vieux réveil temps heure photo vintage
Il y a peu, je vous ai posé une rapide question sur Facebook qui a reçu beaucoup plus de réponses que je l’espérais, preuve qu’elle vous a intéressée. Du coup, je me suis dit que je pourrais en tirer quelque chose. Très franchement, l’idée n’est pas de moi, je l’ai piquée sur un site américain, mais ça reste de vos 102 commentaires que je tire cet article 😉 La question était donc “Selon vous, quelle est LA chose qui pourrait vous aider à progresser en photo ?” J’ai un peu classé les réponses par catégorie histoire d’y voir plus clair, et on va prendre ça par ordre d’importance (vous pouvez passer votre souris sur les différentes parts du camembert pour voir à quoi ça correspond).

Pratiquer plus : temps et motivation

Sans trop de surprise, vous pensez que c’est plus de pratique qui va vous aider à progresser en photo, et vous avez bien raison ! 🙂 Je vous avoue, j’ai été agréablement surpris, je ne pensais pas que cette réponse arriverait en premier. Votre problème, c’est surtout le temps, et dans une moindre mesure la motivation. Ca, ça ne m’a pas surpris du tout par contre ^^ D’ailleurs, pour moi c’est un peu la même chose. Je suis persuadé que le temps, ça se crée. Vous allez avoir envie de me jeter des cailloux enrobés d’orties si vous avez l’impression de ne faire que travailler et faire le ménage, mais je vous assure que ça se crée. Il s’agit surtout de faire preuve d’un peu d’imagination, et surtout de donner la priorité à vos loisirs parfois, et en l’occurrence à la photo. Tout d’abord, tirez profit des temps morts de votre journée : tous ces moments où vous ne faites rien de particulier, ces moments passifs que vous pourriez mettre à profit. Je pense notamment aux transports en communs, mais aussi à tous les temps d’attente (chez le médecin, dans les administrations). Il faut que ce soit votre style de photo bien sûr, mais vous avez plein d’opportunités photographiques dans votre vie quotidienne, si si ! Si ce n’est pas déjà fait, n’hésitez pas à lire le livre sur la photo au quotidien d’Anne-Laure Jacquart, c’est une mine d’or sur le sujet 🙂 N’hésitez pas aussi à vous créer du temps pendant votre journée de travail. Vous pouvez par exemple écourter votre pause-déjeuner une fois par semaine (ou tous les jours, selon votre attachement à un bon repas), et en profiter pour faire de la photo. Là encore, votre environnement va un peu décider du genre de photos que vous allez faire. Enfin, je vous conseille de vous engager publiquement : c’est un très bon moyen de garder la motivation, et de vous forcer à trouver du temps. Ça peut être simplement annoncer à votre entourage que vous allez vous lancer dans un projet 365 (ou juste un projet 52), et leur montrer les photos ensuite. Si vous avez besoin de plus, vous pouvez carrément vous inscrire dans un club photo près de chez vous et participer aux sorties : avoir des gens qui vous attendent peut être un bon facteur de motivation pour vous bouger le dimanche ! 🙂 Pour finir sur toutes les façons que vous avez de vous créer du temps, il y a l’évidence : c’est aussi une question de priorités. Il y a sans doute des choses que vous faites qui ne sont pas franchement très utiles. La télé ? Internet ? Je suis sûr que vous pouvez facilement gagner une heure par semaine (et sans doute beaucoup plus) en remplaçant ces occupations par la photo. Après, c’est à vous de voir ce que vous préférez 😉

Des cours de photo

J’ai été assez surpris par cette réponse je dois dire, mais une bonne partie d’entre vous pensent qu’ils ont besoin de cours photo pour progresser. Là aussi, vous avez raison ! 🙂 (décidément, vous êtes bien inspirés) Pour ce qui est des cours photo, il y a pléthore d’offres, et il s’agit de bien déterminer ce dont vous avez besoin. Des cours photo peuvent être un bon investissement pour certains (souvent bien plus profitables que du matériel), mais il faut bien choisir. Comme pour le matériel photo (et en fait comme pour toute dépense), il faut d’abord déterminer vos besoins :
  • Est-ce que vous êtes totalement débutant et avez besoin de prendre en main votre appareil ?
  • Est-ce que c’est un point particulier qui vous pose problème ? (l’ouverture, la vitesse d’obturation, le post-traitement, un domaine particulier de la photo, …)
  • Est-ce que vous avez absolument besoin que quelqu’un vous montre sur votre appareil, ou est-ce que vous comprenez en lisant ou en regardant des vidéos ? (par exemple sur le blog)
Toutes ces questions vont vous aider à déterminer ce qu’il vous faut. Par exemple, si vous bloquez sur la photo de sujets rapides, ou sur le concept de vitesse d’obturation, il ne vous sert à rien de prendre un cours “les bases de votre reflex”, que vous avez sans doute déjà saisies. Ça dépend aussi de votre façon d’apprendre : certains s’en sortent très bien en recherchant l’info sur internet (qui est disponible en abondance, notamment… ici par exemple :P), d’autres ont besoin de plus d’accompagnement. Il existe beaucoup de formations en présentiel, qui traitent en général un sujet particulier, durent 4h environ, et coûtent souvent dans les 80€. Sur un point particulier c’est sans doute une bonne idée, mais si vous avez besoin d’une formation complète c’est peut-être un peu cher pour vous (je sais que le budget est vraiment un souci pour beaucoup, et je vous comprends !) Sans vouloir trop faire ma pub, je fais aussi moi-même une formation photo complète en ligne et en vidéo sur 7 mois, qui part des bases jusqu’à des aspects plus complexes (mais pas trop), pour vous accompagner jusqu’à ce que vous soyez à l’aise en photo. L’avantage, c’est que vous me connaissez, que c’est complet, et que c’est pas cher (et il n’y a pas que moi qui le dis :P).

Une critique constructive de vos images

Très nettement aussi, vous recherchez la critique de vos images. Et au risque de me répéter, c’est une sacrément bonne idée. Par contre, ce n’est pas forcément le plus facile à obtenir, étrangement, en tout cas de façon constructive. Le plus évident, ce sont les forums photo. Il vous suffit de taper “forum photo” sur Google, et vous allez en trouver plein. On peut citer en vrac Virus Photo, Pix Populi, Chass Images, Parlons Photo, et divers forums plus ou moins dédiés à des marques comme Nikon Passion, EOS Numérique, et j’en passe. Je ne peux pas vous en dire grand chose sur l’ambiance et la qualité, je ne fréquente pas beaucoup de forums (voire pas du tout). Premièrement, je pense qu’il vous faut éviter le piège n°1 des forums : y passer trop de temps, en particulier à parler de matériel. Je pense qu’on en parle déjà bien suffisamment, donc pas la peine d’en rajouter. Il vaut mieux passer votre temps à photographier. Par contre, ce qui est très utile et qui existe souvent sur les forums, c’est la rubrique critique : vous pouvez poster une photo et avoir les retours des autres membres. C’est bien en théorie, en pratique il y a 2 choses dont vous devez tenir compte : – Il y aura des gens qui seront désagréables et descendront en règle toutes vos images. Certaines personnes aiment bien se défouler sur internet, parce qu’après tout c’est plus facile qu’en vrai. Ne les écoutez pas. DU TOUT. J’insiste. Une bonne critique doit présenter les points positifs ET les points négatifs, c’est une simple question de psychologie, et d’objectivité (il n’y a rarement que des points négatifs). – Prenez aussi en compte que certaines personnes ne sont pas beaucoup plus expérimentées que vous (voire moins), et donc ne paniquez pas à la moindre critique. Ce que je veux dire, c’est que si plusieurs personnes sur plusieurs photos différentes vous disent que vous devez soigner votre mise au point, vous avez sans doute à travailler là-dessus. Par contre, si UNE personne émet une critique une fois sur un aspect particulier, ne remettez pas en cause toute votre pratique photo pour ça. Vous avez aussi des yeux (les machins au milieu de votre visage là 😀 ), essayez de déterminer si c’est justifié ou non.   Enfin, je propose la rubrique Dimanche Critique Photo sur le blog, qui revient bientôt (j’avoue, j’ai encore été irrégulier avec cette rubrique, c’est beaucoup de boulot ! 😛 )

Comprendre la technique

Quelques-uns d’entre vous se sentent encore limités par la compréhension de la technique ou de leur appareil. C’est bien normal, il faut forcément un peu de temps pour ça. Pour rappel, vous êtes sur un blog qui s’appelle Apprendre la Photo, et qui est donc UN PEU fait pour ça 😛  Plus sérieusement, je vous conseille de commencer par télécharger mon guide (en vous inscrivant à la newsletter), puis de lire le best-of des articles. Surtout, c’est primordial : appliquez ce que je dis, testez chez vous, sinon vous n’allez pas bien intégrer. Ensuite, si vous cherchez quelque chose de spécifique, regardez le plan du site, l’article qui répond à votre question est sans doute déjà écrit ! (il y en a quand même 223 à l’heure où j’écris ces lignes) Si vous ne comprenez pas quelque chose après ça, vous pouvez m’envoyer un mail, j’essaye de répondre au maximum (mais j’en reçois beaucoup hein). Evidemment, je n‘ai pas la prétention de me croire seul sur le net, donc n’hésitez pas à faire une petite recherche Google si quelque chose vous échappe, parfois il faut juste voir la même chose expliquée de plusieurs façons différentes pour bien comprendre 🙂

Un meilleur matériel

Camera Gear photo équipement photo accessoires
My Camera Gear by inlite studio
Pour tout vous dire, je m’attendais à ce que plus d’entre vous citent ça, mais vous m’avez agréablement surpris, apparemment mon travail de sape porte ses fruits et vous n’avez plus trop ce point en tête comme facteur d’amélioration 😀 Malgré tout je vais encore devoir me répéter un petit peu : un meilleur matériel ne vous aidera pas à progresser en photo. Il est vrai que vous pouvez améliorer vos images en changeant de matériel, mais seulement si vous vous sentez limité. Par exemple, si vous voulez faire du portrait, à faible profondeur de champ, et que vous avez un 18-55mm, une focale fixe à grande ouverture comme le 50mm f/1.8 par exemple vous aidera à améliorer vos images. Mais uniquement parce que ça dépasse une limitation matérielle qui vous empêchait d’avoir l’effet désiré. Ce que je veux dire, c’est qu’il ne faut pas tomber dans une orgie de matériel sans d’abord savoir utiliser à son plein potentiel celui qu’on a. C’est-à-dire que vous devez déjà être capable de prendre des photos qui vous plaisent avec votre matériel actuel, et que vous devez ressentir une frustration quelque part. Cette frustration, cette limitation, vous aidera à vous orienter dans le choix d’un nouveau matériel. Par exemple, j’ai acheté un Canon 7D parce que j’étais limité par un autofocus trop lent. Je n’ai pas été déçu. Mais si j’avais fait du paysage, je serais peut-être passé à une meilleure optique pour ce domaine par exemple.

Des voyages

Quelques-uns ressentent le besoin de partir en voyage pour faire de meilleures photos. Comme je l’ai dit plus haut, il est tout à fait possible de faire de la photo au quotidien, mais si vous aimez le paysage et que vous habitez en ville, c’est forcément un peu plus compliqué. Déjà, dites-vous bien que vous avez sans doute de très beaux paysages près de chez vous, et qu’il ne faut pas forcément partir au bout du monde. Cherchez les parcs naturels près de chez vous sur une carte, vous allez sans doute découvrir de petites merveilles. Je sais que pour certains, le voyage est aussi synonyme d’environnement nouveau et donc d’inspiration. Ce n’est pas si rose que ça en vrai : on se piège facilement à prendre les photos que tout le monde prend, à moins de s’éloigner des sentiers battus (ce que peut de monde fait au final). La créativité vient plus de vous-même que de votre environnement. De plus, je vous encourage à vraiment regarder les prix des destinations de vos rêves, c’est parfois moins cher que vous le pensez. Par exemple, en allant en Inde l’année dernière, j’ai été très agréablement surpris par le prix du billet d’avion : 500€ aller/retour seulement ! Si vous êtes en mode budget, partez en sac à dos dans des pays peu chers, vous allez voir que ça va vous couter moins cher qu’en France 😛  

Voilà, j’espère que ces quelques conseils vous auront montré que les solutions sont là, et qu’avec quelques efforts vous pouvez y arriver ! 🙂

Et vous, qu’est-ce qui vous a aidé à progresser et comment avez-vous fait ? Partagez votre expérience en commentaire, je suis sûr que ça intéressera certains de vos camarades 🙂

 

 

Laurent Breillat
J'ai créé Apprendre.Photo en 2010 pour aider les débutants en photo, en créant ce que je n'avais pas trouvé : des articles, vidéos et formations pédagogiques, qui se concentrent sur l'essentiel, battent en brêche les idées reçues, tout ça avec humour et personnalité. Depuis, j'ai formé plus de 14 000 photographes avec mes formations disponibles sur Formations.Photo, sorti deux livres aux éditions Eyrolles, et édité en français des masterclass avec les plus grands photographes du monde comme Steve McCurry.
Télécharger l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 notes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...