Sébastien Del Grosso dessinateur photographe photo homme feuille portrait
Cette interview a été réalisée par Roy Pallas du blog « le dessin », spécialisé dans les techniques pour apprendre à dessiner grâce au cerveau droit. Pour cette troisième intervention sur le blog de Laurent, j’ai voulu partager le travail de Sébastien Del Grosso, un photographe très intéressant et original, car il mixe photo et dessin dans ses travaux. Peut-être que vous avez déjà vu ses images en vous promenant sur la toile. Je ne sais pas vous, mais quand quelque chose me plaît, je deviens très curieux ! Du coup, je suis allé me renseigner directement à la source pour en savoir plus, et dans la foulée vous faire profiter de ses conseils ! Sébastien Del Grosso dessinateur photographe photo homme feuille portrait Sébastien Del Grosso dessinateur photographe photo homme dessin portrait Roy : Peux-tu nous parler de ton parcours ? Sébastien : Je dessine depuis que je suis très jeune, et cela a bien évidemment influencé mon parcours scolaire. J’ai suivi une formation dans le domaine du graphisme pendant 6 ans. J’ai d’abord travaillé en alternance, puis me suis rapidement lancé à mon compte. Je travaille actuellement dans le domaine du design d’interface utilisateur et d’image de marque de société. R : J’ai lu que c’est en voyant ta grand-mère dessiner que tu as appris, mais comment t’es-tu lancé dans la photo ? S : J’ai toujours été intéressé par le domaine de la création artistique. Et c’est tout naturellement que je suis arrivé à vouloir tester la photographie avec mon premier Canon EOS, en 2011. D’abord attiré par le monde de la macrophotographie, puis par la photo de paysage et la pose longue au cours de mes différents voyages, je m’intéresse maintenant davantage à l’architecture et la création d’images plus conceptuelles. Sébastien Del Grosso paysage ville coucher de soleil Sébastien Del Grosso pont hauban cables noir et blanc R : Ta série L’Esquisse d’une vie a un gros succès sur internet, quel effet ça t’a fait de voir la popularité que tes travaux ont atteinte ? Tu t’y attendais ? S : Je ne m’y attendais pas du tout. Au départ, j’ai simplement voulu changer une photo de profil Facebook en tentant d’associer photographie et dessin. Dès la publication de cette image, j’ai eu énormément de retours, et je me suis dit que plutôt que de ne dessiner qu’un portrait et d’en faire un montage, je pourrais essayer d’en faire une série, qui présenterait des personnes qui me sont proches, et même des émotions ou des états d’esprit. Des articles ont commencé à voir le jour sur le Huffington Post, Dailymail, 20 minutes, puis ont rapidement été relayés jusqu’en Allemagne, aux États-Unis, et même jusqu’en Corée. Cela fait énormément plaisir et motive à continuer et à en faire davantage, mais il faut garder la tête froide, le succès, en particulier sur internet, est très éphémère. R : Est-ce que tu es un photographe qui dessine ou plutôt un dessinateur qui prend des photos ? S : Ni l’un ni l’autre, je dirais. Je suis un graphiste qui utilise le dessin et la photographie pour plus de possibilités dans mon travail. Sébastien Del Grosso photo dessin homme visage portrait R : Est-ce que tu vois une opposition/une complémentarité entre pratiquer le dessin et la photo ? Comment pour toi ces pratiques se nourrissent-elles l’une de l’autre ? S : Il m’arrive souvent de réaliser des petits croquis, des idées sur les cadrages ou les créations que je veux réaliser, avant même la prise de vue. Cela m’aide à avoir un aperçu de l’image, avant même d’être derrière mon boîtier pour rechercher le cadrage. Dans ma série, le dessin – qui est généralement une création de l’esprit, où l’on donne vie à quelque chose d’imaginaire – vient se mêler à la photographie, qui est la reproduction de quelque chose de réel. Le dessin vient donner un côté imaginaire, surréaliste à la photographie, quand à la photo, elle, elle vient donner un côté plus réel au dessin. R : Quel matériel utilises-tu pour shooter tes photos ? S : J’utilise principalement un boîtier Canon 7D, un 50mm et un objectif grand-angle 16-35mm. Pas d’éclairage ou de fond vert. Mes images sont tout le temps réalisées en lumière naturelle, et les images de ma série « l’esquisse d’une vie » sont simplement réalisées dans mon appartement, sur un mur blanc, qui est plus pratique pour le détourage. R : Est-ce que tu utilises (ou as utilisé) Lightroom ? Si oui pour quels types de retouche le réserves-tu ? S : J’ai testé Lightroom il y a quelque temps, mais je n’ai pas trouvé dans ce logiciel quelque chose qui n’était pas possible sous Photoshop. Étant donné que je préfère réaliser tout mon post-traitement sur un seul et même logiciel, je n’utilise que Photoshop. R : Dans une interview pour un magazine, tu as dit que ce qui t’énerve ce sont les personnes qui utilisent sans permission le travail d’artiste. Et en même temps tu partages avec un tutoriel gratuit ta technique pour réaliser les montages photo et dessin. C’est très généreux, mais pourquoi partager ton procédé au lieu de chercher à le conserver ? S : Des images similaires aux miennes sont arrivées très rapidement, bien avant mes premiers tutos. Certaines m’ont été envoyées par des internautes qui ont voulu avoir des conseils, ou simplement me montrer leurs réalisations, d’autres que j’ai trouvées par hasard, ou que des amis photographes ont découvertes et m’ont envoyées. C’est marrant, parce que certains avaient juste pris la peine de remplacer mon visage par le leur, ou alors de reprendre exactement la même posture que j’avais. Avec la facilité de partager des choses aujourd’hui grâce aux réseaux sociaux, on se retrouve aussi face à ce genre de « copie » plus facilement. Et puis c’est de toute façon gratifiant de voir que d’autres personnes essayent de faire comme vous, c’est que votre travail plaît. En fait, je n’ai rien inventé, le dessin a déjà été associé à la photographie, notamment par mon ami Ben Heine avec qui j’ai réalisé une collaboration, ou encore Escher bien avant. J’ai donc décidé de proposer un tutoriel, d’une part pour aider les personnes voulant réaliser leurs propres images à comprendre le processus, mais également pour intensifier la « viralité » de ma série. Mais ces tutos n’apprennent pas à dessiner, simplement à utiliser les masques et les calques de luminosité. Il vaut mieux savoir dessiner ET utiliser Photoshop pour la réalisation de ces images. Il n’y a pas vraiment de filtres corrects permettant de transformer une photo en dessin. Et puis le dessin est une chose propre à chaque dessinateur, on a tous notre manière de dessiner, notre « patte », influencée par divers artistes. Sébastien Del Grosso photo dessin hommes crayon paradoxe mains R : Dans cette même interview, tu as dit que les valeurs simples étaient sous-estimées. Quelles sont les valeurs auxquelles tu accordes de l’importance (et qui selon toi se sont dégradées) ? S : Principalement l’échange avec les personnes. C’est un peu contradictoire, parce que ces réseaux permettent justement de découvrir plein de choses, d’entrer en contact facilement avec des tas de personnes, mais avec la masse d’information qu’il y a, on ne prend plus le temps d’apprécier. On essaye d’en voir beaucoup, très vite. Que ce soit dans la photographie ou tout autre domaine, on est dans une espèce de course aux « Like », qui, pour moi, est quand même bien moins importante que de réels échanges et partages. Sébastien Del Grosso photo dessin ipad réseaux sociaux internet sites R : Parle-nous de SDG photographie et de son activité, quelles prestations propose-t-elle ? S : Il est possible d’acheter certaines de mes images via les sites web de 1X et de iCanvasART. Mais actuellement, ma page ne propose pas vraiment de prestations. Je fais de la photographie par passion, sans que cela soit une obligation, et cette page me permet simplement de partager mes créations. Je suis par contre toujours à la recherche de nouveaux projets, et les collaborations avec d’autres artistes sont toujours les bienvenues. R : Ton dernier coup de cœur artistique ? S : La série Treebeard de mon pote Cal Redback. C’est flippant, dérangeant, et hyper bien fait. R : Pour les photographes qui voient cette interview, est-ce que tu as un conseil qui peut les aider à être meilleurs dans leur art ? S : Faire ce qu’ils aiment, selon leurs goûts. Ne pas se laisser influencer, ou essayer de suivre une mode ou un mouvement particulier. C’est le meilleur moyen de rester créatif, et de prendre du plaisir à faire de la photographie. Sébastien Del Grosso photo dessin cigarette fumée homme R : Quels sont tes projets professionnels et artistiques pour l’avenir ? S : Je travaille actuellement sur la finalisation d’un livre qui présentera toutes mes séries mêlant dessin et photographie. Celui-ci devrait être prêt pour la fin de l’année, ou le début de l’année prochaine. Je voudrais également essayer de faire quelques expositions pour faire découvrir cette série sur un support réel, et non pas juste par le web. Je continue sinon de réaliser des photos pour les différentes séries en cours (architecture, urbex, voyage…) R : Comment peut-on être tenu au courant de ton actualité ? S : Principalement via mon compte Flickr sur lequel je poste mes images finales. Sur mon compte Behance, il est possible de retrouver mes images organisées par séries, et avec quelques détails supplémentaires. J’ai également une page Facebook, mais Facebook étant ce qu’il est, vous risquez de passer à côté de pas mal de choses. Merci beaucoup, Sébastien, d’avoir pris le temps de répondre à mon interview et merci à Laurent d’avoir accepté deux invités d’un coup sur son blog ! Si vous avez des questions supplémentaires pour Sébastien, vous pouvez les poster dans les commentaires. ☺  

 

 

Laurent Breillat
J'ai créé Apprendre.Photo en 2010 pour aider les débutants en photo, en créant ce que je n'avais pas trouvé : des articles, vidéos et formations pédagogiques, qui se concentrent sur l'essentiel, battent en brêche les idées reçues, tout ça avec humour et personnalité. Depuis, j'ai formé plus de 14 000 photographes avec mes formations disponibles sur Formations.Photo, sorti deux livres aux éditions Eyrolles, et édité en français des masterclass avec les plus grands photographes du monde comme Steve McCurry.
Télécharger l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 notes, moyenne : 4,75 sur 5)
Loading...