a lâché ! Si tu as un vieil écran, je te conseille donc de le changer 😉
    Cela dit, si on veut une très grande précision, il faut sans doute aller plus loin en calibrant son écran, et en utilisant des profils ICC pour conserver le rendu des couleurs du développement sur l’écran à l’impression papier.

    21 janvier 2011
  • Ce type de vidéos m’intéresse! Merci!

    21 janvier 2011
  • Salut à tous,

    Ne change rien la longueur de la vidéo est bien,
    il faut bien ça pour les petits nouveau comme moi…

    21 janvier 2011
  • Bravo !
    tuto très clair (pas comme la photo hein :p)
    ça tombe bien, j’utilise rawtherapee, et j’ai appris encore quelques trucs.
    @JMarc, il me semble bien que le 60D est pris en charge par les dernières version (ok, c’est une version alpha 3.0, mais ça marche bien), voir le site rawtherapee.

    23 janvier 2011
  • Salut à tous .

    Merci pour l’info Landry

    23 janvier 2011
  • très sympa cette video. Un peu longue, mais il le fallait pour un 1er exemple!
    Merci une fois de +!

    23 janvier 2011
  • Laurent, tu viens de me convaincre de faire mes images en format RAW. Tes vidéos permettent d’avoir une vue d’ensemble du logiciel.
    Merci pour le temps que tu pase sur ton site.
    JPP

    29 janvier 2011
  • Je voudrais te dire un grand merci.
    Depuis quelques quelques semaines je suis passé définitivement sur Linux.
    Dans l’histoire j’ai perdu tous mes repères concernant le « développement » de mes photos. Et puis quel logiciel choisir?… Un véritable casse tête.
    J’en étais arrivé à l’idée que RawTherapee était certainement le meilleur dérawtiseur libre et tes tutaux m’aident énormément à apprivoiser la bête.
    Alors oui, un Grand merci et toi et longue vie à « apprendre la photo »

    PS :Quant au format des tutaux, tu sembles te poser parfois la question de leur longueur. Moi sincèrement cela me convient parfaitement. Ils ne sont pas trop long, bien au contraire.

    3 février 2011
  • Bonjour
    Lectrice assidue depuis quelques semaines, je me suis enfin lancée, avec l’aide de tes vidéos, dans le développement de fichiers RAW et whouahou, quelle révélation. Je n’en reviens pas d’arriver à obtenir de si beau résultats, c’est extrêmement gratifiant de voir tout ce qu’on peut faire, et le comparatif avec les fichiers JPG est impressionnant.
    Cependant j’ai un petit souci ; les modifications telles qu’elle m’apparaissent au moment de mes manip sur RAWtherapee sont différentes sur la photo finale, après enregistrement et visualisation dans mon navigateur… Les contrastes moins visibles… en gros je suis forcée de saturer à fond mes images dans le logiciel, ce qui les rend très moches, pour avoir le rendu que je voulais sur mon navigateur, après,en JPG… Je ne sais pas si je me fais bien comprendre… J’avais le même problème en faisant des manip sous Gimp..
    Y’a t’il une manip à effectuer pour que l’image telle que je la vois dans RAWtherapee corresponde mieux avec le résultat définitif?

    13 février 2011
    • C’est sans doute un problème de profil ICC. C’est un domaine assez complexe que j’ai abordé mais dont je ne maîtrise pas (encore) tous les tenants et aboutissants. Il serait long de tout t’expliquer en un seul commentaire, mais en premier lieu je te conseillerai d’appliquer le profil de ton écran (dans RT : Préférences -> Gestion des couleurs, mais également dans ton système d’exploitation : je ne sais pas exactement comment on fait dans Windows). Comment trouver ce profil ? En théorie il vaut mieux calibrer son écran avec une sonde, mais en attendant il y a deux solutions : utiliser un profil du constructeur (trouvable sur le CD fourni avec ton écran s’il est récent), ou calibrer à l’œil (ça peut se faire sur internet ou grâce à Adobe Gamma).
      J’ai bien conscience que tout ça paraît assez complexe (ça l’est), mais je pense qu’on peut obtenir un assez bon résultat (bien que légèrement inexact) avec des techniques simples.
      Pour savoir si c’est RT qui affiche mal les images ou Windows, je te conseille de faire imprimer une image pour voir si le résultat papier correspond réellement à ce que tu souhaites obtenir.

      Je ferai un article au plus vite sur le sujet, mais c’est vaste et complexe à synthétiser 😉

      13 février 2011
  • Merci pour ta réponse rapide!
    C’est effectivement assez compliqué tout ça, pour le moment je n’ai pas réussi à changer les préférences pour obtenir un bon résultat… du coup, j’attend impatiemment ton article sur le sujet! 😉

    15 février 2011
    • Au cours de mes recherches sur le sujet, je suis tombé sur un dossier tout bonnement excellent sur le sujet. C’est vraiment très complet (et donc très long), mais les explications sont plutôt pédagogiques vu la complexité du sujet.
      En tout cas j’y ai appris beaucoup de choses, et ça me permettra de mettre de l’ordre dans ma synthèse sur le sujet.

      Si tu as le courage de te lancer là-dedans, tu peux le lire en entier 😉

      En attendant, je te conseille de faire ceci dans RawTherapee. Dans l’onglet Couleur, partie ICM :
      – Profil d’entrée -> Utiliser celui inclus, si possible
      – Profil de travail -> sRGB (par défaut normalement)
      – Profil de sortie -> Pas d’ICM: sortie sRGB (également par défaut)
      Et dans Préférences, onglet Gestion des Couleurs, il faudrait dans l’idéal que tu puisses donner le profil ICC de ton moniteur (si tu peux trouver un profil générique pour ton modèle d’écran c’est mieux que rien).
      Voilà, j’espère que ça arrangera ton problème 😉

      16 février 2011
  • Y’a-t-il moyen de virer ou de rendre complètement invisible la partie que l’on exclut lorsqu’on recadre?
    Merci.

    3 septembre 2011
  • Personnellement j’ai beaucoup de mal à trouver le bon dosage pour réduire le bruit tout en conservant de la netteté. Surtout comment gérer les différents paramètres de réduction du bruit les uns par rapport aux autres.

    15 septembre 2011
  • Salut !!
    J’ai lu un peu que tu te demandes si tes tutos video sont trop long : pas du tout !! Ils sont tout simplement superbes, pour une fois on a tout les détails, infos etc etc… Merci !!

    Je n’ai encore jamais fais de RAW et je suis un débutant en photo, mais ca commence a prendre de plus en plus de place dans mon tps libre…
    Je commence a maitriser Gimp et je prends des infos sur le RAW…
    En regardant ce tutos, je me pose la question de savoir si un développement sur cette photo d’exemple n’aurait il pas été possible sur GIMP ? J’ai bien compris que en developpant du RAW on travaille au max mais dans l’exemple je n’ai aps trop compris l’interet… Je dirai même au contraire car par exemple a un moment tu veux par exemple augmenter les couleurs du ciel mais tu ne vas pas trop loin pour ne pas fausser la mer ; un masque de calque sur gimp ici par ex n’aurait il pas permis d’être plus libre ?

    Peut etre vous, pro, faites un partie du developpement sur les deux pgms pour arriver au résultat final ? Ou bien vous faites tout sur RAW ?
    Est ce qu’en fait, certaines images vallent la peine d’etre traitées en RAW et d’autre non ?

    Merci d’avance pour ta réponse…. en fait merci pour tout ton site !! 😉

    5 octobre 2011
    • A mon sens, Gimp vient après le développement RAW. Le développement en lui-même n’est pas possible avec Gimp, puisque Gimp ne traite que les images (et que le RAW n’est pas une image).

      Quand on veut faire des modifications par zones, ma solution est de développer 2 fois le RAW sous RawTherapee avec les réglages voulus (ici une fois pour le ciel, une fois pour la mer), et d’assembler les 2 images obtenues sous Gimp grâce à des calques.
      C’est par exemple ce que j’ai fait avec cette image, pour garder les teintes chaudes sur le chapeau et en même temps la lumière violette.

      5 octobre 2011
  • ok j’ai compris merci pour ta réponse !! 😉

    6 octobre 2011
  • Merci Laurent pour vos conseils et comme vous dites nous avons toujours à apprendre
    cordialement
    genevieve

    26 octobre 2011
  • Bonjour,

    tout d’abord merci pour la mine d’information qu’est ce site ! Concernant les logiciels pour traiter des raws, je n’ai pas vu ici (sur ce site) aborder des logiciels de tonemapping, tels que, dans le domaine des logiciels gratuits – et ici libre -, luminance HDR (disponible au moins pour linux, http://qtpfsgui.sourceforge.net/ , connu avant sous le nom de qtpfsgui). La philosophie n’est pas du tout la meme que celle de RawTherapee, n’offrant pas un controle détaillé de plein d’aspects différents, où le fichier raw est vu comme une version boostée d’une image standard.

    Plutôt, le fichier raw est considéré comme un fichier de mesures physiques (grosso modo), et on obtient des images affichables à partir de ces fichiers raw en appliquant divers modèles prenant (ou non) en compte directement la perception humaine (des exemples – par forcément très jolis cela dit… – avec les différents modèles : http://osp.wikidot.com/parameters-for-photographers ). Ca permet notamment d’obtenir ce que beaucoup appellent des images HDR (meme si c’est fondamentalement incorrect comme appellation, les raws étant eux des images HDR) à partir d’un seul fichier raw. Pour cet usage, tant que la vitesse d’obturation est assez faible (sans etre trop faible non plus) pour avoir des mesures précises pour chaque pixel – 1/60 ca devrait aller -, la qualité devrait être comparable à ce qu’on peut obtenir avec 3 ou 5 images normales combinées, sans avoir le soucis du mouvement entre les photos. Par contre forcément à l’affichage sur l’appareil, il se peut que ce soit complètement cramé partout, mais ici le but est d’avoir des mesures précises pour chaque pixel, après comment on les interprète pour obtenir une image affichable c’est le logiciel qui s’en charge, en regardant les valeurs relatives entre chaque pixel plutôt que des valeurs absolues.

    En tout cas encore merci pour tout ces articles, très interessants et agréables à lire !

    24 novembre 2011
  • c’est tout à fait géniale, cette idée de « Ensemble pas à pas », cela me donne déja une idée sur mon ou mes futures blogs, et ce grâce à vous et surtout à olivier Roland.

    4 août 2012
  • Laurent,
    Une petite remarque d’enseignant concernant les tutos vidéos : ces excellents pas à pas gagneraient encore en impact en travaillant deux points .
    1-parler moins (et moins vite), en évacuant les longueurs.
    2-ralentir la souris, pas toujours facile à suivre.
    Ce faisant, tu réduirais ton temps de vidéos tout en renforçant ton message.
    Merci pour ton travail, véritable booster de ma pratique numérique naissante.

    6 août 2012
  • Salut,

    Très intéressant et très pédagogique.
    Je trouverais intéressant de mettre sur la page web, la photo avant et après le traitement. Histoire de montrer que l’idée n’est pas de modifier la photo mais plutôt de préparer le tirage de ce que tu appels « l’intention de la photo ».
    Car je t’avouerais que j’ai encore du mal à accepter l’idée de modifier la photo à travers l’informatique. Trop facile! Mais je suppose que cette idée repose sur des apprioris. En y réfléchissant je commence à me dire que, quelque soit le logiciel utilisé, on ne pourra pas rendre belle une photo qui n’est pas terrible au départ; on la rendra moins moche.
    De plus, il est peut être d’autant moins facile pour moi d’accepter ce post-traitement que je sais pas encore faire une bonne photo avec les bons réglages.

    Voilà! J’ai beaucoup apprécié la vidéo.

    A+

    23 septembre 2012
  • Merci pour tous ces bons conseils .

    12 octobre 2012
  • Bonjour, même si ça parait évident à la lecture des différents messages j’ai besoin d’une confirmation.

    J’ai l’intention de me mettre au traitement photo (gratuit)
    il me faut donc RAWTHERAPEE ET GIMB ?

    ou alors j’ai loupé un épisode ?

    13 octobre 2012
  • Bonsoir Laurent,

    Pour faire écho à mon précédent message, je n’étais pas pour le traitement des images au départ mais j’ai changé d’avis rapidement. J’ai dailleurs « développé » aujourd’hui une photo avec Raw Therapee en gardant l’originale. On peut donc voir avant-après. Voici le lien et n’hésite pas à me donner ton avis:
    http://www.flickr.com/photos/84342529@N08/sets/72157632038699583/

    A bientôt
    philippe

    18 novembre 2012
  • Bonsoir à tous,

    j’écris ce commentaire car j’ai besoin d’aider. J’utilisais raw therapee pour le développement des me raw. Mais en le comparant avec un autre logiciel, je me suis aperçu que toutes mes photos étaient mates, manquaient complètement d’éclat (ce n’est pas a cause de la mauvaise qualité de la photo promis) et tout ça sur raw therapee. Je ne sais comment modifier cela mas ca m’ennuie grandement car j’aime beaucoup ce logiciel.

    Quelqu’un peut-il m’aider?

    Je vous en suis reconnaissant. MErci beaucoup.

    11 février 2013
  • Impossible de voir les vidéo sur ma tablette nexus7 help merci

    3 avril 2013
  • J’ai beaucoup apprécié votre vidéo et j’allais commencer à développer mes photos quand je m’aperçois qu’elles se chargent avec un masque rosé qui les recouvrent complêtement.
    Et cela que je les charge avec shotwell, avec digikam ou en les copiant/collant à partir de la carte de mon appareil.
    Quel peut être le problème ?
    Merci de votre réponse.
    Danièle Godard-Livet

    13 février 2014
    • Bonjour Danièle,

      A priori, ton appareil n’est pas encore pris en charge par le logiciel.

      13 février 2014
  • La vidéo est très intéressante, dommage que la version date un peu (on est est à la 4.0.11.0) et il y a beaucoup de choses de changées au niveau de l’interface ainsi que des paramètres plus détaillés dans les onglets.
    Dommage aussi que le blog ne « vive plus » il a l’air en standby…
    Laurent serait-il passé à autre chose ?

    28 février 2014
    • Bonjour !
      Effectivement, une vidéo sur un logiciel ne peut pas être indéfiniment à jour.

      A un article par semaine depuis début janvier, je connais pas mal de blogs qui aimeraient être en stand by comme ça ! 😉

      28 février 2014
  • Ah ça me fait plaisir de voir que tu es toujours actif sur le blog.
    (désolé pour la pique;)
    J’aime tes articles et vidéos en général, et moi qui suis passé récemment au numérique (mais je continue le noir & blanc argentique ) j’ai beaucoup progressé garce à toi.
    Je me sentais un peu seul, sous Linux (Mageia) avec Gimp, Digikam et Rawtherapee…
    Maintenant, ça va!

    1 mars 2014
  • Je suis avec attention toutes tes vidéos qui me font beaucoup progresser.
    Quelle version de RawTherapee utilises-tu ? Je ne trouve pas tous les outils sur la mienne (4.2.74), particulièrement le « rehaussement » de couleur ? de ton ? je ne me rappelle plus
    Merci pour le temps passé à toutes ces vidéos.
    J.

    6 février 2015
  • bonjour,
    j’essaie d’ouvrir un fichier RAW (nikon D80) dans photoshop ….;il ne veut pas venir !!!
    pourquoi …. que n’ai-je pas fait .. ou mal fait ?
    cordialement
    jean

    20 mars 2015
  • Merci pour la vidéo et tous ces nombreux conseils. J’aimerai beaucoup que tu mettes à notre disposition une photo de départ que l’on pourrai nous même développer et que par la suite tu nous donnes ta version des choses pour voir si je suis à des années lumières ou pas ! Merci ! A bientôt.

    19 février 2016
  • Rawtherapee est il compatible avec le raw du 70d?

    28 septembre 2016