Le Leica Q3 est le dernier-né de la célèbre gamme de compacts experts du fabricant allemand. Il sort au printemps 2023, 4 ans après son prédécesseur le Leica Q2.

Le Q3 reprend le design iconique et intemporel caractéristique de la lignée Leica tout en apportant de nombreuses améliorations techniques majeures très attendues depuis plusieurs années par les utilisateurs de la marque.

Il s’agit d’un compact expert haut de gamme doté d’un capteur plein format de 60 mégapixels, et du fameux objectif à focale fixe Summilux 28mm f/1.7 ASPH, déjà présent sur le Leica Q2.

Vendu pour la coquette somme de 5950€ à son lancement, le Leica Q3 ne s’adresse clairement pas à tout le monde. La cible : les passionnés de la marque, ou ceux qui recherchent la meilleure qualité d’image possible dans un format compact sans regarder le prix 🙂

Voyons en détail ce que ce bijou de technologie a dans le ventre !

Leica Q3

Caractéristiques techniques du Leica Q3

Voici les caractéristiques techniques complètes de cet appareil photo Leica Q3 :

  • Nom : Leica Q3
  • Prix : 5950€ (soit 1200€ de plus que le Q2 à son lancement)
  • Taille de capteur : Capteur CMOS BSI plein format
  • Définition du capteur : 60 Mégapixels
  • Sensibilité ISO native : 100 – 100 000 IS0
  • Processeur d’image : Maestro IV
  • Autofocus : AF hybride (corrélation de phase et détection de contraste)
  • Vitesse de la rafale : Jusqu’à 15 i/s (4 i/s avec suivi AF)
  • Année de sortie : 2023
  • Obturateur : jusqu’à 1/2000s en obturateur mécanique, et jusqu’à 1/16000s en électronique
  • Stabilisation : Oui
  • Viseur : Électronique avec définition de 5,76 Mégapixels (et 120 i/s)
  • Écran : Ecran tactile de 3”, inclinable, définition de 1,84 Mégapixels
  • Objectif : Summilux 28mm f/1.7 ASPH
  • Vidéo : Jusqu’à 8K DCI (8192 x 4320) 30 i/s, 4K DCI/UHD 60 i/s, 1080p 120 i/s
  • Connectique : prises USB-C et micro-HDMI
  • Stockage : 1 emplacement pour carte SD UHS-II
  • Dimensions : 130 x 80 x 93 mm
  • Poids : 743 g avec batterie et carte
  • Tropicalisation : Oui, certification IP52
  • Batterie : Leica BP-SCL6 (la batterie du Q2 reste compatible)
  • Autonomie : 350 vues (norme CIPA)

Bref, le Leica Q3 gagne en définition avec son nouveau capteur stabilisé de 60 mégapixels, change de processeur et d’autofocus, double sa sensibilité maximale à 100 000 ISO et intègre la vidéo 8K, le tout dans un boîtier au format inchangé par rapport au Q2. De quoi largement muscler les performances par rapport au Q2 déjà excellent. Voyons maintenant plus en détails ce que cela donne concrètement en main.

Leica Q3 vu de haut

Design et ergonomie du Leica Q3

Le Leica Q3 reprend le design caractéristique à la fois moderne et rétro de la lignée avec ses formes rectangulaires et arrondies, assez uniques et différentes de celles des appareils japonais dont on a l’habitude. Il pèse 743g ce qui est assez lourd pour un compact mais lui confère une agréable sensation de solidité et de robustesse. Pour vous donner une idée, c’est grosso modo le poids d’un hybride comme le Sony A7RV, boîtier nu.

La finition est excellente avec un boîtier entièrement métallique, avec revêtement en cuir sur le devant de l’appareil. C’est vrai qu’à ce prix-là, on ne s’attendait pas trop à voir du plastique 😉 Les assemblages sont irréprochables et les petits détails comme le repose-pouce en aluminium travaillé témoignent du souci du détail cher à la marque allemande. On reconnait tout de suite la patte Leica.

L’équilibre avec l’imposant objectif Summilux est bon, même si une véritable poignée creusée dans le boîtier aurait été la bienvenue pour une prise en main plus sûre. Certes, Leica propose une poignée amovible HG-DC1, mais il faudra vous délester de 200€ supplémentaires.

L’ergonomie du Leica Q3 est excellente malgré un nombre limité de commandes physiques. Vous ne trouverez pas de molette pour choisir entre les modes P, A, S, M mais une molette pour régler la vitesse sur le dessus, une autre pour l’ouverture directement sur l’objectif, trois boutons paramétrables. Bref, on est dans le minimalisme photographique (je parle de l’ergonomie, pas du prix 😉 ).

L’écran tactile l’inclinable facilite grandement la prise de vue à hauteur de poitrine ou au ras du sol. Les photographes de rue seront comblés par cette nouveauté (l’écran du Leica Q2 était fixe).

Le viseur électronique OLED de haute définition procurant 5,76 millions de points avec un taux de rafraichissement de 120 i/s est quant à lui lumineux et très confortable. Là aussi, hausse de définition par rapport à celui du Q2. La position du viseur sur l’extrême gauche permet de viser de l’oeil droit tout en regardant la scène avec l’oeil gauche. Et en plus, votre nez ne vient pas s’écraser sur l’écran, que demande le peuple ? 🙂

L’appareil est tropicalisé avec certification d’étanchéité IP52, comme l’était déjà le Q2. A vous les longues sessions de photographie de rue sous la pluie battante ! La connectique est également enrichie avec l’apparition d’un port USB-C et d’une sortie micro-HDMI. Le port USB-C vous permet de recharger directement l’appareil sans emporter forcément un chargeur externe (qui n’est pas inclus 🙂 ). Très logique avec le minimalisme à la Leica !

Leica Q3 avec sa poignée amovible et support de recharge
Le Leica Q3 avec sa poignée amovible HG-DC1 et le socle de recharge Drop XL

D’ailleurs, sachez que Leica propose en option un socle de recharge sans fil Drop XL à 180€, qui fonctionne de pair avec la poignée amovible HG-DC1 dont je vous parlais plus haut. Disons qu’à 380€ l’ensemble, il faut vraiment tenir à sa recharge sans fil, mais sachez que c’est possible.

On voit ici que Leica cherche à offrir une expérience luxueuse à ses utilisateurs, qui va juste dans le packaging premium, avec de jolis tiroirs pour contenir bandoulière et manuel d’utilisation !

Enfin, parlons de la focale 28mm ouvrant à f/1.7 qui en plus d’être très qualitative est passe partout. Combinée avec le capteur de 60 Mpx du Leica Q3, les possibilités de recadrage sont généreuses, on en reparle tout à l’heure 🙂
A noter que vous pouvez passer en mode macro par la simple action d’une bague.

Bref, le Leica Q3 est un bel objet au design élégant et intemporel, avec des finitions impeccables et une excellente prise en main globale. Voyons maintenant ce que ça donne à la prise de vue.

Écran arrière Leica Q3

Autofocus et réactivité du Leica Q3

Côté réactivité et mise au point, le Leica Q3 s’en sort bien avec son autofocus hybride couplé à un nouveau capteur CMOS plein format de 60 mégapixels et le nouveau provesseur Maestro IV (avouez que ça sonne mieux que Expeed 7 ou Digic X 😉 ). La technologie de détection de phase issue du partenariat avec Panasonic permet une reconnaissance rapide du sujet (personnes ou animaux). C’est une grosse amélioration par rapport au Q2 qui ne possédait qu’un autofocus de contraste, avec des pompages dès que la lumière venait à manquer. A noter le petit loquet sous l’objectif pour passer en mise au point manuelle.

L’appareil perd un peu de vivacité par faible luminosité, le volumineux capteur plein format de 60 mégapixels demandant un peu plus de temps de calcul. Mais globalement l’autofocus est très bon.

La rafale peut atteindre 15 images par seconde en RAW compressé 12 bits, mais l’autofocus se fait uniquement sur la première image de la rafale. Pour avoir le suivi AF en continu, la rafale est limitée à 4 images par seconde en RAW 14 bits (ce qui reste généralement suffisant pour de la photo de rue ou de paysage).

Le suivi du sujet est globalement efficace même s’il n’atteint pas les niveaux de Sony ou Canon. La détection et le suivi des visages et des yeux fonctionnent bien mais peut être mise en difficulté en conditions de lumières difficiles (contre-jour, etc)

L’appareil aura tendance à décrocher et perdre son sujet avec des déplacements trop brusques ou en conditions de très faible luminosité. Il n’est donc pas le plus adapté pour photographier des scènes de sport avec des mouvements rapides (ça tombe bien, pour quasiment le même prix vous pouvez avoir un Sony A7RV avec une optique, qui sera un outil bien plus adapté ! 😀 )

Qualité d’image

Sans grande surprise, la qualité d’image du Leica Q3 est excellente avec ce nouveau capteur plein format de 60 mégapixels partagé avec le récent Leica M11, un gage de qualité. Les fichiers RAW (format DNG) délivrent un très haut niveau de détails et offrent d’importantes possibilités de recadrage a posteriori.

La plage de sensibilité native s’étend de 100 à 100 000 ISO avec des fichiers RAW exploitables jusqu’à 12 800 ISO voire 25 600 ISO : il y a du bruit mais encore suffisamment de détail !

exemple d'image Leica Q3

L’optique Summilux 28mm f/1.7 délivre quant à elle une qualité d’image remarquable du centre aux coins de l’image dès la pleine ouverture à f/1.7. Déjà très bon sur le Q2 avec 48 Mpx, cet objectif reste excellent malgré la hausse de définition à 60 Mpx.

Le capteur de 60 Mpx permet à Leica de proposer des focales équivalentes 35, 50, 75 et 90mm en recadrant directement sur le capteur.

Habituellement, ce zoom numérique est à déconseiller. Sauf qu’ici, il vous reste pas moins de 39 Mpx à l’équivalent 35mm et 19 Mpx à l’équivalent 50mm, et les fichiers sont de très bonne facture grâce au piqué du 28mm f/1.7. Il faudra un peu plus réfléchir avant de shooter avec l’équivalent 75mm et 90mm, car la définition chute à 8,5 Mpx et 6 Mpx, respectivement, ce qui peut être un peu juste pour faire de grands tirages.

Bref, vous pouvez utiliser les équivalents 35 et le 50mm sans arrière pensée, à l’aide d’un bouton à l’arrière de l’appareil 🙂 Quand vous importez le fichier dans Lightroom, le recadrage correspondant à la focale choisie est enregistré comme réglage, et vous pouvez toujours avoir accès à l’image originale en 60 Mpx.

Mentionnons les profils de couleur intégrés avec une colorimétrie très juste des tons de peau, et des noirs et blancs bien contrastés. Un bon point de départ dans Lightroom ou votre logiciel de retouche photo favori !

Fonctionnalités vidéos du Q3

Le volet vidéo a également été grandement amélioré sur ce Leica Q3 avec l’apparition de la 8K à 30 i/s en interne, une première pour Leica et un format très peu répandu. La 4K est également proposée jusqu’à 60 i/s

La qualité d’image est au rendez-vous grâce au capteur plein format 60 mégapixels. L’autofocus se montre réactif et le suivi du sujet efficace même s’il peut être mis en défaut par des changements de trajectoire brusques. Le rolling shutter est néanmoins élevé.

L’absence de prise pour microphone externe trahit néanmoins la vocation principalement photographique de ce Q3. Il s’agira donc plus d’une caméra de voyage pour rapporter quelques souvenirs plutôt que d’une vraie caméra d’appoint (mais du coup, on se demande à peut bien servir le 8K 30 i/s).

Points forts et points faibles du Leica Q3

Points forts :
  • Design Leica intemporel et luxueux
  • Qualité de fabrication exceptionnelle et tropicalisation normée IP52
  • Ergonomie minimaliste
  • Viseur électronique confortable haute définition et fluide
  • Piqué de l’objectif à focale fixe Summilux 28mm f/1.7 dès la pleine ouverture
  • Zoom numérique exploitable à 35mm et 50mm
  • Qualité d’image du capteur plein format de 60 Mpx
  • Tenue du bruit numérique jusqu’à 25 600 ISO
  • Autofocus et Détection des visages et des yeux très efficace
  • Vidéo 8K 30p et 4K 60p
Points faibles :
  • Le prix !
  • Autofocus et suivi pas encore au niveau de Canon et Sony
  • Pas de suivi AF au-delà de 4 i/s en rafale
  • Absence de joystick de positionnement du point AF
  • Insertion de la carte SD par le dessous peu pratique
  • Absence de la prise micro qui limite le potentiel en vidéo
objectif Summilux 28mm f/1.7 Leica Q3

Comparaison du Leica Q3 avec les concurrents

Le Leica Q3 évolue sur le segment des compacts experts haut de gamme où la concurrence est limitée. Voyons comment il se positionne face aux principaux rivaux potentiels.

Fujifilm X100V

Le Fujifilm X100V, sorti en 2020, est l’un des compacts experts les plus appréciés du marché. Doté d’un capteur APS-C 26 mégapixels, il séduit par son design vintage élégant et ses simulations de films. Vendu 1500€ à sa SORTIE (mais devenu introuvable depuis son succès sur les réseaux sociaux 🙂 ), il s’avère moins polyvalent que le Q2 grâce à son objectif 35mm f/2. Il ne peut clairement pas rivaliser avec le Q3 en termes de définition, de qualité d’image et de performances en basse lumière. Cela dit, le Fujifilm X100V n’en reste pas moins un excellent appareil et un bien meilleur rapport qualité que le Leica Q2 !

©Camerasize

Sony RX1R II

Le Sony RX1R II s’approche bien davantage du Leica Q3 avec son capteur plein format Exmor R rétroéclairé de 42 mégapixels et son objectif Zeiss Sonnar T* 35mm f/2. Mais ce modèle de 2015 est aujourd’hui obsolète car ne bénéficiant pas des dernières avancées techniques de Sony, notamment en termes d’autofocus. Et surtout, il n’est disponible que sur le marché de l’occasion.

©Camerasize

Sony A7R V

Parmi les hybrides plein format récents, le Sony A7R V se pose en concurrent crédible grâce à son impressionnant capteur Exmor R empilé de 61 mégapixels au rendu détaillé similaire à celui du Q3. Mais une fois l’objectif fixé, son encombrement et son poids sont bien supérieurs à ceux du Q3.

L’ergonomie beaucoup plus évoluée du A7R V avec son grand grip, ses nombreux boutons et molettes personnalisables ainsi que son AF de course permettent une utilisation en photo d’action. Le Leica Q3 conserve un positionnement bien spécifique de par son format, plus discret et transportable que n’importe quel hybride plein format.

©Camerasize

Leica M11

Les principaux rivaux du Q3 se trouvent aussi au sein de la gamme Leica. Le récent M11 avec un objectif Leica 28mm offrira des résultats proches en termes de qualité d’image grâce à son même capteur 60 mégapixels. Mais le viseur télémétrique à mise au point manuelle rebutera de nombreux photographes au profit de la simplicité d’utilisation du Q3. Pas de stabilisation du capteur, pas de vidéo. Petite différence de tarif également : le boîtier nu est à 8750€, et avec un objectif, vous passerez allègrement la barre des 10 000€ !

©Camerasize
Appareils photos
  • Prix
  • Note
  • Date de sortie
  • Capteur
  • Sensibilité ISO
  • Visée
  • Ecran
  • Objectif
  • Vitesse de la rafale
  • Buffer en RAW
  • Stabilisation
  • Carte mémoire
  • Vidéo
  • Dimensions
  • Poids avec batterie
  • Tropicalisation
  • Voir l'offre
    • 5950 €
    • 2023
    • FF - 60 Mpx
    • 100 - 100000
    • électronique - 5,76 Mpx
    • 3'' - 1,84 Mpx - tactile - inclinable
    • Summilux 28mm f/1.7 ASPH.
    • 15 i/s
    • 60
    • oui
    • 1 SD
    • 8K 30 i/s, 4K 60 i/s, 1080p 120 i/s
    • 130 x 80 x 93 mm
    • 743 g
    • oui
    • Voir le prix sur
    • À partir de 1549 €
    • 2020
    • APS-C - 26 Mpx
    • 160 - 12800
    • électronique et optique - 3,69 Mpx
    • 3'' - 1,62 Mpx - tactile - inclinable
    • 35mm f/2
    • 11 i/s
    • 17
    • non
    • 1 SD
    • 4K DCI 30 i/s - 4K UHD 30 i/s - 1080p 120 i/s
    • 128 x 75 x 53 mm
    • 478 g
    • oui
    • Voir le prix sur
    • À partir de 2599 €
    • 2015
    • FF - 42,4 Mpx
    • 100 - 25600
    • électronique - 2,36 Mpx
    • 3'' - 1,23 Mpx - inclinable
    • 35mm f/2
    • 5 i/s
    • 23
    • non
    • 1 SD
    • 1080p 60 i/s
    • 113 x 65 x 72 mm
    • 507 g
    • non
    • Voir le prix sur
    • 4499 €
    • 2022
    • FF - 61 Mpx
    • 100 - 32000
    • électronique - 9,44 Mpx
    • 3,2'' - 2,1 Mpx - tactile - inclinable
    • -
    • 10 i/s
    • 200
    • oui
    • 1 SD + 1 CFexpress
    • 8K 25 i/s - 4K UHD 60 i/s - 1080p 120 i/s
    • 131 x 97 x 82 mm
    • 723 g
    • oui
    • Voir le prix sur
    • N.C.

Le Leica Q3 est-il un appareil fait pour vous ?

Avec le Q3, Leica signe le meilleur compact plein format du marché et un produit techniquement abouti. Même s’il 6000€, c’est bien le meilleur rapport qualité prix de la gamme Leica.

La simplicité extrême d’utilisation, le design épuré cherchent à vous faire aimer l’expérience Leica ! Le monstrueux capteur de 60 Mégapixels couplé avec l’excellent objectif à focale fixe Summilux 28mm f/1.7 ASPH permet de proposer des focales équivalentes 35 et 50mm très exploitables. Cette astuce rend le Leica Q3 très polyvalent, pour des photojournalistes ou des photographes de rue (fortunés).

Par rapport au Leica Q2, il y a un vrai bond au niveau de l’autofocus qui rend l’appareil plus réactif. L’écran orientable plaira aux photographes qui aiment varier les angles, et la prise USB-C vous permettra d’alléger d’économiser un chargeur externe 🙂

Certes, cet appareil photo sera un plaisir à utiliser, il n ‘y a pas de doute !

Certes, cet appareil photo est un objet magnifique.

Certes, son ergonomie simple et sa compacité vous rapprocheront de votre sujet.

Mais n’oubliez pas : ce n’est pas en payant un appareil photo 5950€ que vous deviendrez un meilleur photographe. Ça n’arrivera jamais.

Une fois les notions techniques acquises, c’est l’enrichissement de votre langage photographique et la pratique qui sont clé pour progresser en photo. Pour cela, je vous suggère de jeter un oeil sur les leçons gratuites des Masterclass sur maitres.photo, ou bien sur le sommaire de la formation Osez la photo rue de Philippe Blayo, qui pour à peine 1,7% du prix du Leica Q3 vous fera probablement bien plus progresser 😀

Vous pouvez laisser en commentaire si vous êtes en désaccord avec moi (vous avez le droit si vous n’insultez personne), ou si vous êtes un utilisateur de Leica qui souhaite apporter un complément à cet article.

A bientôt et bonnes photos !

Où acheter le Leica Q3 ?

 

 

Clément Belleudy
Je connais Laurent depuis le tout début d’Apprendre.Photo. Depuis 2020, je lui prête main forte sur la création de contenu, et comme apprendre est plus efficace en s’amusant, j’ai à cœur de créer des contenus pédagogiques et plaisants à lire, sans jamais trop se prendre au sérieux !
Télécharger l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 notes, moyenne : 4,50 sur 5)
Loading...