[Vidéo] La balance des blancs

Le développement numérique des images est complexe et de nombreuses composantes sont à maîtriser avant de pouvoir développer vos clichés en toute sérénité. La balance des blancs en est une : découvrez ce qui se cache derrière ce terme et comment l’utiliser pour donner une ambiance à vos clichés grâce à une vidéo.

Je vous répète souvent de prendre des photos en RAW car cela vous laisse une plus grande liberté après coup pour développer la photo et sublimer votre cliché. Je vous avais aiguillé vers des logiciels photo gratuits pour effectuer ce travail, mais faut-il encore en comprendre tous les principes.
Nous commencerons donc simplement par la balance des blancs, qui est relativement simple à comprendre et à maîtriser, mais qui peut changer l’impact de vos photos de façon assez spectaculaire. Vous verrez que l’essayer, c’est l’adopter !

Suivez le guide dans cette vidéo :
(J’ai utilisé le logiciel UFRaw, mais le fonctionnement de la balance des blancs est le même quel que soit le logiciel employé.)

(Si vous voyez mal, pensez à mettre la vidéo en plein écran et à cliquer sur « HD »)

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions, et à vous abonner à la newsletter (à droite) si vous souhaitez recevoir automatiquement et gratuitement des prochains articles dans votre boîte mail !
 
 
Cette vidéo vous a plu ?

Téléchargez-la pour la regarder chez vous :
Cliquez ici pour télécharger la vidéo

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 4,60/5)

Loading...

Recherches utilisées :

balance des blancs, canon700 d balance des blancs, balance des blancs photo, photo balance des blancs, balance des blancs en photo, video apprendre la photo, apprendre la photo en vidéo, la balance des blancs en photo

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

53 commentaires

  • Pourquoi éviter soigneusement de ne pas parler de la « pipette » qui est à droite de « température » ?
    C’est problématique à l’emploi ?

    11 octobre 2010
  • Le Raw, ce n’est que du bon. Le problème, c’est le moment ou il faut traiter les 400 photos du week-end 😉
    Sérieusement, cela laisse effectivement plus de liberté de traitement et même de récupérer certains clichés.

    11 octobre 2010
  • @Philippe : Effectivement je ne parle pas de cet outil dans la vidéo pour simplifier les choses et éviter de trop m’étaler. Cela dit je peux l’expliquer simplement :

    En fait il suffit de cliquer sur un point de l’image dont on sait qu’il était blanc en réalité : par exemple un mur blanc, un bout de carrelage, une feuille de papier… Ensuite on clique sur la pipette, et le logiciel règle automatiquement la balance des blancs pour que ce point devienne blanc sur l’image.
    Ceci n’est donc valable que si on veut utiliser une balance des blancs la plus réaliste possible, et non pas donner une ambiance légèrement colorée à son image.
    De plus, en utilisant le pré-réglage « Auto WB », le logiciel va lui-même choisir un point comme étant le point blanc, en recherchant le point le plus clair de l’image. Ce qui est plus rapide que de chercher le point soi-même d’ailleurs, mais moins souple 😉

    J’espère que cela répond à ta question, n’hésite pas à demander plus de précisions ! 🙂

    @henri : Effectivement, le post-traitement prend beaucoup de temps en général, mais je trouve que c’est un plaisir à part entière de sublimer ses photos ! 😉

  • Un petit commentaire sur l’usage de la pipette notamment dans le cas où il n’y a pas de zones blanches nettement définies. A l’usage j’essaye de trouver dans la photo une zone grise ou alors neutre, homogène, en balayant la surface de l’image avec la pipette. Je sélectionne ensuite le point où les trois valeurs indiquées sont les plus proches les unes des autres. a titre de simple exemple 68,2 68.4 68.7 sera préféré a 68.2 68.5 69. Les valeurs sont prises au hasard mais c’est simplement pour illustrer.
    Je trouve que cette méthode fonctionne plutôt bien si l’on veut avoir un rendu réaliste. Bien sur comme tu l’as si bien dit tout dépend ensuite des gouts de chacun. cela permet également de « guider » l’utilisation de la pipette.

    je profite de l’occasion pour te féliciter pour la tenue de ce blog, découvert récemment. C’est extrêmement bien fait; clair et j’apprécie beaucoup les petits traits d’humour. Ca donne envie de faire des photos…

    22 janvier 2011
    • Merci pour tes encouragements Arnaud 😉
      Effectivement, j’utilise assez peu cette pipette puisque je souhaite contrôler la balance des blancs de la façon la plus précise possible, et pas forcément obtenir le plus de réalisme possible. Merci pour ton conseil sur l’usage de la pipette, mais comme tu le décris, je pense que c’est surtout l’équivalent de resserrer les niveaux, puisque tu choisis une zone déjà neutre (ou presque) en termes de couleurs, donc finalement la colorimétrie générale ne devrait pas s’en trouver modifiée, non ?

  • Tout a fait, On est plus dans la nuance que dans le ravalement, si tu me passes l’expression…
    Le but recherche c’est effectivement de rester proche de ce qu’on a vu et voulu capter. Je n’utilise pas cette technique pour changer l’atmosphère d’un cliché ou donner un style (en toute humilité) je n’ai d’ailleurs aucune prétention en la matière. a bientôt.

    23 janvier 2011
  • T’assure Laurent 😉 Milliard de Merci pour ce Blog remarquable!!!

    27 février 2011
  • Merci,
    Pour ces informations qui sont tres utiles,
    bonne continuation
    Elisa

    19 mars 2011
  • Merci Laurent pour ton Blog intelligent,
    J’aime la photo et je suis merveillée de lir tes conseils
    Aujourd’hui je bien compris la fonction de la Balance des Blanc
    cette vidéo super bien expliquer continue comme ça ,
    tu sais quando on ensegne on apprendre d’avantege;
    A bientôt

    19 novembre 2012
  • Merci Laurent pour cette video et pour pour ton guide. Je demarre avec l’hybride V1 de Nikon

    29 novembre 2012
  • Merci pour ces petits conseils. Pour ma part j’ai un D800 depuis 2 mois et j’apprend. Je migre de photoshop vers Lightroom : Pas facile !!! quand je gérerai le tout, promis je passe au Raw ! Merci encore. Cette hiver je vais m’intéresser aux Golden hours.

    30 novembre 2012
  • merci,très bonne explication
    cordialement,
    Stephane

    24 avril 2013
  • La balance des blancs démystifiée ; appréhendée de cette façon et démonstration à l’appui, je n’ai plus qu’une envie : celle de m’y coller enfin avec beaucoup moins la crainte de commettre l’irréparable. Merci beaucoup.

    12 octobre 2013
  • Décidément j’adore cet endroit!
    des sujets prolifiques, on y apprend plein de chose, simplement et clairement.
    Encore merci Laurent pour ce partage et ta générosité.

    3 novembre 2013
  • Bonjour,

    Merci pour cette explication sur la balance des blancs. J’ai enfin compris que c’est pour respecter la qualité du blanc affiché sur la photo … c’était simple (petit francophone que je suis 🙂 .
    J’ai une question , dans quel condition peut on être amené à utiliser le curseur « green » (part du composant vert) ? Ce composant est il vraiment utile ?

    Merci

    19 avril 2014
  • STP tu peut me donne le lien et le nom du logiciel utilise pour retouché les photos merci de me repondre j adore ce que tu fais ^^

    17 mai 2014
    • Dans cette vidéo Laurent utilise UFRaw (qui peut accessoirement être en plug-in de Gimp)
      Je ne sais pas ou en est ce logiciel à présent (la vidéo date un peu)
      Personnellement j’utilise RawTherapee sous Linux(4.0.11.0) qui est très complet et relativement facile à appréhender.
      Beaucoup de vidéos de Laurent sont sous RT, mais dans une version plus ancienne. Néanmoins, la plupart des manips sont assez facile à reproduire sur la version à jour.

      20 mai 2014
  • Bonjour,
    Quelle est l’utilité de la balance personnalisée ?

    Merci pour ta réponse
    Violaine

    6 juillet 2014
  • Je viens de découvrir votre blog, je suis avide de découverte, je fais de la photos depuis longtemps mais particulièrement depuis que j ai mes petites filles, mais comme bien des personnes je fais ça un peu n importe comment. Je me régale de lire tous vos conseils, je lis, je lis, je lis, j ai mon appareil photo à côté de moi et je suis au fur et à mesure vos conseils.
    merci encore pour votre aide et votre blog très bien fait.
    A bientôt car j aurai sûrement beaucoup de questions à vous poser.
    cordialement
    à bientôt

    24 juillet 2014
  • Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour ce blog, que je viens de découvrir et qui me sert déjà très bien, car je ne comprenais pas le mode Raw et grâce à vous, cela s’éclaire dans mon esprit !
    J’ai une question : une fois que vous avez fini de développer vos photos Raw, sous quel format les enregistrez-vous ? Jpeg ? Si vous les mettez en Jpeg et qu’ensuite de Jpeg vous les mettez en Tiff, y a-t-il déperdition ?

    Merci,Hélène

    8 août 2014
  • Bonjour Laurent
    Votre tutoriel concernant la balance des blancs est parfait mais il parle du traitement a posteriori.
    J’aurai aimé savoir comment régler la balance des blancs au moment de prendre la photo.
    Merci.
    PS : je viens de faire l’acquisition d’un Canon 700D avec un 18/135

    12 août 2014
  • Je viens de découvrir votre vidéo ainsi que le fichier gratuitement téléchargeable sur le photo, je tenais à vous remercier, le contenue est clair, et suffisamment détaillé, le tout donne envie de faire de la photo.
    🙂

    5 septembre 2014
  • Bonjour, Un énorme merci pour toutes les aides que vous nous apportez, les cours sont bien trop souvent hors de prix (et il faut bien sur prendre en compte que Nous débutant nous n’avons pas forcément les moyens financiers pour de tel cours) donc pour touts vos conseils et vidéos explicatives Merci. De plus il faut vraiment souligner que vous expliquez fort bien. Merci beaucoup et à très bientôt pour vos prochains conseils.

    11 novembre 2014
  • Oui Henry, mais les photos sont meilleures quand elles sont rares:
    on en fait trop, et on ne les regarde plus, trop nombreuses et répétées.
    On peut faire un visionnage rapide où on enlève les quasi-doublons, les laideurs, indésirables ou sans attrait.
    Qu’est ce aimera voir, qui nous plaira dans cinq ans?
    Sur nos clichés, après deux visionnages il faut n’en garder que la moitié. Cet effort est payant, on n’aime pas les émissions sans attrait à la télé, ben en photos c’est pareil…
    Mais surtout, ces photos bien triées (je n’en garde que le quart environ) sont belles une fois développées et enregistrées en jpeg. Les nuages apparaissent qu’on ne voyait pas, toutes les petites améliorations qui font que de l’abattage on passe à l’artisanal.
    …parfois, pourquoi pas, à l’artistique?
    Pourquoi ne montrons-nous pas nos innombrables photos à la famille, aux amis? Elles sont banales!
    Rendons les extras, et pensons à faire plaisir AUX AUTRES, le photographe est celui qui vous montre ce que vous n’aviez pas vu comme ça. A la prochaine…

    20 février 2015
  • bonjour. Déjà je vous remercie pour le téléchargement de votre guide qui est superbe.je débute dans la photo avec un Nikon D5200 avec son 18-55 VR et un TAMRON AF 70-300mm/f4-5.6 Di LD Macro 1/2 NIKON. Et merci pour les vidéo elle sont bien faite et on comprend bien. Merci beaucoup

    • je voulais aussi vous dire que pour l’instant je ne fait pas beaucoup de photo, car je préfère apprendre les base et les termes.au fait je lis beaucoup plus des tutoriel que je prend des photos et en allant de tutoriel a tutoriel je suis tombé sur le votre et je le trouve superbe. je dévore vos conseil pour apprendre. Merci encore pour votre blog.

  • bonjour ,
    lorsque je veux modifier la BB dans lightroom 6, je n’ai pas la possibilité autre que telle que, personnalisée ou auto alors que normalement, il y a tungstène, nuageux etc. quelle est la manipulation que je dois faire. merci beaucoup

    12 mai 2015
  • Merci pour cette vidéo

    22 septembre 2015
  • merci j’ai bien compris…en mode p

    22 septembre 2015
  • Un bonjour du Québec. Merci pour la vidéo!

    De mon côté, je suis encore un amateur et je me suis créé un studio à domicile (avec toile « rouleau papier/carton » et 3 flashs). Je sais que mon problème avec mes photos est du côté de la balance des blancs… car mon studio est située dans mon sous-sol, éclairé avec des lumières au plafond (modèle avec 3 lumières). Donc, j’essaye de configuré ma balance des blancs de mon Nikon avec la lumière ambiante, mais je présume qu’en prenant mes photos avec mes 3 flash, ce n’est pas la bonne configuration… ?!??!

    Si quelqu’un a une suggestion… Sinon, je devrai faire l’ajustement manuellement en logiciel 🙁

    1 décembre 2015
    • Bonjour Stéphane!
      Sans surprise, je ne vais faire que répéter ce que dit déjà Laurent : shooter en RAW te permet la plus grande liberté dans l’ajustement de la balance des blancs après coup, voire même créer des variantes créatives! donc pourquoi s’en passer ?
      Sinon, je ne peux pas te donner de valeur pour ta balance des blancs, ni te conseiller de régler sur « auto » puisque l’appareil ne peut pas se baser sur la lumière ambiante avant le déclenchement des flashs! Je ne peux que te conseiller de tester et de la régler ensuite manuellement si après tout ça tu veux vraiment rester en jpeg 🙂

      • Bonjour Antonine,

        Effectivement… Si Laurent et toi proposé souvent d’utiliser le RAW, c’est que nous (les amateurs) n’avons sûrement pas le réflexe d’utiliser ce mode. Est-ce de la paresse de devoir convertir en jpg par la suite pour partager les photos, la frousse de l’inconnu? Même les adultes n’écoutent pas toujours, il faut parfois répéter… 🙂

        Je vais dès maintenant enregistrer le mot RAW dans ma tête pour ne pas l’oublier.

        Merci d’avoir pris le temps de répondre et surtout pour ce suivi si évident.

        À bientôt.

        3 décembre 2015
        • Bonjour Stéphane,
          avec un éclairage assuré par des flashs, il vaut mieux utiliser les mêmes modèles pour éviter les écarts de température de couleurs.
          Si les amateurs ont tendance à shooter en jpeg, c’est aussi par habitude et ignorance car ils ont été habitués aux compacts qui ne shootent qu’en jpeg et ne connaissent simplement pas le RAW. Ensuite, convertir soi-même ses RAW implique du matériel informatique, un logiciel et du temps pour apprendre à s’en servir et à l’utiliser. Sans compter ceux qui n’ont pas intégré le fait que le jpeg n’est pas un format concurrent du RAW mais une résultante de celui-ci et pensent que c’est de la « triche » de passer par un logiciel.
          Pouvoir shooter en jpeg reste intéressant dans les situations où on veut se passer de perdre du temps au traitement, comme les photos souvenirs de voyages. Mais dans les situations compliquées ou si on veut pouvoir personnaliser le traitement, le RAW est idéal.

          24 mars 2016
          • Merci Alex,

            Le monde de la photo est encore nouveau pour moi et il est tellement vaste. On avance par petits pas, mais plus j’avance et plus j’aime ça 🙂

            À bientôt!

            24 mars 2016
          • De rien stéphane,
            la photo est un monde tellement riche, comme tout art, qu’on n’a jamais fini d’en apprendre 😉 . Heureusement, la plupart des réglages et techniques existent depuis très longtemps, on peut donc facilement trouver des aides comme ce super blog 🙂 .

            24 mars 2016
  • je suis tout nouveau et je suis conquis par ces premières explications; Super et très pédagogue …….bravo et merci; celà me donne vraiment envie de poursuivre et de progresser!

    5 janvier 2016