Les styles d’image, c’est quoi ? (Picture Control, Picture Style, etc.)

Nombre de nos appareils, des compacts aux reflex, proposent ce qu’on appelle des « styles d’image », ou assimilé. Voyons à quoi ils servent, et comment vous en servir.

Je dois dire que j’ai un peu hésité avant d’écrire cet article, car il pourrait vous donner de mauvaises habitudes. Mais j’ai beaucoup eu la question ces derniers temps, et j’ai donc décidé de vous expliquer à quoi ça servait, même si l’intérêt en est limité selon moi. Mais j’y reviendrai.

Appelés « Picture Style » chez Canon, « Picture Control » chez Nikon, certains appareils permettent de choisir différentes options qui vont agir sur vos images. L’utilité de ce réglage et la façon dont ça fonctionne peut sembler obscure, voyons donc ensemble à quoi ça correspond.

Quels styles d’images existent ?

Les appareils proposent en général plusieurs styles par défaut, du genre Standard, Portrait, Paysage, Neutre, Fidèle, Monochrome, … et des styles personnalisés.

Sony A77 styles d'image photo portrait paysage

A gauche un style Portrait, à droite un style Paysage. Notez la différence de saturation des couleurs.
Sony A77 Picture Style Test by Dave Dugdale

Pour bien comprendre, faites un exercice : prenez plusieurs fois la même photo avec les différents styles proposés par votre appareil, et comparez les résultats obtenus. Vous allez voir que si l’exposition ou la profondeur de champ restent les mêmes, l’aspect de l’image va changer en plusieurs points, notamment le contraste (l’écart entre les hautes et les basses lumières), la saturation (l’intensité des couleurs), et la teinte des couleurs.

Et c’est bien normal, car si vous allez voir dans le menu comment sont faits les styles d’image (consultez votre manuel pour savoir comment), ou si vous créez un style personnalisé, vous allez voir que ce qui change entre les styles d’image, ce sont des valeurs de contraste, de saturation, etc…

Je ne détaillerai volontairement pas les effets de chaque style d’image, car ils diffèrent selon les marques, mais en gros un style Portrait va donner des couleurs plus douces qu’un style Paysage par exemple (cf l’image de gauche).

 

Je vous invite d’ailleurs à faire un 2ème exercice : créez deux styles personnalisés « extrêmes », en choisissant par exemple de mettre la saturation au maximum sur l’un, et au minimum sur l’autre. Ainsi, vous verrez bien les différences !

Comment ça marche ?

Comme vous le savez si vous avez bien lu et retenu l’article sur le RAW, l’appareil applique lui-même ses réglages de contraste et de saturation (notamment) sur les JPEG qu’il produit. Ce qui est une des nombreuses raisons d’utiliser le format RAW, c’est de prendre la main sur ces automatismes.

 

Et bien les styles d’image en sont une autre : c’est le seul moyen d’influencer le rendu de vos JPEG en termes de contraste et de saturation. C’est une sorte de post-traitement dans l’appareil. Sauf que le réglage est évidemment bien plus grossier, et qu’il n’offre aucun des autres avantages du RAW.

 

Vous l’aurez peut-être compris : ces réglages s’appliquent évidemment seulement aux JPEG de l’appareil, et pas aux fichiers RAW. En effet, les RAW n’ont pas de contraste ou de saturation fixée a priori.

Le seul cas où vous allez le voir lors de la phase de développement numérique, c’est si vous utilisez le logiciel du constructeur, qui sait interpréter les styles d’image, et va donc placer par défaut les valeurs de contraste et de saturation comme celles choisies sur l’appareil.

Mais des logiciels tiers (et plus performants) comme RawTherapee ou Lightroom ne tiendront pas compte des styles d’image choisis.

Faut-il l’utiliser ?

Il y a quelque temps, j’aurais eu tendance à dire « non, ça ne sert à rien, passez plutôt du temps en post-traitement ».

Sauf qu’entre deux je suis parti en voyage, période pendant laquelle je n’avais évidemment pas le temps de post-traiter mes images. Sauf que j’avais bien envie de partager quelques images ça et là avec des amis. Et en bon photographe qui traite ses images, je n’avais pas la moindre envie de livrer des JPEG fades sortis de boîtier. J’ai donc utilisé les styles d’image à leur plein potentiel de façon à montrer des images dont je n’avais pas honte, en attendant de prendre le temps de les terminer en rentrant chez moi.

Bref, ils peuvent être utiles dans des situations où vous devez livrer des images rapidement, sans avoir le temps de post-traiter.

 

Une autre raison de les utiliser est de vouloir tout de suite visualiser une image qui sera proche du résultat final. Je les utilise beaucoup plus depuis que je photographie avec un appareil photo hybride, car grâce à la visée électronique, je peux voir directement à quoi ressemblera ma photo.

C’est très utile, en particulier si vous photographiez en noir et blanc.

Comment utiliser les styles d’image à leur plein potentiel ?

Alors évidemment, comme on se passe du RAW cette fois-ci (temporairement j’espère 😉 ), et que je prône d’avoir le meilleur contrôle possible sur ses images, mon conseil sera simple : n’utilisez que les styles personnalisés.

styles d'image photo paysage mer coucher de soleil

Le style Paysage prédéfini.
by davem.com

styles d'image photo paysage coucher de soleil

Un style « Crépuscule » personnalisé.
by davem.com

Tâtonnez un peu pour trouver un, deux ou trois styles qui vous plaisent et vous serviront dans des situations diverses. Par exemple, comme j’aime les images contrastées et avec un peu de saturation en plus, j’ai personnalisé un style d’image sur mon appareil pour obtenir un rendu relativement satisfaisant : j’ai augmenté le contraste de 2 et la saturation de 1 par rapport au réglage Standard de mon appareil.

Au début j’ai essayé des valeurs plus élevées, mais le résultat était « too much » : trop de contraste et des couleurs criardes.

Mon conseil est vraiment de chercher par vous même le style qui vous convient le mieux !

 

 

Voilà, j’espère que ce réglage sera moins mystérieux pour vous dorénavant, mais n’oubliez pas qu’il supplée simplement ponctuellement l’utilisation du RAW, et ne le remplace en aucun cas ! 😉

N’hésitez pas à poser des questions en commentaire !

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (16 votes, moyenne : 4,00 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

56 commentaires
Voir plus de commentaires