Projet photo : trouver l’équilibre entre cohérence et monotonie

Dans son bouquin, Todd Hido nous parle d’un point très important : l’importance de se répéter pour progresser. Conte-intuitif mais très intéressant. 😉



Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète
Bonjour à tous et bienvenue dans cette nouvelle vidéo sur Apprendre la Photo. Je continue ma petite série sur le bouquin de Todd Hido, avec quelque chose de très important. On va parler de l’importance de se répéter pour progresser.

Todd Hido a bossé sur des projets photographiques pendant des années, qui ont donné lieu à un travail qui est vraiment exceptionnel.

Mais comme nous tous, il a ressenti l’inquiétude quand il n’avait pas de nouvelles idées, en se demandant ce qu’il allait faire ensuite. Et ce qu’il nous conseille pour combattre ça dans ce bouquin est presque contre-intuitif : il nous conseille de nous répéter.

L’idée est de trouver quelque chose que vous aimez vraiment, et de revenir encore et encore sur le même terrain, faire de nouvelles photos pour le même projet. Et petit à petit, mécaniquement, votre travail va évoluer. La répétition est juste une part du processus créatif.

Il faut trouver un équilibre : trouver quelque chose d’assez confortable pour avoir confiance dans le résultat final, sans non plus s’ennuyer. Et donc apporter de toutes petites variations.

En effet, pour bosser sur un projet, vous avez besoin de cohérence. Il vous faut des images qui fonctionnent entre elles. Après, ça peut être de manières différentes, ça peut être sur le sujet, le cadrage, le moment de la journée, le traitement, la focale utilisée, etc.

Donc vous avez besoin de cette cohérence, mais comment faire pour avoir cette cohérence et en même temps éviter la monotonie ? Selon Todd Hido, il faut introduire de la nouveauté petit à petit, en changeant une petite chose à la fois.

Par exemple, quand il photographiait ses maisons la nuit, il avait tendance à ne sortir que les jours brumeux. Il a fini par se rendre compte qu’il ne pouvait pas se reposer seulement sur la brume pour rendre la photo séduisante. Il devait trouver autre chose aussi.

Il a donc aussi photographié les nuits sans brume. Puis il est sorti un peu de la banlieue, en étendant sa zone d’exploration.
Puis quand il s’est dit qu’il avait suffisamment photographié de maisons, il a fini par shooter des appartements.

Vous voyez, c’est qu’à chaque fois, il a fait un petit changement, en se disant : OK, j’ai suffisamment exploré ce truc-là, maintenant il faut apporter un petit changement pour rajouter de la matière au projet. Et donc, juste un petit changement à la fois.

Mais il n’est pas passé des maisons dans la brume à des appartements sans brume avec une focale différente dans un endroit différent. Il a changé les choses une à une pour faire évoluer son projet sans tout changer d’un coup non plus, de façon à garder une cohérence, mais à ne pas avoir de monotonie.

Comme vous le voyez, c’est vraiment de petits changements, mais ça l’aide à continuer d’avancer, à maintenir une cohérence tout en ajoutant de la variation.

Notez qu’il parle ici de projets qui s’étalent sur un temps long. Ce sont des projets qui durent plusieurs années. Vous n’avez sans doute pas assez exploré un sujet au bout d’une semaine pour commencer à avoir besoin d’introduire un changement.

Donc, juste vous dire, c’est une technique qui est utile quand vous êtes sur un projet au long cours de commencer à introduire du changement, mais il faut quand même bosser avant ça et vraiment aller au fond de ce que vous faites déjà pour quand même construire une cohérence. Ça veut dire qu’il ne faut pas vouloir mettre de la variation avant même d’avoir eu de la cohérence.

Voilà, j’espère que cette vidéo vous aura aidés si vous avez l’intention de travailler sur des séries ou sur des projets photographiques à plus long terme. Si c’est le cas, mettez-lui un pouce bleu et partagez-la avec d’autres photographes. Si vous débarquez sur la chaîne, pensez à vous abonner et cliquez sur la cloche pour ne pas rater les prochaines vidéos, et puis n’oubliez pas de télécharger votre petit guide « Faites-vous plaisir en photographiant », que je mets quelque part par ici de façon à avoir les conseils de base en photo.

Je vous dis à plus dans la prochaine vidéo, et d’ici là à bientôt, et bonnes photos !

Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *