Lens flare : comment l’éviter (ou le provoquer)

Comment éviter le lens flare sur une photo ? Voici ma réponse à cette question. 🙂



Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète

Bonjour à tous, ici Laurent Breillat pour Apprendre la Photo.

Et aujourd’hui, je voudrais encore une fois traiter une question qu’on m’a posée par email, qui demandait comment on fait pour éviter le flare, le lens flare dans les photos. Et moi je vais rajouter aussi : comment faire pour le provoquer ? Parce que si on sait comment l’éviter, on sait aussi comment le provoquer.

Qu’est-ce que le lens flare ?

Première chose : qu’est-ce que c’est que le lens flare ?
Le lens flare, c’est en gros un phénomène optique dans lequel la lumière va se refléter à l’intérieur de l’objectif, et se disperser. Et en gros, il y a de plus en plus de chances que ça arrive au fur et à mesure qu’il y de plus en plus d’éléments optiques dans l’objectif, simplement parce que plus il y a de lentilles, plus ça a de chances de potentiellement se refléter, se disperser.

Concrètement, dans l’image, ça ressemble à quoi ?

Eh bien ça provoque des sortes d’artefacts, c’est-à-dire, par exemple, des cercles verts ou magenta – je vous mets des exemples comme ça vous allez voir.

Ça peut être ça, ou alors ça peut être une espèce de voile sur l’image, un peu comme une brume, comme s’il y avait presque de la buée sur l’objectif, qui fait que l’image est toute passée, comme ça, quand vous avez de la lumière qui arrive à un moment, ça peut être aussi ça, le flare.

Il existe aussi des flares de filtre, qui existent donc quand il y a un filtre placé sur l’objectif.
Alors, ce n’est pas vraiment des flares, un petit peu, mais on pourrait plutôt appeler ça des images fantômes de source de lumière.
Moi j’en ai vu une fois en photographiant une scène de nuit dans une ville où il y avait des lampadaires dans la scène, et le fait que ce soient des petits points de lumière, ça a fait des petits points verts dans l’image, et quand j’ai retiré le filtre ils ont disparu.
Donc c’est bien le filtre qui faisait ça. C’était un filtre UV de bonne qualité, mais parfois ça peut arriver.

Je ne l’ai jamais vu arriver avec des filtres de protection, qui eux sont complètement neutres contrairement au filtre UV qui filtre un petit peu de lumière.

Je ne sais pas si ça ne peut pas arriver avec eux, en tout cas, moi je ne l’ai pas vu.
Dans tous les cas, si vous achetez un filtre, sachez que ça peut arriver, mais en tout cas vous le voyez sur l’image.

Donc, la première chose si vous avez du flare, peut-être que c’est le filtre qui le cause, mais ce ne sera pas toujours le cas.

Comment les éviter ?

La première chose à faire pour éviter le flare, c’est de ne pas se placer pile en face de la lumière, parce qu’il faut quand même que la lumière soit, si ce n’est pile en face de vous, pas loin, un petit peu sur les côtés.

Parce que si elle est dos à vous, vous n’allez pas avoir de flare dans l’objectif.
À moins qu’il y ait d’autres sources de lumière, évidemment, mais il faut qu’il y ait la lumière en face.

Donc, si vous voulez éviter le flare, ne vous mettez pas en face, et si vous voulez le provoquer, à l’inverse, mettez-vous en face de la lumière.

Deuxième chose qui peut aider, c’est le pare-soleil.

Le pare-soleil est un accessoire qui est sur l’objectif, qui va servir justement à éviter ça.
Ça ressemble à ça.

Vous l’avez en général fourni avec l’objectif la plupart du temps, sauf chez les constructeurs un petit peu radins.

Et ça peut vous aider à limiter le flare, mais ça ne va pas toujours marcher à 100 %.

Et pourquoi ça marche ? Parce que ça cache la source de lumière, et forcément, ça va aider à éliminer le flare.

Et vous pouvez aussi cacher la source à la main ; si vous avez du flare dans une image et que vous mettez votre main devant, vous allez en général enlever le flare.
Par contre, il faut éviter qu’elle soit dans le cadre, évidemment.

Mais parfois, la mettre un peu sur le bord du pare-soleil, ça peut aider, en faisant attention qu’elle ne soit pas dans le cadre.
Vous pouvez tester des choses comme ça.

Alors, cela dit, bonne nouvelle, le flare, vous le voyez. Il est visible dans l’image, il est visible dans votre viseur, sur votre écran, donc vous ne pouvez pas être surpris par lui, parce que vous le voyez avant de prendre la photo.

Donc, simplement, bougez jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus, si vous n’en voulez pas, ou alors bougez pour en avoir et en avoir comme vous voulez, si vous en voulez.

Vous pouvez tout à fait le gérer puisque vous le voyez, donc ce n’est pas très compliqué.

Personnellement, c’est un effet que je ne vais pas forcément provoquer, parce que je trouve que ça peut être un petit peu cliché, on va dire, et qu’on va finir comme dans les films de Michael Bay, par en mettre partout, même quand il ne devrait pas y en avoir.

Par contre, s’il apparaît dans une image et que je trouve que ça fait sens avec la scène, parce que peut-être que j’ai le soleil dans l’image qui est en pleine face, etc., pourquoi pas le laisser.
Ça ne me dérange pas tant que ça. Ça peut être un effet intéressant.

Je ne suis pas partisan de chercher à tout prix à l’éliminer, s’il est là et qu’on ne peut pas trop s’en débarrasser, je ne vais pas arrêter de prendre la photo juste parce qu’il y a un flare dedans, alors que le reste de la composition me va.

Je vais faire un peu gaffe à où il se place pour ne pas qu’il déséquilibre trop la composition, mais c’est tout.

Pourquoi voudrait-on le provoquer ?

Disons que ça peut donner un effet réaliste, si on a une lumière en face, d’avoir ça. D’ailleurs, c’est beaucoup rajouté dans les jeux vidéo ; on en rajoute comme si c’était une caméra qui filmait le truc alors que c’est des images de synthèse, alors ça n’a pas de raison. Et ça donne une petite dose de réalisme.

En photo, j’aurais tendance à dire que sur des trucs un peu rêveurs, peut-être des photos un peu oniriques, etc., pourquoi pas.

Sur des trucs plus classiques ça peut faire un peu cliché, cela dit n’hésitez pas à essayer, ça ne coûte rien d’essayer, de toute façon, vous allez apprendre un outil photographique et puis voilà, vous allez vous en servir ou pas, mais ça ne coûte pas grand-chose.

Voilà, j’espère que cette vidéo vous aura aidés. Si jamais vous découvrez la chaîne avec cette vidéo, parce que vous avez tapé “comment éviter le flare en photo”, eh bien, bienvenue.

Pensez à vous abonner juste en dessous pour voir les prochaines vidéos et à télécharger votre guide gratuit “Faites-vous plaisir en photographiant” qui est juste là et qui vous permettra d’éviter la majorité des erreurs de débutant.

Et puis lâchez un pouce bleu si vous avez aimé, partagez avec vos amis si ça peut leur servir, et puis n’hésitez pas à rajouter des choses en commentaire ou à poser vos questions.

Voilà, je vous dis à plus dans la prochaine vidéo, et d’ici là à bientôt, et bonnes photos !

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 4,00 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires
  1. Très bonnes explications sur ce phénomène optique !
    J’avoue que lorsqu’il est maîtrisé, le lens flare ne me dérange pas. En fait, j’en obtiens surtout lorsque je cherche à obtenir une belle étoile solaire dans mes compositions, parce que je prends le soleil de face. Mais comme tu le dis si bien, on peut les éviter, ou les réduire si on n’en veut pas parce qu’ils sont visibles à la prise de vue. Stef

  2. Bonjour,
    Merci pour cette vidéo. Ça aurait valu le coup de donner 2/3 tricks pour se débarrasser ou diminuer les effets du flare en post-production.