Test du trépied Vanguard Alta Pro 263AT et de la rotule GH-100

Aujourd’hui, je vous propose le test d’un trépied d’excellente qualité et d’une tête assez originale vous allez voir. Mon avis en mots et en vidéo !

Trépied Vanguard Alta Pro 263AT + rotule GH-100Il y a quelque temps, la marque Vanguard, bien connue pour ses trépieds et sacs photo d’excellente qualité notamment, m’a donc contacté pour me proposer de tester leur trépied Alta Pro 263 AT accompagné d’une tête assez originale : la tête pistolet GH100.

La tête GH-100 a reçu le prix EISA du meilleur accessoire photo européen cette année, et est vendue en kit avec ce trépied. C’est bien joli, mais pour nous photographes, ça ne veut pas dire grand chose (soyons honnête), et Vanguard l’a bien compris en cherchant à mettre son matériel à l’épreuve de blogueurs 😉 Je remercie donc chaleureusement Vanguard France pour m’avoir permis de faire ce test absolument subjectif.

En effet, quand je teste du matériel, ne vous attendez pas à quelque chose de purement technique ou à un copier-coller de la fiche technique constructeur, ce qui n’a pas grand intérêt. Ce que je veux, c’est vous donner mes impressions subjectives sur l’utilisation de terrain du matériel 😉

Les fonctionnalités

Comme en tant que photographes nous savons bien que des images valent souvent mieux qu’un long discours, je me suis dit qu’une petite vidéo pour en résumer les principales fonctionnalités serait sans doute plus parlante :

(passez en plein écran et cliquez sur 720p, c’est mieux 😉 )

 

Cette vidéo se veut surtout informative comme vous avez pu le voir, et vous permet de voir comment ça marche et les capacités réelles du trépied et de la tête. J’ai voulu faire assez court (même si ça prend pas mal de temps à enregistrer ^^), je n’ai donc pas parlé de tout. Voici donc ce qu’il manque :

  • Le trépied et la tête possèdent chacun un niveau à bulle, qui permet de les positionner exactement parallèlement au sol, pour être sûr que l’horizon soit bien droit. Pour la tête, le niveau est situé sous la fixation de l’appareil, ce qui implique donc de le retirer, mais c’est aussi la solution qui permet la meilleure précision, car précisément au même niveau que le centre de gravité de l’appareil.
  • Pour en rajouter sur le côté stabilité, la colonne centrale est hexagonale et il y a un anneau antichoc
  • Il y a un cran intermédiaire pour positionner les jambes, pas seulement celui tout relevé et celui à ras du sol.
  • Petit défaut : la tête rentre difficilement dans le sac fourni, et comme elle ressort pas mal, si c’est mal positionné ça peut facilement vous rentrer dans le dos. Il faudra donc sans doute la mettre dans le sac photo, mais elle prend de la place.

Mon avis plus personnel

Le trépied Alta Pro 263AT

C’est un modèle de stabilité. Il n’y a que 3 parties aux jambes, qui sont épaisses, avec des fixations très solides. Si on rajoute à ça les pics aux pieds dans certaines situations, le stone bag, et le poids du trépied lui-même, il est idéal pour faire des photos en plein vent, dans des endroits escarpés, ou en poses très longues. Et en plus, il peut supporter du matériel très lourd. C’est clairement un trépied de qualité professionnelle.

Son principal inconvénient, c’est le poids (surtout si on l’associe à la tête, j’y reviens). 2kg, ce n’est quand même pas rien, et il faut en tenir compte quand vous partez avec pour une demie-journée ou une journée entière : vous pourriez rapidement le maudire.

 

Bref, comme souvent, tout dépend de votre utilisation. En ce qui me concerne, je n’hésiterai pas à le prendre quand j’irai dans le Luberon fin octobre, il me servira bien à faire des photos de paysage au coucher de soleil (et donc en basse lumière), parmi la caillasse et avec du mistral. Je suis sûr de pouvoir faire des poses longues nettes même dans des conditions difficiles.

Par contre, si je pars ce soir à Lille faire quelques photos de nuit, je n’hésiterai pas à prendre mon premier trépied (de la crémerie d’en face, Manfrotto pour ne pas les citer 😉 ), qui est nettement plus léger, et résistera largement aux pavés et à la légère brise du Nord. D’ailleurs, il s’adapte quand même à un peu de vent et à des galets, j’ai déjà testé.

 

Donc voilà, c’est à vous de voir à quel point vous avez besoin de stabilité, et à quel point le poids est important pour vous. Sachant que les 2 sont liés, et que vous aurez du mal à avoir un trépied très stable s’il est très léger (par définition). Sans compter la variable poids du matériel : si vous shootez au Nikon D3S avec un bon gros 500mm, vous allez clairement devoir investir en termes de trépied 😉

La tête pistolet GH-100

Rotule Vanguard GH-100 pistoletEn ce qui me concerne, j’avais été habitué à une rotule de type 3D, tandis que cette tête est plutôt une rotule ball (même si le système « GPR » la rend un peu différente, j’y reviens).

Pour simplifier un maximum :

  • Sur une rotule 3D, on règle les 3 axes indépendamment, et il faut donc desserrer et resserrer à chaque fois. C’est plus lent, et c’est plus précis. A mon sens, c’est très bien adapté à la photo de paysage et à la macro de sujets peu ou pas mobiles (comme des fleurs).
  • Sur une rotule ball, comme je l’ai dit dans la vidéo, on bouge les 3 axes en même temps, ce qui rend la précision plus difficile à atteindre, mais aussi les changements de position plus rapides. C’est à mon avis plus adapté à des sujets plus mobiles (comme pour de l’animalier, ou de la macro d’insectes).

 

En ce qui me concerne, j’ai tendance à préférer les rotules 3D, mais c’est très personnel et lié à mon utilisation du trépied (plutôt pour du paysage ou en tout cas des scènes fixes).

Cela dit, si vous avez besoin d’une rotule ball, celle-ci est une excellente solution : la poignée du « pistolet » permet de contrôler la résistance de l’ensemble, ce qui permet je pense de gagner pas mal en précision, sans perdre en vitesse quand on en a besoin. C’est vraiment un bon système.

Défaut de cette tête quand même : le poids (encore). 600g de plus, ça commence à peser clairement lourd.

Conclusion

Pour résumer un peu tout ça et vous aider dans votre choix si vous envisagez l’achat d’un trépied :

Les plus :

  • Un trépied de qualité professionnelle (clairement il vous durera des années)
  • Un trépied extrêmement solide et stable
  • Un trépied qui s’adaptera à toutes les situations, notamment à la macro très près du sol
  • Un trépied très grand (c’est appréciable d’avoir l’appareil au niveau de l’œil quand on fait 1m90, je vous assure 😉 )
  • Une tête avec un système très intelligent pour qui a besoin d’une rotule ball
  • Un plateau panoramique
  • (Répond à des normes environnementales, ça fait toujours plaisir et je tiens à le signaler 😉 )

Les moins :

  • Le poids, qui peut être vraiment gênant au bout d’un moment
  • L’encombrement : ça va avec le point précédent, mais le trépied est assez grand replié (ça reste quand même raisonnable vu la taille déplié), et la tête prend beaucoup de place.
  • Le prix (vu la qualité ça les vaut clairement, mais si vous n’avez pas besoin de toutes ces options l’investissement est peut-être un peu élevé)
  • La fixation de l’appareil qui ne s’enlève pas facilement (je pinaille, mais bon c’est dommage 😉 )

 

Voilà, j’espère que ce test vous aura éclairé sur ce trépied et cette tête, et si vous pensez qu’ils correspondent à vos besoins, vous pouvez les acheter sur Amazon :

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 3,75 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

40 commentaires
  1. Ping : Anonyme
  2. l’idéal est que le trépied possède une poignée : très utile lorsque l’on fait de la randonnée même si le poid est ridicule comparé à celui de l’appareil photo m’enfin il n’est pas rare qu’on sorte équipé alors une poignée c’est bien pratique 🙂

  3. Salut à tous,
    Perso j’ai poussé le vice jusqu’à prendre le 283CT + GBH100, je crois que je suis bien parti pour ne pas le regretter jusqu’à mes 72 ans 🙂 Avec l’avantage du poids VS le 263 AT + rotule. Sur mon 60D, c’est juste du bonheur !
    Sébastien

  4. bonjour Laurent . j ‘aimerai que tu me conseille sur le choix d’un trépied. utilisable en randonnée. je fais beaucoup de montagne avec souvent pas mal d’heure de marche dans les pattes et j’aimerai trouver un trépied alliant a la fois stabilité et légèreté. cela doit bien se trouver.. merci et félicitations pour tout ton engagement.
    jean-pierre

  5. Ping : Avis rotule
  6. Bonjour,
    J’hésite entre Manfrotto 190 XPROL et ce ALTA PRO 263
    La hauteur est pour moi un élément déterminant.
    Tu indiques dans ta vidéo une hauteur de 165 colonne rentrée, et 190 en déployant la colonne ! ce qui me parait considérable.
    Peux-tu confirmer car cette valeur n’est pas présente dans les données techniques de Vanguard.
    Merci d’avance et félicitations pour tes contributions.
    Daniel

  7. Merci pour cet article hyper intéressant.
    Je cherche un couple pied/pistolet pour supportermon EOS 60D, objectivé d’un Taron 18-270…
    Je me demandais, vus qu’il est sorti des pistolets depuis ton article, tu as eu l’occasion de tester avec un « Rotule pistolet Vanguard GH-200 ou GH-300T » ?

Voir plus de commentaires