Les séries photo : un outil de votre créativité

En quoi réaliser une série photo peut-il libérer votre créativité des poids qui l’accablent ? Quels sont les principes à suivre et les astuces pour réussir ses séries photos ?  Les réponses dans cet article !

logo la boite à photosCet article est écrit dans le cadre de la Boîte à Photos, événement que j’ai annoncé au début de la semaine, et qui réunit une dizaine de blogueurs photo francophones autour d’un thème commun, qui est la créativité pour cette première édition.

Merci à Laurent Vaissade pour la création du logo.

Je dois avouer que puisque le thème du Dimanche Critique Photo de ce mois-ci est de réaliser une série, j’écris également cet article pour vous aider 😉

 

Faire une série, ça rend vraiment créatif ?

D’aucun pourraient me rétorquer que prendre 3, 10 ou 100 photos autour d’une même idée, ce serait au contraire lassant, et tuerait toute créativité dans l’oeuf. Ce serait oublier que ce n’est pas parce que vous travaillez sur une série que vous êtes obligé de ne prendre aucune autre photo, et que vous devez vous empêcher de saisir toutes les bonnes occasions qui se présentent à vous 😉

 

En réalité, en vous débarrassant de certaines questions qui peuvent vous encombrer d’habitude, réaliser une série peut justement concentrer votre attention et vous ouvrir les yeux, vous permettant ainsi de sortir un peu des sentiers battus et de faire quelque de cohérent et… créatif !

En fait, quand vous avez un projet en tête qui dépasse un peu l’idée de « hé, sortons faire des photos », vous allez moins ressentir de baisse d’inspiration. C’est prouvé par une étude du CNRS. Nan, j’déconne 😛

 

En plus, vous allez voir que vous allez oser plus de choses, car les photos se complétant entre elles, vous pouvez vous permettre d’essayer des choses qui ne tiendraient pas debout seules, mais qui font sens une fois réunies.

 

D’ailleurs, accordons-nous sur la définition de « série » avant de rentrer dans le vif du sujet et de vous donner des outils concrets pour réussir les vôtres. Une série, ce ne sont pas 3 ou 10 photos du même sujet, prises du même endroit, avec juste une longueur focale différente par exemple. Ça, ce sont différents essais qui vont vous conduire à choisir une ou deux photos dans le lot. Voire un reportage, si c’est un peu plus varié.

 

Une série, c’est un ensemble d’images cohérentes, bref qui ont un ou de préférence plusieurs points communs, tout en étant nettement différentes les unes des autres. On va détailler ensuite quels peuvent être ces points communs.

Réussir une série

Toute série part d’une idée

Une idée qui doit d’abord se cadrer dans un style photographique particulier. Il est plus difficile de faire une série cohérente qui inclue de la photo animalière, de rue et de portrait par exemple.

L’idéal est donc de vous concentrer sur votre pratique préférée, si vous en avez une, ou de choisir un domaine que vous souhaitez approfondir.

Ensuite, vous pouvez trouver une idée, un projet qui va donner un fil rouge à vos sorties photo. Ca peut être quelque chose de très simple, comme par exemple se focaliser sur… les parapluies en photo de rue (je viens de l’inventer :P), ou alors vous pouvez chercher un peu plus loin, penser « out of the box » comme disent les anglophones. Par exemple les chiens et leurs maîtres qui se ressemblent en photo de rue (oui, je viens aussi de l’inventer). Je vous recommande plutôt de faire simple, surtout si vous débutez, car ça vous donnera plus d’occasions de photographier.

Certains trouveront ces idées assez facilement, et pour d’autres ce sera plus difficile. Dans ce cas, je vous invite à sortir dans votre environnement favori (en rapport avec le style que vous souhaitez travailler ou que vous préférez), sans appareil photo, et à observer. Vous finirez par remarquer un élément qui se reproduit et qui peut être visuellement intéressant. Voilà, vous avez votre idée !

Qu’est-ce qui fait la cohérence d’une série ?

photo enfant qui court noir et blanc sac

Serie « Life is » #1 (unfair) by Sylvain_Latouche

On l’a dit plus haut, les images d’une série doivent être cohérentes. Quels sont les points communs que vous pouvez utiliser pour qu’on voie tout de suite que c’est une série ? (parce que si ce n’est pas le cas, c’est un peu raté 😉 ).

  • Le plus évident, c’est le sujet : Si vous ne prenez que des photos de gens avec leur parapluie dans la rue, on va deviner que ce n’est pas par hasard, mais par intention. En réalité, la cohérence du sujet est sans doute la plus facile à atteindre, car elle découle en ligne directe de l’idée.
    Cela dit, elle peut perdre de son impact si c’est le seul liant de la série.
  • La façon dont vous photographiez, c’est-à-dire votre approche technique et artistique à la prise de vue, est également très importante. Ce sont en fait des éléments très techniques totalement mis au service de votre créativité. Il peut s’agir de :
    • la longueur focale utilisée : toute une série à l’ultra grand-angle par exemple
    • de la distance au sujet ou plus généralement du cadrage : que des portraits serrés par exemple
    • d’un choix fort d’exposition : contre-jour, sous ou sur-exposition, utilisation des silhouettes
    • d’un choix esthétique comme une faible profondeur de champ
    • d’un choix de vitesse d’obturation particulier : poses longues ou à l’inverse figer un sujet rapide
    • d’un point de vue particulier : appareil au niveau du sol, ou au contraire vue plongeante
    • etc…
  • Enfin, vos choix esthétiques au post-traitement, comme par exemple :
    • Le choix du noir et blanc ou de la couleur (voire d’une saturation un peu forte)
    • Un format particulier (carré, panoramique, etc.)
    • Un contraste élevé
    • Une retouche en particulier (utilisation de textures par exemple)
    • etc…

Comme vous pouvez le voir, les possibilités sont très nombreuses pour donner une cohérence à votre série, mais ont un point commun : il vous faut effectuer des choix forts. Ne faites pas dans la demi-mesure : si vous choisissez de photographier au niveau du sol, ne vous accroupissez pas simplement, allongez-vous par terre ! (oui, je tiens au fait de s’allonger par terre en photographie :P)

 

Petit exercice : allez voir la série complète que j’ai commencé à vous présenter sur la droite, et postez en commentaire ce qui fait sa cohérence.

Comment procéder concrètement ?

Une fois que vous avez trouvé votre idée, faites une liste des éléments qui vont donner une cohérence à votre série, qui sera presque « à cocher ». Par exemple, pour reprendre l’exemple précédent :

  • Personnes avec un parapluie dans la rue
  • Seulement les personnes intéressantes visuellement (style particulier, etc.)
  • Cadrées jusqu’à la taille (assez serré donc)
  • Au 50mm
  • A grande ouverture seulement (ne pas fermer plus que f/2.8)
  • Noir et blanc contrasté
  • Une série de 10 photos

Vous pouvez également vous fixer une période, que ce soit réaliser la série sur une après-midi, ou alors la garder en tête sur le long terme sans vraiment vous donner de limite en nombre de photo. Je vous conseille plutôt la 1ère option au début, pour vous motiver ! 😉

 

Vous noterez que cette liste vous permet de vous affranchir de toutes les questions qui vous bloquent au moment de déclencher : que dois-je photographier, quelle focale choisir, comment faire mes réglages en fonction de la lumière.

Ici, vous pouvez virtuellement choisir des réglages au début de la journée et ne plus en changer. Vous choisissez f/2.8 en priorité ouverture, et vous poussez jusqu’à 400 ISO disons parce que vous serez par temps gris et pluvieux, afin de vous assurer une vitesse d’obturation suffisante.

Comme vous avez déjà le rendu final en tête, vous n’allez pas trop hésiter sur le cadrage, et vous concentrer sur l’observation de ce qui vous entoure. Vous n’aurez plus qu’à saisir le bon moment !

En fait, faire une série (et bien la préparer) constitue un excellent moyen de vous détendre, de vous décharger de toutes les questions (souvent inutiles) que vous vous posez habituellement, ce qui est un excellent moyen de stimuler votre créativité d’habitude inhibée par tous ces problèmes techniques !

Je compte sur vous pour poster des séries de 3 photos pour le Dimanche Critique Photo de ce mois-ci ! 😉
 

 

Vous avez aimé cet article ?

Vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’avoir chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 4,86/5)

Loading...

Recherches utilisées :

série photographique, serie photo, série de photos, serie de photo, série photos, serie photographie, la série photographique, photo serie

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

31 commentaires

  • Bonjour Laurent

    Très bonne idée la série pour la créativité. J’ai commencé une série récemment pour une expo, et j’ai pas eu le temps d’aller au fond de mon idée par manque de temps, mais je vais la continuer sur le long terme et pourquoi pas en faire un livre avec toutes les photos. J’avais choisi le noir et blanc comme cohérence de post traitement, et le thème était sur les personnes âgées et l’utilisation d’objets de façon insolite. Je me suis bien amusée, les modèles aussi, et les gens lors de l’expo ont adoré!
    Par contre, ton lien sur les séries fait un message d’erreur chez moi.

    11 avril 2012
  • ça marche pas les commentaires?

    11 avril 2012
  • Bonjour à tous,
    Merci Laurent pour cet article.
    Il y a une grosse différence entre un reportage et une série photo : le reportage raconte une histoire, avec un début et un fin, et une continuité dans l’histoire. Ce n’est pas le cas de la série photo. On peut prendre une série de photos n’ayant chacune aucune histoire en commun, et qui peuvent être prises dans des endroits ou à des moments n’ayant rien à voir les uns avec les autres. Le seul point commun entre les photos de la série est le thème qui a été choisi. Il peut même s’agir d’un thème purement technique, exemple classique : la photo N&B.

    11 avril 2012
  • Très bon article comme d’habitude qui me donne des idées et surtout une envie de me lancer dans une série.

    11 avril 2012
    • That’s really thniinkg of the highest order

      23 août 2014
  • La série « life is » utilise prioritairement un très fort vignettage non symétrique qui donne un effet de cadre au sujet principal et permet de rentrer dans la photo. L’emploi d’un très fort contraste est aussi une constante de cette série. On aime ou on n’aime pas, mais la force de cette série est incontestable.

    11 avril 2012
  • Très bon article. C’est vrai, se lancer des défis et des fils rouges stimule notre créativité. On peut se lancer aussi dans un projet 365 ou 52 (une photo par jour ou par semaine pendant un an). Je veux me lancer dans un tel projet (52). Une fois que j’ai eu trouvé le thème ça m’a motivé et depuis mon esprit foisonne d’idée 😉 Mais il faut que la série des 52 photos soit cohérente. Pour l’instant je manque de temps pour entreprendre ce projet…

    11 avril 2012
  • Très bon article, merci !
    C’est au moins un article original pour cette boîte à photo sur la créativité… Pour le moment, à part la vidéo, les articles étaient peu créatifs.

    11 avril 2012
  • Bonjour,
    Excellent article les séries permettent en effet de tirer notre créativité vers le haut.
    Pour la série « life is » par contre je dirais que ce qui fait sa cohérence est essentiellement le traitement et non le vignettage comme le faisait remarquer plus haut un autre intervenant. En effet le vignettage n’est pas présent sur toute les photos, seul ce traitement n&b se retrouve.

    11 avril 2012
  • Salut et encore merci.
    le lien de la série sur flickr contient 2 fois http

    11 avril 2012
  • Bonjour,
    article intéressant, je pense que l’idée d’une série peut être une bonne chose pour la créativité mais également à mon avis la pire des choses; car en se focalisant sur la recherche des parapluies rouges (par exemple) on risque de passer à coté d’autres sujets intéressants.
    Comme Pascal (#3) je pense qu’il y a une forte différence entre une série et un reportage, il est plus facile de construire une série qu’un reportage qui tienne la route.

  • Merci Laurent 🙂 voilà une très bonne idée (ce qui me manque le plus quand je « sors » !) maintenant après t’avoir lu, le schéma à suivre est déjà beaucoup plus clair dans ma tête et je vais tâcher de suivre ce mode d’emploi!
    encore merci
    bonne journée

    11 avril 2012
  • La série, c’est un truc que j’essaie de faire presque instinctivement depuis mes débuts en photo. Ca doit venir du fait que je faisais de la photo principalement en sessions, et que ces conditions invitent à faire de la série, forcément.

    Par contre, niveau créativité, je ne pense pas avoir parcouru un chemin bien long … pas pendant les quatre premières années :/ Mais je vais essayer de faire des séries cohérentes, ça me changera 🙂

    11 avril 2012
  • encore un bon article plein de bon conseils 🙂
    par contre une petite erreur de typo, le lien flickr est KO, (http://http//www.flickr.com/photos/sylvain_latouche/sets/72157625000282803/) deux fois http://

    11 avril 2012
  • L’article est sympa, mais il manque le point essentiel d’une bonne série pour moi : raconter une histoire.
    on peux prendre 120 photos de chiens en noir et blanc au 50mm à 1,8, ça ne fera pas forcément une bonne série, intéressante et artistique.

    La série doit raconter une histoire pour provoquer une émotion, c’est important de ne pas l’oublier ! 🙂

    11 avril 2012
  • Alors tout d’abord, vuque c’est mon premier post, un grand MERCI pour ton blog ! Je me suis mise à la photo depuis 1 mois, et j’ai épluché ton blog, te lire est vraiment très agréable, on apprend avec plaisir ! tout est très clair et très bien expliqué. Je guette chacun de tes nouveaux articles ! Et j’ai apprécié encore celui-ci, qui me donne envie de tenter une série pour le dimanche critique.
    Et je suis d’ac avec PL, angle de vue original de la créativité comparé aux autres blogueurs de la boite à photo. Autant dans mes débuts, j’ai du mal à me lancer, j’ai du mal à savoir quoi photographier, autant de penser série, ça fait tout de suite réfléchir différemment et cela donne plein d’idées !
    Bref, merci pour tous tes consells, et j’espère que tu vas nous en donner encore beaucoup d’autres !!

    11 avril 2012
  • J’aime beaucoup le concept de la boîte à photo. J’aime beaucoup ton blog aussi.
    En ce qui me concerne, j’ai une démarche assez originale pour essayer de développer ma créativité : allier l’image à l’écrit.
    Depuis que j’ai repris le chemin de la photographie en octobre, je ressent le besoin d’écrire des textes et de les associer aux clichés que je préfére : « Quand l’image inspire l’écrit… » (Groupe sur Flickr).
    Bon, écrire des textes, c’est plus long que de prendre une photo… mais l’idée est là. Je n’ai que 3 textes pour le moment et une centaine de photo…
    L’écrit m’aide à réaliser des clichés : je veux que ma photo exprime tel ou tel émotion …
    La photo m’aide à écrire : qu’est ce qu’elle m’inspire cette photo… au juste ?
    Voilà, ma contribution à la créativité.
    Mais cela ne m’empêche pas de me nourrir de vos précieux conseils en matière de créativité !
    A bientôt.

    11 avril 2012
  • Comme certains ici je pense qu’il faut séparer reportage et série de photos

    Dans les 2 cas il faut une certaine unité mais chaque photo dans une série peut raconter son histoire alors que dans un reportage elles doivent être complémentaires pour raconter une histoire

    14 avril 2012
  • Très belle série .La cohérence est le noir et blanc,le vignetage,le fort contraste.Et chacune des images raconte sa propre histoire de la vie.Merci à Laurent de nous faire prendre conscience de ce qu’est une série,et à sylvain pour ces très belles images.

    14 avril 2012
  • Bonjour Laurent!
    On est les 14 avril:
    peut etre une idée d’article sur
    http://www.artsexpos.net/article-video—hommage-a-robert-doisneau-103041879.html
    Robert Doisneau (14 avril 1912 – 1er avril 1994) est un photographe français, parmi les plus populaires d’après-guerrel’un des principaux représentants du courant de la photographie humaniste française.

    14 avril 2012
  • Merci pour ces conseils. je fais partie de ceux qui ont du mal à trouver des sujets et à penser en termes de « série ». mais je pense que cela vient avec la pratique et tes conseils vont certainement aider!!

    16 avril 2012
  • Merci pour ces conseils très judicieux. Pour ma part, j’ai récemment commencé une série sur les différents affichages indiquant les toilettes à travers le monde. J’ai quelques résultats très sympa !

    17 avril 2012
    • ça a l’air marrant 🙂

      Tu as déjà une partie en ligne ? Si non, dès qu’elles le sont, je serais curieux de la voir cette série 🙂

      17 avril 2012
  • Si une poignée des lecteurs s’intéresse aux concours photos de la fédération photographique de France, et que certains sont membres de photoclubs (les photoclubs, c’est bien !), vous serez peut-être intéressé par cet autre exemple de série qui a remporté un concours interne à notre club récemment : http://sites.google.com/site/acspcmp/home/messagesanstitre-11

    Comme quoi, il en faut parfois peu, mais il suffit de regarder 🙂

    17 avril 2012
  • Bonjour !

    Je découvre ton site et je sens que je vais y passer un bon bout de temps 🙂

    Cet article est vraiment très intéressant car il pose de très bonnes bases et en plus faciles à retenir et à réaliser (car écrit clairement !).

    Je voulais ajouter mon petit grain de sel en complément des réactions de deux « collègues » de commentaires qui distinguent les séries de reoprtages. On en entend pas souvent parler en France, mais ici en Italie où je vis, c’est la grande mode de ce qu’ils appellent le « portfolio ».
    Ce que le portfolio a comme point commun avec les séries et les reportages : unité d’idée et de style.
    Ce qui le rapproche du reportage (en cas de portfolio type reportage) : raconter une histoire.
    Ce qui le distingue, et qui en fait toute l’immense difficulté : l’ordonnancement des photos suit une logique rigoureuse et il ne doit pas être possible de changer l’ordre des images. En fait, le portfolio permet d’exprimer une idée, un raisonnement, et les images se substituent aux mots.
    Pas facile !!!

    A très bientôt !

    Laurence

    20 avril 2012
  • Bonsoir. Svp ets ec que vous pouvez m’aider concernant le choix de l’appareil Photographique? je cherche un appreil ( même) bridge ( cela ne pose pas de problème) sauf que le grand je dispose d un budget tres trés … trés serré.
    voici les produits proposé à un prix raisonable  » selon la raison de ma poche » :
    –/Kodak EASYSHARE Z1015 IS – Appareil photo numérique – compact – 10.0 Mpix – 15 zoom optique x – Schneider.
    — /Fujifilm FinePix S1600 – Appareil photo numérique – compact – 12.2 Mpix
    –/ Fujifilm FinePix S2500HD – Appareil photo numérique – compact – 12.2 Mpix
    –/ Nikon Coolpix L110 – Appareil photo numérique – compact – 12.1 Mpix
    –/ Fujifilm FinePix S2800HD – Appareil photo numérique – compact – 14.0 Mpix
    Je vous remercie pour votre lecture . si vous etes en mesure de me conseiller un autre appareil à bas prix, je vous en serait reconnaissant.
    Au plaisir de vous lire.
    Bien à vous

    26 mai 2012
  • Je te rejoint Laurent sur le fait qu’avec une idée aussi simple que « hé si on sortait faire des photos » on ne va pas bien loin.
    Un rédacteur de Kungfu-Photo.com a écrit qui aborde moins la question de la cohérence technique que celui-ci.

    En revanche on a essayé d’expliquer :
    Comment se mettre dans les bonnes conditions pour faire une série : Se motiver, trouver un lieu, un sujet etc.

    Le lien vers l’article est là :
    http://www.kungfu-photo.com/langle-dattaque-des-ninjas-ayez-un-but

    À bientôt
    Nicolas

    3 octobre 2012
  • comment arriver a avoir une cohérence dans nos photos lorsqu’on fais un reportage photo

    10 novembre 2012