[Vidéo] Le photographe est un iceberg


Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète

Bonjour à tous, bienvenue dans cette nouvelle vidéo sur Apprendre la Photo. Aujourd’hui encore une petite vidéo où je vais vous parler d’un concept évoqué dans le bouquin par Jean-Christophe Béchet. Et ce concept, c’est que le photographe est un iceberg.

Qu’est-ce que ça veut dire ? Eh bien, simplement, qu’on ne montre qu’une petite partie de notre production. Et pour cause. La thèse qu’il développe, c’est simplement que, quelque chose qui est sur votre disque dur, une image qui est juste là, que vous n’avez pas encore touchée, ce n’est pas encore une photographie. Pour lui, l’image qui sort de l’appareil photo n’est pas une photographie, elle devient une photographie quand on la sélectionne, quand on la finalise et quand on la partage. Et elle va changer selon la manière dont on la sélectionne, dont on la finalise et dont on la partage. Et là, ça devient une photographie quand le photographe choisit qu’elle devienne une photographie. Quand elle est encore sur le disque dur parmi 10 millions d’autres photos, en quelque sorte elle n’est encore qu’en gestation et toutes n’arriveront pas à terme, c’est normal, ça fait partie du processus photographique, elles sont en attente de se développer. Et certaines le feront sous votre influence, et d’autres non.

Alors, pour moi c’est assez important comme formulation, parce que ça va aussi vous décomplexer. C’est-à-dire que si vous revenez de voyage avec 10 000 photos, si vous pensez à ça, vous n’allez pas vous dire “j’ai 10 000 photos à trier, c’est une horreur”, vous allez dire que vous avez 10 000 “embryons” de photos et que vous en avez quelques-uns à faire se développer pour qu’ils sortent du lot et pour qu’ils arrivent à terme.

Donc le moment de la sélection – parfois on parle d’éditing, qui est le terme anglais, mais je n’aime pas trop parce qu’en français ça ferait “éditer” et éditer c’est plutôt “modifier”, corriger, mais l’éditing c’est plus le tri, la sélection des photos, lesquelles vous allez présenter et dans quel contexte – c’est une grosse partie du travail du photographe, en fait.
J’aime beaucoup cette idée que le photographe est un iceberg et que l’on ne voit que la partie émergée de l’iceberg, et c’est vraiment important de toujours se rappeler ça, ce n’est pas la première fois que je dis ça, sans doute pas la dernière fois non plus, donc c’est normal si je me répète un peu aussi parfois, c’est parce que c’est vraiment important comme information à se rentrer dans le crâne.
Que vous pensiez ça sous le terme d’iceberg, que j’aime bien, je dis aussi parfois de ne pas comparer votre backstage à leur frontstage, donc vos coulisses à la “scène” de quelqu’un d’autre, parce que quand quelqu’un montre 10 photos, il en a peut-être fait 1 000 ou 10 000 ou 100 mille, vous ne savez pas. Tandis que quand vous, vous montrez X photos, vous savez combien il y en a que vous n’avez pas sélectionnées. Donc ça peut vous complexer, mais il ne faut vraiment pas trop se complexer par rapport à ça.

Voilà, c’est une vidéo assez courte, c’est tout ce que j’avais à dire là-dessus. Je vous retrouve dans la prochaine pour un autre concept issu de ce bouquin. Je vous mets le lien en dessous pour l’acheter, c’est seulement 10 balles et franchement, je pense que ça va vraiment améliorer vos réflexions sur votre démarche photographique.

Voilà, c’est la fin de cette vidéo, si vous l’avez aimée, mettez-lui un pouce bleu, partagez-la avec vos amis et n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne pour voir les suivantes.
Je vous dis à plus dans la prochaine vidéo, et d’ici là à bientôt, et bonnes photos !

Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂


Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin en téléchargeant mon guide "Faites-vous plaisir en photographiant", qui élimine les 5 problèmes les plus courants des débutants : Cliquez ici pour le télécharger tout de suite !

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Votez pour cet article !)

Loading...

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Un commentaire pour le moment

  • merci Laurent pour ce tuto , tu avait remis ta mèche rebelle en place par rapport a l’autre tuto ….lollll

    17 juin 2017