Filtre vissant ou porte-filtre ?

Aujourd’hui, je vais revenir sur la différence et les avantages et inconvénients des filtres vissant et des filtres avec porte-filtre. 🙂


Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète
Bonjour à tous, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de mon défi « une vidéo par jour pendant 30 jours » pendant que je suis au Royaume-Uni.

J’avais prévu de vous faire cette vidéo devant un bel arrière-plan, avec des jolies collines anglaises, une jolie lumière et des moutons, mais malheureusement, mon micro cravate que je viens tout juste de commander ne fonctionne pas, donc je vais vous faire ça en intérieur pour avoir un son correct, parce que c’est quand même plus important que vous compreniez ce que je raconte plutôt que d’avoir le décor derrière, même si ça aurait été plus agréable.

Dans la vidéo d’aujourd’hui, je vais revenir sur la différence et les avantages et inconvénients des filtres vissant et des filtres avec porte-filtre, parce que dans ma vidéo de la semaine dernière sur la différence entre un filtre ND et un filtre GND, que vous avez peut-être vue, j’ai eu pas mal de commentaires de personnes qui disaient qu’il vaut mieux un filtre vissant, etc., donc : il n’y a pas de « il vaut mieux un filtre vissant ou pas », ça dépend des situations, et donc je tenais à faire un peu le point là-dessus pour être sûr que tout le monde soit au point.

Alors, tout d’abord, qu’est-ce que c’est qu’un filtre vissant ? C’est tout simplement un filtre rond qui va se visser sur votre objectif, tout simplement. C’est, on va dire, le type de filtre le plus courant et peut-être le plus évident pour vous.

Et le filtre avec porte-filtre, c’est différent, un peu plus imposant. En gros, vous avez une partie qui va se visser, pour le coup, sur l’objectif, et qui va tenir ceci, et ça c’est le porte-filtre qui va porter le filtre, comme son nom l’indique.

Ça, c’est pour que vous sachiez bien quels sont ces deux types de filtres.

Avantages et inconvénients

Alors, quels sont les avantages et les inconvénients ?
Le gros avantage des filtres vissant, c’est que c’est très facile à mettre et à enlever de votre objectif, car vous n’avez qu’à le visser et le dévisser, vous pouvez même le laisser dessus éventuellement entre deux prises de vue, puisqu’on peut remettre le capuchon au-dessus, donc on va dire que c’est pratique, ça prend moins de temps, puisque ça peut rester si vous n’avez pas besoin de l’enlever.
C’est aussi plus compact dans le sac photo. Bref, globalement, c’est moins contraignant qu’un système avec un porte-filtre.

Il y a deux petits soucis avec les filtres vissant, c’est que, d’abord, c’est un peu embêtant si vous voulez superposer plusieurs filtres, parce qu’avec l’accumulation des filtres sur l’objectif, en fait vous allez créer une espèce de tunnel et ça va faire un peu de vignettage sur les côtés, en particulier si vous êtes en grand-angle. C’est-à-dire que vous allez avoir les coins de l’image qui vont être sombres, voire, on pourrait carrément voir le bord des filtres, vraiment des petits coins noirs dans l’image.

Donc c’est quand même assez embêtant sur vos images, à moins de tout recadrer après, mais c’est un peu embêtant parce que du coup vous ne pouvez pas cadrer précisément à la prise de vue parce que vous devez recadrer ensuite.
Alors, c’est possible, mais c’est un peu embêtant.

Et le deuxième désavantage, c’est que c’est absolument inadapté de prendre un filtre dégradé gris neutre, comme je l’ai montré dans la dernière vidéo, en filtre vissant.
Il y a déjà des gens qui m’ont demandé « est-ce que tu connais des références », etc., par mail il n’y a pas longtemps, notamment. J’ai dit que je n’en connais pas, mais c’est pour une bonne raison, c’est qu’il ne faut pas prendre ce type de filtre là.

Pourquoi ? Parce que si vous avez un filtre vissant qui est dégradé gris neutre, donc avec la partie du haut qui va être sombre et la partie du bas qui va être claire, un petit peu comme ce filtre-ci, eh bien, s’il est vissant, vous allez avoir le dégradé à un endroit et vous ne pourrez pas déplacer ce dégradé.

En général il sera au milieu, donc vous serez obligé d’avoir le dégradé au milieu de l’image, ce qui ne correspond à, à peu près, aucune situation photographique que vous allez rencontrer, parce que la très grande majorité du temps ça va être pour du paysage pour assombrir un peu un ciel qui va être trop clair, et vous allez très rarement avoir envie de mettre la ligne d’horizon exactement au milieu de l’image.

Parce que ça fait des compositions qui sont très statiques et qui fonctionnent assez rarement, en tout cas avec un type très particulier d’image, et vraiment pour donner quelque chose de très statique, très calme, et qui peut fonctionner dans une image très très épurée. Mais dans une image où on cherche à apporter un peu de dynamique, ce qui est le cas la plupart du temps, souvent ça ne fonctionne pas très bien.

Donc, pour les filtres dégradés, c’est un peu mort d’utiliser les filtres vissant.

C’est pour ça qu’il existe des systèmes de porte-filtre. Alors, un peu plus contraignant, comme je vous le disais, les désavantages c’est un peu l’inverse des avantages du vissant. C’est un peu plus long à installer, parce qu’il faut visser ça dessus, d’abord, ensuite il faut fixer ça, et ensuite il faut placer le filtre sur le porte-filtre, et puis bien le placer si c’est un filtre dégradé, parce qu’il faut quand même le placer correctement pour qu’il soit au bon niveau de l’image.

Donc, ça prend plus de temps, cela dit, les résultats peuvent être meilleurs.

Pourquoi ? D’abord, vous pouvez utiliser un dégradé et le mettre où vous voulez dans l’image.
Là, si vous avez envie d’avoir un ciel au tiers de l’image, il suffit de placer le filtre de la même façon, il suffit de le déplacer comme ça, c’est vraiment très simple.
Et vous pouvez aussi plus facilement superposer des filtres, puisque là, vous voyez que sur ce système, j’ai la place pour mettre deux filtres. Là, j’ai mis le filtre dégradé sur l’avant du porte-filtre, mais j’ai aussi un deuxième emplacement ici pour mettre un deuxième filtre.

Donc, par exemple, ce que je peux faire – c’est l’utilisation typique –, c’est avoir un filtre dégradé qui va d’abord assombrir une partie du ciel pour homogénéiser l’exposition de toute l’image, et ensuite, je peux rajouter un filtre gris neutre très sombre, 10 stops par exemple, pour faire une pose longue en plus de ça.

Donc j’équilibre l’image  avec le filtre dégradé gris neutre, et je fais une pose longue avec le gris neutre, comme ça j’ai une pose longue et une image qui est équilibrée en termes d’exposition avec deux filtres.

Alors, l’inconvénient de superposer, c’est que ça peut créer des petites dérives de couleur, c’est-à-dire qu’on peut avoir une image qui va être souvent un peu verdâtre ou vert bleu étrange. Ça se rattrape dans une certaine mesure en postproduction, ça peut être parfois un peu compliqué, donc il ne faut pas hésiter à prendre avec superposition de filtres et sans, mais en tout cas on a la possibilité de le faire plus simplement et sans vignettage, parce que comme vous le voyez, le filtre est beaucoup plus large que l’objectif donc ça ne va pas poser le problème d’avoir des coins sombres puisque ça, c’est beaucoup plus large.
L’objectif est large comme ça, donc vous voyez que ça englobe beaucoup plus l’objectif.

Donc voilà les avantages et les inconvénients des filtres vissant et sur porte-filtre. C’est vraiment deux philosophies différentes.
Si vous voulez juste faire de la pose longue et ne pas mettre de dégradé, vous pouvez avoir un vissant.

Vous pouvez également combiner les deux. Vous pouvez visser un porte-filtre sur un filtre ND vissant, vous pouvez combiner les deux, il n’y a pas de souci, mais bon, quand on a un système de porte-filtre comme ça, en général on essaie d’avoir tous les filtres de la catégorie. C’est plus simple que de visser un truc, mettre le porte-filtre dessus, parce que si on doit enlever le filtre de pose longue, on doit tout enlever : enlever le filtre ND de pose longue et remettre ça ensuite, ce qui est un peu contraignant quand même.

Donc si vous utilisez ça, c’est quand même plus simple d’avoir tous vos filtres dans ce système-là. Sinon, vous pouvez aussi avoir des filtres vissant pour plus de simplicité, mais un peu moins de flexibilité.

Voilà, c’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui, parce que j’ai vu qu’il y avait des petits soucis là-dessus.
Si vous avez aimé, cliquez sur « j’aime », si vous n’avez pas aimé, cliquez sur « je n’aime pas », et si vous ne voulez pas rater les prochaines vidéos de la chaîne, cliquez sur le petit logo en haut à droite de la vidéo pour vous abonner à la chaîne YouTube.
Je vous dis à demain pour la prochaine vidéo !

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 4,00 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *