Divers
0

Test du Sabrent Rocket XTRM-Q

En photographie comme dans beaucoup de domaines où beaucoup de fichiers et du traitement logiciel sont impliqués, on a besoin à la fois d’espace de stockage, et de rapidité de traitement des fichiers pour ne pas que le logiciel galère.

Tout ce qui est nécessaire pour accélérer au maximum Lightroom ou un logiciel similaire est un peu trop long pour cet article, mais d’une manière générale, vous pouvez retenir ce principe : la vitesse est fortement influencée par le maillon le plus faible de la chaîne.

Autrement dit : vous pouvez avoir le processeur le plus puissant du monde ou beaucoup de RAM, si le disque sur lequel repose vos photos est un vieux disque dur tout lent, vous allez le sentir. Et ne pas utiliser votre matériel informatique à pleine capacité.

Les SSD : meilleure solution pour travailler sur vos photos

Assez chers il y a quelques années, les SSD sont devenus une alternative assez abordables aux disques durs pour stocker les fichiers, et ont permis d’améliorer énormément la vitesse de lecture et d’écriture des fichiers.

Mais tous les SSD ne sont pas égaux ! En effet, selon leurs technologies, leurs vitesses sont différentes, et il faut également prendre en compte la norme du port sur lequel vous pouvez les brancher. Là encore, je ne vais pas vous faire un article de 5000 mots dessus, mais sachez qu’aujourd’hui, l’une des normes les plus rapides est le Thunderbolt 3 (bientôt remplacé par le Thunderbolt 4).

Le Sabrent Rocket XTRM-Q

J’ai donc testé pour vous le SSD externe Sabrent Rocket XTRM-Q 4 To. C’est une marque peu connue en France, bien qu’elle propose parmi les meilleurs rapports qualité/prix du marché.

Quel modèle choisir

Notez 2 choses :

  • J’ai des usages professionnels, et donc 4 To est nécessaire pour moi. Pour la plupart d’entre vous, 1 ou 2 To suffiront sans doute (à vous de voir combien vos photos prennent actuellement de place sur vos disques).
  • Sabrent propose 3 versions :
    • Le Rocket Pro, uniquement compatible USB 3.2 (une norme plus lente)
    • Le Rocket XTRM, uniquement compatible Thunderbolt 3, beaucoup plus rapide (mais tous les ordinateurs ne sont pas compatibles, vérifiez donc bien que le vôtre le soit).
    • Le Rocket XTRM-Q, compatible Thunderbolt 3 et USB 3.2, qui vous permettra par exemple de le brancher sur un appareil non compatible TB3, comme par exemple un iPad.

Test du Sabrent Rocket XTRM-Q 4 To

Sabrent annonce une vitesse de transfert de 2700 Mo/s en mode Thunderbolt 3 et de 900 Mo/s en USB 3.2. Windows, macOS et Linux sont pris en charge, et le disque est garanti cinq ans, à condition de vous enregistrer sur le site de Sabrent.

Présentation

L’emballage est très soigné, le disque étant expédié dans un boîtier métallique dur qui le protège bien, et avec un câble Thunderbolt 3, un câble USB 3.2 A vers USB C, et une protection en silicone si vous souhaitez le transporter.

La finition est noire anodisée du plus bel effet, c’est toujours bien si ça se voit sur votre bureau 🙂

Performances

Bon c’est bien joli tout ça, mais ce qu’on veut surtout, c’est que ça aille vite ! Alors ça donne quoi, concrètement ? Et bien j’ai testé le disque avec l’outil Disk Speed Test, pour le comparer à mes autres disques.

(Pour info, il est branché sur le port Thunderbolt 3 de mon iMac Pro.)

Des vitesses d’écriture très satisfaisantes !

Comparons à d’autres disques :

Le seul disque qui arrive à le battre, c’est le disque interne du Mac ! Or évidemment, sa capacité est limitée (à moins de payer une fortune). C’est donc une très belle perf de s’en approcher pour un disque externe 🙂
Il y a 3 ans, j’avais acheté un SSD Sonnet Fusion 1To (pour le même prix que le Sabrent 4To aujourd’hui…), qui comme vous pouvez le voir est moins performant.
Et enfin, pour rigoler un peu, les performances de mon gros disque de 24 To qui sert d’archives pour les vieux projets vidéos sur lesquels je n’interviens plus. Comme vous pouvez le voir, la technologie du disque dur est LARGEMENT dépassée aujourd’hui.

Conclusion

Le Sabrent Rocket XTRM-Q est bien construit, performant, et d’un très bon rapport qualité-prix par rapport à la concurrence quand on regarde non seulement le volume de stockage bien sûr, mais aussi la vitesse.

Evidemment il n’est pas donné, mais c’est un outil de professionnel. Si vous avez un ordinateur avec des ports Thunderbolt 3, vous pouvez tout à fait économiser un peu, et choisir un modèle XTRM qui ne sera pas compatible USB 3.2.

Voici les liens pour vous procurer les différentes versions :

Sabrent Rocket Pro (seulement USB 3.2)
Sabrent Rocket XTRM (seulement Thunderbolt 3) – Gris clair
Sabrent Rocket XTRM-Q (Thunderbolt 3 + USB 3.2) – Noir
Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 notes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *