Que faire quand il pleut ?

La pluie peut s’avérer être une contrainte, mais également une opportunité esthétique intéressante.



Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète
Bonjour à tous et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de mon défi “une vidéo par jour pendant 30 jours” pendant que je suis au Royaume-Uni.

Aujourd’hui je suis à Édimbourg et comme il pleut, comme vous le voyez peut-être, j’ai décidé de vous faire quelques vidéos, et la première est justement sur le thème “que faire quand il pleut”, puisque la pluie n’est pas forcément ce qu’on peut appeler une amie de la photographie, puisque, évidemment, on peut difficilement sortir son appareil sous une pluie battante sans risquer de le noyer définitivement, donc on a tendance à le ranger et à ne rien faire.

Que faire photographiquement quand il pleut ?

La première chose, c’est de profiter du fait qu’il pleuve, parce que ce n’est pas forcément, comme on pourrait le penser, quelque chose qui va absolument empêcher la photographie.
Alors, évidemment, vous n’allez pas sortir votre appareil sous une averse sans vous protéger, mais vous avez des moyens de profiter de la pluie ou, tout au moins, de ce qui entoure la pluie.

Déjà, le fait qu’il y ait des nuages dans le ciel, voire des gros nuages dans le ciel, peut vraiment être une bonne occasion photographique.
Alors, quand il est, on va dire, assez blanc, gris clair uniforme, ce n’est pas forcément toujours très joli, mais quand il y a des gros nuages d’orage, ça peut être vraiment une bonne occasion pour avoir des ciels qui sont intéressants. Parce que, pour moi, un ciel qui est tout bleu sans aucun nuage, c’est souvent un peu vide sur une photo et un peu dommage.
Donc, profitez du fait qu’il y ait des nuages pour faire des photos.

Le noir et blanc va souvent très très bien à des ciels de ce genre-là, donc n’hésitez pas à tenter le noir et blanc, c’est vraiment une bonne occasion par temps de pluie de faire du noir et blanc.
Moi, en général, dès qu’il fait un peu moche, je pense tout de suite noir et blanc, je n’arrive même plus vraiment à faire de la couleur, parce que finalement c’est ce qui va le mieux aux conditions.

Pendant le moment où il y a une grosse averse, ça peut être un peu difficile de faire des photos, même si je vais y revenir après, mais juste après, ça peut être sympa aussi. Parce que souvent après une pluie, surtout quand il y a eu une grosse pluie d’orage, l’atmosphère est bien éclaircie.

En photo de paysage, vous allez un peu perdre ce voile qu’on peut parfois apercevoir au loin, qu’on appelle le voile atmosphérique, parce que l’atmosphère va être bien éclaircie et donc évidemment, vous allez avoir des couleurs qui vont peut-être être plus claires que s’il n’avait pas plu.
Donc ne vous découragez pas, le fait qu’il ait plu peut au contraire vous aider en photo, et même en photo couleur si vraiment vous n’aimez pas le noir et blanc.

Après la pluie

Après la pluie, il y a aussi moyen de profiter de tout un tas de choses intéressantes.

Tout d’abord, tout ce qui est réflexion dans l’eau, puisque vous allez avoir de l’eau un peu partout, notamment des flaques, et vous avez tout à fait moyen d’en profiter en photo pour prendre peut-être plutôt la photo d’un reflet que la photo du sujet lui-même. Ça peut être intéressant de prendre un peu les choses à rebours comme ça, de créer un peu de mystère simplement en photographiant juste un morceau du reflet, ou en mettant en relation des éléments que vous n’auriez pas pu mettre en relation normalement.

Par exemple, si vous avez une flaque avec le reflet d’un monument et que vous avez à côté un sujet qui lui ne se reflète pas, qu’on voit directement sur l’image, vous pouvez mettre en relation des éléments que vous n’auriez pas pu mettre autrement.

Par exemple, si vous avez un monument et, je ne sais pas, un chien juste à côté, si vous aviez pris une photo grand-angle, vous n’auriez pas forcément vu le chien dans l’image, en tout cas il n’aurait pas pris autant d’importance, alors que là vous allez pouvoir cadrer plus serré. Donc, n’hésitez pas à utiliser ça à votre avantage, plutôt que de vous en plaindre, finalement.

Il y a aussi pas mal d’occasions de faire des photos de détail, parce que la pluie laisse des gouttes, ce n’est pas une surprise, sur les vitres, souvent, vous avez possibilité de faire des effets sympas qui peuvent créer un rendu un peu abstrait, si vous photographiez à travers une vitre qui est mouillée. Donc vous faites la mise au point sur la vitre en faible profondeur de champ.

Vous pouvez photographier aussi pas mal de détails des objets mouillés, s’il y a un café dehors avec une terrasse qui s’est fait tremper par la pluie, eh bien, les tables, etc., ça peut créer quelque chose d’intéressant.

Vous pouvez aussi photographier la pluie depuis l’intérieur. Ce n’est pas parce qu’il fait moche que vous ne pouvez pas photographier ; vous pouvez photographier depuis l’intérieur de chez vous, d’un café, d’une voiture même, vous avez la possibilité de faire des choses un peu différentes dans ces moments-là.

Et puis vous avez forcément le comportement des gens qui change. Photographier le détail des gens qui marchent dans les flaques d’eau, des gens avec un parapluie, il y a vraiment plein de choses à faire par temps de pluie, donc n’hésitez pas à penser à tout ce que provoque la pluie et qui peut être intéressant photographiquement.

Alors, au-delà de ça, si jamais vraiment vous ne vous sentez pas inspiré photographiquement, ou qu’il pleut trop et que ce n’est pas jouable de photographier, il y a quand même d’autres choses à faire, photographiquement parlant.

Que faire d’autre ?

D’abord, vous pouvez tout à fait trier ou post-traiter vos images. Un temps de pluie, c’est pas trop de lumière, pas trop de lumière dans votre écran d’ordinateur, c’est idéal pour post-traiter vos images. Finalisez les photos que vous avez faites à un autre moment.

Et puis, je pense qu’au-delà de ça, il y a aussi plein d’autres choses qui profiteront à votre pratique photo, notamment le fait de nourrir votre imaginaire. J’aime beaucoup une phrase que j’ai entendue chez David DuChemin à l’origine, mais je ne me souviens pas si c’est de lui, qui dit que : la créativité, c’est connecter des points entre eux, sauf que pour connecter des points, il faut d’abord collecter des points, et le fait d’aller dans des musées, simplement, on va dire, vous nourrir de beau et vous nourrir d’images, que ce soit de la peinture, de la photographie, de la sculpture ou n’importe quoi, ça peut avoir des effets positifs sur votre photographie à long terme, même si ce n’est pas évident sur le moment.

Vous n’allez pas ressortir du musée soudainement en ayant l’idée de génie et soudainement en étant très créatif, mais sur le long terme, à force de vous nourrir de belles choses, eh bien, ça va enrichir votre photographie, donc n’hésitez pas aussi à faire ça s’il pleut, ça peut vous servir, même si ça paraît plus indirect.

Voilà ce que je pouvais dire sur ce que vous pouvez faire d’intéressant par temps de pluie si, comme moi aujourd’hui, vous avez une mauvaise météo.

Comme d’habitude, si vous avez aimé la vidéo, cliquez sur “j’aime”, si vous ne l’avez pas aimée, cliquez sur “je n’aime pas”, et si vous voulez suivre les prochaines vidéos du défi, cliquez sur le petit bouton en haut à droite pour vous abonner à la chaîne YouTube.
Je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo.

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de votes)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *