Ce qui vous aiderait à progresser en photo

Il y a peu, je vous ai posé une rapide question sur Facebook qui a reçu beaucoup plus de réponses que je l’espérais, preuve qu’elle vous a intéressée. Du coup, je me suis dit que je pourrais en tirer quelque chose.

Très franchement, l’idée n’est pas de moi, je l’ai piquée sur un site américain, mais ça reste de vos 102 commentaires que je tire cet article 😉 La question était donc “Selon vous, quelle est LA chose qui pourrait vous aider à progresser en photo ?

J’ai un peu classé les réponses par catégorie histoire d’y voir plus clair, et on va prendre ça par ordre d’importance (vous pouvez passer votre souris sur les différentes parts du camembert pour voir à quoi ça correspond).

Pratiquer plus : temps et motivation

Sans trop de surprise, vous pensez que c’est plus de pratique qui va vous aider à progresser en photo, et vous avez bien raison ! 🙂 Je vous avoue, j’ai été agréablement surpris, je ne pensais pas que cette réponse arriverait en premier.

Votre problème, c’est surtout le temps, et dans une moindre mesure la motivation. Ca, ça ne m’a pas surpris du tout par contre ^^ D’ailleurs, pour moi c’est un peu la même chose. Je suis persuadé que le temps, ça se crée.

Vous allez avoir envie de me jeter des cailloux enrobés d’orties si vous avez l’impression de ne faire que travailler et faire le ménage, mais je vous assure que ça se crée. Il s’agit surtout de faire preuve d’un peu d’imagination, et surtout de donner la priorité à vos loisirs parfois, et en l’occurrence à la photo.

Tout d’abord, tirez profit des temps morts de votre journée : tous ces moments où vous ne faites rien de particulier, ces moments passifs que vous pourriez mettre à profit. Je pense notamment aux transports en communs, mais aussi à tous les temps d’attente (chez le médecin, dans les administrations). Il faut que ce soit votre style de photo bien sûr, mais vous avez plein d’opportunités photographiques dans votre vie quotidienne, si si ! Si ce n’est pas déjà fait, n’hésitez pas à lire le livre sur la photo au quotidien d’Anne-Laure Jacquart, c’est une mine d’or sur le sujet 🙂

N’hésitez pas aussi à vous créer du temps pendant votre journée de travail. Vous pouvez par exemple écourter votre pause-déjeuner une fois par semaine (ou tous les jours, selon votre attachement à un bon repas), et en profiter pour faire de la photo. Là encore, votre environnement va un peu décider du genre de photos que vous allez faire.

Enfin, je vous conseille de vous engager publiquement : c’est un très bon moyen de garder la motivation, et de vous forcer à trouver du temps. Ça peut être simplement annoncer à votre entourage que vous allez vous lancer dans un projet 365 (ou juste un projet 52), et leur montrer les photos ensuite. Si vous avez besoin de plus, vous pouvez carrément vous inscrire dans un club photo près de chez vous et participer aux sorties : avoir des gens qui vous attendent peut être un bon facteur de motivation pour vous bouger le dimanche ! 🙂

Pour finir sur toutes les façons que vous avez de vous créer du temps, il y a l’évidence : c’est aussi une question de priorités. Il y a sans doute des choses que vous faites qui ne sont pas franchement très utiles. La télé ? Internet ? Je suis sûr que vous pouvez facilement gagner une heure par semaine (et sans doute beaucoup plus) en remplaçant ces occupations par la photo.
Après, c’est à vous de voir ce que vous préférez 😉

Des cours de photo

J’ai été assez surpris par cette réponse je dois dire, mais une bonne partie d’entre vous pensent qu’ils ont besoin de cours photo pour progresser. Là aussi, vous avez raison ! 🙂 (décidément, vous êtes bien inspirés)

Pour ce qui est des cours photo, il y a pléthore d’offres, et il s’agit de bien déterminer ce dont vous avez besoin. Des cours photo peuvent être un bon investissement pour certains (souvent bien plus profitables que du matériel), mais il faut bien choisir.

Comme pour le matériel photo (et en fait comme pour toute dépense), il faut d’abord déterminer vos besoins :

  • Est-ce que vous êtes totalement débutant et avez besoin de prendre en main votre appareil ?
  • Est-ce que c’est un point particulier qui vous pose problème ? (l’ouverture, la vitesse d’obturation, le post-traitement, un domaine particulier de la photo, …)
  • Est-ce que vous avez absolument besoin que quelqu’un vous montre sur votre appareil, ou est-ce que vous comprenez en lisant ou en regardant des vidéos ? (par exemple sur le blog)

Toutes ces questions vont vous aider à déterminer ce qu’il vous faut. Par exemple, si vous bloquez sur la photo de sujets rapides, ou sur le concept de vitesse d’obturation, il ne vous sert à rien de prendre un cours “les bases de votre reflex”, que vous avez sans doute déjà saisies.

Ça dépend aussi de votre façon d’apprendre : certains s’en sortent très bien en recherchant l’info sur internet (qui est disponible en abondance, notamment… ici par exemple :P), d’autres ont besoin de plus d’accompagnement.

Il existe beaucoup de formations en présentiel, qui traitent en général un sujet particulier, durent 4h environ, et coûtent souvent dans les 80€. Sur un point particulier c’est sans doute une bonne idée, mais si vous avez besoin d’une formation complète c’est peut-être un peu cher pour vous (je sais que le budget est vraiment un souci pour beaucoup, et je vous comprends !)

Sans vouloir trop faire ma pub, je fais aussi moi-même une formation complète en ligne et en vidéo sur 7 mois, qui part des bases jusqu’à des aspects plus complexes (mais pas trop), pour vous accompagner jusqu’à ce que vous soyez à l’aise en photo. L’avantage, c’est que vous me connaissez, que c’est complet, et que c’est pas cher (et il n’y a pas que moi qui le dis :P). Les inscriptions sont par contre fermées pour le moment, mais vous pouvez toujours vous inscrire sur la liste d’attente pour être prévenu quand je rouvrirai les inscriptions 😉

Une critique constructive de vos images

Très nettement aussi, vous recherchez la critique de vos images. Et au risque de me répéter, c’est une sacrément bonne idée. Par contre, ce n’est pas forcément le plus facile à obtenir, étrangement, en tout cas de façon constructive.

Le plus évident, ce sont les forums photo. Il vous suffit de taper “forum photo” sur Google, et vous allez en trouver plein. On peut citer en vrac Virus Photo, Pix Populi, Chass Images, Parlons Photo, et divers forums plus ou moins dédiés à des marques comme Nikon Passion, EOS Numérique, et j’en passe. Je ne peux pas vous en dire grand chose sur l’ambiance et la qualité, je ne fréquente pas beaucoup de forums (voire pas du tout).

Premièrement, je pense qu’il vous faut éviter le piège n°1 des forums : y passer trop de temps, en particulier à parler de matériel. Je pense qu’on en parle déjà bien suffisamment, donc pas la peine d’en rajouter. Il vaut mieux passer votre temps à photographier.

Par contre, ce qui est très utile et qui existe souvent sur les forums, c’est la rubrique critique : vous pouvez poster une photo et avoir les retours des autres membres. C’est bien en théorie, en pratique il y a 2 choses dont vous devez tenir compte :

– Il y aura des gens qui seront désagréables et descendront en règle toutes vos images. Certaines personnes aiment bien se défouler sur internet, parce qu’après tout c’est plus facile qu’en vrai. Ne les écoutez pas. DU TOUT. J’insiste.
Une bonne critique doit présenter les points positifs ET les points négatifs, c’est une simple question de psychologie, et d’objectivité (il n’y a rarement que des points négatifs).

– Prenez aussi en compte que certaines personnes ne sont pas beaucoup plus expérimentées que vous (voire moins), et donc ne paniquez pas à la moindre critique. Ce que je veux dire, c’est que si plusieurs personnes sur plusieurs photos différentes vous disent que vous devez soigner votre mise au point, vous avez sans doute à travailler là-dessus. Par contre, si UNE personne émet une critique une fois sur un aspect particulier, ne remettez pas en cause toute votre pratique photo pour ça. Vous avez aussi des yeux (les machins au milieu de votre visage là 😀 ), essayez de déterminer si c’est justifié ou non.

 

Enfin, je propose la rubrique Dimanche Critique Photo sur le blog, qui revient bientôt (j’avoue, j’ai encore été irrégulier avec cette rubrique, c’est beaucoup de boulot ! 😛 )

Comprendre la technique

Quelques-uns d’entre vous se sentent encore limités par la compréhension de la technique ou de leur appareil. C’est bien normal, il faut forcément un peu de temps pour ça.

Pour rappel, vous êtes sur un blog qui s’appelle Apprendre la Photo, et qui est donc UN PEU fait pour ça 😛  Plus sérieusement, je vous conseille de commencer par télécharger mon guide (en vous inscrivant à la newsletter), puis de lire le best-of des articles. Surtout, c’est primordial : appliquez ce que je dis, testez chez vous, sinon vous n’allez pas bien intégrer.

Ensuite, si vous cherchez quelque chose de spécifique, regardez le plan du site, l’article qui répond à votre question est sans doute déjà écrit ! (il y en a quand même 223 à l’heure où j’écris ces lignes)

Si vous ne comprenez pas quelque chose après ça, vous pouvez m’envoyer un mail, j’essaye de répondre au maximum (mais j’en reçois beaucoup hein). Evidemment, je n‘ai pas la prétention de me croire seul sur le net, donc n’hésitez pas à faire une petite recherche Google si quelque chose vous échappe, parfois il faut juste voir la même chose expliquée de plusieurs façons différentes pour bien comprendre 🙂

Un meilleur matériel

Camera Gear photo équipement photo accessoires
My Camera Gear by inlite studio

Pour tout vous dire, je m’attendais à ce que plus d’entre vous citent ça, mais vous m’avez agréablement surpris, apparemment mon travail de sape porte ses fruits et vous n’avez plus trop ce point en tête comme facteur d’amélioration 😀

Malgré tout je vais encore devoir me répéter un petit peu : un meilleur matériel ne vous aidera pas à progresser en photo. Il est vrai que vous pouvez améliorer vos images en changeant de matériel, mais seulement si vous vous sentez limité.

Par exemple, si vous voulez faire du portrait, à faible profondeur de champ, et que vous avez un 18-55mm, une focale fixe à grande ouverture comme le 50mm f/1.8 par exemple vous aidera à améliorer vos images. Mais uniquement parce que ça dépasse une limitation matérielle qui vous empêchait d’avoir l’effet désiré.

Ce que je veux dire, c’est qu’il ne faut pas tomber dans une orgie de matériel sans d’abord savoir utiliser à son plein potentiel celui qu’on a. C’est-à-dire que vous devez déjà être capable de prendre des photos qui vous plaisent avec votre matériel actuel, et que vous devez ressentir une frustration quelque part.

Cette frustration, cette limitation, vous aidera à vous orienter dans le choix d’un nouveau matériel. Par exemple, j’ai acheté un Canon 7D parce que j’étais limité par un autofocus trop lent. Je n’ai pas été déçu. Mais si j’avais fait du paysage, je serais peut-être passé à une meilleure optique pour ce domaine par exemple.

Des voyages

Quelques-uns ressentent le besoin de partir en voyage pour faire de meilleures photos. Comme je l’ai dit plus haut, il est tout à fait possible de faire de la photo au quotidien, mais si vous aimez le paysage et que vous habitez en ville, c’est forcément un peu plus compliqué.

Déjà, dites-vous bien que vous avez sans doute de très beaux paysages près de chez vous, et qu’il ne faut pas forcément partir au bout du monde. Cherchez les parcs naturels près de chez vous sur une carte, vous allez sans doute découvrir de petites merveilles.

Je sais que pour certains, le voyage est aussi synonyme d’environnement nouveau et donc d’inspiration. Ce n’est pas si rose que ça en vrai : on se piège facilement à prendre les photos que tout le monde prend, à moins de s’éloigner des sentiers battus (ce que peut de monde fait au final). La créativité vient plus de vous-même que de votre environnement.

De plus, je vous encourage à vraiment regarder les prix des destinations de vos rêves, c’est parfois moins cher que vous le pensez. Par exemple, en allant en Inde l’année dernière, j’ai été très agréablement surpris par le prix du billet d’avion : 500€ aller/retour seulement ! Si vous êtes en mode budget, partez en sac à dos dans des pays peu chers, vous allez voir que ça va vous couter moins cher qu’en France 😛

 

Voilà, j’espère que ces quelques conseils vous auront montré que les solutions sont là, et qu’avec quelques efforts vous pouvez y arriver ! 🙂

Et vous, qu’est-ce qui vous a aidé à progresser et comment avez-vous fait ? Partagez votre expérience en commentaire, je suis sûr que ça intéressera certains de vos camarades 🙂

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

49 commentaires
  1. Un nouveau commentaire sur un vieux post, why not?

    Je suis d’accord avec tout ce qui se dit dans cet article, sauf sur un point: du bon matériel peut être assez important pour bien réussir (en tout cas pour moi). Avant que ça fasse trop réagir, je m’explique X3

    En ce moment, je suis limitée à trois appareils photo: mon téléphone intelligent (qui reste encore celui que je traîne avec moi en tout temps); un vieux compact dégueulasse qui laisse le choix en smart/pas smart et qui ne fait JAMAIS une mise au point ne serait-ce qu’acceptable; et un bridge (Fuji Finepix S9000) que ma mère a acheté parce qu’il était en vente à 150$, et qui, sans raison visible, fait une ligne bizarre de couleur claire en plein milieu de mes photos (preuve ici –> http://fc04.deviantart.net/fs71/i/2013/068/e/7/butterflies_by_furytigresse-d5xhojc.jpg ).

    Du matériel de merde (pardonnez l’expression), en gros. Et c’est pourquoi je vise un reflex, parce que ce que j’ai en ce moment ne me permet vraiment pas de faire de la bonne photo (le bridge zoom bien et a beaucoup d’options, mais après, c’est chiant de retoucher toutes les photos sur Photoshop pour enlever cette foutue ligne, d’où le pourquoi elle est sur la photo montrée)…

  2. Salut Laurent et les lecteurs du blog,

    Au regard de libérer du temps pour plus pratiquer, j’aimerais ajouter que vous pouvez photographier à tout moment avec vos gadgets numériques. Que ce soit votre tablette ou votre smartphone vous pouvez le sortir et déclencher plus vite qu’un ninja. Dans le bus, au supermarché, n’importe où !

    Mon deuxième conseil tient plus du développement personnel. Il s’agit simplement de prêter plus attention à la qualité de vos divertissements. Parfois je me surprend à passer beaucoup à surfer sur des contenus très pauvres juste parce que ça occupe l’esprit sur l’instant… Mais si on fait l’effort de mieux planifier ses projets et journée on peut facilement laisser tomber 9gag pour passer du temps derrière l’appareil photo ou un bon bouquin…

    Je rejoins à fond ton point de vue sur l’engagement auprès d’un publique, qu’il soit dans un cercle de relation proche ou d’inconnus sur le net…
    Partager c’est la meilleure des récompenses : http://www.kungfu-photo.com/partager-photos-recompense

    Nicolas de Kungfu-Photo

  3. Pour ma part, j’accorde beaucoup d’importance à la maîtrise de la technique et j’essaie de pratiquer le plus possible. Cela me permet de pouvoir être plus à l’aise concernant les réglages à adopter en fonction de la scène à photographier.
    Je suis d’accord sur le fait qu’il n’est pas obligatoire de voyager pour faire de belles photos. Il suffit peut-être tout simplement de faire quelques kilomètres pour trouver des endroits dignes d’intérêt.

  4. Bon article comme d’habitude!
    J’aurais quand même besoin d’un petit conseil je possède un Nikon D3100 avec 18-55, 35/50/85mm f/1,8,
    Cela fait un peu plus de 6 mois que j’ai ce boitier et je sais que je ne l’ai pas pousser dans ses dernières limites mais j’ai beaucoup appris grâce a lui (et a toi aussi), aujourd’hui je trouve le boitier un peu petit (j’ai de grande main), une rafale assez limite parfois et peut être aussi un manque de réglage disponible, j’envisage donc un changement de boitier et le D7000 ma fait de l’oeil, pensez-vous qu’il est judicieux de changer de boitier maintenant?
    Parfois mon D3100 me frustre!

  5. Pour progresser, il faut surtout être curieux en plus de pratiquer! Heureusement que les amis qui se débrouillent déjà bien & Google sont là 😉
    Après bon, le matériel est nécessaire, mais joue finalement peu le talent d’un bon photographe

  6. Pour ma part il y aurait : apprendre a utiliser les logiciels de post traitement.
    D’une part je galère parce que je suis daltonien, d’autre part il y a tellement de curseurs que je comprends pas a quoi certains servent…

    1. Quel logiciel de PT utilise-tu?
      Il ne faut pas oublier qu’il y’a pléthore de manuel/livre traitant le sujet est adapté au logiciel utilisé!
      Pour ma part je travail sur CS6 et j’ai toujours a côté de moi la bible de Martin Evening « Photoshop CS6 pour les photographes »

  7. Ce qui aide à progresser c’est la pratique et les rencontres. Le matos, les déplacements et le reste ne sont que poudre aux yeux pour trouver une excuse pour ne pas pratiquer ….

  8. a mon avis beaucoup des ces paramètres sont liés, pratiqué plus, meilleur matériel, je ne dirai pas meilleur matériel, mais du matériel approprié et donc matériel disponible, prenez un EOS 7 ou 5 et un objectif 50mm 1.4, et vous allez découvrir que d’un seul coup vos photos sont meilleures, pour la simple raison que vous avez un matériel dispo immédiatement, discret dans l’apparence et que vous n’effrayez personne en arrivant qq part.
    le super télé de 500mm avec le doubleur qui va bien, ok ,mais pour un voyage fotos animalières en Afrique
    Pour les parisiens faites un test butte Montmartre, vous arrivez avec du matériel discret, vous rester 1/4 d’heure sans bouger dans un coin, et ensuite commencez à tirer des photos en rafale, et vous aurez un taux de bonnes photos intéressant.
    j’ai aussi essayé les cours (format classique avec un prof, groupe de 5 à 6 personnes), très difficile de trouver ce qui correspond à son besoin particuliers.
    Une bonne formule, pour moi, faire des virées fotos d’une 1/2 journée avec des amateurs de différents niveaux (mais 5 maxi) et échanger les infos techniques.
    Par exemple rentrez dans un musée ou vous pouvez faire de la fotos (sans flash) et vous aurez tout le loisir de faire du portrait , (Musée Bourdelle Paris 15) et n’hésitez pas à y retourner si ce n’est pas bien réussi (ce musée fait partie des musées de la ville de Paris, c’est gratos)

  9. Pour moi la meilleure des école c’est la pratique.
    Mais fairedes photos que personne ne regarde c’est vite frustrant, donc pratiquer au sein d’un club ou d’un site sur le net afin d’avoir des admirateurs est une condition quasi indispensable d’une part pour ne pas se décourager lorsque les résultats escomptés ne sont pas là et d’autre part pour pouvoir bénéficier des conseils de ceux qui savent mieux faire.

    Les cours photos, c’est nécessaire de comprendre comment marche ses outils, mais il n’y a pas de recette toutes faites.
    Il ne faut pas en attendre trop, c’est surtout en pratiquant que l’on finit par maitriser les multiples paramètres .

    Il y a un élément de progrès qui m’est cher et qui n’a pas été évoqué dans le sondage, ce sont les livres photos,
    biographies, livres technique de grands photographes, vision des Oeuvres reconnues, etc ..
    La culture photographique, ça aide aussi à stimuler la création.

    1. thomas, peut etre que je me trompe, mais lisant ton blog depuis quelque temps, je penses que tu dis ça parce que d’abord tu es très a l’aise avec internet, pour y trouver les infos que tu recherches, ensuite tu es curieux, persévérant, motive et que tu as du temps pour pratiquer.
      Pour d’autre personnes qui n’ont pas ton caractère, je pense que des cours photos peuvent être tout indique pour recevoir facilement toutes les infos dont ils ont besoin…
      Moi qui suis un peu comme toi, mais aussi pas mal faignant, j’aime bien aussi suivre de cours pour la possibilité qu’ils donnent d’être en contact régulier avec d’autre personnes au même profil, ça motive.

      1. Tu ne te trompe pas vraiment 😉

        C’est vrai qu’en ce moment j’ai un peu de temps pour pratiquer, mais ça ne durera pas ! ^^

        Oui je suis à l’aise avec internet mais honnêtement je pense que n’importe qui trouverai son bonheur, le site de Laurent se suffirai presque à lui seul pour aider avec les techniques (comprendre les bases… je suis pas sur qu’un cours photo soit utile pour ça).

        Je considère qu’il y a suffisamment d’infos sur internet, avec des vidéos ou des ebooks gratuits pour se passer de cours.

        Après, suivant les besoins de chacun, pourquoi pas (cours photo studio, photo de rue…). Mais ce n’est pas la priorité 🙂

  10. Bonjour,
    Bon article, il n’y a pas de doute. En ce qui concerne le paragraphe cours photo, je pense vraiment que les cours de base (ouverture, vitesse, …) ne sont pas utile, vraiment. Tout est expliqué en détails sr de nombreux blog, et sur de nombreuses vidéos Youtube. Je préfère mettre mon argent ailleur, après il y a des formations plus complètes comme celle que propose Laurent, mais j’ose croire que la majorité des personnes recherches plus sur la technique photo (composition, lumière, …). Et là, peu de chose expliqué clairement sont gratuite, quel dommage ! Et honnêtement, je comprend les photographe qui veulent récupérer de l’argent avec des formations, car celà prend du temps certes, mais en majorité, c’est vraiment des tarifs abusifs, non j’ai pas peur ! 😛 La formation de Laurent a de bons retours, mais pour ma part reste un coût non négligable quand même 😉

  11. Bonjour,
    et merci pour l’article, pour moi l’idéal c’est bien sûr les cours de photo, (sans oublier les exercices) cela permet de revenir en arrière pour affiner les points difficiles. j’ai vraiment beaucoup appris par la formation « devenez un photographe accompli » ainsi qu’en déposant sur le site flickr, en regardant les diverses appréciations, elles sont toujours constructives et c’est très bien, cela permet de se remettre en cause.
    Se donnez du temps c’est aussi un exercice de style mais il faut s’y coller en emportant avec soi son appareil même dans les endroits où l’on pense qu’il n’y a pas grand chose à shooter, il y a toujours à regarder, et ensuite cela devient une habitude.
    Bonnes photos à tous.

    Comment faut-il faire pour avoir une alerte sur le blog « apprendre la photo » car j’aurais bien aimée répondre au questionnaire

  12. Encore un très bon article 😀

    Toute à fait d’accord sur tous les points évoqués (notamment sur la course au matériel) ^^

    J’avoue éviter les forum photo pour les raisons négatives que tu évoques mais c’est peut-être un tort car la progression passe par la critique.

  13. Salut Laurent, toujours aussi content de te lire.
    Les réseaux sociaux, je ne pratique pas et c’est bien dommage car j’aurais sans aucun doute participé au sondage même si je n’aurais fait que confirmer les tendances.
    Pour mon cas, c’est bien la formation photo (ta première session) qui m’a permis -obligé- de mieux organiser mon temps libre et de gérer mes priorités un peu comme je le fais au travail. Suivre une formation sérieusement, c’est aussi réaliser les exercices, faire des recherches complémentaires, revoir les cours précédents, enfin vous savez tous ce que je veux dire et tout cela prend du temps.
    Je me suis également rendu compte qu’il était possible de combiner la photo à une multitude d’activités (bricolage, pêche, training,…), il suffit de penser un peu plus photo et d’avoir dans la poche un appareil capable de capturer des images (ce n’est pas ce qui manque !). Notre entourage s’habitue également à nous voir « shooter » tout azimut. Finalement l’habitude à penser photo s’installe.
    Pour le reste tout est dit dans ton article.

Voir plus de commentaires