Comment choisir son ordinateur pour la photo ? (portable ou non ? Mac ou PC ?)

Les questions sur le matériel sont parmi celles que je reçois le plus. J’en ai déjà traitées pas mal avec notamment le choix de l’appareil photo ou celui de l’objectif, mais je n’avais pas encore parlé de l’ordinateur.

En effet, à l’heure de la photo numérique, l’ordinateur est devenu une extension indispensable du processus photographique.

D’abord pour y stocker vos photos et les afficher, mais aussi et surtout pour les développer.

Je l’ai déjà dit de nombreuses fois : le post-traitement photographique est une véritable extension de la prise de vue, sa finalisation, et est indispensable. Je ne vais pas m’étendre sur l’argumentation complète, mais il y a tout simplement plusieurs choses très importantes sur lesquelles on ne peut PAS agir à la prise de vue, et que l’on gère au post-traitement, notamment le contraste, les couleurs, la gestion des ombres et des lumières, etc.

Bref, pour sublimer vos photos, il va falloir passer par la phase du post-traitement, et donc se pose la question du choix de l’ordinateur pour le faire confortablement.

ordinateurs photo portable mac macbook asus tour

Comme l’informatique évolue de manière exponentielle, je n’ai pas voulu faire un guide en vous proposant des modèles précis à la fin : ce serait stupide, car l’article serait périmé dans un mois ou deux. J’ai voulu vous expliquer les grands principes qui doivent vous guider dans le choix d’un ordinateur pour la photo, et qui seront toujours valables dans plusieurs années.

Donc si vous lisez cet article dans 2 ans : il est toujours valable, continuez la lecture ! 😀

 

Notez que tout ce que je raconte est valable dans l’optique de la retouche photo uniquement (principalement sous Lightroom ou logiciels équivalents), et que je ne prends pas en compte les autres choses que vous voudriez faire avec. Si vous souhaitez monter des vidéos vous aurez besoin d’une configuration plus musclée, si vous souhaitez jouer vous tiendrez compte de la carte vidéo, etc. Mais pour tout ce qui est usage bureautique et internet, si votre pc suffit pour la photo, il suffira pour ça.

Ordinateur portable ou de bureau ?

C’est l’une des premières questions qu’on peut se poser : faut-il choisir un ordinateur portable, ou un ordinateur de bureau ?

Ordinateur de bureau office homme femme
« Effectivement Magalie, cette vidéo de chats est très drôle ! Maintenant, sors-moi le bilan 2014 ou t’es virée. »

Un ordinateur de bureau a le désavantage évident d’être impossible à emmener avec soi, mais il a des avantages indéniables :

  • À performances égales, il est moins cher qu’un pc portable. Corollaire : à prix égal, il est nettement plus performant.
    En gros, pour le même prix, vous aurez un meilleur confort de travail.
  • Il est plus évolutif, dans le sens où vous pouvez en général changer des composants dans le futur en faisant évoluer seulement une partie de votre ordinateur.Si vous vous dites « je n’y connais rien donc ça ne me concerne pas », vous avez tort : il est facile de trouver quelqu’un qui s’y connaît assez pour changer quelques pièces sur un pc et qui vous fera ça pour quelques dizaines d’euros, ce qui vous coûtera nettement moins cher qu’un nouvel ordinateur.
ordinateur portable travailler partout femme macbook
« Avec mon ordinateur portable, je peux travailler partout, même pliée en 4 sur mon tapis ikea devant ma fausse cheminée. C’est super, je suis tellement heureuse ! 😀 »

Un ordinateur portable a évidemment pour principal avantage d’être transportable, mais il est plus cher à performances égales, et il sera impossible de changer des pièces dans le futur pour lui redonner un coup de jeune.

Par contre, il a un gros désavantage, c’est que l’écran intégré est toujours moyen pour la photo, notamment parce que dans la grande majorité des cas, à part sur les hauts de gamme (et encore), l’écran change de luminosité/contraste selon son inclinaison, ce qui rend complexe le fait d’avoir des couleurs fidèles en toutes circonstances.

Donc si vous vous penchez vers le portable, il faudra dans l’idéal prévoir un écran supplémentaire pour travailler chez vous.

Alors que choisir ? Et bien ça dépend si vous avez besoin d’emporter un ordinateur en déplacement ou non, et bien évidemment de votre budget. Personnellement j’ai les deux parce que c’est mon métier et parce que je voyage beaucoup, du coup c’est normal de bien s’équiper, mais tout le monde n’est évidemment pas professionnel.

 

Ici ça dépend vraiment de vos préférences. Si vous n’avez besoin d’un pc en déplacement que pour un usage internet basique, pensez à la tablette. On en trouve pour des sommes très raisonnables, ça suffit largement pour les mails et Facebook, et vous pouvez avoir un pc de bureau chez vous qui sera plus performant que si vous aviez dû investir dans un pc portable.

Mac ou PC ?

apple vs windows MAC versus PC

En général, quand on arrive sur ce point, se déclenche instantanément la guerre dans les commentaires 😀 (d’ailleurs, je prédis que cet article sera très commenté 😉 ) Donc je vous le dis clairement : il n’y en a pas un qui soit meilleur que l’autre pour la photo.

Personnellement, je suis récemment passé complètement sous Mac (pc portable et de bureau) après avoir été sur PC (Linux puis Windows) pendant de nombreuses années, mais c’est pour des raisons qui n’ont rien à voir avec la photo.

Alors quels sont les avantages et les inconvénients de l’un et de l’autre ?

Les Macs

imac 5kDisons-le, les Mac ne sont clairement pas pour les petits budgets, et le prix est en général supérieur à configuration équivalente.

Contrairement à la légende, non, le Mac n’est pas « mieux pour la photo ». Je veux dire, il n’y a aucune raison intrinsèque qui ferait que le Mac serait meilleur dans l’absolu. Les logiciels photo indispensables fonctionnent aussi sous Windows, et l’écran des Macs n’est pas meilleur dans l’absolu (ni moins bon d’ailleurs).

J’ai fait le test sur mon iMac (qui est pourtant le dernier né de la gamme), et l’espace de couleurs rendu par l’écran est moins bon que sur mon écran Dell de milieu de gamme. Rien de catastrophique hein, mais rien d’exceptionnel non plus, donc.

Attention quand même : les Macs ont le défaut de tous proposer un écran brillant, ce qui n’est pas franchement idéal pour la retouche. Cela dit, les traitements anti-reflets commencent à être sérieusement efficaces, et moi qui déteste le brillant, je ne suis maintenant plus gêné. Mais n’oubliez pas que dans tous les cas, vous pouvez brancher un autre écran dessus, donc ça ne doit pas vous arrêter totalement non plus si vous voulez un Mac.

Sur le modèle à choisir, tous les Macs en vente actuellement font tourner correctement les logiciels de retouche. Évidemment, plus il sera entrée de gamme, moins la rapidité sera au rendez-vous, mais vous n’aurez pas non plus de ralentissement dramatique.

Au-delà de ça, je dirais que le Mac a un léger avantage pour tous ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’informatique, car il est un peu plus intuitif pour le « non-geek » 🙂

Pour tous les autres aspects d’ergonomie, de stabilité du système et sur le design, c’est plus subjectif, et ça n’a pas d’influence directe sur la retouche photo : à vous de voir si c’est important pour vous, et si ça vaut le prix.

Les PCs (sous Windows)

pc tour windows noirLes PC quant à eux, ont l’avantage (ou le désavantage pour certains) d’avoir plus de configurations possibles, ce qui vous laisse plus le choix, et d’être évolutifs également (n’espérez pas démonter un iMac pour changer des composants, on est déjà heureux de pouvoir changer la RAM 😛).

Il est également possible d’avoir de très bonnes configurations milieu de gamme qui vous dureront plusieurs années pour un prix très raisonnable (entre 700 et 1100€ grosso modo), notamment avec les configurations Hardware.fr (qui est un site de conseils) disponibles à la vente chez LDLC (qui est un site de vente).

 

L’idée, brièvement, c’est que Hardware.fr sélectionne les pièces au meilleur rapport qualité/prix à un moment donné, et conçoit plusieurs configurations adaptées à différents usages et à différents budgets. Elles sont régulièrement mises à jour, donc ce que je dis sera toujours valable dans 2 ans 😉 Et LDLC s’occupe de les monter selon ces recommandations, et de les vendre.

 

Pour la photo, si vous ne voulez pas trop réfléchir, vous pouvez prendre à partir de la configuration « Gaming Plus » et supérieure, et ce sera suffisant. Personnellement, j’avais pris une configuration « Gaming Plus 2 » en octobre 2012, et plus de 2 ans plus tard, elle faisait toujours tourner sans souci Lightroom, Photoshop, etc.

Évidemment, vous pouvez commander la configuration complètement montée et prête à fonctionner (c’est d’ailleurs ce que je vous conseille), donc ça fonctionne aussi pour les moins à l’aise avec l’informatique 🙂

LDLC font aussi des configurations eux-mêmes, notamment celles nommées « Zi-Artist » qui conviennent bien également pour la retouche photo.

 

Et Linux dans tout ça ?

Je sais que si je n’en parle pas, on va me faire la remarque (et me jeter des gravillons pour haute trahison 😀). Pour simplifier énormément, Linux est un système d’exploitation (comme MacOS ou Windows), mais libre et gratuit. Vous pouvez le télécharger, gratuitement et légalement, et l’installer sur votre ordinateur.

Il existe plusieurs « distributions » (des branches différentes si vous préférez), dont certaines sont franchement tout aussi simples d’emploi que Windows ou Mac, disons-le.

Je ne vais pas en parler beaucoup plus pour deux raisons :

  • Si vous connaissez Linux et souhaitez l’utiliser, vous avez probablement peu ou pas du tout besoin de mes conseils pour choisir un ordinateur.
  • Les logiciels les plus simples et performants (mais payants et propriétaires, oui) que je recommande pour la retouche photo, à savoir Lightroom principalement, ne sont pas disponibles sous Linux. Ce qui ne veut pas dire qu’on ne puisse pas y faire de retouche photo (il y a des alternatives libres et gratuites plutôt convaincantes), mais simplement je vais peu parler de ces logiciels.

Quelles sont les caractéristiques techniques à considérer ?

Si vous n’avez pas envie de trop réfléchir, vous pouvez presque vous arrêter à ce que j’ai dit avant, et prendre une configuration Hardware.fr chez LDLC, ou un Mac qui vous convienne (en gardant en tête le budget pour l’écran, j’y reviens ensuite).

Si vous voulez plus de détails, lisez cette partie : je vais lister les différents composants de l’ordinateur et leur importance en photo. Si vous ne comprenez pas tout, pas de panique : vous pouvez prendre les yeux fermés une des configurations dont j’ai parlé précédemment, et puis vous pouvez demander à un vendeur un modèle qui corresponde à ces exigences.

  • intel core i7 processeurLe processeur : c’est le cerveau de votre ordinateur, c’est lui qui va effectuer la majorité des calculs lors de la retouche de vos photos.Il va influencer la rapidité des opérations dans le logiciel (ce qui est important pour votre confort d’utilisation), et le temps d’export des photos (si c’est rapide c’est plus confortable, mais ce n’est pas non plus complètement indispensable, vous pouvez toujours faire autre chose pendant que Lightroom exporte des photos, genre prendre un café, faire du macramé ou câliner un chaton).

    Il est donc important d’en choisir un qui ne soit pas trop entrée de gamme : si vous devez mettre l’argent quelque part, mettez-le là. Aujourd’hui, un Intel i5 est un minimum, mais préférez un i7 si vous avez le budget.

    C’est normalement toujours le cas maintenant, mais il faut absolument que ce soit un système 64 bits, car le 32 bits va rapidement devenir obsolète (c’est presque déjà le cas), et fortement vous limiter dans le futur. Je le précise si vous achetez d’occasion !

  • La mémoire vive (RAM) : elle va être moins importante que le processeur dans la fluidité de votre travail sur ordinateur, mais il ne faut pas la négliger ! 4 Go est vraiment un minimum du minimum aujourd’hui, et prévoyez plutôt 8 Go, surtout que la RAM n’est vraiment pas chère. Si vous voulez vraiment un système fluide, notamment en éditant plusieurs photos en même temps, 16 Go est plus confortable.
    Notez que c’est le composant le plus simple à ajouter dans le futur (ça met 15 minutes max à ajouter), donc vous pourrez toujours en rajouter.
  • La carte graphique : elle était négligeable à une époque, mais aujourd’hui les fabricants commencent à utiliser sa puissance pour aider le logiciel. Cela dit elle reste moins importante que le processeur. Vérifiez simplement qu’elle possède la connectique nécessaire aux écrans à grande résolution (que vous aurez sans doute un jour ou l’autre), c’est-à-dire du DVI Dual-Link ou du DisplayPort. Ca devrait être le cas aujourd’hui.
  • hard drive western digital sata disque durLe disque dur : c’est lui qui va stocker vos photos. Sa capacité en To (téra-octets) va déterminer le nombre de fichiers que vous allez pouvoir stocker.Leur prix ayant nettement diminué aujourd’hui, prévoyez 2 To minimum.
    Sa vitesse en tours/minute déterminera la rapidité d’accès. Prenez au moins 7200 tours/min, même si la plupart des ordinateurs milieu de gamme répondent largement à ce critère de nos jours.
  • Le SSD : il permet de stocker des fichiers comme un disque dur, mais il utilise un système de mémoire flash (comme les cartes mémoires ou les clefs USB en fait).Avantage : il est beaucoup plus rapide pour lire et écrire des données, ce qui va améliorer la rapidité du logiciel quand vous rechercherez des photos dans le catalogue. Par contre le gain sera négligeable lors du développement de la photo en elle-même.

    Inconvénient : cette performance a un prix, et un SSD est en général beaucoup plus cher.
    Pour allier les deux, vous aurez souvent des ordinateurs avec un petit SSD pour installer le système d’exploitation et les logiciels, et un gros disque dur pour stocker les fichiers, ce qui allie finalement le meilleur des deux mondes. C’est personnellement ce que j’utilise ! 🙂

L’écran

L’écran est vraiment LA chose la plus importante dans le choix de votre matériel informatique, bien plus que l’ordinateur. Pour ce dernier, vous avez simplement besoin de savoir que ça fonctionne correctement. Pour l’écran, il est bien pour un photographe d’en savoir un peu plus, et il mérite son article complet (ça viendra 🙂 ).

Mais je vais quand même vous donner quelques critères d’achat. Et avant toute chose, si vous avez choisi un ordinateur portable, je vous conseille vivement d’investir dans un écran séparé : il vous servira longtemps (ça se « périme » beaucoup moins vite qu’un ordinateur), et ça fera la différence dans le confort de travail.

Viewsonic écran

Que chercher dans un écran ?

  • Une dalle de type IPS, et mate. Les dalles TN (présentes sur la majorité des écrans) ont une luminosité et un contraste qui changent selon l’angle de vue. Comment savoir comment est réellement votre photo, si elle change d’aspect quand vous bougez votre chaise ? Réponse : vous ne pouvez pas. Voilà pourquoi c’est un critère important.
    Les écrans brillants sont globalement à éviter en raison des reflets qui pourraient vous gêner.
  • Un bon rendu des couleurs, qui est déterminé par ce qu’on appelle le « delta E ». Sous ce nom barbare se cache simplement la différence entre la couleur qui devrait être affichée, et celle qui l’est réellement. Plus cette différence (ce delta E) est petite, plus l’écran va être fidèle, c’est logique. Ce qui n’empêche pas que le calibrage reste obligatoire pour avoir un rendu des couleurs fidèle sur toute la ligne.
  • Si possible, une bonne taille. Un écran écran 27 pouces est un vrai confort pour la photo. Ne descendez pas en dessous de 21 pouces si vous en achetez un nouveau (mais ne jetez pas votre ancien 19 pouces non plus après avoir lu cet article hein 😉 )
  • Si possible, un espace de couleurs assez grand, qui inclue presque tout l’espace AdobeRVB. Je viens de parler chinois ? Aparté.[infobox]L’espace de couleurs, c’est l’ensemble des couleurs que peut afficher un écran. Il sera toujours inférieur à ce que peut percevoir votre œil (la nature fait encore largement mieux pour l’instant). Il existe des espaces standards : le sRVB, qui est largement utilisé et affiche déjà de nombreuses couleurs, et qui est l’espace de couleurs de la majorité des écrans. Le AdobeRVB, qui en affiche beaucoup plus dans les teintes vertes (donc il est plus grand). Et d’autres encore.
    AdobeRVB versus vs sRGB[/infobox]

    Un écran capable d’afficher plus de couleurs vous permettra donc de percevoir plus de nuances dans les teintes vertes. Gardez en tête que c’est un confort supplémentaire qui peut être utile, mais que si vous ne faites que du portrait, vous en verrez rarement l’effet. Donc ne vous bloquez pas là-dessus non plus si vous n’avez pas le budget.

 

Comment choisir un modèle concrètement ?

Là encore, pour éviter de vous donner des choix de modèles rapidement périmés, je vais simplement vous diriger vers LA référence en la matière : le guide d’achat d’Arnaud Frich.

Au passage, son site est également une référence pour tout ce qui tourne autour de la gestion des couleurs 🙂

 

Et n’oubliez pas de prévoir un budget pour la sonde de calibrage, sinon le bon écran ne sert à rien.

 

Comment faire son choix final ?

Si vous pensez vous tourner vers un PC de bureau, choisissez simplement une des configurations de Hardware.fr (ou de LDLC). C’est le meilleur rapport qualité/prix que vous trouverez, donc choisissez selon votre budget (en gardant en tête qu’il vous faut également un écran).

Pour un pc portable, ça change souvent, et donc je vous conseille simplement d’aller sur le comparatif des Numériques. Cherchez une note de 5 étoiles et un écran à 5 étoiles, et vous aurez déjà un choix très réduit (là encore, en essayant de penser à un écran supplémentaire, ou à défaut en prenant exclusivement un portable avec un écran à dalle IPS).

 

Voilà, j’espère que ce guide vous aidera à faire votre choix si vous envisagez de changer d’ordinateur prochainement et que vous vous demandez comment choisir parmi cette jungle impénétrable ! N’hésitez pas si vous avez des questions 🙂

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (148 votes, moyenne : 4,51 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

289 commentaires
  1. Bonjour,

    J’aurais besoin de vos avis, je dispose d’un macbook pro 13″ qui, une fois « upgrader » aura ces caractéristiques :

    Processeur i5 à 2.4ghz
    16 go de ram
    SSD 500go
    et pour la partie graphique => Intel HD Graphics 3000 384 Mo

    ça vous semble « jouable » pour traiter des fichiers raw de 25mo ?

    Merci d’avance !

Voir plus de commentaires