Les différentes phases du crépuscule

15 décembre 2011

J’en avais déjà parlé à une ou deux reprises, mais les golden hours, ces moments privilégiés autour du lever et du coucher de soleil, sont particulièrement propices à la photo, de paysage comme de portrait. Mais vous auriez tort de ranger votre appareil dès que le soleil est couché… Car c’est trop souvent ce qu’on voit : le dernier rayon de soleil, et tout le monde range son appareil, un peu comme si la nuit se faisait instantanément, comme on appuie sur un interrupteur. Comme dirait l’autre : FAUX ! Si vous aimez comme moi beaucoup ces moments un peu clichés mais qui évoquent quand même un certain calme, une sérénité, vous avez sans doute constaté que les plus belles lumières sont parfois après le coucher du soleil. Et il s’avère qu’il existe des phases distinctes qui s’enchaînent, avec différentes lumières particulières. Les noms de ces phases ont l’air connus sur le web anglo-saxon, mais pas en France. Bien dommage, car mettre des noms sur les choses éclaircit souvent les idées. Voici donc comment un coucher de soleil se découpe, mais vous pouvez faire la même chose avec un lever de soleil, dans l’autre sens évidemment.

Le coucher de soleil

Pendant environ 30 à 60 minutes avant que l’astre solaire ne touche l’horizon, c’est la lumière classique et douce des golden hours. La lumière est très belle, douce et diffusée par l’atmosphère, et des couleurs chaudes colorent tout le décor, et aussi les visages. Une situation idéale pour à peu près tout type de photo en fait. La lumière dont on rêve tous. Mais bon, ça vous connaissez, je ne m’étendrai pas trop longuement dessus.

Le crépuscule civil

C’est le moment le plus lumineux du crépuscule, qui s’étend du moment précis du coucher du soleil (quand il touche l’horizon), jusqu’à ce qu’il soit 6 degrés en-dessous. L’angle n’est pas très important, mais en gros ça dure environ 30 minutes en moyenne, durée qui change évidemment selon la saison et l’endroit du globe. On peut voir les étoiles les plus brillantes et Vénus en campagne (sans pollution lumineuse), mais la lumière est encore largement suffisante pour distinguer l’horizon et prendre des photos à main levée. Les couleurs changent selon les jours, et peuvent aller de l’orangé au rose, en passant par le violet, etc… Elles deviennent de plus en plus froides à mesure que le soleil décroît derrière l’horizon. La caractéristique de ce moment, c’est que ça change réellement très vite. Vous pouvez passer de l’orange au rose en à peine quelques minutes, et l’évolution est souvent visible à l’oeil nu. Si des couleurs vous plaisent, il vaudrait mieux ne pas tarder à capturer l’image que vous souhaitez. D’où l’intérêt de préparer votre cadre et vos réglages avant.

Le crépuscule nautique

C’est la phase qui arrive juste après, et qu’on appelle parfois également «heure bleue». Le Soleil est à ce moment-là entre 6 et 12 degrés derrière l’horizon. Là encore, ça dure environ 30 minutes. C’est un moment assez particulier, que j’aime beaucoup : le ciel est presque entièrement d’un bleu roi intense et très beau, tandis qu’à l’horizon subsiste un mince dégradé de couleurs qui vont en général du rose à l’orange à mesure qu’on se rapproche de l’horizon. A ce moment-là, la lumière commence à manquer (délicat mais pas impossible de shooter à main levée), et les contours des objets à être moins nets. C’est un beau moment pour faire des silhouettes contre le ciel bleu et l’horizon encore chaud, et surtout pour chercher à intégrer la lumière artificielle. C’est selon moi le meilleur moment et de loin pour la photo d’architecture de nuit. Les bâtiments sont éclairés mais le ciel n’est pas uniformément noir, ce qui ajoute en fait beaucoup d’esthétique à vos images.

Le crépuscule astronomique

Encore après, et juste avant de passer à la nuit complète, cette phase se produit quand le soleil est entre 12 et 18° derrière l’horizon. Elle dure donc à peu près aussi longtemps que les autres, c’est-à-dire 30 minutes. Le ciel est alors uniformément bleu, mais plus sombre, et il est impossible de shooter à main levée : utilisez un trépied. L’avantage, c’est que la plupart des bâtiments sont allumés, et que vous pouvez alors en tirer parti pour faire des paysages urbains ou de l’architecture tout en ayant un ciel pas tout à fait noir. Ce n’est pas le moment le plus facile, mais il peut donner des images intéressantes.

Voilà, j’espère que ça vous incitera à ne pas ranger immédiatement votre appareil dès que le soleil se couche, et au contraire de profiter de l’intégralité du crépuscule (ou de l’aube). Ce serait bien dommage de gâcher tout ce potentiel photographique non ? 🙂

 
Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂
 

 
Cet article vous a plu ?

Ça tombe bien, j’ai créé un format PDF de l’article que vous pouvez télécharger :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00/5)

Loading...

Recherches utilisées :

photos du crepuscule, photo crépuscule, photographie crepuscule, photo de crepuscule, photographier un crepuscule, crépuscule nautique, comment fair des photo de crépuscule, crépuscule civil nautique astronomique

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

35 commentaires

  • voici un résultat assez intéressent d’un photo prise au crépuscule astronomique.
    http://flic.kr/p/aScdQ6
    J’attend vos commentaire 🙂

    15 décembre 2011
    • commentaire: le premier lampadaire à droite est coupé en haut (pourquoi ?) et 1/5ème de la photo en bas est inutile (que voulais tu donner comme effet avec cette zone sombre ?).

      Un pas vers la gauche et le relèvement de l’appareil auraient donné une meilleure photo à mon avis 🙂

      15 décembre 2011
      • Merci oui en effet le cadrage est un peu trop vers le bas.
        Mais je me console en me disant que ça donne plus d’espace pour mes icônes sur mon desktop.
        Le fais de voir le sol, je croie donne un effet intéressant a la perceptive, mais peu-être un peu trop.. la raison est du au manque d’expérience étant mon premier shooting avec un dslr

        15 décembre 2011
    • Bonjour Steph: Petit soucis de cadrage en effet, le bas plus discret aurait donné plus l’effet que tu recherchais, prise un peu plus haute. Par contre la premiére photo de ton album, le barrage en pause est pas mal du tout Avis d’amateur !!

      15 décembre 2011
    • Cadrage vertical déplorable, pourquoi ne pas prendre qq secondes pour bien cadrer en utilisant l’affichage de la grille des tiers ? le paysage ne s’envolera pas…

      15 décembre 2011
  • après votre accord, ns vs avons bien ajouté dans notre rubrique « PARTENAIRES » afin que nos Adhérents puissent vs « rendre visite » et s’inspirer de vos savoirs . Qu’en pensez-vous ?

  • Je suis d’accord

    15 décembre 2011
  • Toujours aussi intéressants tes articles Laurent et je crois bien que je préfère le crépuscule au coucher du soleil…
    Merci… J’en apprends à chaque fois…

    15 décembre 2011
  • Excellent article ! 🙂
    Il y a une petite référence a Norman?

    15 décembre 2011
    • Absolument 😀

      15 décembre 2011
      • Merci Laurent pour votre dernier sujet (d’aujourd’hui )
        j’apprend chaque fois que je vous lis.

        15 décembre 2011
  • Le crépuscule est effectivement un sujet très photogénique.
    Il a trop longtemps été considéré comme un poncif, alors qu’il permet de montrer des paysages magnifiés par des lumières et des couleurs particulières.
    Par contre, le rapport zones sombres/zones claires étant assez élevé, il est particulièrement important de soigner la composition.
    Laurent, je suppose que ton prochain article sera « Les différentes phases de l’aube »…

    Ce sont des moments que j’essaye aussi d’exploiter : http://photos-nature-polo.jimdo.com/

    15 décembre 2011
    • (Effectivement, tes commentaires étaient passés en indésirables : j’ai gardé le 1er et effacé les autres).

      Pour l’aube, ce sont les mêmes phases, mais dans l’autre sens, comme je le dis quelque part dans l’article 😉

      15 décembre 2011
  • Le commentaire de Critidos étant pertinent, ce serait bien qu’il fasse un petit tour à
    http://www.flickr.com/photos/69057389@N02/
    et qu’il y laisse ses critiques. Cette invite vaut bien sûr pour tous les lecteurs des toujours appréciés articles de Laurent que je remercie par ailleurs.
    Bien cordialement.

    15 décembre 2011
    • il y a plusieurs fois le même cliché avec des traitements différents…. :/
      On m’a recommandé récemment de faire mes propres choix concernant les photos que je veux mettre en ligne. Je te transmets ce bon conseil: ça aide à être plus critique avec soi-même et être sûr de ce que tu veux transmettre par tes photos (ce point est très important).
      Mais je commenterai toute à l’heure, promis 🙂

      15 décembre 2011
    • Je suis d’accord avec Critidos, il faut faire des choix, savoir exactement quelle image on a en tête. Mais je reconnais que c’est parfois difficile 🙂

      15 décembre 2011
  • Très intéressant tout ça… Un peu comme l’article sur les golden hours à l’époque : j’ai appris quelque chose aujourd’hui… 😀

    15 décembre 2011
  • Cet article m’a permis de mieux comprendre les différents réglage de The Photographer’s Ephemeris

    15 décembre 2011
  • Bonsoir Laurent, bonsoir à tous…

    De prime abord, cet article ne me semblait pas particulièrement intéressant (après les golden hours et la photo de nuit, comme l’impression de tourner un peu en rond !)

    En réalité, après lecture attentive, c’est pas bête du tout ! C’est même très instructif…

    De l’art de savoir se renouveler… Bravo Laurent !

    15 décembre 2011

  • Laurent Breillat:

    (Effectivement, tes commentaires étaient passés en indésirables : j’ai gardé le 1er et effacé les autres).

    Ah bon, ils y étaient passés tout seul ?

    15 décembre 2011
    • Oui, apparemment l’anti-spam fait du zèle ces temps-ci, des commentaires dans d’autres posts étaient aussi passés en spam… :/

      15 décembre 2011
  • Pour résumer, on vient une heure avant et on part une heure après. J’aurais aimé avoir un mot pour le levé du soleil (remarque il aurait fallut changer le titre de l’article).

    Article très intéressant et bon choix des exemples 🙂

    15 décembre 2011
  • Bonjour!
    Pour quel équilibre des blancs (température) est-il conseillé d’opter dans ces conditions?

    Merci!

    15 janvier 2012
  • Pour garder toutes les possibilités de rectifier la BDB, shoote en RAW.
    Le réglage « ensoleillé » est en général celui qui rend le mieux l’ambiance du moment.

    15 janvier 2012
  • Bonjour,

    Juste pour confirmer 😉

    Je viens justement d’en faire une récemment :
    http://i41.servimg.com/u/f41/12/01/02/17/la_cio10.jpg

    J’ai eu beau tester différentes BdB au développement, c’est bien « ensoleillé » choisi lors de la prise de vue qui a le mieux convenu.

    16 janvier 2012
  • Tu peux aussi te servir de la pipette de gris BDB, il faut par contre trouver le bon endroit sur la photo, mais ça marche souvent TB

    Par contre ta photo mise en lieu semble avoir une légère dominante magenta, essaye de glisser le curseur teinte un peu sur le vert

    16 janvier 2012
    • Tout d’abord, merci Poloriton 🙂 Je débute en développement raw avec VieuwNX2 qui me suffit largement pour le moment.

      J’ai bien essayé la pipette mais sur cette photo, je n’ai pas su trouver de gris suffisamment neutre pour avoir un résultat satisfaisant.

      Pour ce qui est de la dominance magenta, j’avais justement utilisé le curseur teinte (-2) parce que je trouvais qu’à l’origine, il y avait trop de vert (peut-être dû au fait que j’ai trop augmenté la saturation des couleurs ?) surtout au niveau des rochers de l’avant plan… Mais j’ai peut-être un écran mal calibré ou j’ai donné un cran de trop au curseur.

      Voici une version avec le curseur teinte à -1 :
      http://i41.servimg.com/u/f41/12/01/02/17/la_cio11.jpg
      C’est encore trop ?

      16 janvier 2012
      • Te trouve que c’est bien mieux, mais essaye aussi avec une TC légèrement plus faible (un peu + de bleu)
        Sinon pour utiliser la pipette, il y a sans doute des zones grises dans les ombres des rochers…
        A ce stade, il faut effectivement un écran bien étalonné et je me permet un conseil : il vaut mieux continuer avec ViewNX2 et acheter une sonde, plutôt que Capture NX
        J’ai longtemps utilisé ViewNX et après bien des essais, je viens d’investir dans l’excellent DxO Optics.

        17 janvier 2012
        • Pardon d’avoir autant tarder…

          J’ai baisser la TC de 5200 à 4200 :
          http://i41.servimg.com/u/f41/12/01/02/17/la_cio12.jpg

          J’apprécie mieux la nuance… Merci ^^

          C’est plus naturel mais du coup la présence des rochers me semble ne plus se justifier… En tous cas, pas autant… Il me semble occuper trop de place dans l’image maintenant.

          Peut-être que je n’aurais pas du mettre la récupération des haute lumière à fond et ajouter 10 en lumière et contraste… Je vais voir…

          Pour la pipette, c’est bien là ou j’ai essayé mais ça ne me convenait pas.

          Merci pour le conseil de la sonde. Pour le logiciel, si je me sent vraiment limité, je passerais à RawTherapee. Mais je pense que mon prochain achat sera plutôt soit un trépied, soit un monopode.

          20 janvier 2012
          • Je trouve aussi que c’est mieux, je suppose que tu a essayé entre 5200 et 4200°K… Il me semble que la bonne TC serait vers 5500°K pour garder l’ambiance coucher de soleil.

            Essaye un léger recadrage en coupant juste au dessus de la partie claire supérieure du rocher en bas au centre (en rognant à droite pour garder le rapport H/L)… Sinon la tonalité de cette zone rocheuse passe assez bien.

            RT est un logiciel très complet, je le trouve un peu complexe à utiliser et sa qualité de dématriçage est moins bonne que NX et surtout que DxO et LR3

            Le trépied / monopode est fortement recommandable pour les PDV de ce type, mais je l’ai un peu abandonné depuis que j’ai un D700 au hauts ISO exceptionnels.

            21 janvier 2012
  • Je suppose que tu a voulu dire 4500°. J’ai essayé et tu as raison, le couché de soleil est plus joli tout en gardant le magenta contenu 🙂
    A cette TC, les rochers semblent moins gênant. J’éprouve moins le besoin de recadrer.

    Par contre, en « cropant » à 100% sur le raw, je me rend compte que les zone sombre sont légèrement bruitée sans doute pour atténuer le contraste. Je suis en ISO200 et avec le D-lightning à zéro. Je vais voir sur ma configuration de mon D90 ce qui peut donner ça…

    L’embêtant avec un trépieds c’est que c’est l’équivalent du prix d’une optique et que c’est souvent très encombrant. Du coup, investir autant et ne pas pouvoir s’en servir autant que je le voudrais me refroidi un peu. Je pense que je vais prendre plutôt un monopod car, comme tu dis, avec la qualité du matériel ressent (qualité des hauts isos et optiques stabilisées notamment), un trépied me parait cher. Il n’y a que dans des poses particulièrement lente (avec filtre gris neutre pour « effacer un foule » ou faire des effet vaporeux d’eau en mouvement par temps très lumineux) que le trépied me semblerait indispensable pour mon usage.

    Encore merci ^^

    21 janvier 2012
  • Oui, désolé, c’était bien 4500°K la valeur à laquelle je pensais.

    Le traitement de ta photo a débouché les ombres avec pour conséquence la montée du bruit, c’est comme si ces zones étaient exposées à hauts ISO et NX n’est pas un champion du débruitage !

    Si tu veux envoie-moi ton fichier .NEF (mon mail est accessible via le lien en cliquant sur « poloriton ») je verrai ce qu’en tire DxO…

    Bien d’accord sur l’utilisation du trépied, par contre le monopode ne te permettra pas de faire des photos en pose longue…

    21 janvier 2012
    • Voilà le résultat à 4500°K que je n’avais pas pris le temps de mettre :
      http://i41.servimg.com/u/f41/12/01/02/17/la_cio13.jpg

      Je comprend mieux… Ça m’étonnait un peu que ce bruit puisse venir de la config que j’avais mis sur mon D90 🙂

      Merci pour ta proposition. Je suis curieux de voir la différence de qualité de développement d’un logiciel à l’autre. Si je me souviens bien de ma lecture du magazine HS sur le RAW recommandé par Laurent, DxO est l’un des meilleurs (le meilleur ?) logiciel pour ce qui est du traitement du bruit.

      J’ai cliqué sur ton lien et j’en ai profité pour admirer ta sélection de photos. Je me rend compte que ton style est vraiment celui vers lequel je me dirige. 😉 C’est vraiment le type de photo que j’ai envie de faire.

      Au fait, à partir de quelle vitesse d’obturation, on peut dire que c’est une pose longue ?
      Pour ma part, il me semble qu’à partir d’une seconde, ça commence à être une pause longue mais je me trompe peut-être ?

      22 janvier 2012