La macro pour moins de 100€ : bonnette macro (filtre), bague allonge (tube), …

Capter l’infiniment petit, de la fleur de votre jardin à la libellule de la mare trouvée dans la réserve naturelle du coin, ça vous tente. Seulement voilà, après quelques recherches vous réalisez rapidement que ça nécessite un petit” budget.

Alors comment faire si vous avez déjà vendu un rein ou passé de la drogue depuis la Bulgarie pour acheter votre reflex, et que vous mangez des coquillettes depuis maintenant 3 mois ?

Heureusement, il n’y a pas que l’objectif macro qui puisse faire votre bonheur (même si soyons honnête, c’est la solution idéale), et il existe des solutions alternatives bien moins chères qui vous permettront de faire vos premiers pas dans le monde des lilliputiens, en attendant de trouver un nouveau revendeur en Bulgarie.

(amis bulgares qui me lisez, je n’ai rien contre vous, je suis sûr que vos douaniers sont super cools :D)

 

Je vais donc faire le point sur vos possibilités, les avantages et inconvénients de chacune, et ce que vous pouvez en espérer concrètement, ce qui n’est pas souvent très clair avant d’investir (parce que même si c’est moins cher qu’un rein, ça va quand même vous coûter un peu plus qu’une baguette hein).

Les bonnettes macro

macro filtre bonnettes photo stylo close-up

Playing with the close-up macro filters by Daniele Zanni

Les bonnettes macro sont des lentilles qui se vissent sur la lentille frontale de votre objectif, à la façon d’un filtre. Vous trouverez d’ailleurs souvent l’appellation “filtre close-up”, d’une traduction approximative de l’anglais.

Qu’en espérer ?

La force des bonnettes est exprimée en dioptries (si vous avez déjà entendu votre opticien prononcer ce mot, c’est normal, ne paniquez pas).

C’est en fait la mesure de leur pouvoir de grandissement. Les valeurs courantes que vous pouvez trouver s’étalent le plus souvent de +2 à +8 dioptries.

Vous pouvez cumuler les bonnettes, et leur puissance va s’ajouter. Ainsi, si vous ajoutez une bonnette +8 et une bonnette +4, vous obtenez l’équivalent d’une bonnette +12 (bravo, vous avez bien suivi les cours de CP ! 😀).

Notez qu’il faut toujours placer la bonnette la plus forte en premier, etc. Évitez d’en ajouter trop, ou vous allez sérieusement diminuer la qualité de l’image.

Alors concrètement, de combien ça grossit tout ça ? Et bien ça dépend de la distance focale de votre objectif et de son grandissement initial. Pour rappel, pour faire de la vraie macro on cherche à atteindre le rapport de grandissement de 1:1 (soit 1X). Les optiques non-macro ont souvent des rapports de 0.15X environ.

 

Il faut savoir que les bonnettes vont d’autant plus fonctionner qu’elles seront montées sur un objectif à longue focale. Par exemple, pour augmenter le grandissement de 0,5X sur un objectif de 50mm, il faut une bonnette de +10 dioptries, tandis que sur un objectif 200mm, il faut seulement +2,5 dioptries pour obtenir le même résultat !

 

Dans la partie sur les tubes allonges, je vous donnerai un tableau comparatif pour savoir ce que vous espérer obtenir comme grandissement selon la puissance des bonnettes, la longueur focale de votre objectif, et son grandissement initial (que vous pouvez trouver dans la notice de l’objectif que vous avez bêtement jetée à la poubelle, ou encore sur le site du constructeur).

Les avantages et inconvénients

Avantages :

  • Offrent un bon rapport de grandissement sur des téléobjectifs.
  • Ne demandent pas de démonter l’objectif à chaque changement, mais se placent simplement comme un filtre.
  • Ne provoquent pas de perte de lumière.

Inconvénients :

  • Peuvent provoquer du vignettage et une perte de qualité optique (surtout les bonnettes entrée de gamme). Cela dit, les bonnettes à 2 lentilles en provoquent très peu.
  • Empêchent la mise au point sur les objets distants (vous devrez donc l’enlever pour repasser à des photos normales).
  • Sont souvent plus chères que les tubes allonges.

Comment choisir sa bonnette macro ?

Ceci dit, si vous êtes intéressé par la bonnette macro et souhaitez en acheter une ou plusieurs, vous allez probablement vous retrouver comme une poule devant un couteau, vu le choix disponible.

 

La bonnette est un élément supplémentaire qui se place entre l’objectif et l’image, donc il ne faut pas lésiner sur la qualité si vous ne voulez pas avoir l’impression d’avoir pris une photo avec un cul de bouteille. Je ne dis pas de dépenser des fortunes ou de ne vous préoccuper que du piqué plutôt que de faire de bonnes images en macro (ce n’est pas mon genre), mais il faut bien un minimum.

 

Olympus 45mm f/1.8 objectif photo
Le diamètre est indiqué sur l’objectif, ici Ø37mm sur la photo (d’ailleurs prise avec une bonnette 😉 )[Cliquez pour agrandir !]
Vous en aurez pour votre argent, donc si vous trouvez un lot de 4 bonnettes chinoises pour 30€, passez votre chemin. Comptez sur les bonnes marques (qui proposent aussi de bons filtres) : Hoya, B+W, Marumi… et aussi Canon, qui propose 2 bonnettes mais très chères (plus de 100€). Pensez évidemment à la choisir du diamètre de la lentille frontale de votre objectif, comme un filtre.

 

Pensez à prendre une (ou des) bonnette qui vous permettra d’obtenir un bon grandissement (proche de 1X), que vous pouvez connaitre via le tableau plus bas. D’expérience, 0,5X est décevant. Vous pouvez prendre une grosse bonnette bien puissante, ou plusieurs qui vous permettront de cumuler (et peut-être plus de flexibilité).

Les bagues allonge (ou tubes allonges)

Une bague allonge (ou tube allonge) est tout simplement un tube creux qui se place entre l’optique et le boîtier. En allongeant la distance, il permet à l’optique de faire la mise au point de plus près, et donc d’augmenter le grandissement.

Si on utilise pas simplement un tube de sopalin, c’est évidemment qu’il permet de conserver des automatismes super utiles, genre l’autofocus ou la mesure de la lumière 😀

Qu’en espérer ?

La “force” des tubes allonges dépend de la distance qu’ils mettent entre l’objectif et l’appareil, c’est pourquoi ils se différencient tout simplement par leur taille en mm. Tout comme les bonnettes macro, vous pouvez cumuler les tubes allonges, dont la longueur s’ajoute.

Pour le coup, c’est très simple de calculer leur gain, ça requiert une division toute simple. Ne partez pas en courant. Surtout toi au fond là !

Gain en grandissement = longueur du tube / longueur focale

Donc par exemple, si vous placez un tube de 25mm sur un objectif de 50mm, vous obtiendrez un gain de 25/50 = 0,5X. Donc si votre grandissement initial était de 0.15X comme sur pas mal d’objectifs, vous allez avoir un grandissement final de 0,15 + 0,5 = 0,65X.

Vous voyez, c’est très simple ! 🙂

Si vous êtes un peu matheux, vous l’avez peut-être deviné, et sinon je vais vous le dire : ceci veut dire qu’à longueur égale, les tubes allonges sont plus efficaces avec des courtes focales qu’avec des longues focales.

Longueur focaleGrandissement initialAvec bonnetteAvec tube
+2+4+812mm25mm50mm
35mm0.24X0.33X0.41X0.59X0.58X0.95X1.67X
50mm0.15X0.25X0.45X0.61X0.39X0.65X1.15X
85mm0.13X0.32X0.51X0.9X0.27X0.42X0.72X
100mm1X1.4X1.8X2.6X1.12X1.25X1.5X
200mm0.16X0.56X0.96X2.02X0.22X0.29X0.41X

(Optiques utilisées en exemple : Canon 35mm f/2 IS USM, Canon 50mm f/1.8 II, Canon 85mm f/1.8 USM, Canon 100mm f/2.8 macro, Canon 200mm f/2.8 II USM)

Les avantages et inconvénients

Avantages :

  • Très peu chers.
  • Ne provoquent pas de diminution de la qualité optique, quelle que soit la marque (puisqu’il n’y a pas de lentille).
  • Permettent une bonne flexibilité dans le grandissement apporté.

Inconvénients :

  • Sont peu efficaces avec les téléobjectifs.
  • Empêchent la mise au point sur les objets distants (vous devrez donc l’enlever pour repasser à des photos normales).
  • Demandent de démonter l’objectif à chaque fois (avec plus de risque de poussières sur le capteur).

Comment choisir son tube allonge ?

Comme il n’y a pas de lentille, vous pouvez choisir des tubes d’entrée de gamme sans qu’il y ait de souci de qualité optique. Votre choix va surtout se faire sur la solidité des bagues (il faut quand même que ça maintienne l’objectif !). Les bagues Canon sont par exemple très chères, et à ce prix-là, achetez d’abord un vrai objectif macro 😉

Vous pouvez trouver des kits de 3 tubes pour moins de 100€ facilement, donc allez-y, vérifier juste que les automatismes soient préservés si vous le voulez.

Les solutions alternatives

Là ce sont les solutions alternatives des solutions alternatives : ce n’est vraiment pas cher, mais ça a un certain côté bricolage quand même. Au prix des bonnettes ou des tubes, c’est vraiment si vous mangez des coquillettes 😉

Inverser un objectif

L’idée est tout simplement de placer la partie qui fait normalement face au capteur à l’extérieur, et inversement. Ça se fait facilement avec une bague d’inversion. Il faut faire attention car l’intérieur est exposé, et aussi savoir que vous allez perdre les automatismes (mesure de la lumière, autofocus, contrôle du diaphragme).

Ce dispositif sera d’autant plus efficace que la focale sera courte.

Coupler deux objectifs

Le principe est simple : vous montez un objectif de longue focale sur le boîtier, et sur sa lentille frontale, vous placez non pas un filtre, mais un objectif de plus courte focale inversé, grâce à une bague de couplage.

Il suffit de diviser la plus longue focale par la plus courte pour obtenir le rapport de grandissement. Donc par exemple un 100mm avec un 50mm retourné donnera un rapport de 2:1 ! Il est donc très facile d’obtenir de très forts rapports de grandissement ! Par contre, vous aurez sans doute besoin d’un trépied vu le rapport de grandissement (pour avoir une mise au point stable vu la profondeur de champ très faible à cette échelle), et vous aurez un certain vignettage, pour ne pas dire un vignettage certain !

Conclusion

Les solutions alternatives à un objectif macro sont donc assez nombreuses, et peuvent vous satisfaire pour vous essayer à la discipline à moindres frais, ou pour un usage occasionnel. Ou si Igor ne vous a pas encore appelé pour la prochaine livraison 😀

Et vous, avez-vous essayé la macro avec ces méthodes ?
 

Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (51 votes, moyenne : 4,55 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

102 commentaires
  1. Bonjour et merci pour l’article.
    J’ai testé une bonnette (8 dioptries) couplé à un 50mm 1.8 pour des packshots de bijoux (bague et boucle d’oreille). J’ai rencontré un énorme problème, la zone de netteté est beaucoup trop restreinte.
    Rencontre t-on le même soucis avec les bagues allonges?

  2. Super article, pour mémoire, ayant pratiqué la macro photo dans les années 70 et avec un zenith! j’avais trouvé une formule simplifiée pour calculer le nombre de diaphragme d’aténuation de lumière c’est le grandissement plus un en diaphragme. J’ai testé en grandissement 20 c’est à dire 1.8mmx1.2mm plein cadre: mon flash NG20 était à 2cm du sujet.

  3. Bonjour,
    il y à moins cher, se resservir de son ancien matériel argentique sur CANON EOS APS-C on peut monter avec une bague vendue sur internet (choisir celle qui conserve la MAP grâce au contacts sur la bague d’adaptation)tous les objectifs du 20 mm au 500 mm en passant par le 55 mm MACRO, ainsi que les bagues allonges, le soufflet… Les objectifs ne se montent pas sur CANON EOS full frame les commandes de diaphragme cognent sur le miroir par contre on peut monter les bagues allonges ce qui permet de monter le soufflet et d’obtenir un tirage important.
    Je vous en souhaite bonne réception et j’espère que ces quelques informations feront des adeptes (ce genre de matériel doit se trouver pour pas chère)

  4. bonsoir
    le mieux ,pour les tubes allonges , de les prendre pour mon 50 mm f 1.8 ou mon 18-135 mm ?

    merci de vos lumieres
    philippe

  5. Merci pour cet article très éclairant….

    Je suis tentée par la macro depuis un moment, mais investir dans un objectif n’est pas à ma portée, je regarde du coup les bonnettes de chez Canon…

    Cependant, j’aurai aimé savoir si cela est intéressant et aura un rendu sympa sachant que j’ai un boitier entrée de gamme le 1200 D et un objectif 18-135 de chez canon…

    Merci par avance.

  6. agréable a vous lire et humour
    mais svp pourriez vous m’aider?
    j’aimerais me lancer dans la macro
    j’ai
    un D70s de nikon
    un soufflet PB-5
    un tele obj AF-SDX zoom nikkor ED18-70 f/3.5-4.6 GIF
    un objectif fixe minolta MD 50mm 1:1.7
    un objectif fixe Retina-Rothelar de rotenstock f4/135
    un ensemble de 3tubes minoltat extension tube SET II
    un pied pour 4 kg de marque velbon VS-3
    comment voyez vous les montages possible?
    je suis contient que je suis un peux démodé , mais mon budget est limité
    merci pour votre aide
    cordialement francis kruch

  7. Bonjour,

    J’avais l’intention d’acheter des bagues allonge, cet article renforce ce choix.

    L’inversion de l’objectif comporte trop d’inconvénients en terme de perte d’automatismes, (de plus j’ai quelques apréhensions sur le fait d’exposer la lentille arrière et les contacts de l’objectif à la poussière qui ne manquera pas de se retrouver dans le boitier).

    Les bonnettes ne se fixerons que sur un seul objectif. (J’ai la chance de posséder un beau panel de 24 à 300 mm, mais avec des diamètres de filtres différents)

    Comme je possède un boitier full frame qui permet de grosses sensibilités sans trop de bruit, je ne suis pas très inquiet sur la perte de lumière.

    J’ai un peu plus d’inquiétudes sur la résistance du montage et la liaison des automatismes.

    Je suppose que d’autres ont fait ce choix et je suis intéressé par votre retour d’expérience. Marque modèle etc.

    Merci à vous.
    Dominique

  8. https://apprendre-la-photo.fr/macro-pas-chere-budget-bonnette-tube-allonge/

    J’ai pu faire une superbe photo de ma grenouille grâce a tes conseilles! Merci beaucoup! 🙂
    Le vendeur pensait que je faisait n’importe quoi mais je t’ai fait confiance sur ce point et je regrette rien.

    Bonnette Macro +3
    Objectif a 145mm.

    Je n’ai pas bien compris comment je peut calculer le grossissement pour cette photo.

    https://flic.kr/p/Mu5wdE

    Encore merci, a une prochaine!

    1. Bonjour Morgan,
      Si je ne me trompe pas, le grossissement initial est de (0.12x) pour ton objectif, donc avec une bonnette +3 et à une longeur focale de 145mm, d’après le tableau dans l’article que tu cites, tu dois être à peu près à 0.7 de grossissement. 😉

  9. Bonjour,
    Comme toujours, un très bon article.
    je me suis décidé à faire un essai en achetant un jeu de bagues à monture canon pour mon canon 1200D
    Mais je rencotre un souci : quelque soit le ou les bagues installées sur l’appareil, aucune mise au moins faisable.
    L’autofocus réagit mais que du flou..
    Qu’en pensez- vous ..?

    1. Je possède du matériel haut de gamme et j’ai cessé de mettre mes bagues allonge sur mon 105micro Nikkor. La raison est simple : beaucoup trop de poussières. En micro, on ferme à plus de 30. Alors faut toujours faire la chasse aux poussières.

  10. Sans chercher à réaliser de la macro à proprement dit, je possède un objectif Nikon 70-200mm f2.8 qui a une distance minimal d’un peu moins de 2m.
    Je souhaite faire des portraits en 200mm et donc je voudrais bénéficier d’une distance de mise au point moins importante. J’ai du mal à comprendre de combien les bagues d’adaptation vont me réduire cette distance?
    Puis-je conserver mon autofocus?
    Enfin, avec un poids de 1300g, les bagues ne risquent-elles pas de se déformer?
    Si vous avez un modèle ou site a me conseiller, je suis preneur 🙂
    Merci

    1. Bonjour Romain!
      Attention n’oublie pas que tu vas perdre en luminosité avec une bague allonge. Effectivement, le 70-200mm est déjà très lourd… attention à manipuler l’ensemble boîtier+objectif en maintenant l’objectif par dessous, car clairement le centre de gravité se déporte sur lui.
      Pour le reste, j’avoue que je ne sais pas, mais Google est ton ami 😉
      à bientôt!

  11. Bonjour,
    on me propose une lentille d’agrandissement x10 et une lentille grand angle et macro,
    je veux m’initier à la macro qui me plait enormement
    faut il mieux avoir l’objectif ou la loupe ?
    sans parler de prix pour le moment
    merci

  12. bonsoir Laurent
    donc longtemps après l’écriture de cet article je suis arrivée là parce que ce soir je me suis amusée à retourner mon indispensable petit 50 pour lui trouver une utilisation supplémentaire, une découverte vraiment sympa et amusante! aperçu de la macro par un petit bout de lorgnette!!!
    (en tapant: reflex 50mm inversé, on arrive ici!)
    merci à toi (je suis ta formation et donc posterai peut être quelques photos sur le site du groupe)
    m@ (rtine)

Voir plus de commentaires