[Livre] Manuel d’éclairage photo

En photo comme dans toute discipline qu’on essaye de maîtriser, il faut lire des ouvrages de référence pour améliorer ses connaissances et progresser. Aujourd’hui, un bouquin d’un niveau relativement avancé, mais à avoir absolument dans sa bibliothèque. Le Manuel d’éclairage photo est à l’origine un bouquin anglais écrit à 6 mains : Fil Hunter, Steven Biver, et Paul Fuqua. Il a été adapté de l’anglais par René Bouillot et publié chez Eyrolles (seconde édition).   Vous l’avez compris maintenant, quand je parle d’un livre, c’est que j’ai aimé. Et pour cause : ce bouquin est littéralement bourré d’informations précieuses sur la lumière et ses caractéristiques d’une part, et sur la façon de l’utiliser concrètement pour éclairer des objets. Autant vous le dire tout de suite, c’est quand même très orienté studio, voire très orienté « packshot » (photos d’objets quoi), et d’ailleurs le titre ne ment pas, on parle bien d’éclairage, et pas seulement de lumière. Couverture du Manuel d'eclairage photoJe vous avoue qu’au premier abord, étant plus axé concert et portrait, quand j’ai reçu le livre qui présente en couverture des photos d’objets en verre, je me suis demandé si j’allais le lire, ou en tout cas si j’allais lire en priorité. Mais devant les avis enthousiastes des collègues de Nikonpassion, Déclencheur et Bokeh.fr fièrement affichés en couverture, je me suis dit qu’il fallait que je lise ça. Et je n’ai pas été déçu !

Une compréhension profonde de la lumière

C’est l’objectif affiché de l’ouvrage : « expliquer au lecteur la manière dont la lumière se comporte lorsqu’elle éclaire les êtres et les choses ». Tout un programme ! L’idée de cet ouvrage est de vous faire comprendre en profondeur les principes qui régissent l’action de la lumière, afin que vous en déduisiez comment éclairer un sujet. Et non pas de vous donner des plans d’éclairages tout faits sans trop d’explications, ce qui ne servirait strictement à rien. Autant vous dire que j’aime cette approche qui est excellente d’un point de vue pédagogique. Sans compter que les auteurs s’attachent à donner des exemples à reproduire, afin que vous compreniez bien comment ça fonctionne. Bref, le meilleur de la théorie et de la pratique réunies.   Le début du livre s’attache donc à vous faire comprendre la lumière, « matériau de base de la photographie ». Malheureusement, ça commence mal en parlant des ondes et des photons de façon un peu trop poussée, ce qui ne vous sert à rien, disons-le franchement. Mais une fois qu’on a passé ces 2 ou 3 premières pages, on aborde directement les 3 caractéristiques de la lumière les plus importantes en photographie :

  • la luminance de la scène
  • la couleur de la lumière (les fameuses lumières « chaude » ou « froide »)
  • le degré de concentration du faisceau (lumière dure ou douce)

On aborde ensuite le deuxième élément important : comment le sujet prend la lumière. Il est évident que la même source de lumière sur une plaque de verre ou sur un visage ne donnera pas le même effet. On apprend donc que les objets peuvent réagir de 3 façons à la lumière :

  • la transmettre (directement comme le verre, ou par diffusion comme une feuille de papier calque)
  • l’absorber (comme du velours noir)
  • la réfléchir (comme un miroir)

Evidemment, tous les sujets font en général les 3 (sinon ce ne serait pas drôle :P), mais dans des proportions différentes. Rien que ce chapitre est déjà de l’or en barre. Quand vous avez compris ça à propos de la lumière, vous avez fait la moitié du chemin. Oui, vous avez déjà appris quelque chose de très important dès la page 25 du bouquin. Pas mal hein ?   Et tout le reste du bouquin va s’appuyer sur ces 2 notions complémentaires, pour vous montrer comment éclairer un objet :

  • la nature de la lumière (dure/douce, chaude/froide, etc.)
  • la nature du sujet (transmission directe ou diffuse, absorption, réflexion)

Le seul exemple des bouteilles éclairées de manière différente page 20 vous suffira à acheter le bouquin, juste pour savoir comment ils ont fait concrètement.

photo éclairage bouteilles

Comment réagissent les différentes surfaces

Après cette introduction indispensable et instructive, on va voir les choses en profondeur et de manière plus pratique.   Tout d’abord en comprenant mieux comment fonctionnent les reflets. Si vous avez fait un peu d’optique au lycée, vous devez vous souvenir au grand maximum que « l’angle de réflexion est égal à l’angle d’incidence ». Ce qui a pour vous autant de signification qu’une phrase en hébreu. Là, vous allez aborder une notion qui va changer votre vie (j’exagère à peine) : la famille d’angles. Vous l’aviez peut-être déjà comprise instinctivement comme moi, mais mettre un nom dessus et en lire une explication détaillée avec des schémas et des exemples va sérieusement vous aider en photo.   Sans vous faire le détail complet de la suite du programme, les chapitres suivants vont vous apprendre :

  • ce qu’est la lumière polarisée, et comment l’utiliser à votre avantage (ça aussi vous allez adorer)
  • comment utiliser l’éclairage pour modeler la forme et le volume des objets
  • comment photographier le métal, le verre, et un portrait

Un ouvrage pédagogique, mais pas pour grands débutants

Ce manuel est globalement d’une bonne qualité pédagogique : il est assez clair, explique dans les détails en prenant son temps, utilise beaucoup de schémas. Par endroits il manque un chouilla d’illustration, mais on lui pardonne en lisant le texte détaillé. Cela dit, je trouve qu’il emploie parfois un peu trop de termes techniques. C’est utile dans une certaine mesure pour se familiariser avec le vocabulaire de l’éclairage (c’est important d’employer des mots précis), mais par moments j’aurais aimé que ce soit un peu plus simplifié. Mais la couleur est annoncée en 4ème de couverture : ce livre s’adresse aux étudiants en photo ou aux amateurs. Donc si vous faites de la photo depuis 3 mois, ne l’achetez pas maintenant, attendez de maîtriser les bases 🙂   Par contre, si vous êtes un amateur éclairé, et en particulier si vous vous intéressez à l’éclairage artificiel, jetez-vous dessus ! Je ne suis pas un féru de photo de studio, mais il m’a quand même beaucoup appris, et je le garde précieusement pour le jour où j’aurai besoin de faire face à une situation d’éclairage un peu complexe : il me facilitera énormément la vie !

Conclusion

Un excellent ouvrage, référence en photographie, utile que vous fassiez du studio ou pas. J’insiste là-dessus : la lumière est au photographe ce que la peinture est au peintre, et il est très important de comprendre comment elle fonctionne, même si vous ne bossez qu’en lumière naturelle.

Les plus :

  • Un ouvrage très complet sur le sujet, qui se suffit à lui-même
  • De nombreux schémas explicatifs
  • Une excellente structure d’apprentissage qui explique d’abord comment ça fonctionne, puis comment mettre en pratique concrètement sur tous les types de sujets, avec des exercices à effectuer

Les moins :

    • On aurait aimé plus de simplicité à certains moments, bien que ça reste largement compréhensible

 

Cliquez ici pour voir le livre sur Amazon

 

En résumé, courez donc l’acheter ! 😀

Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 4,33 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 commentaires
  1. Très bien ce livre mais c’est vraiment plus un recueil de théorie qu’une liste de conseils que l’on peut appliquer en fonction des situations. Un peu rébarbatif mais agréable à lire.

Voir plus de commentaires