Quand on aime la photo de paysage, on travaille souvent avec l’objectif grand-angle, voire à l’ultra grand-angle. On a tous vu ces images avec une profondeur presque irréelle et une perspective très forte. Voyons ensemble quelques astuces pour obtenir quelque chose de similaire et bien travailler au grand-angle.

Epinglez cet article sur Pinterest pour le consulter dans le futur !

Tout d’abord, quand je parle d’un objectif grand-angle, je parle d’une focale de 24mm ou inférieur en équivalent 24×36, soit en dessous de 16mm sur capteur APS-C, et en-dessous de 12mm sur un capteur micro 4/3. Au 18mm de votre 18-55 on s’en approche déjà cela dit. Comme ce type de focale fixe est surtout utilisé pour le paysage, je prendrai souvent des exemples de ce type, mais ces conseils s’appliquent aussi aux autres types de photos.

Utilisez un ULTRA grand-angle

photo paysage ultra grand angle
Photo prise à 11mm sur APS-C (environ 17mm en équivalent 24×36).

En effet, le 18mm du kit est déjà grand-angle, et vous pourrez déjà obtenir de jolies perspectives avec, mais vous n’aurez jamais un effet aussi saisissant qu’avec une focale inférieure. Si vous êtes vraiment passionné par la photo de paysage, vous pouvez peut-être investir dans un ultra grand-angle, comme par exemple le Sigma 10-20mm f/4-5.6, le Tokina 11-16mm f/2.8, le Tamron 10-24 f/3.5-4.5, ou encore le Canon 10-18mm f/4.5-5,6 si vous êtes sur reflex.

Mais évidemment, l’optique ne fait pas tout, et travailler à l’ultra grand-angle ne vous donnera pas automatiquement des images avec la majesté qu’on peut voir sur ces clichés dont vous rêvez. Ça se saurait 😉 Il peut être un peu difficile de profiter au maximum des objectifs grand-angle, voyons donc ensemble quelques astuces pour relever ce défi.

Rapprochez-vous

photo paysage grand angle
Ici à 9mm sur micro 4/3 (18mm en 24×36), je suis très proche des rochers au premier plan, ce qui leur donne une grande place dans l’image et renforce la perspective.

Comme vous le savez peut-être si vous avez lu les secrets de la perspective, celle-ci n’est pas influencée directement par la focale. Elle est en fait influencée par la distance avec votre sujet. Plus vous en serez proche, plus la perspective sera apparente. De plus, si vous êtes trop loin, votre sujet sera trop petit dans l’image. Vu la focale, il est quasiment impossible d’être “trop près” de votre sujet, donc n’hésitez pas et rapprochez-vous !

Mais vous l’aurez compris, si ça renforce la perspective, ça veut dire que ce sont les objets les plus proches qui vont prendre de l’importance. Que la montagne soit à 10km de vous ou à 9998m ne fera aucune différence 😉

Soignez vos premiers plans

Ce qui signifie donc qu’il est strictement impossible d’obtenir cet effet majestueux de l’ultra grand-angle sans avoir de 1er plan suffisamment proche. Car de toute façon, vu son angle de vue, cet objectif va capturer la majorité de l’arrière-plan certes, mais aussi une partie du 1er plan. Et il va prendre de l’importance à cause de cette perspective forcée.

photo italie grand angle
Placer ces barques au premier plan me permet de faire rentrer le spectateur dans l’image.

Donc s’il n’est pas intéressant (le 1er plan), votre image ne le sera pas non plus, c’est évident. L’idée est de composer votre image de façon à mettre en valeur à la fois la grandeur du paysage, mais aussi à vous focaliser sur un détail du 1er plan. Chercher ce 1er plan intéressant, c’est un élément très important !

Utilisez les lignes de force

photo architecture grand angle
Ici, les lignes convergentes combinées avec la focale très grand-angle (9mm sur micro 4/3, encore une fois) permettent de renforcer la perspective.

En fait, ce qu’il se passe c’est que ces lignes (routes, rivières, voies ferrées, etc.) se rapetissent plus vite dans l’image, donnant comme un effet de “fuite”. C’est ce qui permet d’avoir presque l’impression de “rentrer” dans l’image. Cet effet renforce vraiment cette impression particulière de profondeur que peut donner la photo au grand-angle.

On l’a déjà vu auparavant, les lignes sont un moyen de guider le regard dans l’image. Cet effet est particulièrement renforcé par le grand-angle. En effet, le fait que vous vous rapprochiez naturellement force la perspective, et donc l’effet de profondeur de champ donné par les lignes s’en trouve plus saisissant.

Utilisez l’hyperfocale

L’avantage de l’objectif grand-angle, c’est qu’une grande partie de l’image est facilement nette (comme on l’a déjà vu en profondeur en parlant de profondeur de champ). Pour maximiser cet effet, vous pouvez utiliser l’hyperfocale : je ne vais pas refaire le cours dessus, mais l’idée est d’avoir votre image nette du plus près de vous jusqu’à l’infini.

Pour vous donner une idée grâce à un exemple, en faisant la mise au point à 31cm de vous avec un 10mm (monté sur un capteur APS-C), et en fermant à f/16, vous aurez toute votre image nette de 27cm de l’appareil photo à l’infini.

Pour prendre un exemple moins extrême, avec un 18mm toujours fermé à f/16, il vous faudra faire la mise au point à 1m25 de façon à avoir l’image nette de 77cm à l’infini.

Utiliser ce principe vous permettra de bien mettre en valeur votre premier-plan comme on l’a dit plus haut, sans risquer d’avoir un arrière-plan flou.

Pensez au ras des pâquerettes

Non, ça ne veut pas dire mettre votre cerveau sur off 😛 Simplement, une prise de vue très près du sol peut être un effet très intéressant. Et il est encore plus saisissant lors de l’utilisation d’un objectif grand-angle. Ça peut donc être une bonne idée pour faire des clichés qui sortent un peu du lot.

photo ultra grand angle
Ici à 9mm sur micro 4/3 (18mm en 24×36), je me suis placé proche de mon sujet et proche du sol pour renforcer l’impression que la “casquette” de métal me domine.

Voilà, j’espère que ces conseils vous aideront à profiter un maximum du grand-angle pour créer ce que vous souhaitez. Et vous, est-ce que vous aimez cet effet de grand-angle ? Laissez un commentaire et donnez votre point de vue !

(Et puis si ce n’est pas déjà fait, abonnez-vous à la newsletter pour être avertis des prochains articles et recevoir mon guide gratuit 😉 )

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

 

 

Laurent Breillat
Download the post in PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (121 notes, moyenne : 4,74 sur 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

64 commentaires
  1. Merci pour cet article clair et synthétique sur l’usage du grand angle !
    Je viens de m’y mettre sur plein format (avec un objectif Tamron 17-35mm plus abordable que le canon 16-35 pour ceux que cela intéresse) et je retrouve mes différentes compréhensions et expérience dans cet article !
    Belle suite !

  2. BONJOUR,
    JE pars à New York et souhaiterai en profiter pour faire des photos grand angle.
    Les objectifs étant chers et aussi pour le coté pratique ( ne pas changer d’objectif sans arrêt pendant mes journées), j’ai pensé au compact dit expert avec grand angle. Qu’en pensez-vous ? Des appareils en particuliers à me recommander ?
    Ah oui… je suis débutante… merci de votre indulgence ! lol !
    Merci !!!

  3. J’ai profité des prix spéciaux de fin d’année pour m’acheter un 10-18mm pour APS-C qui complète ainsi ma collection… C’était plus par curiosité car je suis plutôt fan des images rapprochées et des détails pris au téléobjectif ou même en macro… Je me suis dépêchée, tout de même, de l’essayer dans les rues de Montréal. J’ai vite compris que sans un premier plan, les images sont fades. Pour ce qui est du ras des pâquerettes, je reconnais que ça donne de beaux points de vue inattendus mais je n’avais pas le goût de me traîner dans la boue (la slush… pour ceux qui la connaissent). Je retiens, en tout cas, les lignes de force à exploiter.
    Merci Laurent pour ces conseils précieux!

  4. Bonsoir
    En effet intéressant ces UGA…
    Quel meilleur UGA pour le boîtier D750…mon coeur balance pour un tokina….

    Merci d’avance pour votre réponse

    Syb D.

  5. Merci de vos conseils. Je viens de m’équiper d’un objectif grand angle, après avoir lu votre article. En sortant du magasin, j’ai visé un immeuble. C’est fantastique. Ça change tout.
    Encore une fois un gros merci.

  6. bonjour, atous je viens de m acheter le canon 10×22 avec un boitier 70D helas le temps pour les essais a paris n est pas extra mais cet objectif est un petit bijoux javoue un peu cher .mais merci pour vos infos

    1. et oui avec un 10×22 aps il faut multiplier par 1,6 cela te fait un 16mm mais tu peux vrament te faire plaisir jai un 18×250 et la difference est impressionante apres cest question budget

  7. Je viens tout juste de m’offrir le petit dernier de chez canon, 10-18 IS STM qui en plus d’avoir de très bonnes critiques sur ses qualites optique (il ferait aussi bien voire mieux que le 10-22 canon) a un prix très abordable de 300€ et une stabilisation.
    Je vais pouvoir commencer a m’amuser avec des ce week-end!

  8. J’adore les photos de paysages, pour le moment je ne possède qu’un 18-105mm, mais je ne vais pas tarder à m’acheter un ultra grand angle. Le hic ils sont super cher …

    Merci pour cet article.

  9. Super article (et articles, en général)! Merci pour le partage. Par contre je regrette de ne pas avoir un peu plus d’exemples sur les réglages utilisés, ne serait-ce que sous tes photos par exemple. 😉

  10. Bonjour,
    je me suis enfin décidé à m’équiper d’un grand angle. Mon choix définitif n’est pas encore fait mais au cours de mes recherches, je suis tombé sur des produits curieux dont je ne comprend pas tout à fait l’usage :
    http://www.priceminister.com/offer/buy/249658325/objectif-macro-et-grand-angle-0-45x-58mm-pochette-housse-noire-pour-canon-neuf-lf37.html
    par exemple à 12 € livraison comprise !
    Je me doute bien qu’il ne peut s’agir d’un GA ou UGA dont le prix peut dépasser les 500 €.
    Quel qu’un peut-il me donner des indications ou une source qui m’explique les différences, l’usage et/ou la complémentarité.
    Merci de votre aide et de vos conseils,
    Michel

  11. bonsoir !

    Une petite question par rapport au grand angle, si j’achète l’objectif 10/22 mm efs de chez canon pour un reflex apsc, aurais-je un grand angle 10/22 ou est-ce que comme pour les autres objectifs fait pour les grands formats celui-ci sera multiplié par 1.6 je crois et donc je n’aurai pas un 10/22 mais un rapport plus grand. (je sais pas si je suis bien claire désolée). Merci de votre réponse et bonne soirée

Voir plus de commentaires