[Vidéo] Triez vos photos simplement et efficacement

Avec le numérique, même en déclenchant moins, on se retrouve vite avec des milliers de photos. Et en retrouver une en particulier, ou pire un groupe d’images, devient vite long et pénible. D’où la nécessité d’adopter un système de classement de ses images. Je vous donne mon système très simple pour trier vos photos 😉

Avant de la regarder, deux précisions :

  • ceci est un système simplifié idéal pour les photographes amateurs. Je ne prétends évidemment pas qu’il soit suffisant pour un usage professionnel, mais il est suffisamment performant pour la plupart d’entre vous.
  • j’utilise dans la vidéo l’excellent logiciel DigiKam. Malheureusement, il n’est disponible que pour Linux. Mais ce n’est pas très important. En effet, comme pour RawTherapee, je ne cherche pas à vous apprendre un logiciel, mais plutôt les principes de base et les grandes lignes qui doivent guider votre utilisation d’un type de logiciel (ici un logiciel de tri des images). Il existe de nombreux autres logiciels pour toutes les plate-formes, et je vous donne des liens pour les télécharger juste après la vidéo 😉

 

(Si vous voyez mal, pensez à mettre la vidéo en plein écran et à sélectionner « 720p »)

Quelles alternatives à Digikam donc ? Si vous utilisez Windows, vous pouvez utiliser XnView à la place. Sous Mac, j’ai entendu du bien de iPhoto, mais je n’ai pas pu tester le logiciel par moi-même. Quoi qu’il en soit, vous pouvez utiliser Google Picasa sous n’importe quelle plate-forme (Windows, Mac Os ou Linux) : il est un peu plus simple mais non moins efficace !

Voilà, n’hésitez pas à rajouter votre grain de sel sur votre propre système de tri, ou à poser vos questions en commentaires 😉

Vous avez aimé cette vidéo ?

Vous pouvez la télécharger pour la regarder chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 4,33/5)

Loading...

Recherches utilisées :

logiciel tri photo, logiciel de tri de photos, tri photo, logiciel pour classer photos, logiciel classement photo, la liste des mots clés dans xnviewmp, logiciel classement photos, logiciel de trie photo

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

62 commentaires

  • Bonnjour Laurent,
    Excellente vidéo (comme toujours). Les grands principes du classement photos sont là et c’est l’essentiel à connaître! La combinaison des mots clé et du système de notation sont très bien expliqués.
    Merci pour la qualité de ce blog et de partager tout ce travail et tes recherches avec nous.
    Bonne continuation.

    8 mars 2011
  • Cette vidéo est parfaite Laurent, surtout car tu n’as pas oublié de nous dire de penser à notre système de rangement le plus tôt possible !
    Pour ma part, j’utilise le logiciel Lightroom, qui a aussi des étoiles. Et je note mes photographies selon le lieux où je vais les publier : sur Facebook, sur mon blog, ou sur la galerie de mes clients.
    C’est important de penser à un système qui est propre à chacun, selon l’usage que l’on fait de ses photos, et il faut penser sur le long terme.

    8 mars 2011
  • Bonne vidéo (en faite comme toutes les tiennes), pour un bon article (ça devient habituel) et bien utile, ça m’a permis de voir que mon système commençait à devenir sérieusement… bordellique, merci de m’avoir donné des pistes pour m’en sortir.

    8 mars 2011
  • Utilisateur de Windows, en ce qui concerne le tri Xnview écrit bien dans les IPTC des mots clés, le copyright et autres renseignement qui sont lus par les autres logiciels mais ne permet pas de filtrer comme le fait Lightroom ou Bridge ou encore View Nx (pour les nikoniste.
    Xnview permet des notes et libellés couleurs qui ne sont apparemment pas reconnus par les autres logiciels.
    Pour indication je shoote en raw, développe en tiff (très gourmand en octet) et j’utilise un Gros disque dur dédié aux seules photo.
    Personnellement (je crains d’être long) je nomme chaque photos en débutant par la date inversée, Je crée un dossier par mois, les regroupe en un dossier par année. et je sépare les fichiers Raw des Tiff.
    Merci encore pour tout tes enseignements.

  • Merci pour cette video.
    Je vais ajouter une étape qui est pour moi cruciale, c’est le choix des photos que l’on garde.
    Même si on shoot moins, on shoot toujours plus qu’en argentique, et on le vois a l’importation.
    Juste après cette étape, je vérifie mes photos est commence a trier. Aucun intérêt pour moi de grader une photo qui ne sera jamais bonne. C’est un gain de temps et d’espace Non négligeable sur une longue durée.
    Bonne journée !

    9 mars 2011
  • je vous recommande également la lecture de cet article :
    http://www.flickr.com/photos/vlez/

    La gestion des photos peut être simple mais il faut y passer un peu de temps.

    9 mars 2011
  • excusez mon post précédent et un copier coller malencontreux… C’est cet article évidemment :
    http://www.figer.com/publications/collection.htm

    9 mars 2011
    • Merci à Vincent. Je cherchais désespérément pixvue.
      D’accord avec Fred mon premier « élagage » je le fais avec ViewNX qui affiche mes Nefs en agrandissement 100% j’élimine d’office toutes les images floues

  • Merci pour cette petite video encore une fois bien utile et très explicite.
    J’en profite pour faire un peu de pub pour un logiciel. Je ne sais malheureusement pas s’il gère correctement les étiquettes mais le seul logiciel que je regrette vraiment du monde Windows est Faststone image viewer.
    En terme d’utilisation c’est la meilleure visionneuse d’image que je connaisse. Bien plus agréable que Xn View (cela n’engage que moi). Et DigiKam que j’utilise depuis mon passage sur Linux ne me le fait qu’encore plus regretter alors qu’après une période d’aptation je me suis facilement fait à The Gimp ou Rawtherapee et que pour ces deux derniers je ne reviendrais plus en arrière.
    Malheureusement Faststone via Wine pert son principal intéret: la vitesse d’affichage.

    9 mars 2011
  • Bravo Laurent!
    tes articles sont toujours aussi clairs et pédagogiques.

    9 mars 2011
  • Merci à tous pour vos commentaires, encouragements et approfondissements de ce sujet sans fin ! 😉

    @Aurélie : Tu as raison de souligner que le système de tri se doit d’être personnalisé et adapté à ses usages à soi.
    Lightroom a effectivement un système d’étoiles intégré (tout comme RawTherapee), mais l’inconvénient est qu’il est propre au logiciel (donc au revoir le classement si on change de logiciel ou qu’on perd son système :S)

    @Philippe Feyaerts : Effectivement, renommer ses images par date peut être intéressant. Je n’en ai parlé dans la vidéo afin de simplifier le système au maximum, mais je suis amené à approfondir le sujet dans l’avenir je pense 😉

    @Fred : Le choix est effectivement une étape que je ne fais qu’évoquer dans la vidéo, car elle constitue un sujet à part entière. Un article/vidéo sur le choix de ses images est sur ma liste 😉
    Je suis d’accord sur l’élimination des images floues, mais je pense qu’il ne faut absolument pas supprimer des images qui pourraient être bonnes mais ont un défaut technique potentiellement rattrapable, comme des images sous-exposées par exemple. Les logiciels évoluent vite, et il n’est pas impossible qu’on puisse rattraper plus de choses dans quelques années que maintenant. Au prix ridicule du Go, ce serait dommage de s’en priver 😉

  • Merci pour cette vidéo, juste une petite question : pourquoi développes-tu en JPEG avant d’en avoir besoin ?
    Cela prend encore plus de place, ne vaut-il pas mieux développer à la demande ?
    Sans remettre en question le tri par étoiles qui deviendrait « 3 étoiles -> mérite le développement ».
    De plus, j’ai déjà un gros paquet de photos en JPEG prises avec des compacts APN les années précédentes, et je compte scanner un encore plus gros paquet de dias bien meilleures faites avec mes reflex argentiques, le résultat sera aussi en JPEG.
    Si tu as un conseil, je suis preneur.

    Merci.

    11 mars 2011
  • Je me permets d’intervenir une fois de plus.
    Je vous incite fortement à utiliser le format Tif au lieu du format Jpeg.
    A chaque sauvegarde le format jpeg dégrade l’information de l’image vous détériorez ainsi vos images si vous les retravaillez plusieurs fois consécutivement.
    Pour vous en convaincre prenez une de vos images et sauvegardez la 10 fois successivement. Ensuite
    comparez l’image originale et la 10ème sauvegarde avec un agrandissement 100%.

  • Alors, ce sont des questions très intéressantes !

    Tout d’abord, la place n’est pas un réel problème pour moi. Quand on a plusieurs milliers de fichiers raw, en développer moins de 10% en jpeg ne change pas grand chose au volume de données. De plus j’ai fait l’acquisition d’un disque dur d’1 To pour avoir le temps de voir venir. Je conseille fortement de ne pas se limiter à cause d’un manque de place. Un disque dur d’1To coûte moins de 100€ aujourd’hui, et même un 500 Mo 2 fois moins cher est suffisant pendant longtemps !

    Je les développe immédiatement, car je publie en général les photos que je développe. Soit sur Flickr, soit je les envoie à des personnes, etc… Bref, le jpeg est idéal pour ça : tout le monde peut le lire, il est plutôt léger pour une qualité qui reste très respectable (sur un écran, et même à l’impression si il est de qualité maximale).

    Ensuite, effectivement le format TIFF est de meilleure qualité. Cela dit, j’utilise le jpeg en général pour plusieurs raisons :

    • La plupart de mes photos sont utilisées pour être affichées sur écran (en général sur le web)
    • Je ne retravaille en général pas mes images après le développement en lui-même, ou alors une seule fois au maximum
    • Puisque je conserve les informations de développement de l’image dans un fichier, je peux aisément refaire ponctuellement un développement si je veux un TIFF
  • J’ai téléchargé Xnview. Me plaît bien. Juste un bémol : je n’ai pas trouvé comment mettre des mots-clés sur les fichiers raw ou xcf. C’est possible seulement sur les jpeg, ou bien y’a une astuce ? Merci d’avance si quelqu’un a la réponse, et encore merci à Laurent pour ce blog.

    12 mars 2011
  • Très bonne initiative cette vidéo.
    C’est vrai que le classement des photos peut devenir un cauchemar quand on ne s’y prend pas dés le début ( je sais de quoi je parle … ).
    Pour ma part j’utilise deux logiciels pour classer : Picasa ( pour le coté intégration à l’univers Google que je trouve sympas ) et Acdsee Pro pour « bosser » plus en profondeur.

    13 mars 2011
  • Super intéressant. Un article sur l’archivage après ?

    13 mars 2011
  • Bonsoir. J’aurais une petite question à propos de digiKam. Je n’arrive pas à faire s’enregistrer dans le fichier les données qui correspondent à la note et au tag. Du moins, je n’arrive pas à les retrouver dans RawTherapee.

    18 mars 2011
  • Bonjour, ma question peut vous paraitre naïve, mais comment accéder a la video???? Amicalement

    15 avril 2011
    • Bonjour Eric. Il suffit de cliquer sur le bouton lecture 😉 (si la vidéo ne s’affiche pas, actualise la page)

      15 avril 2011
  • Bonjour,

    Cet article est très intéressant et il m’a permis d’oser enfin me lancer dans le classement des mes photos. J’ai opté pour Xnview car je suis sous Windows. On m’avait parlé de AcDsee, je ne sais pas s’il est mieux.

    J’ai une question concernant le logiciel XnView : peut-on créer des « catégories » ? Les catégories ce sont bien l’équivalent des étiquettes sur Digikam ? cela sert ensuite à faire des recherche de photos par thème ? Si c’est bien cela, j’aimerais pouvoir modifier ces catégories, ou en rajouter mais quand je vais dans « modifier catégories » je ne peux rien modifier en fait. Et est-ce que ces catégories sont bien enregistrées dans l’image pour pouvoir être réutilisée dans un autre logiciel ?

    J’ai également une autre question concernant le classement, quand on compresse, ou réduit (c’est la même chose ?) des photos pour pouvoir les mettre sur Internet ensuite ou les envoyer par mail, ou vaut-il mieux les ranger ? dans le même dossier que les photos de taille d’origine ? et comment faut-il les nommer ? pour s’y retrouver au mieux ensuite.

    Encore une petite dernière : est-il envisageable d’assigner des catégories photo par photo (au niveau temps que cela prends)? ou vaut-il mieux se limiter à assigner les mêmes catégories à tout un dossier qui correspond à une session de photos?

    Merci beaucoup

    6 mai 2011
    • Bonjour Joelle,
      Je n’utilise pas personnellement XnView, je ne sais pas si ces catégories sont l’équivalent des étiquettes (le fait qu’on ne puisse pas les modifier m’en fait douter !). Les étiquettes sont parfois appelées « tags » (qui vient de l’anglais), peut-être que cette option existe ?
      Pour ce qui est de ranger les photos compressées, c’est selon tes préférences personnelles. Soit tu crées un sous-dossier nommé « web » (ou équivalent), et tu les places là, soit tu les mets dans le même dossier en rajoutant « _web » (ou équivalent) à la fin du nom du fichier. Pour le coup, je pense que ça dépend réellement des préférences de chaque personne. Personnellement, n’envoyant mes photos que sur Flickr, je les envoie en pleine résolution, donc je n’ai pas ce problème ^^
      Pour ce qui est des catégories, je pense qu’elle perdent de leur intérêt si on les assigne photo par photo (en plus de prendre du temps). A mon sens, l’intérêt des catégories est de pouvoir retrouver en 2 clics tous les portraits en noir et blanc, ou toutes les photos de concerts faites dans telle salle. Après, rien ne t’empêche d’assigner une même catégorie à une session de photos, et ensuite d’affiner un peu en sélectionnant toutes les photos en noir et blanc de cette série et en leur assignant l’étiquette/catégorie « noir et blanc » 😉 Dans quel cas voudrais-tu assigner des catégories photo par photo ?

  • Merci pour cette réponse.
    Effectivement le problème avec XnView c’est que j’arrive pas à créer des étiquettes personnelles justement pour rajouter le nom de certains lieux, de certaines personnes, ou tout autre chose
    et je me suis rendue compte en y regardant de plus près que je n’arrive pas on plus à assigner des étiquettes à plusieurs photos en même temps … donc du coup c’est pas pratique mais je ne dois pas m’y prendre correctement car effectivement cela serait trop fastidieux de mettre des étiquettes photo par photo mais je voulais juste savoir si cela se faisait parfois de rajouter une étiquette particulière à une seule ou plusieurs photos d’un même dossier (genre le nom d’un personne que je connais présente sur la photo par exemple). Je vais persévérer dans le connaissance du logiciel mais si quelqu’un a des éléments sur la gestion des étiquettes dans XnView je suis preneuse.
    A très bientôt et merci pour ce site formidable !!

    11 mai 2011
    • Bonjour Joelle,

      Vous utilisez xnview, essayez xnviewMP (meme auteur, mais l’avenir c’est xnviewMP). le logiciel est en version beta mais fonctionne très bien.
      J’utilise xnviewMP pour créer mes étiquettes (tag). Il faut oublier les catégories qui sont propres à xnviewMP et donc pas intéressantes.
      l’avantage est que les étiquettes sont crées dans les deux formats majeurs IPTC et XMP et de plus elles sont enregistrées dans les images, c’est le plus gros avantage car n’importe quel logiciel sera capable de lire ces étiquettes quel que soit le format (IPTC ou XMP).
      Oui vous pouvez ajouter des étiquettes sur plusieurs photos en meme temps.
      Je vous conseille de faire des essais sur un jeu de photos (faire une copie avant).
      Une fois mes photos « etiquettées » j’utilise ACDSEE pour les cataloguer.
      Pourquoi je ne crée pas mes étiquettes avec ACDSEE ?
      Parce que ACDSEE n’enregistre les étiquettes que dans le format IPTC.
      J’espère avoir été clair dans mes explications.
      Bon étiquettage.

      12 mai 2011
      • merci de cet éclaircissement !
        quelques questions encore …. je débute dans le classement … :
        à quoi servent ces deux formats IPTC et XMP ? et quelle est la différence entre les deux ?
        pourquoi faut-il que les étiquettes s’enregistrent sur les deux formats ?
        et enfin pourquoi faut-il utiliser encore un autre logiciel, ACDSEE, qui est payant je crois, pour « cataloguer » les photos ? XnViewMP ne le fait pas ? et qu’est-ce que veut dire « cataloguer » exactement si ce n’est pas « affilier des étiquettes » ?
        Ca fait pas mal de questions en fait …

        12 mai 2011
        • Bonjour Joelle,

          Ces deux formats ont les memes fonctions, ils sont en quelque sorte concurrents. le but est entre autre de « décrire » ses photos avec des étiquettes.
          L’avantage d’enregistrer dans les deux formats simultanément est de ne pas etre limité car n’importe quel logiciel sera capable de lire au moins un des deux formats. Dans xnviewMP vous enregistrez en une seule fois dans les deux formats donc ça ne prends pas plus de temps que pour un seul.
          Cataloguer pour moi c’est l’action d’enregistrer dans ACDSEE (pour mon cas) les vignettes et informations (Exif, IPTC, XMP …) des photos dans la base de données du logiciel et ainsi pouvoir faire des recherches très rapidement parmi un très grand nombre de photos.
          Aucune obligation d’utiliser ACDSEE qui je confirme est payant, vous pouvez tout à fait utiliser xnviewMP pour gérer vos photos (je n’ai pas testé cette fonctionnalité et comme c’est une version beta toutes les options ne sont peut-etre pas présentes), il y a aussi d’autres logiciels gratuits qui permettent de cataloguer ses photos.
          Il faut faire des essais des différentes solutions pour trouver ce qui vous convient et surtout faites vos test sur un echantillon de photos que vous aurez copiées au préalable dans un dossier qui servira pour vos essais.
          Bon courage.

          13 mai 2011
  • Bonjour à tous,

    J’utilise Digikam que je trouve trés pratique et j’ai quelques questions : le tri par étoile ou par étiquette n’est valable que lorsque l’on se trouve dans l’album concerné (ou alors je ne fais pas comme il faut), si je met la même étiquette dans deux albums différent cela ne marche pas.

    Merci

    13 mai 2011
  • Salut à tous

    Étant passé sous linux depuis peu (ubuntu11.04) j’ai installé DigiKam et RawTherapy. Je suis donc en 1.9.0 pour digikam et 3.0 alpha 1 pour RawTherapy. J’ai 2 p’tits soucis :
    – Lorsque je mets 1 étoile sous DigiKam je ne la retrouve pas lorsque j’ouvre le fichier raw en question sous RT
    – Lorsque je bouge dans la photo elle se pixélise à mort pendant le mouvement.
    Est-ce normal ? Si certains ont des indices, des liens ou autre chose je suis preneur, car je ne sais même pas comment je peux passer à la version antérieure de rawtherapy…

    Merci

    1 juin 2011
    • Malheureusement, RawTherapee ne retrouve pas les étoiles de Digikam. J’espère que cette fonctionnalité sera ajoutée dans le futur.
      Sinon c’est assez normal que la photo se pixelise pendant le mouvement, car c’est un aperçu calculé par le logiciel, et quand on bouge il doit être recalculé en permanence, ce qui prend pas mal de ressources système. Mais de toute façon, on ne modifie pas une image pendant qu’on la bouge, donc bon ce n’est pas trop grave ^^

      • J’ai oublié de préciser que c’était dans RawTherapy que ça pixelisait et du coup Il y a un truc que je ne comprends pas : comment développer une photo en travaillant sur un aperçu et non le fichier RAW ?

        3 juin 2011
        • Toi, tu n’as pas lu mon article sur ce qu’est le RAW 😉 Le RAW n’est PAS une image, donc ce qui s’affiche n’est que l’aperçu de ce que sera l’image JPEG une fois que tu auras cliqué sur « Enregistrer ».
          Par exemple, si tu tapes un texte dans ton traitement de texte, il n’existe pas en tant que fichier tant que tu ne l’as pas enregistré. Pourtant, tu le vois. C’est un aperçu du fichier qui sera enregistré 😉

          • Et pourtant je l’ai lu… Non en fait je pensais que tu parlais d’aperçu type vignettes.

            J’ai fait quelques test sous rawtherapee 2.4.1 sous windows et le pb est inexistant donc j’imagine que ça doit venir du fait que c’est la version alpha de RT 3 (ou alors de linux…).
            De toute façon je pense shooter en jpg pour progresser sur la compo et la netteté et profiter tout de même de mes photos (car possédant un préhistorique 300D je ne peux shooter en RAW+JPG) et puis je n’ai pas l’écran adapter pour le post-traitement.

            Merci encore de tes réponses et à bientôt sur le blog

            4 juin 2011
  • Débutant dans la photo, je suis ravis de voir cette petite vidéo qui m’en apprends beaucoup sur une bonne manière de gérer ses photos.
    Etant très google, je suis tenté de bosser sur Picasa. Je serais ravis de connaitre le Feedback des personne qui l’utilisent (ou qui ont mieux à me conseiller). Est-ce un bon outil pour une utilisation semi-pro ?
    D’avance je vous remercie
    Et bravo pour ce blog que je lis non stop depuis 2 semaines !

    17 août 2011
  • Bonjour,

    Pour ma part j’utilise Digikam pour le visionnage et certaines retouches de bases. Par contre j’ai déchanté pour le classement des photos. Je m’explique : La plupart des logiciels de gestion de photos utilise une base de données pour stocker les informations (notes et tags) même Digikam sauf à les faire 1 à 1 par l’IPTC (très long). Donc un bug dans la base (ou un changement de logiciel) et vous perdez tout.
    Du coup j’utilise Jbrout (gratuit) qui à la particularité d’inscrire dans l’Exif la note et les tags (et peut faire çà par lot !). Donc quelque soit le logiciel utilisé ultérieurement, cela apparaitra toujours, sauf si vous effacer la photo évidemment. Bon d’accord il y a un gros hic c’est qu’il ne gère que les JPEG pour l’instant. Mais peut-être qu’en si mettant à plusieurs pour demander à l’auteur, il intégrera les RAW dans une prochaine version.

    27 août 2011
    • Bonjour Samuel,
      Digikam enregistre sans doute dans une base de données, mais également dans les EXIFs ! En effet, quand on importe ses images sur Flickr, les étiquettes de Digikam se retrouvent automatiquement dans les tags de Flickr, c’est magique ! 😉

      27 août 2011
      • J’ai fait les manipulations suivantes pour vérifier car vous m’avez mis le doute.
        Etiquette mise avec Digikam :
        – Lisible sur Digikam
        – Illisible sur Jbrout
        – Illisible dans l’Exif lorsque j’ai demandé la propriété de l’image avec l’explorateur du PC

        Etiquette mise avec Jbrout :
        – Lisible sur Digikam
        – Lisible sur Jbrout
        – Lisible dans l’Exif lorsque j’ai demandé la propriété de l’image avec l’explorateur du PC

        Je pense que Flick lit certaines données mise par Digikam ou lors de de la fonction « transfert vers Flick » mais n’écrit pas vraiment dans l’Exif sinon je le verrais avec tout les autres logiciels de navigation, visualisation et gestion de photo.

        Il n’empêche que Digikam garde quand même toute ma préférence pour le reste mais pas pour les étiquettes.

        Mes félicitations pour le site, çà fait qlques semaines que je cherchais ce type de site sans succès, je devais pas mettre les bons mots clés sur Goo… :o))

        27 août 2011
        • Après recherche, il faut avoir configuré Digikam pour que les étiquettes/tags soient sauvegardées dans le fichier. (menu configuration, onglet Métadonnées)

          29 août 2011
          • En effet, çà marche. On ne lis jamais trop le mode d’emploi des logiciels (comme celui des APN) :o).

            Merci.

            29 août 2011
  • Bonjour,

    Je viens de découvrir ton blog et je pense y rester un moment car de ce que j’ai déjà lu cela correspond en tous point à ce que je cherché :D.

    Commençant sur un appareil reflex, je cherche à me documenter et je pense effectivement que l’une des premières choses à faire c’est définir un système de tri de ses futurs photos.

    J’ai essayé depuis 2 mois (sur des photos prise avec un compact donc aucun RAW) d’utiliser picasa pour me familiariser. Cela fonctionne pas mal mais travaillant sur un autre PC il ne retrouve pas ce que j’ai fait sur le 1er, j’ai aussi lu à divers endroit que travailler sur un environnement linux était mieux pour la photo. D’ou ma question, conseil tu linux et donc Digikam qui m’a l’air vraiment bien et utilisable sur divers PC ou il n’y a pas d’importance.

    Encore merci pour ton blog qui est vraiment bien.

    4 septembre 2011
    • Je sors un peu du contexte purement photo à propos de Linux. Pour ma part je suis passé de Windows avec des logiciels de gestion et de retouche, comment dire, pas toujours acquis de manière licite, à Ubuntu. Je n’ai pas vu, à mon humble niveau, de différence. Tu retrouves les mêmes types de logiciels avec les mêmes fonctions voire mieux et souvent moins gourmands en puissance. Et en plus j’ai arrêté d’être dans l’illégalité (puisque tous y est gratuit) ! Ça demande juste un peu d’adaptation au début car il faut perdre certains réflexes windowsiens.
      Je ne regrette pas d’être passé chez le pingouin et je ne reviendrai pas en arrière.
      Si tu veux sauter le pas, je te conseille de lire d’abord çà : http://doc.ubuntu-fr.org/debutant

      5 septembre 2011
  • Bonjour,

    Article très intéressant, pour ne pas changer.
    J’ai une question toutefois, pour tous ceux qui lisent également, et qui utilisent des logiciels de ce type.

    1/ Mes photos sont stockées sur un périphérique externe (disque dur), et j’aimerais pouvoir le passer d’un ordinateur à un autre pour pouvoir effectuer mes classements à partir de plusieurs ordinateurs sans perdre d’informations : albums conservés, info liées aux photos, voire, ça serait le top, conserver les préférences du logiciel utilisé. Auriez-vous du coup une idée de logiciel qui permettrait, une fois installé sur plusieurs machines, de pouvoir traiter les mêmes bibliothèques d’images sans perdre d’infos ?

    2/ Ajoutons à cela que je vogue tout le temps entre Windows et Linux (et parfois Mac, mais je pourrais probablement trouver une alternative pour ne pas avoir à classer mes images via ce système) et le top serait d’avoir un logiciel qui puisse être installé sur Window ET sur Linux avec le point 1/ de respecté. Si quelqu’un a une idée..

    J’ai installé Picasa, mais la structure des « albums » est virtuelle, elle n’agit pas sur le système de fichier donc pour passer d’un ordi à un autre (ou d’un système à un autre) je ne vois pas comment ces données peuvent-être conservées).
    Sur la dernière version de Picasa à priori on ne peut associer qu’une étoile (ou aucune) à une photo, ce qui ne me semble d’entrée de jeu pas pratique pour classer par préférence…

    Merci 🙂

    18 septembre 2011
  • Bonjour,

    En système mixte Windows-Linux, je connais Xnview et Jbrout.

    – Pour l’histoire des albums qui passent de l’un à l’autre, je pense que la méthode « dossier date + nom », avec arborescence ou pas, décrite par Laurent est bonne. J’en est faite 2 ou 3 et c’est celle qui est la plus pragmatique et surtout indépendante du logiciel ou du OS que tu utilises. Les 2 logiciels cités ci-dessus gèrent ce type de rangement à partir du moment où tu choisis bien ton dossier « de base », ou « de départ », ou « père ».
    – Pour ce qui est des mots-clés et des notes attribuées aux photos, assure toi que le logiciel en question inscrit ces données DANS la photo et non dans sa base de donnée propre, sinon adieu la circulation de l’info. A partir de là quelque soit le logiciel, tu retrouveras tes petits.

    JBrout n’est qu’un logiciel de classement et ne fait que le jpeg (il marque dans la photo), sous Linux il est « portable », en gros tu l’as sur une clé USB. Tu clique sur le bon fichier et c’est parti qlque soit le PC Linux que tu utilise ! Sous Windows je ne sais pas.

    Xnview est beaucoup plus complet. Il fait classement et retouche. Il tourne sous Linux en utilisant l’émulateur Wine. Il est portable sous Windows. Quand j’étais en double config (Windows-Linux), je l’avais sur une clé USB avec les photos que je voulais traiter et pour bosser il me fallait juste trouver un PC windows. Par contre j’avais une 2eme installation paramétrée comme la première sous linux. C’est un peu lourd mais çà peu le faire.

    Pour ma part, j’ai arrêté d’être double OS, car finalement je n’en avais pas l’utilité. Et puis Digikam, Gimp et Rawtherapee sont largement suffisant pour ce dont j’ai besoin (en plus c’est gratuit ET légal).

    18 septembre 2011
  • J’avais oublié ce très bon site. Il y a surement ce que vous cherchez dedans : http://www.framasoft.net/

    18 septembre 2011
  • salut,

    j’ai une petite question… j’espère que vous n’y avez pas répondu dans vos commentaires ci dessus ( j’avoue que j’ia commencer a lire mais y’en a trop LOL 🙂 )

    Comment ca se passe qd on a toutes ces photos sur un DD externe ? est ce que xnview ou autre les affiche dès que l’on reconnecte le DD ?
    Y’a t il un manip particulière a faire ? un pgm plutot qu’un autre dans ce cas ?

    merci !!

    4 octobre 2011
    • Aucun problème a priori : mes propres photos sont toutes sur DD externe. Au pire, il suffit d’aller chercher le chemin du disque dur dans XnView, Digikam ou autre, et voilà ! 😉

      4 octobre 2011
  • comment proteger mais photos contre le vol
    merci

    4 octobre 2011
  • Bonjour,
    XnView est un outil intéressant mais il ne permet pas d’associer des tags aux fichiers raw ce qui est plutôt limitant!

    7 novembre 2011
  • Bonjour a tous.

    Laurent, HELP ME!!!!

    Je suis sur Ubuntu donc Digikam et Rawtherapee sont tout indiqués pour moi.
    Je commence a prendre la main sur RT mais alors Digikam, c est une catastrophe! Je m’explique.
    – Je n’arrive pas à créer ma base de donnée.
    – Je n’arrive pas à affilier un dossier existant ou je décharge mes photos dans mon « album » (appelé collection dans digikam je crois)
    Bref, je rame! en gros comment faire pour que Digikam actualise directement un dossier contenant mes photos!

    Pour une fois que je veux me battre pour ranger… 😉
    Merci d’avance Laurent.

    Ps: je posterai bientôt sur FlickR dans le groupe « Apprendre la photo ». Hehe.

    @+

    15 novembre 2011
  • Salut Laurent,
    Tout d’abord bravo pour ton site, j’apprend pleins de choses. J’ai donc suivi tes conseils et je prends des photos en RAW ;), et je suis en train d’apprendre LIghtRoom et de les trier par mots-clés, il y a cependant des choses que je ne comprends pas, la différence entre les mots-clés et les métadonnées, et que peut-il se passer si on change d’ordinateur, ou si on remet son ordinateur à 0, comment ne pas perdre tout son classement dans LR, ou si par exemple on change de logiciels.
    Merci en tt cas et bravo pour ton site.

    18 décembre 2011
  • Bonjour Laurent,
    Suite à cette vidéo, et après avoir atteint les limites de Shotwell, je me suis mis à digiKam. Outre les outils de classification effectivement très poussés, je découvre que digiKam est aussi un éditeur de RAW assez avancé.
    Y a-t-il une raison particulière pour laquelle tu continues d’utiliser RawTherapee ?

    25 juillet 2012
  • Salut Laurent,

    Très bonne idée le sujet du classement et même essentiel.
    Il est vrai que l’on est très vite débordé par les photos.
    Très bien aussi le fait de proposer des logiciels gratuits avec le lien pour les télécharger, ce qui nous permet d’essayer tout de suite.
    Concernant la vidéo en elle-même rien à dire.

    Bonne continuation

    6 octobre 2012
  • Bonjour Laurent,
    Tout d’abord felicitation pour ton site si complet, clair et pedagogue. Chaque jour je me rejouis en y venant dans le but d’apprendre des tas d’informations pour une debutante que je suis.

    En lisant cet article, une question me vient : est ce que xnview est un logiciel de retouche d’image egalement? Ou est-ce uniquement un logiciel de tris d’image?

    14 décembre 2012
  • J’arrive peut-être 15 ans après, mais juste pour info, il existe une version de DigiKam sous Windows.

    23 février 2013
  • salut à tous,

    une question un peu bete mais gardez vous le raw de vos photos apres PT ? question d’espace … autant lorsque l’on fait du tri et que la photo est rejetée on peut effacer le raw, autant je me pose la question pour celle que l’on garde.
    je serai tenté de répondre oui gardons le raw ! sachant que nos DD sont de plus en plus gros et de moins en moins cher

    merci pour vos avis !

    29 mai 2014
    • Personnellement je garde toujours le RAW meme après développement car on ne sait jamais qu’un jour je veuille la retravailler différement.

      C’est clair que le RAW prend bcp de place mnt pourquoi pas après X année, commencer à supprimer certains RAW ou certaines photos qui nous semble inutile à l’heure actuelle

      1 juin 2014
  • Bonjour, moi aussi j’arrive 15 ans après mais bon 🙂

    Quelques petites infos complémentaires sur digikam : en plus du rating (0 à 5 étoiles), il y a maintenant un nouveau label « pick » = none/rejected/pending/accepted, représentés par des drapeaux rouge/orange/vert.

    Ca me parait un parfait remplacant du système à étoiles que tu décrit :
    – 0 étoile = rejeté devient « drapeau rouge »
    – 1 étoile = à développer devient « drapeau orange »
    – 3 étoiles = développé devient « drapeux vert »
    – « aucun drapeau » pourrait correspondre à ce que tu n’as pas encore trié (juste recopié de ta carte SD mais par encore eu le temps de traiter)

    Et du coup tu peux donc à nouveau utiliser les notes en étoiles pour ce qu’elles sont 🙂

    Pour être précis, ce nouveau label est inscrit dans les metadata xmp, dans le groupe des données spécifiques à digikam. Tout comme la note en étoiles, d’ailleurs, ce qui explique que RawTherapee ne sache pas les lire (cf commentaires précédents).

    D’ailleurs, je n’ai pas bien compris ton workflow sur ce point : si tu mets une étoile dans digikam pour les marquer « à développer », et vu que RawTherapee ne sait pas la relire, alors comment fais-tu pour savoir lesquelles prendre une fois que tu es passé sous RawTherapee ?

    Une solution facile : filtrer sur les « 1 étoile/drapeau orange », puis faire click droit->ouvrir avec RawTherapee… sauf que ça ouvre un nouveau RawTherapee pour chaque image :-/

    20 août 2014
  • Bonjour. Et avant tout, merci pour la vidéo sur Digikam. J’ai, avant de revenir à Linux, utilisé Windows 8. Durant cette période, j’ai classé et tagué beaucoup de photos avec Picasa. Sauriez-vous s’il-vous-plaît,s’il est possible de récupéré ces tags pour que Digikam ( sous Linux Mint 17.1 ) les utilise ? Et m’épargner de tout recommencer, par la même.

    Merci beaucoup.

    25 janvier 2015
  • Très bon sujet car on est vite débordé de photo. C’est un très bon blog. A noter que votre logiciel Digikam existe sur toutes platformes ( linux bien entendu mais également windows et mac) http://download.kde.org/stable/digikam

    15 août 2015
  • Bonjour Laurent,

    cet article « tant assez ancien, je souhaiterais savoir si tu conseilles toujours les mêmes logiciels pour classer et traiter en mode rapide des photos et images (utilisation blog).

    Je te remercie par avance,
    Ludivine

    9 octobre 2015
  • Je n’ai toujours pas reçu le guide gratuit sur ma boite mail renseignée !!! une arnaque ? rassurez moi

    15 septembre 2016