Dans Lightroom, l’outil Upright vous permettait déjà de redresser vos photos simplement en un clic. Mais si vous vouliez davantage de contrôle, ce n’était pas possible. La mise à jour de Lightroom CC 2015.6 vous permet maintenant de complètement contrôler le redressement de votre image de manière très intuitive et rapide (littéralement quelques secondes). La fonction s’appelle “Guided Upright” ou “Upright avec repères” en français. Je vous explique comment l’utiliser en quelques minutes !
YouTube video
Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète
Bonjour à tous et bienvenue dans cette nouvelle vidéo sur Apprendre la Photo, dans laquelle je vais vous parler de la nouvelle fonction disponible avec la mise à jour de Lightroom CC, la version 2015.6, et cette fonction, c’est ce qu’on appelle en anglais le guided Upright, ou en français, l’Upright avec repères. Pour rappel, la fonction d’Upright, d’habitude, vous permet d’automatiquement redresser les verticales et les horizontales d’une image. Donc, la plupart du temps, il faut utiliser “Auto”, ici, qui vous permet de le faire de manière automatique, plutôt bien, voire” Complet” si vous voulez y aller plus fort, mais parfois “Complet” va vous donner des résultats un peu irréalistes et beaucoup trop couper votre image. En tout cas, la plupart du temps, on va se servir de “Auto” et de “Complet”. Ça va souvent suffire, mais si vous souhaitez plus de précision dans votre image, la nouvelle fonction d’Upright avec repères va vous permettre de redresser la photo avec plus de précision. Vous voyez qu’ici, si je fais “Auto” sur cette photo, on a encore des lignes qui ne sont pas tout à fait parallèles aux bords du cadre. On peut avoir envie de le garder, ce n’est pas du tout un souci, mais je vais vous montrer sur cette image comment faire pour bien redresser la photo. La première étape, c’est de bien activer le “Profil de correction de l’objectif”, ce qui permet à Upright de mieux fonctionner. On l’active et vous voyez déjà qu’on va perdre un petit peu en distorsion. Personnellement, je préfère garder le vignettage naturel de l’objectif, par contre, on va bien au moins enlever la distorsion, ici. Ensuite on va simplement cliquer sur “Upright avec repères” et vous voyez que, dans l’image, va apparaître cette petite croix qui va nous permettre de mettre un repère. Alors, ces repères, où les met-on ? On les met le long des lignes droites dans l’image, en tout cas les lignes qu’on veut droites. Par exemple, je vais pouvoir le faire avec une poutre, ici. Ça peut être une bonne idée de commencer par là, car on sait que c’est une ligne droite, à la base. Je clique ici, je maintiens enfoncé et je vais aller placer mon deuxième point à la fin de la ligne ici, en essayant d’être un peu précis. Vous voyez qu’avec la loupe on peut être assez précis sur l’endroit où on place le point. Pour que l’outil fonctionne, il faut placer 2 à 4 lignes dans l’image. Entre 2 et 4 ; 5 ça ne sert à rien, ça ne marchera pas ; en dessous de 2, l’outil ne va pas fonctionner. Donc, entre 2 et 4. Par exemple, je peux en mettre une le long d’une fenêtre, ici. Et vous voyez que là, l’image est déjà pas mal redressée, par contre à gauche j’ai encore des bouts de fenêtre penchés, donc je peux également aller mettre une ligne le long d’une fenêtre pour redresser cette partie de l’image. Par exemple, je vais redresser de là à là. Et vous voyez que j’ai une image qui semble à peu près droite partout. Si je veux peaufiner, je peux encore trouver une autre ligne que je veux droite, ailleurs. Par exemple la ligne du fond, la frontière entre le mur de la salle de classe et le sol, je peux aller le chercher. Voilà, j’ai énormément redressé l’image par rapport à ce qu’elle était à l’origine. Vous voyez que si je désactive le panneau de transformation, et que je le réactive, ça a quand même pas mal changé la géométrie de l’image. Alors, on peut apprécier ou pas. Notez qu’il ne faut pas toujours corriger absolument toutes les déformations que vous pouvez avoir, mais en tout cas, c’est un outil qui peut vous servir si vous souhaitez l’utiliser. À cette occasion, vous remarquerez que ce panneau a un peu changé, puisque maintenant les valeurs de transformation, ici, vous pouvez les voir directement en dessous, et, de plus, vous avez notamment les décalages X et Y qui sont apparus et qui vous permettent simplement de bouger l’image de manière horizontale ou verticale – horizontale pour X et verticale pour Y. Si je bouge, vous voyez que je peux faire bouger l’image comme ça. Évidemment, ici j’ai du blanc puisqu’il y a une partie de l’image qui a été coupée à cause de la déformation, donc il ne faut pas aller trop loin, mais vous pouvez choisir quelle partie de l’image vous allez montrer. Et également de manière verticale, choisir par exemple de couper plus haut. Voilà, c’est tout ce qu’il y avait à dire sur cette nouvelle fonction qui, vous voyez, est assez simple à utiliser, assez intuitive et pourtant assez puissante, notamment si vous faites des photos qui impliquent des lignes droites – en général tout ce qui inclue plus ou moins de l’architecture, c’est une fonction qui est vraiment intéressante, qui permet d’aller un peu plus loin si vous souhaitez mettre l’effort supplémentaire. Voilà, si vous avez aimé cette vidéo, n’hésitez pas à lui mettre un pouce d’une couleur proche de celle du mur de cette école, et à la partager avec vos amis photographes, ça pourrait les aider, c’est sympa pour eux. Si vous souhaitez aller plus loin, pensez à télécharger mon guide offert « Faites-vous plaisir en photographiant » en cliquant sur le visuel, sur la fiche ou le lien dans la description. Et puis surtout, abonnez-vous ! D’ici là, je vous dis à bientôt, et bonnes photos !

 

 

Laurent Breillat
J'ai créé Apprendre.Photo en 2010 pour aider les débutants en photo, en créant ce que je n'avais pas trouvé : des articles, vidéos et formations pédagogiques, qui se concentrent sur l'essentiel, battent en brêche les idées reçues, tout ça avec humour et personnalité. Depuis, j'ai formé plus de 14 000 photographes avec mes formations disponibles sur Formations.Photo, sorti deux livres aux éditions Eyrolles, et édité en français des masterclass avec les plus grands photographes du monde comme Steve McCurry.
Télécharger l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (26 notes, moyenne : 4,62 sur 5)
Loading...