7 ruses pour éviter les touristes sur vos photos

31 juillet 2013

Cet été sera sans doute l’occasion de partir en vacances pour beaucoup d’entre vous, et pour certains en voyage dans des endroits où il y a le plus souvent pas mal de touristes. Et même si vous en faites partie, il faut bien avouer que ce n’est pas très agréable d’avoir des hordes d’Allemands en short, sandales et chaussettes blanches sur vos photos 😀 (ok, c’est un horrible cliché. Certains Français sont comme ça aussi :P).

Bref, si vous souhaitez ramener de belles images des endroits magnifiques où vous avez mis les pieds, il va vous falloir utiliser la ruse. Mais où est-ce qu’on peut trouver ça ? C’est quoi la ruse ? Voyons ensemble comment vous débarrasser de ces vilaines chaussettes blanches dans des sandales.

Sortez des sentiers battus

Coucher de soleil au bord d'une route défoncée aux Philippines. Sans prendre le bus inconfortable, pas de photo !

Coucher de soleil au bord d’une route défoncée aux Philippines. Sans prendre le bus inconfortable, pas de photo !

La première ruse, c’est tout simplement de gagner sans combattre : fuyez vos compatriotes suants et cramoisis par le soleil (comment ça j’ai une mauvaise image des touristes ? :P), et devenez plutôt un voyageur qu’un touriste. La différence est subtile, mais existe.

Le voyageur est là pour découvrir, sans a priori, et n’a pas peur de sortir un peu des sentiers battus pour voir un peu comment ça se passe vraiment en dehors du parcours balisé des voyages organisés. Il a un sac à dos, prend des transports qui ont connu l’époque des dinosaures (avec traces de dents de T-Rex et tout :D), s’attache à prendre la solution la moins chère, et s’il va jusqu’au bout de la démarche (et qu’il peut marcher 4h dans un climat tropical sans mourir d’épuisement), il se retrouve même dans des endroits où il n’y a qu’un occidental qui vient toutes les semaines.

Le touriste, lui, arrive avec ses deux valises de 23kg, se pose dans un hôtel climatisé, et profite de la piscine. Ensuite il prend un tour organisé pour aller voir le marché avec 125 autres occidentaux suants et finit par acheter une babiole sans valeur pour une bouchée de pain.

Rizieres en terrasses Cordilliere Philippines Cette photo a été prise dans un village tout paumé au Philippines dont je tairais le nom, cherchez-le vous même

Cette photo a été prise dans un village tout paumé aux Philippines (dont je tairais le nom, cherchez-le vous même :D)

Loin de moi l’idée de faire la morale (enfin un peu quand même), mais à votre avis, entre les deux, lequel rencontre le plus de touristes, et lequel peut ramener les meilleures photos ?

Je vous conseille de louer un vélo, un scooter, une moto, une voiture dès que vous allez quelque part. Vous seriez surpris de voir les coins merveilleux déserts qu’on peut parfois découvrir à quelques kilomètres de villes très touristiques.

Malgré tout, je sais que comme tout le monde (moi y compris), vous allez forcément vouloir visiter quelques trucs ultras célèbres. Genre si vous allez en Inde et ne voyez pas le Taj Mahal, c’est quand même dommage (mais repartez le plus vite possible d’Agra hein, c’est tout pourri à part ça).

Se lever tôt

Lever de soleil au bord du Gange

Lever de soleil au bord du Gange (environ 6h du matin, de mémoire).

La seconde ruse sera donc là encore d’éviter le combat au maximum, en utilisant cette fois-ci le temps à votre avantage. Et oui, le touriste lambda (et sans doute vous y compris), il a bossé 40 heures par semaine toute l’année, il a 8 heures d’avion en classe éco dans les pattes, et le décalage horaire en plus. Bref, il veut dormir. Et donc très tôt le matin, vous aurez en général moins de monde, voire personne. D’autres y auront pensé évidemment, mais si vous pouvez éviter 90 % des touristes, c’est quand même le pied.

Donc levez-vous tôt en voyage, ça vous permettra de profiter de lieux plus calmes, et de la jolie lumière du matin. En plus, si vous ne voyagez pas seul, vous pouvez y aller sans vos proches et ainsi ne pas (trop) les ralentir la journée. Double effet kiss cool ! 😀

Être patient

Mosquée du Taj Mahal personne

Mosquée du Taj Mahal : en attendant un peu, j’ai réussi à n’avoir qu’une seule personne, en plein milieu.

La troisième ruse sera la patience. En effet, il suffit parfois d’attendre pour avoir ce que l’on veut. On a l’habitude d’attendre le bon moment pour des photos plus « rapides », comme de la photo de rue ou de spectacles, mais moins pour des photos plus « calmes » comme le paysage ou l’architecture. Pourtant, l’astuce est tout aussi valable.

En effet, même les endroits les plus occupés ont souvent quelques minutes de calme de temps à autre, comme par miracle. Alors ça peut arriver 2 minutes dans une heure, mais si vous voulez vraiment un cliché, il va falloir attendre. Surtout, ne faites pas ce que tout le monde fait : arriver, prendre un cliché rapidement, et repartir. Ou alors ne vous attendez à rien d’autre que des photos de vacances standards (ce qui n’est pas un mal hein, c’est juste un exercice moins exigeant).

Composer pour les enlever du cadre

La tombe de Safdarganj à Delhi ultra grand-angle

La tombe de Safdarganj à Delhi ; j’ai pu éliminer les touristes présents en utilisant un ultra grand-angle et en me rapprochant. Et en attendant le bon moment bien sûr 😉

La quatrième ruse : s’arranger pour qu’on ne les voie pas. L’avantage de la photo, c’est que c’est une interprétation de la réalité, et non pas une représentation. Notamment car la réalité ne tient pas dans un cadre de proportions 3/2 (ou 4/3, ou carré 😉 ).

Cette astuce est donc simple : les touristes vous gênent avec leur t-shirt rouge « I <3 Bangkok » ? Virez-les du cadre ! Et oui, vous décidez entièrement de ce qui est dans le cadre, donc vous pouvez en virer les touristes. Il suffit de composer pour ça. La meilleure astuce est de vous rapprocher et d’utiliser un grand-angle (voire un ultra grand-angle), ce qui vous permet en général de trouver un angle de vue sans personne dedans.

Combinez avec la ruse précédente pour plus d’efficacité ! 🙂

Faire une pose longue en plein jour

Pariser Platz

Notez les touristes flous à gauche sur cette pose de 120s. (Pariser Platz by wecand)

La cinquième ruse sera plus technique, et consiste à utiliser la capacité de l’appareil photo à montrer des choses différentes de la réalité, et notamment en pose longue.

Sans vous refaire tout le topo là-dessus, ce n’est pas le sujet, en utilisant une longue vitesse d’obturation, vous allez flouter les éléments en mouvement. Plus la pose sera longue, plus vous allez flouter les éléments mobiles. Et un touriste, aussi mou et en sandales soit-il, ça bouge. Cette ruse vous permettra donc d’effacer magiquement les touristes de votre image !

Enfin magiquement, il vous faudra quand même 2 éléments de matériel essentiel :

  • un trépied, pour réussir une pose longue sans que l’image entière ne soit floue, bien entendu
  • un filtre ND de type ND400 ou ND800, pour faire une pose longue en plein jour sans que la photo soit entièrement blanche. Si vous faites ça de nuit, vous n’en aurez pas forcément besoin.

Je ne vais pas vous expliquer en détail toute la technique, ça pourrait faire l’objet d’un autre article, mais en attendant vous trouverez des tas d’infos dessus sur Google 😉

Photographier les détails

Détails des marbres du Taj Mahal. Oui, il aimait sa femme.

Détails des marbres du Taj Mahal. Oui, il aimait sa femme.

À l’inverse de précédemment où je vous conseillais de vous rapprocher, d’utiliser un grand-angle et de prier le Dieu de la Photo, vous pouvez adopter l’approche inverse, notamment pour l’architecture : zoomer et vous focaliser sur les détails.

Vous rapprocher et prendre un angle vraiment restreint permet en général d’enlever tout touriste de la photo, et en plus ça donne une image plus complète de l’endroit que vous visitez. Et ça, c’est génial pour vos amis auxquels vous allez faire subir un diaporama de 1256 photos de votre dernier voyage, autour d’un saucisson et d’une bonne bouteille 😀

Les inclure dedans !

Une fille qui faisait du yoga au bord du Gange à Rishikesh, au coucher du soleil

Une fille qui faisait du yoga au bord du Gange à Rishikesh, au coucher du soleil (la salutation au soleil plus précisément). Plus bobo, tu meurs.

Bon ok, cette septième et dernière ruse ne permet pas vraiment d’éviter les touristes. J’ai menti, j’avoue. Que celui qui ne l’a jamais fait me jette le premier gravillon.

Il s’agit ici de rendre les armes, voire de fraterniser avec l’ennemi ! Si vous êtes fatigué de traquer le moindre bout de sandale dans vos images, vous pouvez aussi jouer avec la présence des touristes. En effet, il ne faut pas forcément toujours se battre contre l’inévitable, mais plutôt apprendre à l’accepter et à en tirer le meilleur parti (et ce n’est pas valable qu’en photo 😉 ).

Comme vous le savez peut-être, l’humain dans une photo est toujours un point d’intérêt, et peut ajouter une vraie force à votre image. Donc vous pouvez par exemple utiliser un touriste présent pour faire une silhouette sur fond de soleil couchant et plage paradisiaque, ou alors prendre le parti de prendre des photos de touristes, si possible originales et drôles.

Je me souviens comme si c’était hier d’une photo non prise lors du marché aux fleurs à Chiang Maï, en Thaïlande. Trois touristes japonaises très clichés se prenaient en photo devant une décoration, et d’où j’étais ça aurait fait une bonne photo. Malheureusement, je n’ai pas eu le temps de dégainer assez rapidement, et le moment était passé. Mais vous voyez l’idée 😉

 

Voilà, j’espère que grâce à cet article, vous prendrez un peu de ruse dans votre sac à dos lors de votre prochain voyage, à côté de la bouteille d’eau, de la crème solaire et des chips. Bonnes vacances ! 🙂

(Si vous connaissez d’autres ruses, laissez un commentaire surtout !)
 

 

Vous avez aimé cet article ?

Vous pouvez le télécharger au format PDF pour le lire tranquillement chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (18 votes, moyenne : 4,39/5)

Loading...

Recherches utilisées :

personne qui attend tu la plage AU COUCHER DU SOLEIL, venise pose longue, nengsita siy@, 7 ruses pour éviter les touristes sur vos photos, yoga coucher de soleil, pose longue pour avoir personne touriste sur les photos, lever de soleil, comment faire une personne toute noire sur fond de soleil photo

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

89 commentaires

  • J’ai vu une vidéo (mais je ne retrouve plus le lien) qui expliquer aussi qu’en prenant plusieurs clichés à quelques minutes d’intervalle d’un même lieu (avec un trépied bien sûr) puis de les superposer sur photoshop pour ne garder que le meilleur de chacune grâce au masque de calque pouvait être une ruse aux touristes encombrants. Par contre, c’est du temps de traitement supplémentaire pour la photo.

    31 juillet 2013
  • Autre conseil complémentaire du second : rester plus tard !
    Beaucoup de gens quittent les plages ou les sentiers de randonnée à partir de 17h… heure à laquelle la lumière recommence à devenir intéressante l’été.
    Le photographe se devra donc de commencer et finir ses journées avec le soleil… quitte à faire une sieste au milieu.

    31 juillet 2013
  • bah moi j’ai abandonné l’idée de lieux touristiques sans touristes
    du coup je joue au jeu du Martin Parr http://www.martinparr.com/
    qui rejoint le dernier conseil à savoir shooter du touriste dans son milieu naturel, avec option lol si possible

    31 juillet 2013
  • Au final, pour éviter les touristes, il ne faut pas faire le touriste, mais bien le photographe ;). Intégrer les touristes dans les photos plaira aux gens qui aiment les photos de portrait, de rue, etc… mais ne conviendra pas du tout au photographe qui porte un intérêt plus important aux paysages qu’à l’humain. Ou en tout cas pas au touriste lambda.

  • Merci pour ses très bons conseils Laurent ^_^

    J’avoue que le coup de la touriste qui fait la salutation au soleil au bord du Gange, voilà quoi…

    Cela dit ça donne une photo très sympa (^o-)

    31 juillet 2013
  • Tout comme Lpef j’me la joue à la Martin Parr, j’ai une belle collection de photos de touristes maintenant, toujours en essayant d’inclure le monument, le touriste et le photographe ! C’est un peu devenu le rituel des vacances !

    31 juillet 2013
  • Depuis le numérique, je n’hésite plus à shooter 3 ou 4 photos pour pouvoir les passer dans PhotoShop et retirer la « viande ».
    Il y a des fonctions qui permettent de superposer automatiquement plusieurs clichés, même si l’on n’a pas utilisé de pied photo.
    Après, on gomme sur la couche où le « vilain » touriste est passé devant l’objectif, et la couche de dessous où il n’est pas vient le remplacer magiquement.

    Pour cela aussi, le numérique c’est super.

    31 juillet 2013
  • Merci Laurent pour ce très bon article
    Se lever tôt, même si on est en vacances, synonyme de repos et donc se lever plus tard que durant l’année, reste une excellente solution. Hormis le nombre réduit voire inexistant de touristes, l’heure du lever de soleil permet de capter des couleurs magnifiques et obtenir un rendu avec des photos de des paysages pratiquement impossible à une autre heure. J’en veux pour preuve cette photo prise sur l’île de La Réunion et pour laquelle j’ai dû me lever….à 4h du matin. Je sais c’est tôt mais le résultat en valu la peine : peu de touristes et surtout pas un nuage !!! http://www.flickr.com/photos/yvessouris/9403111646/

    31 juillet 2013
  • salut Laurent,
    Ce matin encore en visitant le blog je me suis dit bon allez Laurent un autre article :D, j’y ai pensé si fort que tu en publie un. Pas mal du tout ces ruses, je ne savais pas que dans une moindre mesure on avait le pouvoir de faire disparaître des personnages grâce à la pose longue! J’ai le trépied, la télécommande, le site me manque plus que le temps à prendre pour tester!
    A bientôt

    31 juillet 2013
  • Heureuse en tous cas d’apprendre que je suis bien une voyageuse et non une touriste 🙂
    Par contre je ne suis pas trop lève tôt mais comme il a été dit plus, rentrer plus tard peut aussi être une astuce intéressante et du même genre 😉

    31 juillet 2013
  • Bonjour,

    La pose longue reste le meilleur moyen pour éviter les parasites des touristes. Néanmoins, la patience reste une qualité indispensable à un photographe… 😉

    31 juillet 2013
  • salut pascal,
    encore une fois, merci de tes astuces, je vois que tu as pas mal voyagé, notamment en inde où je suis allé aussi l’automne dernier… j’ai rencontré les problèmes que tu évoques dans cet article mais je n’étais pas trop aguerri à la photo (seulement mon smartphone et petit compact sony).
    j’ai quand même réussi quelques clichés pas terribles techniquement mais des situations insolites de vie quotidienne au rajasthan, c’est tout un programme animalier ( veaux vaches cochons sangliers gros rats et cobras en ville…) et des transports impensables chez nous ( a 5 sur une vespa, train de marchandise en plein centre ville, transports à vélos irréls…)
    bonnes vacances… cette année, je suivrai tes conseils…

    31 juillet 2013
  • Pour info, il reste la solution ultime super pénible : trépied et plusieurs photos et composition en post-process… C’est vraiment un extreme, mais des fois nécessaire quand certains touristes font planton -_-

    31 juillet 2013
  • Franchement, on passe vraiment de bons moments à te lire, tu as l’art de manier le roman (on a tous vécu les scènes que tu décris) et la réalité (et oui à un moment donné il faut se réveiller pour déclencher sinon ça marche pas…).
    Et oui les lumières du matin ou du soir sont top pour la photo… il faut donc s’adapter au milieu comme on dit.
    Quand aux touristes, ils sont d’autant plus « pénibles » (2ème degré) que nous voyant armés d’un appareil photo comme eux (on fait donc parti de la même bande), et qui plus est « solitaire » (quand je shoot, c’est plutôt seul) qui vont-ils choisir pour prendre une belle photo de famille à votre avis… ma pomme 1 fois sur deux…;). Mais j’avoue parfois craquer aussi pour la piscine de l’hôtel que j’inaugure souvent en début de journée…

    Bons shoot d’été à tous !
    Régis, page FB http://www.facebook.com/ambiancesphotos

    31 juillet 2013
  • Autre « ruse » possible : tout simplement leur demander de ne pas gêner la photo !

    Ne soyez pas trop timide, bien souvent demander aux gens est une excellente solution pour gagner du temps, et si vous êtes poli ça se passera sans aucun problème dans la plupart des cas 🙂

    31 juillet 2013
  • bonnes astuces, qui semblent évidentes en les lisant, mais parfois tellement dur a appliquer (se lever tôt en vacances !!! t’es dur la !)
    Super photos en plus, bravo !

    31 juillet 2013
  • Laurent, tu n’as pas évoqué l’ultime solution : les enlever avec photoshop sur ordinateur ! 🙂

  • Pour ma part j’ai une 8ème technique, qui consiste simplement à utiliser un élément du décor (arbre, sculpture, etc…) pour masquer l’élément indésirable. J’ai découvert cette technique par moi-même, un jour où j’étais dans le parc d’un château alors que des mariés en train de se faire photographier : un massif en buis m’a permis de les cacher et (bonus) de faire une photo plutôt sympa au final. Evidemment, ce n’est pas toujours possible avec une foule dense…

    31 juillet 2013
  • J’ai adoré cette article, il est léger et même rigolo parfois 😀
    Moi j’ai une question sur la photo en noir et blanc je voudrai bien savoir comment on pourrai obtenir ce résultat du ciel!!
    Merci

    31 juillet 2013
  • T’as oublié la fameuse technique de l’alerte à la bombe : un p’tit coup de fil et hop… à toi les belles photos sans personne dessus !!! 😉
    Je blague, bien entendu !!!
    Le coup de la pose longue a le mérite d’être très classe techniquement !!!

    31 juillet 2013
    • Ha ha, ça m’a fait bien rire. J’écarte toute responsabilité quant aux conséquences juridiques 😀

  • Ces conseils sont du domaine de la Palice.

    31 juillet 2013
  • Bon alors 🙂
    1,3 et 5 sont des techniques évidentes pour moi. Me lever tôt? mmmmmm pourquoi pas, à condition que ça en vaille la peine, tous les site ne valent pas un bon dodo.
    La 7 me semble la plus évidente d’entre tous à condition que le touriste soit esthétique. Tu as trouvé du touriste grande classe pour ta photo mais le Bidochon en dehors de son milieu naturel n’a juste pas sa place.
    Je suis une teigne? Moi? Si peu.

    31 juillet 2013
  • Slt

    Pendant des années j’ai pesté fulminé en attendant l’hypothétique moment ou mon sujet soit sans personne devant. Depuis cette année et après avoir lu les articles de Laurent, je m’en amuse: j’attends une belle touriste, un ou une représentant de l’ordre, une tenue vestimentaire ridicule, une attitude insolite, quelqu’un mort de rire…etc… et là j’attends bcp moins longtemps! Pire j’y ai pris gout ! Des photos volées d’inconnus ça m’éclate…!

    https://www.dropbox.com/sh/mezw9x79phwu522/mWTkqXJyKo

    Sur la première photo je voulais la pharma, et j’ai pas resisté au spectacle de la 2ième… pas banale à mon goût…

    31 juillet 2013
    • Génial…..vais faire ca aussi ! 😉

      1 août 2013
  • Salut Laurent!

    Encore merci pour ces bons conseils! Je ne connaissais pas la pose longue en journée et pourquoi pas essayer!
    Pour le reste, je suis beaucoup adepte du levé tôt et couché tard pour prendre de jolies clichés le matin ou le soir, lors de l’heure bleue! C’est de superbes clichés garantie!

    Au plaisir de te retrouver sur ton blog et au cours photos!
    cécile

    31 juillet 2013
  • Merci Laurent pour ce très bon article

    31 juillet 2013
  • Bonjour Laurent,
    Merci pour cet article encore fort intéressant, c’est toujours un plaisir de suivre tes petites astuces.

    1 août 2013
  • Très bon article et bon rappel pour faire de beaux clichés………sans les chaussettes et les sandales. 😉
    Toujours autant de plaisir à te lire.
    p’titjo

    1 août 2013
  • Merci pour cette article, je vais m’en inspirer pendant mes vacances! (c’est demain, je tiens le bon bout!)

    1 août 2013
  • j ai bien ri en te lisant
    dans 10 jours je mets ces conseils à l’épreuve, enfin ceux que je ne connaissais pas
    merciLaurent

    1 août 2013
  • Merci Laurent,
    excellent article, plein d’humour. Intéressant le truc de la pose longue, je pense acheter un filtre ND 400 ou 800. Tôt le matin y’a quand même moins de monde que tard le soir, le soleil de midi écrase tout, sans parler de la chaleur en été; il faut attendre au moins 17 h le soir pour ne pas avoir un soleil « écrasant ».

    1 août 2013
  • Bien vu et amusant ton article. Une autre astuce consiste à prendre les photos par temps de pluie. J’ai ainsi réalisé des photos de la place St Marc (Venise) déserte. Le touriste n’aime pas la pluie.
    En plus cela donne un peu d’originalité à ces clichés de lieux qui sont généralement photographiés par beau temps.

    2 août 2013
  • J’ai testé aussi les astuces suivantes :

    – se rapprocher des familles dotées d’un bébé qui hurle : c’est désagréable, mais çela fait fuir les gens comme la peste.
    – viser une visite guidée : les touriste sont comme les moutons : ils se rapprochent pour écouter les commentaires et laissent donc le champ libre.

    En tout cas, bravo pour l’article ô combien vrai : l’humain est grégaire malgré ses grands élans d’autonomie et de singularité

    2 août 2013
  • on est toujours le touriste de quelqu’un…première leçon du photographe où qu’il soit et qui il soit.

    3 août 2013
  • bonjour,

    merci, pour toutes ces explications !

    j’ai en peut une autre : (très efficace, mais qui revient chère) !

    jeter des billets de 500, a droite du sujet a photographier, en cadrer a gauche !
    ça doit marcher dans l’autre sens aussi !!!

    LOL……..

    5 août 2013
  • EXCELLENT article, merci de l’avoir écrit (et merci de l’avoir fait avant mes vacances!!)
    Je crois que j’ai dû tester tous ces trucs, tous très efficaces!

    Le contre-champ: au zoo, les animaux les plus expressifs sont souvent les homo sapiens! http://flic.kr/p/dcMoh7

    L’exploration urbaine: ça rejoint « sortir des sentiers battus », en un peu plus extrême… http://flic.kr/p/ePzV5b

    La pose longue a ses limites, mais peut servir le sens, le côté « seul au milieu de la foule »: http://flic.kr/p/eMQLwB

    Merci encore!

    6 août 2013
  • Ja i une autre astuce mais ça ne fonctionne pas a toutes les photos ,si le touriste est au bord de la photos ,tout simplement recadrer la photo et donc éliminer l’élément perturbateur , et sinon c’est vrai arriver de bonne heure le matin sur les sites touristiques est une astuce interessante, j ai pu le tester la semaine derniere à Carcasonne a 10h le matin c’était presque désert , a midi il était temps de ranger l’appareil la foule est arrivée en meme temps que le soleil.

    6 août 2013
  • Les touristes sont de bons figurants parfois et ils m’inspirent par leur naturel.

  • Sinon il reste la technique sous photoshop : Améliorez les contours/Remplir.
    Fonction qui sur la dernière version de photoshop est impressionnante…

    8 août 2013
  • Tu as oublié lâcher une boule puante 😉

    16 août 2013
  • pour avoir fait l’Inde et pas mal de site touristiques… une technique est aussi de rester en retrait, souvent se sont des paquets de touristes et entre 2 paquets ne reste plus grand monde 🙂

    Et pour éviter une personne entrant dans le cadre… garder les 2 yeux ouverts 🙂

    21 août 2013
  • Ma technique préférée, la pause longue. On donne beaucoup de charme aux photos et franchement c’est vraiment intéressant comme travail. Cela nécessite par contre l’utilisation du trépied et ce n’est pas toujours simple de le sortir.

    Utiliser un grand angle et aussi très intéressant en plus vous aurez les bâtiments en entier et donc de très belles photos 😉

  • Autre propostion

    photographier plusieurs vues, les tourites ça bouge
    les empiler
    éleminer les touristes par des masques

    pour l’empilage soit le photographe utilise le pied
    soit il aligne les calques
    dans les versions récentes de Photoshop cela se fait avec photomerge
    il faut cocher ne pas pas fusionner les calques

    dernière remarque et la plus importante
    une citation du maître nicolas bouvier
    « Le touriste c’est l’autre »

    6 septembre 2013
  • Salut,

    Alalalalala ma grande spécialité en voyage : le gars qui déboule juste quand je veux prendre ma photo, si possible en short vert, t-shirt rouge, sandales et chaussettes blanches.
    Alors ma technique favorite : j’attends qu’il se tire ou qu’il passe derrière un arbre, un pot de fleur, une colonne, bref n’importe quoi qui le cache! ça marche plutot bien (ok sauf dans les endroits où ya pas d’arbres, colonnes, pots de fleurs)…. mais ça peut être un peu long, surtout si le gars en question a un double habillé pareil mais à un autre endroit de mon paysage….

    A+
    Karine

    27 septembre 2013
  • Merci pour les ruses que tu partage, mais la seule ruse c’est de partir en voyage au moment où il y a moins de touriste, comme ça on aurait pas à se soucier des touristes qui viennent polluer nos photos.

  • Des petites ruses qui me seront très utile pour mes prochains déplacements à l’étranger.

    15 octobre 2013
  • Je suis tout à fait d’accord de partir à la saison basse comme ça y aurait moins de touriste et donc on aura plus de chance d’avoir des prises de vues splendides sans que les touristes ou la silhouette de ces derniers viennent s’incruster à notre photo.

  • Les touristes m’ont donné l’idée de faire des photos de photographes sans visage: de dos ou le visage masqué par l’appareil (plus difficile parce que je prends les photographes à leur insu.

    1 décembre 2013
  • Se lever tôt c’est vraiment génial en vacances, pas seulement pour la photo, mais aussi pour l’ambiance qu’il y règne, l’impression de se sentir seul au monde (devant un paysage immense par exemple et sans un pekin). Le temps s’arrête et on profite juste de l’instant (surtout si l’on reste une heure assis au même endroit, ce qui a l’avantage d’être reposant quand même, après tout on est en vacances!).

    Sinon la composition peut aider pas mal: soit un objet, ou une personne qu’on connait en premier plan qui peut cacher un groupe de touristes sans avoir à cadrer le monument trop serré. Après tout on est aussi des touristes et on est là pour garder des souvenirs…

    Et photoshop comme ca a été dit plusieurs fois dans les commentaires.

    2 septembre 2014
  • Deux idées pour éviter les touristes

    La première m’a été donnée par un gardien du chateau de Versailles : venir tard pour la visite, à la limite de la fermeture, quand les gardiens « poussent » les gens vers la sortie. Ca permet en général d’avoir un peu de temps, en sortant le dernier, pour faire des photos tranquillement.

    Autre idée que j’ai msie en pratique cette année : le panorama!

    Plutôt que de prendre le site désiré en entier, je le découpais en plusieurs photos où je prenais soin de n’avoir personne (en général, les gens laissent toujours un espace libre) et d’assembler ensuite les photos une fois de retour. PAr contre il faut maitriser la technique (Tenir l’appareil verticalement etc…) pour ne pas avoir de surprises au moment de l’assemblage et du recadrage

    4 août 2015
  • Une autre astuce pour éviter les touristes c’est de prendre le contre pied – prendre les touristes en photo -un album de portraits peut être sympa … (bien sûr en n’occultant pas le droit à l’image …)

    18 février 2016
  • Avec mon amie, nous étions à Paris la semaine dernière. A priori on pensait ne pas être dans la grosse affluence de l’année, mais on n’avait pas pensé à l’Euro de Foot…

    Avec la foule, j’avais pensé faire des poses longues, mais d’une part je n’avais pas le matériel adéquat sur moi, et d’autre part avec Vigipirate, cela m’aurait pas mal emmerdé.

    Faire entrer un trépied dans un musée, ou n’importe quel autre bâtiment public peut s’avérer particulièrement compliqué. En plus la plus part n’ont plus de vestiaire où on pourrait poser le matériel.

    La pose longue n’est pas adaptée à tous les programmes d’une journée… Pensez-y.

    23 juin 2016
  • J’aime beaucoup vos articles et vos pointes d’humour. Ça me détend.

    31 mars 2017