Faut-il « penser au Full Frame » lors de l’achat d’un objectif ?

La semaine dernière j’ai clarifié une question très répandue sur l’achat d’une focale fixe pour reflex à capteur APS-C. Aujourd’hui, je voudrais battre en brèche une idée reçue, ou tout au moins la nuancer fortement, car je lis beaucoup de choses fausses, et ça peut induire en erreur beaucoup de débutants.

Je ne vais pas faire un énième rappel sur l’influence de la taille du capteur, car je l’ai déjà fait dans le précédent article, et surtout je vous invite à lire mon article complet sur la taille du capteur. Pour bien comprendre cet article, il vous faut donc avoir cette notion en tête.

Faut-il acheter un 24-70mm f/2.8 sur APS-C ?

24-70mm f/2.8 sur APS-C objectif canonLe conseil que je vois le plus et qui m’a poussé à écrire cet article, c’est celui qui est parfois donné aux débutants qui souhaitent acheter un zoom transtandard polyvalent de qualité pour remplacer le 18-55mm du kit, limité en termes de luminosité surtout.

Et là, on voit de temps à autre des conseils qui consistent à recommander un 24-70mm f/2.8, voire un 24-105 ou 24-120mm f/4. Et c’est une très mauvaise idée. Loin de moi l’idée de jeter une volée de cailloux enrobés d’orties fraîches à ces conseilleurs, c’est sans doute de bonne foi. En effet, les 24-70mm f/2.8 et cousins, même chez les marques tierces comme Tamron et Sigma, sont souvent d’excellentes optiques, avec une bonne qualité d’image et une bonne luminosité.

Elles sont également très polyvalentes en termes de longueur focale, mais… sur reflex Full Frame ! En effet, 24-70mm sur Full Frame correspond à une plage de focales s’étalant d’un vrai grand-angle (24mm) à un petit téléobjectif (70mm).

Par contre, sur capteur APS-C, on obtient quelque chose équivalent à environ un 35-105mm sur Full Frame (environ j’ai dit, pas la peine de faire le calcul au mm près en commentaire, ça ne change rien au schmilblick, merci 😉 ). Question, avez-vous déjà vu un zoom 35-105mm ? Non. Pourquoi ? Parce que ça ne sert à rien.

 

Le gros problème, c’est qu’avec un 24-70mm sur APS-C, vous allez certes avoir un vrai téléobjectif (petit, mais à 105mm c’est parfait pour faire du portrait). Par contre, pas de vrai grand-angle, ce qui diminue considérablement la polyvalence. Vous allez manquer d’angle de vue pour toutes les photos de type paysage ou architecture par exemple, ou même simplement les situations où vous manquez de recul. Bref, vous aurez perdu toute la polyvalence de longueur focale de votre 18-55mm, et vous risquez d’être frustré.

La seule situation où ça peut éventuellement se justifier, c’est pour un usage strictement portrait : si vous souhaitez pouvoir faire confortablement du portrait à la fois en pieds et serré avec un seul et même objectif, la plage focale sera assez idéale pour le coup : 35mm (équivalent 24×36) pour le portrait en pieds, et 105mm pour le portrait serré. Mais c’est une situation assez spécifique quand même (et où je préférerais 2 focales fixes pour leur plus grande capacité à faire une faible profondeur de champ).

La justification de « penser au Full Frame » ne tient pas ici : vous ne savez pas quand vous allez réellement y passer (si vous y passez un jour), et je ne vois pas l’intérêt de se handicaper photographiquement parlant pendant un (long) moment, juste histoire d’économiser la perte à la revente dans l’éventualité totalement hypothétique où vous achèteriez un reflex Full Frame bientôt (qui coûtent quand même en général 2000€ minimum, donc de toute façon c’est un gros budget).

Que choisir à la place ?

tamron 17-50mm f/2.8 objectifAlors vous allez me dire, « c’est bien beau Laurent, tu nous dis qu’il ne faut pas prendre de 24-70mm sur APS-C, mais qu’est-ce que je fais si je veux un zoom polyvalent et lumineux pour remplacer mon 18-55mm qui me limite ? »

Et bien c’est assez simple en fait : il vous faut à peu près la même plage de focales, mais avec une ouverture maximale constante de f/2.8. Il existe de nombreux objectifs pour vous satisfaire, en général des 17-50mm f/2.8. Je ne vais pas vous en faire une liste à la Prévert ni un comparatif détaillé ici, ce n’est pas le sujet (mais je vous rappelle que j’ai écrit un livre sur le choix d’un objectif 😉 ), mais par exemple pour moins de 300€, vous pouvez avoir l’excellent Tamron 17-50mm f/2.8, qui fait très bien son boulot.

Je l’ai revendu pour 200€ il n’y a pas longtemps, j’ai donc perdu moins de 100€ à la revente, ce qui n’est pas grand-chose quand on considère le prix d’un reflex Full Frame en fait, d’autant plus qu’il m’a rendu fier service pendant un long moment.

 

Et 17-50mm sur APS-C, de façon très surprenante, ça donne un équivalent… 24-70mm ! (environ) Eurêka !

Et les focales fixes ?

sigma 50mm F14 objectif focale fixeÇa c’était pour les zooms, mais qu’en est-il des focales fixes ? Alors j’ai déjà parlé du cas particulier du 50mm la semaine dernière, mais j’aimerais ici revenir sur un cas un peu plus général.

 

Premièrement, je pense que la question de « penser au Full Frame » ne se pose QUE si vous savez que vous allez vous tourner vers ce format très prochainement, c’est-à-dire dans moins de 6 mois, voire 1 an maxi. Au-delà, honnêtement, c’est parfaitement hypothétique. Vous ne savez pas ce qui se passera dans un an, ni dans votre propre pratique photo (vous pourriez passez à l’hybride ou sur un compact à grand capteur), ou sur le marché de la photo (il pourrait apparaître un compact Full Frame avec un zoom transtandard lumineux après tout !).

Donc dans le cas où vous y pensez vraiment, vous pouvez légitimement vous poser la question.

 

Imaginons que vous ayez un reflex APS-C, avec un 50mm (équivalent 80mm) et un 85mm (équivalent 135mm), parce que vous aimez bien le portrait. Avec ça vous couvrez réellement tous vos besoins. Par contre, vous aimeriez bien avoir une focale plus standard pour faire des plans en pieds ou d’autres photos. Du coup, vous pensez au 35mm, qui donnerait un équivalent 50mm sur votre APS-C. Mais dans 3 mois, vous pensez acheter un reflex Full Frame. Et là, vous aurez déjà un 50mm en guise de focale standard. Si vous ne faites que du portrait, un 35mm sur Full Frame pourrait être un peu large (ça dépend de votre usage).

Dans ce cas, il faudrait donc plutôt penser à attendre le Full Frame pour acheter disons un 135mm, qui vous permettra de retrouver ce à quoi vous étiez habitué avec le 85mm monté sur votre APS-C.

Ceci n’est qu’un exemple pour bien souligner que c’est encore une fois une question de besoins et de pratique photo. Je ne peux pas décider à votre place, je ne suis pas votre maman et vous êtes des adultes responsables, mais je peux vous aider à bien réfléchir pour prendre une meilleure décision.

 

 

Bref, « penser au Full Frame » est bien souvent prématuré voire contre-productif, en particulier en ce qui concerne les zooms. Réfléchissez donc bien et ne vous jetez pas sur le premier objectif conseillé par un inconnu sur un forum, sous prétexte que c’est « un excellent objectif » (ce qui est toujours relatif) 😉 Ce qui ne veut pas dire de jeter votre 24-70mm si vous avez un APS-C, mais de ne pas vous étonner si vous manquez parfois de recul.

Ça fait 2 articles sur le matériel en 2 semaines, mais je les avais en tête depuis un moment, et il fallait que ça sorte. La semaine prochaine, on reviendra sur des conseils plus pratiques avant la fête nationale 😉 (je vous laisse deviner sur quel sujet !)

Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (28 votes, moyenne : 4,50 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

111 commentaires
  1. Bonjour,
    Beaucoup de tests sont relativement critiques sur les qualités de nombreux objectifs sur les bords. En achetant un objectif full-frame pour mon aps-c, certes plus cher et souvent plus gros/lourd, je coupe les bords et les défauts de bordure. D’une certaine façon, je n’utilise que le centre. Bon, par contre, vu le prix des objectifs full-frame, mieux vaut tomber sur une très bonne promo ou une bonne occasion.

  2. Avis sur le 55 1.8 Zeiss pour un Sony A6000?
    Je suis amateur photo et j’aimerais faire des photos d’une meilleure qualité, portraits et paysages principalement. Cet objectif est bien d’après vous?

  3. Bonjour,

    J’ai un tamron 17 50 ouverture 2,8 et un 70 200 canon.
    Je suis très satisfaite de ses objectifs.
    J’aimerais compléter ma gamme. Que conseilleriez vous

    1. Bonjour,

      Ton « parc » couvre déjà pas mal de choses.

      Moi, je partirais sur une focale fixe du coup.
      – un 35mm f/1.4
      – un 50mm f/1.4
      – un 60mm macro / 100mm macro
      – un 85mm f/1.8

      Cdlt

  4. Hello,

    Lors de l’achat de mon D200 à peine sorti des usines Nikon, j’avais un 24-70/2.8 AFD à mettre dessus. Ce format curieux qu’est l’APS-C allonge les focales et le 18-200 commandé n’arrivant-pas, j’ai pris un Sigma 17-35/2.8-4 d’occasion.

    Aujourd’hui, 10 ans après, j’ai toujours mon D200, un D7000 par absence de D400 et un D610. J’ai décisé de conserver mes boitiers et j’ai eu la chance de toucher un Sigma 17-70/2.8-4 Contemporary d’excellente qualité pour la moitié de son prix. Idem pour le D610.

    Par contre, le jour où j’ai acheté un Nikon AF 70-210/4 constant, mes images de théâtre ont gagné énormément en qualité pour une bouchée de pain.

    Monté sur le D610, c’est encore meilleur malgré ses 24 Mpix et j’avais pris le Sigma 24-70/2.8 HSM longtemps avant.

    Je peux me permettre d’utiliser un second boitier en APS-C avec une optique excellente lorsque mon D610 est monté avec le 70-210 pour prendre « La photo » qui fera la différence.

    Les 17-50 ou 18-50 sont certainement bons mais juste un peu courts en spectacle. J’ai exposé des 60×40 de concert pris avec le D7000 et c’était parfait.

    Ma décision de garder les 2 capteurs est plus liée à la place que j’aurais dans la salle. Ca me permet de jouer sur la distance et le cadrage car je ne peux-pas me déplacer.

    Je viens juste de décrocher des murs pour une expo de 12 ou 15 photos de théâtre pour novembre 2016. Le D7000 a impressionné qualitativement.

    Opposer ces 2 formats est à mon sens une erreur, il faut juste s’équiper des objectifs nécessaires.

    Pour en revenir à mon vieux Sigma 17-35, il cartonne en architecture et dans les salles très petites sur le D610.

    Il y a les tests mais aussi une réalité. Ne jurer que par l’un ou par l’autre est un faux débat. Le D500 va vite nous le prouver 😉

    Fab

  5. Hello,

    J’ai pensé au 24-70/2.8 depuis mon D200. Pas en ayant le format FF en tête mais simplement parce qu’il n’existait rien de valable en format DX pour la photo de spectacle. J’ai été obligé d’acheter un Sigma 17-35/2.8-4 car le 18-200 commandé avait 6 mois de retard. Je l’ai conservé en cas de panne vu son prix ridicule.

    Je confirme que le 24-70, c’est un peu bâtard comme plage de focale, tout comme un 50 toujours un peu trop long ou un peu trop court mais j’ai fait avec.

    Je suis passé au FX économique (D610 d’occasion à 950€ quasi neuf et garanti en France). J’avais un Sigma 17-35/2.8-4, 2 Sigma 24-70/2.8 AFD & HSM, les Micro Nikkor 60 et 105 AFD, un 180/2.8 ED, mon fidèle Nikon AF 70-210/4 constant de 1986, un Sigma 70-300 APO Macro et un Sigma 120-400/4-5.6.

    J’avais étudié la question en regardant les tests de DxOmark mais comme je les utilisais aussi sur le D7000, je n’allais pas les jeter. 24 Mpix en FX c’est moins exigeant que 16 en DX, j’avais peu de doutes.

    Par contre, j’ai acheté 2 objectifs rapidement dès que la bonne occasion s’est présentée. Un Sigma 17-70/2.8-4 Contemporary à 190€ (comme neuf) pour mon D7000 que je conserve en boitier de secours ou pour sortir léger et un Nikon 24-85/3.5-4.5 AFS non VR à 80€ (quelques défauts sans influence) et pas stabilisé.

    J’ai aussi une autre raison pour conserver le DX en plus du FX, c’est la photo de théâtre. Ca m’offre plus de possibilités en jouant sur les focales selon la configuration de la salle. A 1600 ISO avec le 70-210/4, c’est parfait avec le D7000, le D610 me permettra de l’utiliser dans des salles plus petites.

    Ce que j’ai le plus étudié, c’est le bruit de déclenchement du D610 réputé bruyant. Le D700 que ne convoitais s’était avéré trop bruyant pour le théâtre, d’où le D7000. Son mode rafale silencieux est excellent contrairement au mode Q simpliste du D7000. Sur le terrain, c’est un boitier parfait jusqu’à 6400 ISO, au delà, je n’ai pas essayé.

    Je viens d’accrocher une expo de 60×40 issus du D7000 dont une prise à 4000 ISO (pareil que 6400 sur le D7000). Les raws sont repassés dans DxO en mode Prime avec quelques corrections et le résultat est bluffant.

    Vivement 2016 pour voir la différence avec le D610 sur une nouvelle expo 😉

    Dans ces conditions, le passage au FX est raisonnable en terme de coût et de qualité mais il n’est pas meilleur dans tous les domaines.

    Fab

  6. bonjour
    je viens d’acquérir un d810, donc FX et, a l’utilisation du 17-55mm f2,8, un fort vignettage (carrément un cercle noir) apparaît a la focale 17mm.
    j’aurais besoin d’aide si un reglage existe sur ce boitier ou bien, cet objectif n’est pas compatible.
    je l’utilise deja avec mon d300 (DX) sans aucun problème a toutes les focales,
    merci pour vos commentaires
    cdlt

    1. Bonsoir,
      le 17-55 est conçu pour dx. Tu as un réglage dans le menu pour mettre le boîtier au format dx mais tu perds de la résolution, les boîtiers fx sont faits pour aller avec des objectifs fx (un 24-85 correspond à ton 17-55, mais en f2.8 c’est le 24-70).

  7. bonjour
    on vient de m’offrir un reflex D600 Nikon ( Full Frame ) avec un objectif de 50 mm ouverture 1.8
    l’idée part d’une bonne intention , mais voila maintenant je crois que je doit choisir uniquement des objectifs type Full Frame ( dur dur le prix )
    Pourriez vous me conseiller sur une référence a avoir en plus de mon objectif actuel pour faire de la photo  » polyvalente «  » car je ne sais pas encore vers quel style me tourner ( photo de rue , de mariage ,de sports )et vaut t’il mieux avoir 2 fixes ou 1 fixes et un zoom
    je pense que l’on a du souvent vous posez la question
    merci pour votre reponse

    1. Bonjour,

      Joli cadeau le D600, en espérant par contre pour toi que ce soit un modèle qui n’ait pas de problèmes de poussière, hormis ça c’est un appareil de très bonne qualité.
      Si tu ne sais pas encore quel style te correspond, il vaut mieux utiliser un zoom avec ton 50mm (pour la photo de rue il est très bon, et dans beaucoup de cas c’est un objectif qui fera merveille également). Pour un zoom plus polyvalent sans trop sacrifier sur la qualité optique, tu as le 24-120 f/4G de Nikon dont parle Laurent dans l’article, assez cher il est vrai. On peut trouver sur amazon son ancienne version f/3.5-5.6, beaucoup moins cher mais surtout beaucoup moins bon. Le Nikon 24-85 f/3.5-4.5, (souvent fourni en kit avec les full frame Nikon) est plus abordable mais on perd quelques focales.
      Pour des photos de sports ou animalières, là il faudra des focales plus longues, souvent plus chères à moins de se tourner vers des 70-300 moins lumineux mais assez abordables.
      Pour démarrer, le 24-85 (ou 24-120 si tu as les moyens) me semblent les plus judicieux.

  8. Tout d’abord merci à Laurent pour le guide et les livres gratuits ainsi que pour ce magnifique site qui devient de plus en plus mon site de référence photo. Personnellement j’ai d’abord opté pour un APS-C avec un magnifique objectif Sony 16-50 F/2.8 et j’ai pris beaucoup de plaisir.
    Maintenant j’ai décidé de passer à autre chose et me focaliser sur ce que j’aime, soit immortaliser les scènes de la vie familiale, souvent en intérieur mais aussi dehors de la maison. L’objectif précité était top et j’ai pris des clichés superbes (enfin pour moi qui suis encore novice et qui utilisais surtout le mode automatique de mon Sony Alpha 65). Maintenant j’ai choisi une focale fixe de 35mm en premier lieu (mon cousin photographe en a fait son favori depuis un moment), mais je ne trouvais pas le bon équivalent pour mon APS-C. J’ai donc décidé de le revendre et de passer à un plein format pour pouvoir utiliser ce Canon 35mm F/2 comme il se doit. Immédiatement j’ai compris que je m’étais lancé dans une autre dimension de la photo et j’ai tout de suite eu envie de profiter plus pleinement des capacités de l’appareil et de l’objectif.
    Je ne pense cependant pas que ce soit totalement lié au fait qu’il s’agisse d’un capteur plein format. C’est surtout à cause de cette focale fixe qui, malgré le manque de recul, est déjà pour moi une révélation. Je suis hyper motivé à progresser car j’ai vu des résultats immédiats quant à la luminosité, au cadrage (c’est juste génial de savoir à quoi s’attendre car c’est toujours la même chose)et à la profondeur de champ.
    Donc pour conclure il faut surtout savoir ce que l’on cherche à faire et j’avoue que le choix du 35mm pour des portraits et des scènes de vie est juste parfait. Je ne pense pas que je rachèterai d’optique d’ici quelques années.

    1. Bonsoir,
      pour les scènes de vie, le 35mm me parait aussi un bon choix pour englober le cadre de la scène. par contre, pour le portrait, une focale plus longue (entre 85 et 135mm pour un full-frame, voir un peu plus) sera préférable. Si tu aimes les faibles profondeurs de champ et les bokeh époustouflants avec une perspective plus naturelle, une plus longue focale te siéra à merveille ;).

  9. Bonjour,
    étant passé d’un Tamron 17-50 f/2.8 vc à un Tamron 24-70 f/2.8 vc sur un capteur aps-c, je me permet de réagir sur le sujet.
    Non, un 24-70 ne sert pas à rien sur un capteur aps-c.
    Bien sur en règle générale il sera bien moins polyvalent (pas de grand angle).
    Pourquoi en règle générale ? parce que tout dépend du besoin que l’on a.
    Mon 24-70 (ou 35-105 avec la conversion) est d’une polyvalence parfaite pour mon usage : pour du portrait plus ou moins serré (là où le 50mm était un peu juste et le 17mm inutile), pour de la photo culinaire (de l’assiette entière à la proxy photo, mon 100mm macro étant un peu long dans ce cas là), …
    Pour quelqu’un qui ne souhaite avoir qu’un objectif, effectivement, le grand angle manquera. Mais dans le cas ou cet objectif est complété par d’autres (Tokina 11-16 dans mon cas pour le grand angle) envisager un 24-70 n’est pas forcément dénué de sens.

  10. C’est vrai que j’étais dans ce dilemme là il y a quelques mois, alors pas avec le 24-70 f/2.8 parce qu’il coûte près de 2000 euros mais j’hésitais entre l’ef 24-70 f/4 L ou l’ef-s 17-55 f/2.8 qui sont à peu de choses prêt au même prix.

    Quand on investi 700 ou 800 euros dans une optique on réfléchit à combien de temps on pourra la garder donc acheter une optique ef-s de ce prix là me chagrinait un peu aussi.

    Par ailleurs, venant d’un 18-135 j’avais peur d’être un peu court avec le 17-55. C’est mon optique pour se balader donc il faut que ce soit polyvalent.

    Du coup, j’ai fait des statistiques sur mes exifs, j’ai calculé la proportion de photos prises avec une focale 55mm.
    Et je me suis rendu compte que j’avais beaucoup plus de photos en dessous de 55mm qu’au dessus (~70%).

    J’ai finalement j’ai pris le 17-55mm et je ne regrette absolument pas, et ce, dès la première photo

  11. Bonjour,

    Merci pour ces éclaircissements, quoi que vous n’avez pas suffisamment mis en évidence les raisons de se tourner vers un FULL FRAME … je suis en plein dedans !!
    5D, 7D, 70D ??? (neuf pour certains, seconde main pour d’autre)
    Merci pour votre aide,
    Cordialement.
    Pierre K

  12. Bonjour,

    Des optiques qui ouvrent à f/2.8 et inférieurs ne sont pas légion dédiés pour les seuls DX ou APS-C. Une optique fabriquée pour les FF ou FX ouvrant à ces diaphragmes sont en général mieux fabriquées que celles réservées aux DX. Un tour sur DxOMark permet de s’assurer de la véracité de la chose.

    Personnellement, mis à part le 17-55mm f/2.8 et réservé au DX ou APS-C je n’investis que dans des optiques fabriquées pour FF et ce pour plusieurs raisons :
    La première c’est, comme elles sont plus larges, en DX on n’utilise que la partie centrale de l’optique, donc on a moins de déformations.

    La seconde raison c’est qu’étant plus grand, il y a plus de place pour chacun des éléments qui sont donc de meilleure qualité, le piqué est bien meilleur. Elles sont aussi à qualité égale proportionnellement moins chères.

    La troisième raison c’est que depuis le début je souhaite avoir un FF et que je ne souhaite pas réinvestir mon parc au complet. le 24-70 viendra simplement et naturellement en place du 17-55 (17 x 1.5 = 25.5) ce qui fait que même avant une revente éventuellement programmée du 17-55 je pourrais continuer sans manque en petite focale tout du moins. Mais je compte garder mon DX comme second boitier (secours & vidéo).

    Par contre je me méfie beaucoup des « j’aime » et des « j’aime pas ». Un simple exemple pour en expliquer la raison :

    Le dernier 70-200mm f/2.8 de chez Tamron possède son point fort sur la rapidité de mise au point, là où la marque péchait auparavant. parmi les essais que j’ai pu lire la majorité le trouvait sur ce point plus lent que ses concurrents alors que pour ce modèle ce n’est plus vrai…

    C’est pourquoi je me fie à deux choses : le nombre de retours en SAV et les tests laboratoire comme DXOMark.

  13. Bonjour,

    Des optiques qui ouvrent à f/2.8 et inférieurs ne sont pas légion dédiés pour les seuls DX ou APS-C. Une optique fabriquée pour les FF ou FX ouvrant à ces diaphragmes sont en général mieux fabriquées que celles réservées aux FF. Un tour sur DxOMark permet de s’assurer de la véracité de la chose.

    Personnellement, mis à part le 17-55mm f/2.8 et réservé au DX ou APS-C je n’investis que dans des optiques fabriquées pour FF et ce pour plusieurs raisons :
    La première c’est, comme elles sont plus larges, en DX on n’utilise que la partie centrale de l’optique, donc on a moins de déformations.

    La seconde raison c’est qu’étant plus grand, il y a plus de place pour chacun des éléments qui sont donc de meilleure qualité, le piqué est bien meilleur. Elles sont aussi à qualité égale proportionnellement moins chères.

    La troisième raison c’est que depuis le début je souhaite avoir un FF et que je ne souhaite pas réinvestir mon parc au complet. le 24-70 viendra simplement et naturellement en place du 17-55 (17 x 1.5 = 25.5) ce qui fait que même avant une revente éventuellement programmée du 17-55 je pourrais continuer sans manque en petite focale tout du moins. Mais je compte garder mon DX comme second boitier (secours & vidéo).

    Par contre je me méfie beaucoup des « j’aime » et des « j’aime pas ». Un simple exemple pour en expliquer la raison :

    Le dernier 70-200mm f/2.8 de chez Tamron possède son point fort sur la rapidité de mise au point, là où la marque péchait auparavant. parmi les essais que j’ai pu lire la majorité le trouvait sur ce point plus lent que ses concurrents alors que pour ce modèle ce n’est plus vrai…

    C’est pourquoi je me fie à deux choses : le nombre de retours en SAV et les tests laboratoire comme DXOMark.

    1. Bonjour,

      Je pense avoir compris l’objet de cet article (merci pour ce blog fort intéressant au passage)… MAIS…

      1) Lorsque je regarde sur le site Nikon et que je cherche à « focales fixes » j’en trouve 44 au format FX et seulement 14 au format DX. Ce qui me laisse penser qu’elles ne sont pas interchangeables…
      2) Si je regarde au zoom 28-300, celui-ci existe en format FX et un autre en format DX.

      a) Cela signifie t-il que le 28-300 FX (full-frame) ne doit en principe pas être monté sur un capteur APS-C (DX) ?
      b) Cela signifie t-il que le 28-300 DX s’il est monté sur un capteur APS-C (DX)correspond bien à 28-300 et pas 42-450 ?

      1. Bonjour,

        a) Le 28-300 FX peut être monté indifféremment sur un boitier FX ou APS-C
        b) Le 28-300 DX, monté sur un boitier APS-C, rend une image équivalente à l’angle de champ d’un 42-450, même si il est prévu pour un boitier DX.

        Dans le monde du Reflex, toutes les longueurs focales inscrites sur les objectifs correspondent à la dimension « full frame ». C’est historique. Cette convention est née lorsque les premiers boîtiers « 35mm » argentiques ont fait leur apparition. Depuis, elle est restée telle quelle.

        De manière générale, tout objectif « Full Frame » peut être monté sur un boitier APS-C
        De manière générale, toutes les longueurs focales inscrites sur les objectifs correspondent à une dimension de capteur « full frame ».
        De manière générale, toutes ces longueurs focales doivent être multipliées par un coefficient si l’objectif est monté sur autre chose qu’un boîtier full frame, même si l’objectif est prévu pour le boitier en question (comme votre exemple b).

        Belle journée

        1. Bien D’accord, mais alors j’ai d’autres questions dans mon sac 😉 :
          Je pars du postulat qu’on possède un boitier APS-C pour se poser la question de Laurent « dois-je penser FF lors de l’achat d’un objectif ? »

          1) Pourquoi les constructeurs font-ils une différence dans leurs objectifs orientés FX et DX ? Quelle est la différence technique entre les deux mêmes objectifs ? (ex : un AFS 35mm f1,8 G l’un FX l’autre DX)

          2) Pourquoi acheter un objectif DX, autant acheter directement un FX en se disant qu’on changera peut-être plus tard son boitier APS-C par un Full-Frame ?

          3) Au passage, dans les exifs qu’est ce qui est noté quand la photo a été prise par un boitier APS-C avec un objectif 28-300 FX ou DX au niveau de la valeur de focale réglée par le photographe au minimum (28mm donc) : la valeur 28 ou la valeur 42 ?

          Je précise que je suis un ex-argentique, suis passé par les compact et Bridges et je me remets à la photo reflex, je dois donc à nouveau investir. Je vise un D7100 + 28-300mm)

          Merci d’avance pour vos réponses.

          1. 1) Le cercle d’image produit par un objectif FX est plus grand que le cercle d’image produit par objectif DX car il doit couvrir un capteur dont la surface est plus grande. C’est la raison pour laquelle un FX va sur un boitier DX et pas l’inverse. L’objectif DX est plus petit et plus léger .. et donc coûte moins cher.

            2) En effet, si ce n’est que les objectifs FX sont plus chers (parfois beaucoup plus chers) et plus encombrants (voir réponse 1)

            3) Dans les exifs que je lis dans Aperture, les deux sont indiqués sur les photos faites avec un boitier DX. A mon sens, c’est une interprétation et je dirais qu’il est indiqué la valeur « FF », soit 28

            Pour des dessins, schémas et autres calculs :
            http://ericheymans.com/capteurs-pdc-focale/

            Belle journée !

      2. « 2) Si je regarde au zoom 28-300, celui-ci existe en format FX et un autre en format DX. »

        Juste pour infos, le zoom DX est un 18-300 ce qui le rend bien plus intéressant sur un boitier APS-C qu’un 28-300 car il ira bien plus loin vers les focales grand-angle.

  14. bonjour Laurent, vos conseils sont précieux, le souci, totalement personnel,j’ai l’occasion d’effectuer quelques sorties de groupes, et sûrement la mauvaise habitude de prendre trop de photos, dans l’espoir d’en avoir au moins une de bonne…. donc en voyage, photos de paysages, monuments, et l’on a pas forcément le temps de s’approcher, de cadrer, dans ce cas il faut faire très vite, avoir l’oeil, déterminer l’emplacement où se situer pour avoir, l’éclairage, le monument en entier, rien qui gêne etc, vous comprenez ce que je veux dire, alors je me documente pour un appareil facilement transportable, pas trop lourd,encombrement raisonnable, performant… je comptais me diriger vers un hybride qui à mon humble avis pourrait correspondre à ces critères, mais lequel ? il y a Sony Nex 5000, focale 16-50 et 55-210, écran orientable, pour un poids de 210g,je ne peux ici vous en décrire toutes le caractéristiques, il me parait être un bon compromis.. qu’en pensez-vous ?
    merci

    1. Bonjour Masson,

      je me permet de donner mon avis sur la question : A mon humble avis, il ne serait pas idiot d’attendre les premiers tests du tout nouvel A6000 qui de mon point de vue a deux gros atouts par rapport à l’A5000 : un viseur (électronique) et un AF qui a l’air d’être très très efficace.

Voir plus de commentaires