Les achats cachés de la photo

On sait tous que la photo représente un certain investissement dans l’appareil, et éventuellement dans des objectifs supplémentaires, mais ce qu’on ne vous dit pas assez, c’est ce qu’il vous faudra acheter à côté, de façon plus ou moins indispensable.

En parlant d’objectifs, comme le savent la plupart d’entre vous, je prépare actuellement un guide sur le choix des objectifs pour reflex (et dans la foulée un sur le choix de l’appareil). Je travaille donc énormément dessus en ce moment, ce qui explique la cadence un peu ralentie des articles la semaine dernière. Mais quand vous verrez le résultat, vous n’allez pas être déçus 😉

Bref, j’ai eu l’idée de cet article car je reçois pas mal de mails de personnes qui me disent que le problème du RAW, c’est que ça prend beaucoup de place. J’ai d’abord eu envie d’écrire un article du genre « Achetez-vous un disque dur, [insérer ici un juron quelconque] ! », mais ç’aurait été un peu court. J’ai donc décidé de vous parler des achats annexes que la photo peut vous amener à faire : ils ne représentent pas forcément de grosses sommes, mais il faut le savoir.

Le disque dur

Disque dur Western DigitalJe commence par celui-là, car je vous avoue que parfois je suis un peu étonné. Si vous vous mettez au RAW, vous avez dû constater que les fichiers prennent rapidement de la place. C’est l’idée même du RAW de prendre plus de place, puisqu’il contient plus de données. Mais le jeu en vaut la chandelle.

Je veux dire, les disques durs externes ne coûtent réellement plus rien aujourd’hui. 1 To (c’est-à-dire 1000 Go !), c’est moins de 100€ aujourd’hui. Et ça va vous durer longtemps. J’ai aujourd’hui environ 15 000 photos, presque toutes en RAW, et mon dossier de photos fait 178 Go. Si vous calculez bien, ça veut dire qu’un disque dur d’1 To vous fera environ 85 000 photos. 85 000. C’est gigantesque, c’est plusieurs années voire plus selon votre pratique. Personnellement, j’ai choisi ce disque dur, qui est d’après ce que je vois le meilleur rapport qualité/prix du marché actuellement. Western Digital est la marque de disque dur avec le moins de retours, elle est donc extrêmement fiable. Le modèle 2To est à 120 euros, la version à 1 To est largement suffisante.

Alors oui, c’est 70€ de plus à dépenser, mais je trouverais vraiment dommage de ne pas le faire si vous avez dépensé 5 fois plus dans un appareil, surtout que c’est un investissement sur des années. C’est comme s’acheter une belle voiture et lui chausser des pneus bas de gamme. Ou mettre du parfum et oublier de sa laver les dents. Ou s’habiller en Dior et mettre des crocs. Enfin vous voyez l’idée 😀

Un ordinateur

Quand on fait du développement RAW, en général ça requiert un ordinateur d’une certaine puissance. Pas de panique, l’évolution des technologies a bien freiné ces dernières années, et mon PC de 5 ans fait tourner sans problème RawTherapee ou Lightroom. D’une manière générale, le plus important est d’avoir un processeur qui tient la route (plus de 2 Ghz), et au moins 2 Go de RAM (ce sera plus confortable avec 4 Go, mais pas indispensable). Et c’est tout. Sachez que si vous avez un PC de bureau (avec une tour quoi), vous pouvez facilement augmenter la RAM. Je suis passé de 1 à 4 Go récemment pour 60€. Si vous ne savez pas monter la RAM vous-même, vous trouverez bien un ami ou une entreprise qui vous le fera pour pas très cher (ça met 10 minutes maximum hein). Donc n’achetez pas forcément un nouveau PC pour ça, ce serait trop coûteux et pas vraiment développement durable.

Une sonde de calibration

Sonde Spyder Express 3
Non, ce n’est pas un objet alien ;P

Si vous vous mettez à faire du RAW, vous allez rapidement devenir exigeant sur le rendu de vos images : quand on passe 30 minutes sur une image pour qu’elle rende exactement comme on le souhaite, on aime bien que le JPEG s’affiche ensuite correctement sur les écrans ou sur papier. Malheureusement, tous les écrans affichent différemment : comme vous ne pouvez pas tous les contrôler, quelqu’un qui regardera vos photos sur le web ne les verra pas exactement comme vous les voyez. Oui, moi aussi ça me déchire, mais c’est comme ça.

Par contre, pour être sûr que vous voyiez bien les couleurs et le contraste de vos images (et de celles des autres) correctement, vous pouvez faire en sorte que votre écran soit calibré. L’objet de cet article n’est pas la calibration (c’est un sujet complexe qui en mériterait plusieurs), mais sachez qu’acheter une simple sonde d’entrée de gamme améliorera déjà considérablement le rendu des couleurs sur votre écran, et vous permettra d’obtenir des développements papiers très proches de ce que vous avez à l’écran. Ainsi, pas de surprise sur le livre photo que vous offrirez à maman pour Noël ! 😉

Un logiciel RAW ?

Je continue à recommander chaleureusement RawTherapee qui est un excellent logiciel. Cela dit, vous pourriez un jour être tenté de passer sous Lightroom ou autre logiciel propriétaire (Bibble, Aperture, Dxo Optics Pro, …), qui proposent quelques fonctions bien utiles pas encore disponibles sous RT, et sont parfois plus performants sur certains points (mais l’écart se réduit !). Je pense surtout aux utilisateurs de Mac qui m’écrivent régulièrement pour me dire que RT ne fonctionne pas sur leur version (j’ai cru comprendre que ce n’était pas encore toujours compatible avec la dernière version de Mac OS). Je vous avoue qu’au prix d’un Mac, j’ai tendance à vous dire que vous pouvez acheter Aperture par exemple (60 ou 70€ seulement sur l’Apple Store !), ou même un autre logiciel plus cher, qui ne coûtera jamais qu’un dixième du prix de votre ordinateur 😉

 

Vous l’aurez compris, les dépenses annexes sont surtout dues au RAW, il faut bien l’admettre. Seulement, quand vous y aurez touché (si ce n’est pas déjà fait 😉 ), vous comprendrez rapidement pourquoi. Mais si je dois insister sur l’une en particulier, c’est le disque dur. C’est un investissement durable, qui vous fera des années sans problème, et accompagnera votre pratique photographique.

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

131 commentaires
  1. Bonsoir, je stocke mes photos sur clef USB, mais je vois que vous n en parlez pas ici, il y a t il risque de détérioration de la photo sur ce type de stockage?
    Merci d avance 🙂

  2. Pour travailler sur un serveur NAS tout depend de la connexion entre lui et votre PC : en Wifi ou CPL le débit sera limite pour charger un Raw. Il vaut mieux un USB 3 ou un Ethernet 1000.

  3. je lis souvent tes articles mais une question se trouve sans réponce
    peut on travailler ces photos avec DXO optics 9, lightroom 5 et photoshop cs6 directement sur un NAS ou doit on les transférer sur un disque dur autre

    grand merci
    Steph

  4. question : disque dur externe : peut on enregistrer les données de la carte mémoire sans passer par le pc ?
    peut on lire toutes les cartes mémoires
    merci pour vos réponses

  5. Pour moi le plus compliquer c de choisir un ordinateur, c’est mon prochain achat et je voudrais le dédier à la photo. Je pensais partir plus vers un ordi portable mais s’en être sur … Je souhaiterais un ordinateur qui n’est pas hors de prix, je croix que l’expression qui me conviendrait c’est un bon rapport qualité/prix. J’avoue être plus que perdu, entre les carte mère, carte vidéo, processeur ou autre…. Si quelqu’un peut m’aider… merci d’avance 😉

  6. A propos de la calibration j’aurais des petites questions, qui s’adresse à qui veut répondre 😀 mon père a acheté une sonde de calibration color munki, et il ne trouve pas le « point blanc natif » de son écran pour calibrer l’écran. Il est sous mac avec un écran mac 17 pouces, quelqu’un sait comment le trouver, le faire apparaître ?

    Autre question : il a calibré l’écran, le rendu était pas top, il a recalibré de la même façon, et le rendu était bien différent, plus bleu, alors que la lumière n’avait absolument pas changé ( pas de fenetre dans la pièce ) c’est normal ? Ce n’est donc pas super précis ?

    Et enfin : tous les combien doit on recalibrer l’écran ?

    Merci !

Voir plus de commentaires