Comment obtenir un premier-plan flou et un arrière-plan net ?

Vos connaissances sur les arcanes complexes de la profondeur de champ commencent à être bonnes : vous savez ce qu’est l’ouverture et vous connaissez tous les facteurs qui influencent la profondeur de champ. Mais pour utiliser à son plein potentiel la profondeur de champ, il vous manquait une dernière petite explication.

Au vu des commentaires de ce dernier article, je me suis rendu compte que je n’avais pas abordé un cas assez simple en soi, mais pas forcément évident à comprendre intuitivement, et qui nécessite de remettre l’accent sur la mise au point.

J’avais parlé de cas où le sujet était au premier-plan, et son environnement à l’arrière-plan. Mais il y a des cas où votre sujet sera plutôt en arrière, mais où vous aurez envie de placer dans le cadre des éléments du premier-plan, tout en les perdant dans un doux bokeh.

La netteté, ça commence et ça finit où ?

Ce qu’il me semble important de bien comprendre, c’est que la zone de netteté ne commence pas forcément au premier-plan pour finir à l’arrière. Elle va dans les deux sens. Reprenons mon image d’exemple avec les pièces de monnaie :

La profondeur de champ fonctionne dans les deux sens netteté

Vous voyez ? La netteté diminue dans les deux sens, vers l’avant comme vers l’arrière.

Mais comment détermine-t-on où est-ce qu’elle commence et où est-ce qu’elle finit, cette netteté ?

Et bien, c’est bête à dire, mais la netteté est la meilleure à l’endroit où vous avez fait la mise au point et à tous les endroits de l’image qui sont exactement à la même distance de votre appareil. Ensuite elle diminue graduellement selon votre profondeur de champ, qui est influencée par tous les facteurs dont j’ai parlé dans l’article précédent.

 

Et comme la diminution de la netteté va dans les deux sens, si vous réfléchissez un tout petit peu, vous allez comprendre comment obtenir un premier-plan flou et un arrière-plan net.

Réfléchissement, Jean-Pierre…

Si vous faites la mise au point sur un objet à l’arrière-plan, et que votre profondeur de champ est réduite, et bien tout ce qui sera à l’avant-plan sera flouté. Exemple avec l’ami Jack, qui encore une fois s’est gracieusement prêté au jeu (et avec un grand sourire aujourd’hui !).

Premier-plan flou et arrière-plan net netteté f/2.8
Cliché pris à f/2.8, en faisant la mise au point sur l’écran, situé à environ 30 cm derrière Jack

SI on reprend la même image mais avec une ouverture plus faible (une façon d’augmenter la profondeur de champ donc), à f/16 au lieu de f/2.8, on constate qu’on voit mieux Jack, mais qu’il est toujours un peu flou.

Premier-plan moins flou et arrière-plan net netteté profondeur de champ

Le double effet Kisscool : quand il y a plus que deux plans

Parce que j’aime bien vous pousser un peu dans vos retranchements et vous faire réfléchir pour bien comprendre, prenons un cas un peu plus compliqué : celui où il y a un premier plan, un second plan et un troisième plan. J’ai donc eu besoin de trois participants pour bien vous montrer :

  • Jack (vous excuserez sa mauvaise humeur sur les clichés, il vient d’apprendre que certains d’entre vous n’étaient pas encore abonnés à la newsletter :P)
  • Marius le cactus
  • Edgar la guitare

Toutes les photos ont été prises à f/1.8.

Premier-plan net, arrière-plan flou f/1.8

La mise au point est faite sur Jack, qui est net. Marius est un peu flou, et Edgar très flou. Jusque là, c’est classique.

Arrière-plan net, premier plan flou f/1.8

Ici la mise au point est faite sur Edgar. Marius est un peu flou, et Jack très flou. Ceci correspond à la situation précédente, où la mise au point a été faite sur l’arrière-plan avec une faible profondeur de champ, et où l’avant-plan est donc flou. A l’ouest, rien de nouveau.

avant-plan flou faible profondeur de champ mise au point arrière-plan

Et enfin, la mise au point a été faite sur Marius. Et là, on voit bien que Edgar et Jack sont à peu près aussi flous l’un que l’autre. La raison est simple : ils sont à peu près à la même distance de l’endroit où j’ai fait la mise au point, à savoir Marius le cactus. De dessus, on le voit bien :

Schéma distance sujet mise au point

Voilà, vous avez bien compris ? J’espère que sous cette couche d’humour potache, cet article vous aidera à comprendre encore mieux la profondeur de champ, qui est un élément essentiel pour exprimer sa créativité en photographie. Surtout qu’il reste encore un point dont je parle dans un autre article : l’hyperfocale. Mais pour l’instant, postez un commentaire si vous avez des questions !

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (15 votes, moyenne : 4,53 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

56 commentaires
  1. Bonjour, très beau blog que je découvre avec plaisir article, après article, à la lecture de celui-xi j’ai une « question bête  » : en reprenant l’exemple de jack Marius et Edgar

    Disons que Jack qui tire la gueule au premier plan, je préfères l’avoir flou, je veux me fixer sur Marius , mais après réflexion, je me dis que ça vaut le coup que Edgar ne soit pas lui, totalement flou… Comment dois-je faire la mise au point ?

  2. Hello !

    Bravo avant tout pour ce site très pédagogique et très complet !
    En lisant ces deux articles sur la profondeur de champ je m’attendais à trouver réponse à ma question.

    Question : Lors d’une photo de famille en extérieur par exemple, comment avoir de la netteté sur les personnes devant et derrière ?

    D’après ce que j’ai compris, plus f est grand (f12) plus les sujets entre le premier plan (personne en avant) et le second plan (personne en arrière) seront net ?

    La longueur focale intervient-elle ?

    Merci d’avance !

  3. moi je trouve que ces calculs sont quand meme des cas d’école.

    la profondeur de champ à 99% selon moi c’est soit on veut du super net, net à partir d’une distance jusque infini et net jusque une distance et le fond flou…

    premier cas c’est lhyperfocale….. on règle à deux fois la distance et on ferme.
    second cas, mise au point proche et on ferme de facon à avoir le sujet net.

    .

  4. zut j’ai mal lu…. tu veux net de disons 20 cm devant toi jusque derriere la sac poubelle à 11m. je prends le 18mm ca doit pouvoir le faire… non ca le fait pas… je vais prendre un premier plan à 2m logiquement c’est à considérer je trouve f/1.2

    un 18mm à f/1.4 ca doit le faire je pense. bon premier plan à 3m ca le fait = f/3.5 arrondi.

    faut faire des tatonnements… la formule pour le diaph c’est

    1500 * f * (loin – pres) / 2 / pres / loin

  5. Ceci dit ca peut servir dans certains cas… par exemple pour prendre des objets et etre net uniquement pour une assiette avec un mets dedans.

    1m de distance et l’assiette de 30cm et pris au 18mm = f / 3 distance de mise au point est de 1.13m


  6. Marco:

    Bonjour,
    tout d’abord merci pour tous ces articles très instructifs et didactiques.
    Après avoir lu les articles sur le profondeurs de champs il y a une question qui me viens à l’esprit.
    L’autre jour je suis passé dans une petite ruelle et a une dizaine de metres devant moi il y avait un sac poubelle.
    Et la mon cerveau a commencé a travailler sans pour autant arriver a trouver une solution.
    Je m’explique:
    Je me suis demandé….est-ce que il est techniquement possible d’avoir de la netteté entre moi et le sac poubelle situé 10 metres devant moi, le sac poubelle net et du flou après le sac poubelle.
    En gros de la netteté jusqu’a mon sujet principal (le sac poubelle), et du flou après mon sujet ???
    Merci d’avance

    j’ai lu à stricte fin de curiosité…. wikipedia qui dit que pour avoiir un sac poubelle net, dimension du sac de 1m donc flou avant 10m, 10-11m net et apres 11m flou… faut faire la mise au point sur

    2 * 10 * 11 / (10 + 11) = 10.47m

    ensuite ca calcule le diaph pour une focale = je pense 18mm =
    1500 * 0.018 * (11 – 10) / (2 * 10 * 11) = f / 0.12

    donc avec le 18mm ca marche pas… f/0.12 malade !!!!

    je vais prendre 55mm ca ira peut etre mieux… f/0.37

    je prends carrement du 200mm = f/1.4 en 200mm.

    dans votre réfléxion le probleme c’est la distance qui est vraiment tres loin… ca demande de vraiment « ouvrir » le diaph

    par exemple si la distance est de 3m et toujours 1 metre de netteté…

    1500 * 0.018 * (4 – 3) / 2 / 4 / 3 = f / 1.2

    bon je passe en 55mm = f/3.4

    distance de mise au point 2 * 3 * 4 / (4 + 3) = 3.43m

  7. Bonjour,

    Merci pour tous ces intéressants tutoriels ,j ai une question sur la vitesses d’obturateur pour avoir un première plan flou est le deuxième plan net?

    Merci infiniment

    1. Salut alami, la vitesse d’obturation n’entre pas en compte dans la profondeur de champ. Si tu veux un second plan net et un premier plan flou, règle ton ouverture sur une valeur faible (la plus petite possible) afin que ton diaphragme soit grand ouvert et fais ta mise au point sur ton second plan. C’est la méthode la plus simple.

  8. Merci de votre réponse rapide 🙂

    Je ne vais pas vous embêter longtemps. J’ai encore 2 petites questions:

    1- Je lis souvent à propos de la composition de l’image; je m’explique: c’est quand on fait la mise au point sur un objet en appuyant a mi-chemin, puis on dirige l’appareil vers un autre point, et là on prend la photo en appuyant a fond. Pourquoi faire celà? a quoi ca sert?

    2- Si je veux prendre en photo un chat en mouvement, quel est le meilleur reglage a faire?changer la vitesse d’obturation? ou bien changer le « AF » de simple a flexible ou continu (MPAS MPAF MPAC)
    toujours sur un bridge FZ200

    PS: Vos explications sont super.

  9. Bonjour,
    J’ai essayé de faire exactement la même photo de 1er plan flouté que celle avec Jack et l’écran. J’ai placé chez moi un objet en 1er plan, et puis un 2eme objet derriere le 1er, a une distance environ de 30cm.
    f2.8
    et je me suis positionnée a 1m du 1er objet.
    le 1er plan n’est pas du tout sorti flou. Par contre quand j’ai un peu zoomé, le 1er plan est sorti flou mais pas autant que Jack dans votre photo.
    Quel doit etre le probleme a votre avis sachant que j’ai un lumix FZ200 avec focale fixe 2.8

  10. « mais la netteté est la meilleure à l’endroit où vous avez fait la mise au point et à tous les endroits de l’image qui sont exactement à la même distance de votre appareil. »

    Ceci veut dire que le plan focal est un cercle autour de l’appareil ? Je pensais que c’était un plan rectiligne.

  11. Salut, je viens un peu tard sur ce billet, mais je voulais juste dire ces effets sont réalisable avec un bridge avec de bonnes distances entre les deux plans. Après avoir lu cet article j’ai essayé avec mon bridge et j’ai réussi quelques prises mais il faut que l’arrière plan soit a une certaine distance du premier plan.

  12. BONJOUR

    je ne trouve pas la page concernant comment « jouer » avec les focales pour avoir un plan net ou flou

    comment régler ses objectifs

    merci

Voir plus de commentaires