La distance / longueur focale d’un objectif

La distance/longueur focale (18mm, 50mm, 300mm), ce n’est pas seulement à quel point les objets vont être grossis sur votre photo. C’est aussi un paramètre qui influence grandement la façon dont les objets sont perçus les uns par rapport aux autres, et donc cela peut modifier dramatiquement le rendu de vos images. Il faut donc en tenir compte à l’achat d’un objectif et à la prise de vue. Découvrez comment en jouer !

Si vous préférez la vidéo, j’ai aussi traité le sujet en quelques minutes et avec humour ici :


Définition de la focale

La focale (encore appelée distance focale ou longueur focale, j’utiliserai ces termes indifféremment dans l’article), c’est la distance entre le centre optique de l’objectif et le foyer.

Oui, je sais, ça vous fait une belle jambe.

Pour simplifier de manière extrême, elle est exprimée en millimètres (mm), et vous la voyez sur l’objectif. Elle indique en gros (en très gros), le « niveau de zoom ».

Voyons ça un peu plus en détails 🙂

 

Les catégories de focales

Traditionnellement, quand on pense distance focale, on pense surtout « importance du zoom », à savoir à quel point notre sujet va être grossi par l’objectif. Si on est un peu plus pointu, on peut même raisonner par catégories :

  • une focale standard (50 mm ou 35 mm selon la taille du capteur) qui reproduit à peu près l’angle de vue de l’œil humain
  • une focale grand-angle (18 mm par exemple), qui diminue la taille des objets et donne un angle de vue plus grand, comme son nom l’indique
  • une focale téléobjectif (250 mm par exemple), qui agrandit la taille des objets, mais donne aussi un angle de vue plus étroit

Vous l’aurez peut-être compris, je veux vous mener sur la différence d’angle de vue. Il est évident qu’une focale plus grande « grossit » plus les sujets, mais ce n’est pas le seul effet qu’elle a.

L’angle de vue

Et oui, zoomer et dézoomer ne fait pas que grossir ou dégrossir, cela change la façon dont sont perçus les objets les uns par rapport aux autres, et notamment les distances entre eux.

Pour mieux vous montrer, j’ai fait appel à Jack comme d’habitude.

Entre les 3 photos suivantes, je n’ai pas changé la taille des objets. Je n’ai fait que changer ma distance au sujet pour que Jack occupe la même place dans le cadre, c’est-à-dire à peu près toute la hauteur. (Notez que ces différents clichés correspondent à différents choix pour que Jack occupe toute la hauteur : zoomer ou se rapprocher.)

Ainsi, vous voyez mieux la différence entre les différentes focales. Sans plus attendre, voyons ce que ça donne :

Effet de la longueur focale angle de vue photo
La distance entre les objets est restée la même. Je me suis seulement éloigné au fur et à mesure que j’augmentais la focale afin que Jack continue à occuper toute la hauteur du cadre.

Que remarque-t-on ?

  • A une focale grand-angle, il y a plus d’éléments inclus dans l’image. A 55 mm, on voit que le cactus est déjà presque hors cadre !
  • La distance entre les objets paraît différente. A 18 mm, le cactus et l’arrière-plan paraissent plus nettement lointains qu’à 55 mm.
  • A lier avec le point précédent : à une focale grand-angle, l’impression de profondeur est plus grande. Quand on regarde bien, les perspectives sont en fait exagérées : Jack paraît presque dominer de toute sa hauteur à 18 mm, par rapport au cliché pris à 55 mm !

Mais attention, ces 2 derniers points ne sont pas directement liés à la focale, mais à la distance avec le sujet : en effet, à focale plus faible il faut se rapprocher du sujet pour qu’il occupe la même place dans le cadre. J’ai développé ce point dans le cadre d’un article sur les secrets de la perspective 😉

En résumé :

  • à une focale grand angle, vous voyez une grande partie de l’arrière-plan, et les distances et perspectives sont en général exagérées (puisque vous avez tendance à vous rapprocher), ce qui tend à donner une impression de profondeur importante.
  • à l’inverse, à une focale de téléobjectif, vous ne voyez qu’une petite partie de l’arrière-plan, et les distances et perspectives sont écrasées, ce qui diminue l’impression de profondeur.

 

Evidemment, plus la focale est courte plus l’effet grand-angle est exagéré, et à l’inverse plus la focale est longue, plus l’effet téléobjectif est exagéré.

De plus, n’oubliez pas ce qu’on a vu dans le cours sur la profondeur de champ : plus la focale est importante, plus la profondeur de champ est faible.

Dans quelle situation utiliser les différentes focales ?

Traditionnellement, les focales grand angle sont appréciées pour les photos de paysage : elles augmentent la profondeur de champ (toute l’image est nette plus facilement), et elles permettent d’augmenter l’effet de profondeur et de perspective et d’inclure un maximum d’éléments dans l’image, en vous permettant de vous rapprocher.

Cela dit, il arrive que le téléobjectif soit également utilisé pour faire du détail, mais parfois même pour utiliser directement sa propriété d’écraser les distances, comme par exemple lorsqu’on veut réaliser un cliché de la lune en la représentant fortement grossie, mais tout en l’incluant dans un paysage :

Photo Lever de lune exemple longueur focale paysage
Ici, le cliché a été pris à 300mm et d’assez loin de la rive d’en face, de façon à ce que la Lune paraisse plus grosse. L’effet aurait été encore plus prenant à 600 ou 800mm ! (Licence CC BY-NC-SA Jeff Smallwood)

A l’inverse, pour du portrait, on utilise plutôt des téléobjectifs : ils permettent d’isoler le sujet du fond en incluant peu d’éléments de l’arrière-plan, en réduisant la profondeur de champ, et en vous permettant de vous éloigner de votre sujet diminuent l’effet de profondeur qui déformerait les visages.

Ce qu’il est important de comprendre, c’est que vous pouvez utiliser votre zoom autrement que pour simplement vous « rapprocher » de votre sujet. La longueur focale fait partie intégrante de la composition de l’image, puisqu’elle va notamment modifier quels éléments seront dans le cadre ou non. Il faut donc y penser quand vous prenez un cliché !

 

Que ce soit à l’achat d’un objectif ou à la prise de vue, pensez donc aux différents effets de la longueur focale sur le rendu de votre image selon ce que vous souhaitez réaliser comme type d’image ! N’hésitez pas à poster un commentaire si vous avez des questions, et pensez à vous abonner à la newsletter si ce n’est pas déjà fait 😉

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (54 votes, moyenne : 4,56 / 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

108 commentaires
  1. BONJOUR,
    Je veux acheter un appareil photos pour mon mari.
    Pas spécialiste dans l’ouvrage mais envie d’avoir un bel outil, surtout un bon zoom.
    Compact, bluetooth, USB/HDMI,
    J’hésite entre 2 modèle, mais peut-être que tu peux me conseiller autre chose ?!

    CANON POWER SHOT SX740HS SILVER
    CANON POWER SHOT G9X MARK II SILVER

    Ma première idée était : SONY HX60V

    J’aime beaucoup le design du Canon SIlver.
    Prix autour de 200-300€

    Merci d’avance !!

    1. Bonjour, malheureusement cela risque d’être bien compliqué si tu t’orientes vers des compacts (même experts). Le capteur n’étant pas grand du tout, tu n’auras jamais les bokehs (arrière-plan bien flouté) que tu peux obtenir avec un reflex. Et plein d’autres choses telles que la gestion des couleurs, des situations à fort contraste, de la qualité tout simplement. Franchement, oriente-toi directement vers un reflex entrée de gamme, tu en trouves facilement dans les 300€ justement ! J’espère t’avoir aidé, si tu veux des informations concernant le matériel etc, je t’invite à regarder mon site, j’ai un tas d’articles sur le sujet : http://www.techniquesphotoportrait.fr !

  2. Bonjour Laurent,

    je voulais revenir sur la profondeur de champ qui est modifiée par plusieurs facteurs (capteur,focale,perspective, distance au sujet)

    Je voulais simplifier la chose par :
    GRANDE focale > PETIT angle > GRANDE profondeur de champ > GRAND nombre F > PETITE ouverture car yeux plissées

    PETITE focale > GRAND angle > PETITE profondeur de champ > PETIT nombre f > GRAND ouverture car yeux grands ouverts

    mais je viens de m’apercevoir sur cette photo par exemple :
    https://gyazo.com/f8b7345dc028f286cc1fa1b730fee6c8
    que même avec une « petite focale », donc grand angle avec laquelle nous sommes avoir peu de profondeur de champ, nous pouvons en avoir finalement avec le facteur de l’ouverture, est-ce exacte ?
    Je peux donc séparer ma simplification en deux parties car une petit focale avec laquelle nous avons un grand angle n’est pas forcément lié à une petite profondeur de champ, si notre ouverture est grande (petit f) et si nous sommes proche de notre sujet ?
    Désolé j’ai besoin d’avoir beaucoup de précisions pour comprendre le pourquoi du comment 🙂
    D’avance je te remercie !
    Bonne soirée

  3. Bonsoir

    J’ai une petite quiz, apres avoir pris une photo avec une focale de 53mm, est il possible sur les logiciels de retouche photo de ramener la focale a 55 mm?

  4. Très intéressant, bien réalisé et utile pour moi qui débute.
    Petite question : J’ai un Lumix FZ200 avec un objectif f2.8 / 25-600mm. Comment savoir à quelle focale je me trouve en fonction de la position de mon zoom ?

  5. Bonjour,

    j’ai bien compris les principes de longueurs focales et « les classifications » des objectifs avec le principe de distance focale réelle, mais je n’arrive pas à comprendre où on peut classer l’objectif type « 18-135mm » de Canon par exemple. Quel chiffre prend-on comme « base » pour définir s’il s’agit plutôt d’un grand angle ou d’un téléobjectif ou d’un polyvalent ? Je suis un peu perdue.
    Je vous remercie

    1. Bonjour Aurore,

      un 18-135 est un zoom qu’on appelle transtandard, il permet d’utiliser des focales de différentes longueurs et donc de différentes catégories en l’occurrence dans le cas du Canon il couvre du grand-angle (18mm) jusqu’au téléobjectif (135mm).

  6. Bonjour,
    c’est formidable tout ce que je peux apprendre depuis ma découverte de ce blog ! Plus j’en lis, plus je prends conscience que je ne sais rien et que j’ai tant à apprendre. J’ai le sentiment d’avoir beaucoup progressé en seulement 1 mois et je me sens plus souple et plus libre dans mes photographies, dans le sens où j’exprime toujours mieux ce que le sujet suscite en moi…
    Et ça, c’est juste merveilleux ! Et c’est bien heureux qu’il y ai des gens comme vous, Laurent, pour transmettre ses savoirs avec autant de générosité.
    Félicitation pour vos performances et la qualité de l’enseignement !
    Bonne journée.

    1. Est-ce parce que je m’appelle également Nicolas (j’en doute) mais je partage totalement votre avis.
      Admettre qu’on ne sait rien ou peu de choses est une étape nécessaire pour pouvoir évoluer, progresser…
      Merci donc à l’auteur de se mettre à hauteur de ses lecteurs et de proposer ces contenus divertissants et vulgarisés sans excès. Je vais passer quelque temps sur ces pages.

  7. Bonjour, je suis nouveaux sur votre site que je trouve très intéressant surtout lorsque l’on est novice. J’ai donc besoin de vos conseils, j’aimerais réaliser des photo en intérieur en grand angle et j’aimerais obtenir le meilleur résultat possible.
    Que pourriez vous me conseiller comme objectif.
    Merci

  8. Bonjour à tous,
    Hier soir vendredi 5 juin 2015, nous avons eu un très gros orage à Lausanne et j’ai voulu faire des photos avec le trépied, impossible que mon appareil Nikon 5200 veuille bien se déclencher, comment est-ce que je devais faire pour avoir des photos d’éclairs, je préscie qu’il faisait déjà nuit.
    A bientôt

    1. Bonjour Giroud,
      photographier un orage nécessite des réglages particuliers. Pour que l’appareil puisse enregistrer les éclairs, il faut utiliser un temps de pose long (plusieurs secondes), idéalement dans le mode Bulb (B) qui permet de garder l’obturateur ouvert en gardant le déclencheur appuyé puis de le fermer une fois l’éclair apparu, le mieux étant de le faire sur trépied avec une télécommande. Si ton D5200 n’a pas voulu se déclencher, c’est probablement parce qu’il était en mise au point automatique, un éclair étant furtif l’appareil n’a pas été capable de faire la mise au point suffisamment vite, il faut donc se mettre en mise au point manuelle sur l’infini.

  9. j’ai besoin d’être conseillé sur le choix de l’ouverture en nombre f d’un objectif photographique Nikon 85 mm que je dois monter sur un dispositif d’holographie numérique. il sera monter sur un banc optique (laser HeNe + filtre spatial + objectif Nikon 85mm)ces deux derniers st utilisés épurer le faisceau laser et rendre la tache uniforme pour faire des hologramme de petit objet sur une caméra ccd monochrome
    merci de me répondre par e-mail

  10. j’ai besoin d’être conseillé sur le choix de l’ouverture en nombre f d’un objectif photographique Nikon 85 mm que je dois monter sur un dispositif d’holographie numérique. il sera monter sur un banc optique (laser HeNe + filtre spatial + objectif Nikon 85mm)ces deux derniers st utilisés pour épurer le faisceau laser et rendre la tache uniforme pour faire des hologramme de petit objet sur une caméra ccd monochrome
    merci de me répondre par e-mail

Voir plus de commentaires