[Vidéo] Comment traiter une photo avec un ciel voilé ?

En plein jour, on peut souvent faire face à un ciel voilé et une lumière peu esthétique. Outre passer en noir et blanc, on peut aussi faire de la jolie couleur, mais il faut en passer par la case post-traitement pour rattraper ce manque de contraste. Voici comment traiter une photo avec un ciel voilé :



 

Voici également les liens dont je parle dans la vidéo, à lire pour rappel ou en préalable, si vous ne savez pas ce qu’est le RAW ou que vous n’êtes pas convaincu de son utilité :

 

 

Vous avez aimé cette vidéo tuto ?

Téléchargez-la pour la regarder chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00/5)

Loading...

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

82 commentaires

  • Bonsoir Laurent
    Merci pour la vidéo.

    7 mai 2014
  • Excellente vidéo je me demandais toujours comment font les autres sur le post-traitement mais apparemment je fais comme vous :D.
    Je tiens à appuyer ton avis sur le post-traitement, son lui on aura pas vraiment une belle photo qui fixe les regards.
    je te remercie encore pour la vidéo.

    7 mai 2014
  • C’est le jour et la nuit! Merci, c’est très instructif, il faut decidement que je consacre du temps à lightroom, ça n’a pas l’air si compliqué (ça ressemble un peu à photoshop). J’imagine qu’il y a évidemment moyen d’aller très loin lorsqu’on pousse le logiciel un peu plus loin, mais pour un débutant comme moi, on peut vite s’amuser un peu et obtenir de chouettes résultats.

    Je suis un peu tristounet d’apprendre qu’il y a tant de pollution dans le grand canyon, j’imagine qu’elle est due au tourisme? J’aurais cru qu’au contraire, c’etait un endroit isolé et vierge de pollution. Naïf que je suis.

    7 mai 2014
    • Bonjour Gaetan, merci pour ton commentaire 🙂

      Apparemment, la pollution est ramenée par les vents depuis les métropoles, notamment de Phoenix et de Los Angeles (oui, même si c’est très loin !). Il y a des industries aussi. Ca dépend des jours et des saisons aussi, mais il n’en reste pas moins que l’air est relativement chargé de particules, malheureusement. Mais ça reste nettement plus respirable que les grandes villes hein 😉
      Si tu veux de la qualité de l’air, je te recommande le Yosemite !

      • Merci et félicitations pour votre blog qui est une mine d’infos et de conseils inépuisable.
        Je réagis suite à votre vidéo sur Lightroom ; que pensez vous des logiciels comme HDR DARKROOM ou HDRTIST ?

        15 mai 2014
        • Je ne connais pas ces logiciels là en particulier.
          Je te conseille plutôt Photomatix, ou alors en plugin de Lightroom HDR Efex Pro (collection Nik Software rachetée par Google). Je préfère personnellement l’exposure blending au HDR, avec un plugin comme LR/Enfuse par exemple, le rendu est plus naturel.

          • Merci pour tes conseils

            15 mai 2014
    • Selon les spécialistes des parcs et forêts aux US, il y a beaucoup de poussières par période de sécheresse l’été dont ils disent que s’en est la cause.
      En ayant été dans ces sites, il y a effectivement ces voiles bleutés.

      1 avril 2015
  • Merci pour toutes ces explications et c’est certain que la photo après est nettement meilleure.
    Bonne soirée et amitié.
    Josiane

  • Bonne vidéo et explication!
    Lightroom reste quand même un énorme logiciel (dans le bon sens) et facile à comprendre!

    7 mai 2014
  • Mon cher Laurent!
    D’abord un immense merci pour ce boulot fabuleux mis en ligne pour nous. Explications d’une clarté remarquable, J’ai appris des tas de choses, même si je savais les bases,il y a des détails dans les videos qui sont tellement riches que j’ignorais complètement( maîtrise de l’histogramme,entre autres !) . Entièrement d’accord avec tout ce qui a été dit( le mauvais goût+ la necessité du posttraitement).
    Je pense que la , attention!! vous allez vous heurter à des préjugés et des croyances populaires qui vont être difficiles à déloger !! Certains pensent que l’on « truande  » avec le posttraitement,alors qu’ils oublient tout simplement que S’ils ne font rien,ils laissent décider l’appareil pour eux( le jPEG)qui finalement ne fera qu’une abominable moyenne dans tous les cas !! à les écouter les premiers photographes (peintres, Canalletto au 16° siècle, qui se servaient des chambres noires , premiers appareils photo!!,pour faire leurs peintures, truandaient déjà)
    Après pour ce qui est du canyon,certes la photo est améliorée , mais l’orange et le vert présent dans l’après, sont assez loin de la réalité et me plongent dans un univers assez « pharmaceutique «  » mais là aussi, c’est discutable et on peut poser la question: Dans quelle mesure la photo doit- elle coller à la réalité !! mais vraiment pout moi, c’est le seul bémol!!! si peut que cela en soit un!!!
    Pour ce qui est de mon site, allez y molo dans les critiques, je l’ai fait avec tout mon coeur, et j’espère ne pas avoir fait trop de fautes de goût dont on a parlé.
    En tout cas merci encore pour tout le boulot, certains pédagoges de chez nous, pourraient en prendre de la graine au niveau de la clarté des explications.C’est vraiment remarquable !!

    7 mai 2014
    • Bonjour et merci pour ton commentaire ! 🙂

      Mon avis est que la photo est par définition un « truandage », et n’a pas vocation à représenter la réalité. Je veux dire, nos yeux ne voient pas en format 3/2 ou 4/3, pas en noir et blanc, et puis c’est un peu centré sur l’espèce humaine que de dire que notre vision = la réalité 😉
      Quoiqu’il en soit, je n’ai pas peur de me heurter à cette croyance populaire, ça fait des années que je martèle qu’il faut utiliser le post-traitement.

      En l’occurrence il est relativement léger d’ailleurs, c’est quelques curseurs, et les retouches locales ne sont même pas indispensables, c’est parce que je chipote.

      Pour ce qui est des couleurs finales, ça dépend des goûts aussi 🙂 (et puis je suis sur mon portable, calibré mais qui n’a pas un espace de couleurs génial, donc je remodifierai sans doute ça une fois rentré chez moi).

      • Bien de ton avis Laurent 😉
        p’titJo

        8 mai 2014
      • « La photo est du truandage ».
        Oui en numérique et en argentique avec développement sur papier. Mais si j’ai bien suivi vos explications, la diapo, elle, ne l’est pas puisque le résultat résulte d’un simple bain chimique. On a ce qu’on a pris, très exactement.
        C’est ce qui m’avait fait basculer du papier à la diapo il y a 14 ans. J’ai une vraie nostalgie de cette époque (ah, les incomparables pellicules Velvia 50 ISO…!)

        13 décembre 2014
  • Bonsoir Laurent,

    Encore une fois y pas photo ! c’est vraiment spectaculaire cette différence,avant après !
    Une bonne leçon avec Lightroom un grand merci à toi, ce fut très instructif, j’ai adoré ce cours.

    7 mai 2014
  • En effet, le résultat est bluffant, on voit que tu maitrises ce logiciel….
    Merci pour cette vidéo….

    7 mai 2014
  • C’est incroyable ce qu’on arrive à faire avec ce logiciel.
    Ca n’est plus la même photo.
    Bravo

    7 mai 2014
  • Bonsoir Laurent ,

    Merci , plus que beaucoup Laurent , pour cette vidéo car , il y a quelques jours , j’ai fait ce type de photos avec un ciel lavasse et ce genre de lumière pas très agréable , un peu voilée .

    Avec LR5 , je suis arrivé à les améliorer nettement mais il me manquait ce  » plus  » sur le ciel , à y remettre un peu plus de  » peps  » .
    Je ne savais pas utiliser les filtres et là , j’ai énormément appris .

    Très rapidement je vais m’y remettre et essayer d’appliquer ce que tu nous a montré .

    Merci vraiment Laurent pour tout ce que tu nous transmets !!!!!!!.

    Antoine

    7 mai 2014
  • bonsoir.
    c’est la première fois que je te félicite et surtout te remercie pour ton partage d’experience et d’apprentissage. c’est vraiment très très sympa;
    et je viens clairement d’apprendre quelques trucs et astuces sous lighroom lors de cette séance.
    je vais du coup me replonger dans les autres leçons prodiguées sur ton blog.
    (nb. le grand canyon doit bien rompre la monotonie du plat pays .. 😉 )

    7 mai 2014
  • remarquable si pour moi le contraste est un poil trop
    poussé encore une exelente demonstration encore merci

    7 mai 2014
  • Ceux qui disent que le post-traitement d’une photo relève de la triche se plantent royalement. C’est un peu comme s’ils shootaient en argentique sans jamais développer leurs pellicules. Nos chers capteurs numériques, même en pleins formats, sortent des images qui demandent un minimum de post-traitement, ne serait-ce que pour améliorer la netteté, ou encore le contraste et la luminosité (tiens, on le faisait déjà ça, en argentique…). Aujourd’hui, nos chimies et agrandisseurs ont été remplacés par des logiciels et des ordinateurs, mais le truc est le même. Et je ne parle même pas des pellicules n&b soit disant « traditionnelles ». Comme si l’homme voyait en n&b, si c’est pas de la triche ça !! Depuis toujours les photos sont post-traitées. Voilà la vérité. Et merci donc pour ce tuto qui servira aux débutants ou même aux anciens qui rament un peu devant les logiciels de PT.
    Aux réfractaires du pt et aux nostalgiques de l’argentique, je dis qu’à cette époque, on aurait tué pour avoir ne serait-ce qu’un compact numérique.

    8 mai 2014
    • Bien dit Steve !
      p’titJo

      8 mai 2014
    • Je partage 100% ton avis Steve.

      A bientôt, Didier
      http://www.facebook.com/didierhannotphotography

    • Ridicule de dire que le post-traitement revient à faire développer ses argentiques… En argentique le seul post-traitement pour le commun des mortelles étaient la balance des blancs faite automatiquement par les machines tout autre post-traitement n’était que l’apanage des pros ou des amateurs plus qu’averties. Ceci ne veut pas dire qu’avec le numérique on ne doit pas en profiter mais il faut à mon sens que le résultat corresponde toujours à ce qu’on a réellement vue, sinon ce n’est plus de la photo mais de l’art numérique. Je n’ai rien contre mais ce n’est plus juste de la photo c’est autre chose.

      1 septembre 2014
  • Nikel cette petite vidéo merci !!
    Perso j’aime bien aussi jouer avec le débit et la densité en plus du contour progressif du pinceau pour avoir un rendu moins brut et plus homogène.
    Concernant le pseudo débat éternel sur le post traitement, comme on dit chez moi « Point trop n’en faut » c’est comme pour tout 😉

    8 mai 2014
  • Merci Laurent, très instructif cette vidéo, c’est tellement plus parlant quand on le voit…. Mille merci pour tous ces bons conseils. Bonne continuation.

    8 mai 2014
  • Bonjour et merci pour ta vidéo très instructive (et édifiante !).
    J’utilise, en tant que novice, Photoshop Elements 9.
    Est-ce qu’on y trouve les mêmes fonctionnalités que Lightroom ?
    Je pense par exemple au pinceau de sélection que tu utilises.
    Merci

    8 mai 2014
    • Bonjour Thierry,
      Le moteur de développement est le même, et tu peux aussi utiliser des fonctionnalités de retouche locale. C’est juste un peu moins intuitif je pense, et puis j’aime bien que tout soit intégré dans Lightroom, y compris le catalogage. Si tu veux te faire une idée, tu peux tester Lightroom gratuitement pendant 2 semaines 🙂

  • Bonjour Laurent,

    En premier lieu un grand merci pour ce blog, il est g

    8 mai 2014
  • Bonjour,
    une photo sans post-traitement c’est comme une femme sans maquillage; elle est très belle au départ le post-traitement (le maquillage)ne la met qu’en valeur. la photo de départ n’est pas modifiée!

    la retouche par contre, c’est la « chirurgie esthétique » de la photo.on gomme, on supprime, on rajoute……

    8 mai 2014
    • Ça doit être pour ça que je n’aime pas les femmes maquillées et les préfères naturelles… LOL

      1 septembre 2014
  • Bonjour Laurent

    En premier lieu un grand merci pour ce blog, il est génial. Je pense aussi que le post traitement est nécessaire. En effet en argentique si on effectuait soi-même le développement de ses pellicules c’est bien ce que l’on faisait. Par contre j’ai besoin d’un renseignement qui j espère pourra être utile à d autres blogueurs. Je viens d acquérir photoshop éléments, peux tu me dire s’il est aussi pratique que LR. Et où est ce que je pourrai trouver une prise en main pour photoshop éléments ? Encore merci pour cette démonstration de retouche, je pense que je vais mis mettre très vite et encore merci pour ce blog qui contient plein de passion avec ce goût de la transmission.

    8 mai 2014
  • Tout d’abord merci Laurent pour ton excellent blog et tes conseils précieux.
    Le post traitement de la photo du grand canyon est « époustouflante »…..
    C’est décidé…! Je vais m’y mettre en utilisant le logiciel fourni avec mon canon. Ce sera un bon début, je pense.
    Encore merci pour la qualité de ton blog et des articles que tu publies
    Didier

    8 mai 2014
  • Comme toujours, Laurent, tes explications sont vraiment très (je ne trouve même plus l’adjectif qui correspond tellement c’est incroyable) instructives et compréhensives.

    Merci

    cordialement

    8 mai 2014
  • Bonjour,

    Je ne suis pas tout à fait débutant, mais j’ai beaucoup appris avec ce post traitement.

    Merci beaucoup, et BRAVO.

    Alain Niquin

    8 mai 2014
  • Merci! Très instructif!

    8 mai 2014
  • Merci pour le tutoriel c’est vraiment intéressant mais je me demande avec quel logiciel de post production vous utilisez pour traiter les photos.

  • Bonjour Laurent ,

    Je ne l’aurais peut être pas développer comme toi, mais ce qui est instructif c’est que tu expliques tes choix et donc les réglages que cela t’amène à faire 🙂

    Bonne continuation

  • Un grand merci Laurent pour ce travail fabuleux !! Grâce à toi je vais très certainement progresser, car je suis une passionnée mais je manque de pratique et de savoir !
    Merci encore pour cette vidéo très instructive.
    Je travaille sur Mac et je n’ai pas le logiciel lightroom mais aperture que je ne maîtrise pas du tout, il me manque une formation afin d’en connaître toutes les richesses, mais je n’entend parler que de « lightroom » quelqu’un peut-il me conseiller sur la version à acheter ? Merci encore à toi Laurent …

    8 mai 2014
    • Bonjour !
      Aperture est un logiciel tout à fait valable aussi, mais c’est vrai qu’il y a moins de tutos 🙂 Tu peux acheter la dernière version de Lightroom si ton mac est récent.

  • Bonjour,
    Un tuto qui doit être très intéressant pour les débutants. Utilisant lightroom depuis maintenant un bon moment, je n’ai pas appris grands chose mais plutôt confirmé ce que j’ai appris « sur le tas ». J’aurais aimé trouvé un tuto comme ça à mes débuts… C’est du bon boulot.

    En ce qui concerne la « retouche », pour moi ce n’est pas tricher, bien au contraire. Je compare souvent cela à l’ « ancien » développement argentique (que je n’ai malheureusement jamais connu) qui consistait à exposer plus ou moins différentes parties de la photo pour obtenir le résultat escompté. Néanmoins je trouve le terme « retouche » quelque peu connoté (négativement) et j’emploie plus volontiers les termes de « développement » ou de « post production ». Certainement une question de goût, mais pour moi cela met plus en valeur le travail de photographe.

  • Merci Laurent, c’est un vrai travail de patience, malheureusement, je n’ai pas lightroom mais photoshop ps3 et j’ai l’impression que certaines fonctions n’existent pas ou alors se nomment différemment, donc s’il te prenait l’envie un jour de faire une démo avec photoshop je pense que cela ferait plaisir à nombre de tes lecteurs
    Merci pour tes conseils et tes vidéos toutes toujours intéressantes

    8 mai 2014
  • Merci pour ta vidéo. J’ai appris plein de choses ! l’avant /apres est assez impressionnant. J’ai hate que tu en fasses d’autres !

    8 mai 2014
  • Très bonne vidéo. Je commence tout juste à faire du post traitement avec Darktable. C’est un logiciel certes différent de Lightroom mais ce qui compte avant tout c’est la démarche proposée dans ta vidéo. Elle me semble à première vue tout à fait transposable à d’autres logiciels de post traitement.

    9 mai 2014
    • Oui, tout à fait ! Lightroom est un très bon outil, mais les principes du développement s’appliquent à n’importe logiciel. Ajouter du contraste à une photo qui n’en a pas est bénéfique quelque soit l’outil 😉

  • Bonjour Laurent

    encore une vidéo qui ne peut qu’inciter les indécis à passer au post traitement. Le résultat est quand même spectaculaire.
    Merci pour ce partage.
    Petite question : dans la phase « amélioration du ciel » tu as choisi de passer par un filtre gradué et ensuite de le bleuir. As tu essayé dans le panneau TSL l’onglet Luminance et en tirant du haut vers le bas de rajouter du bleu (si il y en avait déjà dans ta photo bien sûr). Certes cette manière de faire fait plus effet polarisant mais dans la plupart des cas le résultat est assez satisfaisant.

    9 mai 2014
    • Oui, j’avais essayé, mais le ciel n’avait pas du tout de bleu à l’origine, donc ça ne fonctionnait pas 😉 Sinon c’est effectivement plus simple, sauf s’il y a du bleu ailleurs dans l’image.

  • Super vidéo, avec pleins de bons conseils! Merci beaucoup.
    J’ai toutefois une question, j’utilise DxO et j’ai du mal a voir quel est l’équivalent de ce qui est appelé « Clarté », aurais-tu une idée? Même d’un point de vue purement technique, qu’est ce que fais cet outil, c’est une accentuation des détails ou quelque chose comme ça?

    9 mai 2014
    • La clarté, c’est du contraste local. L’outil augmente le contraste mais à un niveau local : c’est-à-dire que si un pixel gris foncé et gros clair sont voisins, il va rendre le foncé un peu plus foncé, et le clair un peu plus clair (pour simplifier à l’extrême). Le contraste-tout-court, lui, prend en compte tous les pixels de l’image.

      Ca renfroce donc l’impression de netteté et de texture, mais ce n’est pas la même chose que l’outil Netteté.

      • Ok merci pour ta réponse. Je pense que l’équivalent dans DxO est donc le « micro-contraste ».

        11 mai 2014
        • Pas sûr.
          Dans RawTherapee (le seul que je connais bien), il y a le contraste local, le microcontraste, le contraste par niveau de détail, la compression tonale…
          Et ils n’ont pas tous le même effet. C’est sans doute pareil là. Je suis surpris d’ailleurs qu’il n’y ait pas plus de levier dans LR. Même si la retouche locale est un outil vraiment bluffant!

          13 mai 2014
          • Dans l’aide de DxO il est indiqué que le micro-contraste c’est le contraste local, je ne sais pas te dire quelle est la différence des entre les deux dans RawTherapee malheureusement.
            A mon avis le contraste par niveau de détail c’est l’équivalent de l’outil netteté.

            13 mai 2014
          • Le contraste par niveau de détails, ça permet de renforcer ou pas selon la taille des « morceaux ». Exemple, cela permet de garder du contraste et dans de la netteté sur un portrait, mais sans renforcer les défauts de la peau (wavelet denoising dans Gimp ou toshop).

            14 mai 2014
  • Bonjour Laurent, un grand MERCI pour ton blog riche de conseils avisés et pour cette vidéo. Je vais m’empresser d’en appliquer les conseils sur mes dernières photos avant d’avoir tout oublié !

    10 mai 2014
  • Bonjour,
    Belle démonstration et maitrise de l’outil.
    En étant moins perfectionniste et avec un logiciel gratuit comme Fastone Image Viewer, il est possible d’améliorer grandement des photos même en jpg « brumeuses » ou mal exposées simplement en jouant sur « Ajuster les niveaux » en RVB et couleur par couleur, le résultat s’approche de ce que je vois sur la vidéo. Par contre toute l’image est traitée, mais dans bien des cas cela s’avère suffisant.

    10 mai 2014
  • Excellent article. très intéressant, merci !

  • super intéressant-et très claire merci pour tout et a bientôt

    11 mai 2014
  • Salut Laurent

    Ta vidéo est très bien expliquée, mais je me permet quand même de te faire une remarque car je la pense importante :
    Je trouve dommage que tu conseilles en premier lieu de régler les contrastes, qui justement vont trop dérégler la colorimétrie et se faire un peu à l’aveugle, alors qu’un simple réglage de niveaux (réglage blanc /noir sous LR) aurait suffit : ca aurait été bien plus neutre pour tes retouches suivantes et hyper visuel en gardant le touche « alt enfoncée » pendant les réglages : il aurait suffit de faire en sorte que le blanc soit vraiment blanc et le noir vraiment noir pour rattraper 90% de la photo (et ca se fait en 10 secondes, et on contrôle bien plus ce qu’il se passe dans la photo).

    Sinon pour le reste ton tutorial est super didactique 🙂

    12 mai 2014
  • Bonjour Laurent,

    Merci pour la vidéo qui une fois de plus va être d’une aide précieuse.

    Cependant,j’ai constaté qu’à chaque fois que je fais un post-traitement, que ce soit avec raw therapee ou light room, que j’ai une grosse différence entre le rendu sur mon écran et l’impression (imprimante personnelle ou développement chez un photographe).

    As-tu des conseils pour ce genre de problème ? (je m’excuse si le sujet a déjà été abordé)

    cordialement

    Frederic

    12 mai 2014
    • Bonjour Frédéric,

      Oui, c’est un problème courant, du à un souci dans la gestion des couleurs. Commence par calibrer ton écran, puis ton imprimante si tu décides d’imprimer toi-même.
      Si tu prends un prestataire en ligne, prends-en un bon, du genre Artdeqo (anciennement Darqroom), excellents, ou encore WhiteWall.

  • Merci pour la vidéo ! Et oui une photo brute de capteur ça n’existe pas, il faut que certains arrêtent avec ça 🙂

  • Merci pour cette vidéo! Clea va être très utile, j’ai (évidemment) le même souci avec mes photos du Grand Canyon!

    A+
    Karine

    15 mai 2014
  • j’adore ton blog ! Merci beaucoup pour ces bonnes infos ;))

  • Cette méthode fonctionne-t-elle avec d’autre logiciel ?

    3 juin 2014
    • Oui, cela marche bien avec Paint.

      NB : c’est de l’humour !

      Bien sûr, mais cela dépend de quel logiciel tu parles. Certains ne sont pas aussi complets que LR, mais vont mieux traiter le bruit (ex DXo), d’autres sont gratuits, mais ne permettront pas la retouche locale (RawTherapee).
      Et il y a d’autres alternatives gratuites : Darktable et autres
      Et des payantes bien sûr…

      3 juin 2014
  • comment

    6 juin 2014
  • Vraiment génial, ta démonstration pas à pas. C’est clair et bien sur la pédagogie est au rendez-vous comme d’habitude.
    Merci Laurent

    12 juin 2014
  • Superbe incroyable !! J’adore la photo, c’est une nouvelle passion que j’admire de plus en plus..Je ne suis pas encore professionnelle et c’est pour sa que j’aimerais bien qu’on m’aide : j’espère que se site et d’autre,et quelque commentaires pourrons me servir !

    10 juillet 2014
  • Bonjour, je suis de ceux qui ne raffolent pas du post-traitement., je ne suis d’ailleurs pas vraiment d’accord avec vous dans votre dernière vidéo sur le post-traitement.
    Pour moi le seul post-traitement acceptable est juste pour corriger une balance de blanc, un problème de contraste, améliorer légèrement une teinte ou des choses du genre. Je n’aime pas le post-traitement qui ne respecte pas la vision de la photo d’origine, ce n’est plus de la photo mais du traitement d’image numérique. On voit trop souvent des sois disantes photos avec des teintes et couleurs impossible à obtenir (surtout dans les couches de soleil en générale). Cela reste des superbes images mais ce n’est plus de la photo. J’aime que mes photos reflètent ce que j’ai réellement vue tout en étant persuader qu’en numérique on peut sublimer une image mais ce n’est plus de la photo. Dans cette exemple la photo de départ est évidement palote et évidement le résultat finale à plus de peps, suffit de choisir le bon exemple pour ce justifier, mais je ne suis pas fan du résultat obtenu.

    1 septembre 2014
    • Bonjour,
      un peu tard pour commenter cette réponse, mais vieux motard que jamais :p.
      A mon sens, le post-traitement est une partie intégrante de la photo. Je m’explique ^^. Quel que soit le boitier utilisé, la dynamique de son capteur et les réglages appliqués dans le menu, on a déjà une image différente de la réalité dès la prise de vue (suffit de regarder l’image en RAW sans aucun traitement pour se rendre compte de où on part). On a tous, à un moment ou un autre, admiré des photos qui sont à 100 lieues de refléter la réalité sans qu’on le sache à moins d’avoir été présents sur chaque shooting de chaque photo ;). Le fait d’augmenter le contraste, la saturation ou autre chose, même si c’est pour se rapprocher de la réalité, reste un post-traitement qui modifie la photo de base. Je suis aussi de ceux qui préfèrent post-traiter pour coller à la réalité, mais ça fait partie de la démarche photographique à mes yeux. Le noir et blanc, par exemple, est un post-traitement qui me semble assez extrême (dans le sens où la réalité n’est pas en noir et blanc), est-ce qu’on peut considérer que les photos en noir et blanc ne sont pas des « vraies » photos?

      18 février 2015
  • En partant du jpeg et non du raw, quel est le résultat de post traitement avec exactement les mêmes réglages?
    Car d’un coté tout le monde dit « il faut passer au raw » (et je me dis qu’ils doivent avoir raison), mais à chaque fois c’est démontré par la théorie (perte d’informations), un petit exemple bien visuel finirai de me convaincre 😉

    6 septembre 2014
  • Est-il possible de faire le même traitement sur RawTherapee ? Je pense notamment au moment où tu utilises un « filtre gradué » et le « pinceau ». Je ne trouve pas les équivalents sur RawTherapee. Mais existent-ils sur ce logiciel ?

    21 décembre 2014
  • Super! J’ai effectivement ce problèmes sur plusieurs photos du Grand Canyon avec cet éternel bleuté.
    Grâce a cette formation, je peux récupérer et sauvé près de 300 photos que je trouvais trop moches pour les exposés de ces sites extraordinaires.
    Même en noir et blanc ça n’a pas réussis.

    Merci 300 fois. 🙂

    N.B. Dommage que cette video ne sois pas en 1080p pour en apprécier les détails.

    1 avril 2015
  • Bonjour Laurent,
    Merci pour la formatoon et les tutos Youtuve. Est-ce qu’on pourrait avoir le lien sur la photo originale (raw) pour refaire l’exercice? Merci 🙂

    19 mars 2016
    • Bonjour Jean-Christophe,
      Je transmets ta demande à Laurent 😉

      • Bonsoir Antonine,
        si tu pouvais aussi lui transmettre qu’Alex n’a plus de nouvelles depuis qu’il a envoyé le mail pour le concours youtube sur sa dernière vidéo ^^. Pourtant j’avais échangé le prix contre une bière belge à Lille lol.

        24 mars 2016
  • Merci pour tous vos articles concernant le post traitement. J’ai commencé à traiter mes photos il y a environ 2 ans après être tombé sur un article de votre site (probablement celui là ou celui sur l’exposition à droite). J’ai d’abord commencé sur mes JPG puis, voyant les résultats impressionnants, je suis passé au RAW.

    Toutes mes nouvelles photos passent maintenant sous Lightroom (celles que je note 4 ou 5 étoiles), et j’ai ressorti des photos qui avaient quelques années que j’avais mis de coté.

    Au delà la démarche artistique que vous mettez beaucoup en avant (cad perfectionner une photo qui était déjà de base travaillée en amont), j’aimerai ajouter que même pour un amateur qui cherche à faire de la photo reportage de ses vacances, sans forcement avoir une photo magnifique, le post traitement est indispensable. J’ai sauvé de nombreuses photos que je n’aurai pas tiré en 10×15 à cause d’un contre jour ou de trop fort contrastes.

    Je suis toujours impressionné par les résultats du post traitement, même après plusieurs années d’utilisation.
    Vous pouvez d’ailleurs voir ci dessous un exemple, à fond de zoom sur un cratère avec pas mal de fumé de soufre:
    http://image.noelshack.com/fichiers/2016/29/1468866180-2016-07-18-11-43-26-greenshot.jpg

    18 juillet 2016
    • PS: bien sûr un travail en amont reste indispensable (positionnement, composition, modes PASM, …) et en tout cas facilite le post traitement.
      Ce que je voulais dire (car en me relisant ça semble confus), c’est qu’il n’est pas obligatoire de sortir un gros reflex, le trépied, et de passer dix minutes sur le sujet pour que la photo nécessite un post traitement.
      Car au début, je pensais que le post traitement n’étais pas pour moi, simple amateur avec mon petit capteur 1/1.7 et prenant des photos de vacances comme un chinois.

      18 juillet 2016
  • Bonjour,
    Super vidéo qui m’a conscientisé sur l’intérêt d’utiliser le post traitement.

    Je suis débutant, comment posséder le logiciel (pas en version d’essais mais permanente), obliger d’acheter ? si oui il existe plusieurs version alors il est mieux d’aller sur les dernière plus chères ? ou des dernières version ne sont pas utiles et je peux commencer avec les version plus anciennes. (je suis sur macbook air)

    20 septembre 2016