[Vidéo] Longueur focale et perspective

9 octobre 2016

Vous pensez que la longueur focale, bah c’est simplement ce qui fait que ça grossit ou non une image ? C’est un peu plus compliqué que ça, et les relations avec la perspective ne sont pas si évidentes. Alors on en parle ensemble, et pas à pas 😉


Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète

Hellooooowwww, ici Laurent Breillat du blog Apprendre la Photo ! Aujourd’hui, je vais vous parler d’une notion pour une fois assez simple : la longueur focale. Si c’est du chinois pour vous, c’est peut-être parce que vous appelez ça le zoom, mais vous connaissez déjà un peu cette notion : c’est ce qui est inscrit en millimètres sur l’objectif de votre appareil.

Mais il y a quelques idées reçues et fausses informations qui circulent à ce sujet, alors ça mérite qu’on fasse le bilan, calmement, en se remémorant chaque instant. Allez, prenez un thé et un carré de chocolat, et on va voir ça ensemble, et pas à pas !

J’ai déjà évoqué la notion de longueur focale rapidement précédemment, notamment dans la vidéo sur la profondeur de champ, et quelques secondes pourraient suffire pour l’expliquer. Mais en plus d’être une notion technique à connaître, la longueur focale peut aussi énormément changer la donne dans la composition de vos photos, et donc artistiquement.

Rentrons donc directement dans le vif du sujet !

1 – Qu’est-ce que la longueur focale ?

Alors c’est quoi la longueur focale ? Eh bien, c’est ce que vous appelez couramment le ”zoom”, c’est-à-dire la capacité d’un objectif à grossir la scène qui se trouve devant lui, un peu comme la capacité d’un Big Mac à grossir votre fesse gauche 😉 Mais ça va un peu plus loin que ça.

Prenons 2 exemples extrêmes pour bien voir :
– À une focale de 20mm environ, l’appareil voit tout en assez petit, par contre vous avez un angle de vue assez large : c’est ce qu’on appelle un grand-angle.
– À une focale de 200mm environ, vous allez au contraire voir les éléments de l’image en beaucoup plus gros, mais vous avez un angle de vue beaucoup plus réduit : c’est ce qu’on appelle un téléobjectif.
C’est assez intuitif, car on a tous déjà vu ça en mettant l’œil dans un appareil.

Entre le grand-angle et le téléobjectif, il y a ce qu’on appelle une focale ”normale”, qui se situe à environ 42mm. Je vous passe les détails sur l’influence de la taille du capteur pour le moment, ce sera pour un autre jour : aujourd’hui, on admet qu’on est sur un capteur Full Frame.

2 – Les liens avec la perspective

Une croyance répandue est que si on utilise un grand-angle, on va exagérer les perspectives. En réalité, c’est faux, ou tout au moins inexact.

D’abord, la perspective, c’est quoi ? Eh bien, Laurent, c’est la relation entre les tailles des éléments situés à des distances différentes. « pfffff, je crois qu’j’ai besoin d’un bout de chocolat là ». Pour faire simple, si un élément situé très près est beaucoup plus gros qu’un élément situé plus loin, il y a une forte perspective. S’il y a peu de différence de taille entre les éléments relativement proches et lointains, il y a une faible perspective.

Et la longueur focale ne change PAS la perspective. En réalité, ce qui la change, c’est la distance par rapport au sujet. Comme tout ça c’est un peu théorique et, disons-le, relou, on va prendre des exemples en images.

Sur cette photo, j’ai mis la tasse et mini-Groot à deux positions différentes, assez loin de l’objectif. La photo est prise au téléobjectif pour qu’on les voie bien : on voit qu’il n’y a pas beaucoup de différence de taille entre les deux.
Si je dézoome et prends la photo au grand-angle, on voit moins bien évidemment, mais si je recadre l’image, on voit que la différence de taille est exactement la même !

Par contre, si je reste au grand-angle et que je me rapproche pour que mini-Groot prenne à peu près tout le cadre, on voit bien qu’il prend beaucoup plus de place dans l’image que la tasse : la perspective a augmenté.

3 – L’effet de profondeur et ses conséquences

Ce qui influence cet effet de perspective, c’est donc bien la distance par rapport au sujet : plus on est près, plus la perspective augmente.

Alors pourquoi est-ce qu’on a l’impression qu’au grand-angle, la perspective augmente ? Eh bien, tout simplement parce que comme les éléments de l’image sont petits, on a tendance à se rapprocher, et donc à… augmenter la perspective ! En plus de ça, comme un grand-angle permet de voir plus large, il inclut plus facilement les lignes convergentes, qui contribuent à donner un effet de profondeur dans l’image, comme si on pouvait ”rentrer dedans”.

Allez viens, prends ma main, rentre dans mon épisode.

Ce qu’il faut donc bien comprendre, c’est que vous allez avoir des rendus très différents selon votre choix de longueur focale et de distance au sujet :

A/ si vous choisissez de shooter proche d’un sujet au grand-angle, ce qui va être près va être exagérément grand (donc important dans l’image et dans votre composition), et vous allez également inclure votre sujet dans son environnement.
B/ Si au contraire, vous choisissez de vous éloigner de votre sujet et de zoomer, vous allez l’isoler de son environnement, et les éléments restants à l’arrière-plan vont paraître plus gros en comparaison.

Une bonne manière de voir ça est au cinéma, quand le réalisateur choisit de faire ce qu’on appelle un dolly zoom : se rapprocher en dézoomant, ou l’inverse.

Il y a donc un vrai choix à faire, et je vous conseille de tester les deux extrêmes pour trouver ce que vous préférez (ce qui sera parfois un intermédiaire).

4 – Les choix classiques en photo

L’influence de la longueur focale et de la distance au sujet sur une photo implique des choix qui sont souvent faits par défaut, mais qu’il vaut mieux faire consciemment.

Par exemple, en paysage, on a tendance à utiliser un très grand-angle pour englober une grande partie de la scène, et donner un effet de profondeur (qui ne fonctionne que si on a un premier plan assez proche bien sûr, puisque cet effet est créé par la proximité du sujet). Mais rien n’empêche d’utiliser un téléobjectif pour isoler une partie du paysage, ou grossir le soleil ou la lune dans l’image.

En portrait, on utilise souvent un petit téléobjectif pour éviter de trop se rapprocher de son sujet et de lui déformer le nez. Mais vous pouvez aussi utiliser un objectif plus grand-angle, soit pour faire un portrait qui inclue son environnement, comme là,
ou pour faire un effet comique en lui faisant un gros nez. Comme ça, comme mon nez, voilààà, comme ça. Vous avez compris ? Vous avez besoin que je me rapproche plus.

Voilà, vous savez maintenant tout sur la longueur focale et la perspective ! Je vous encourage à beaucoup expérimenter pour vous familiariser avec ces différences, c’est le seul moyen d’intégrer ces concepts.

Si vous avez appris quelque chose aujourd’hui, mettez un pouce bleu, et puis partagez le bon plan à vos amis ! Si vous découvrez la chaîne avec cette vidéo, n’oubliez pas de télécharger mon guide offert ”Faites-vous plaisir en photographiant !” si vous souhaitez aller plus loin, en cliquant sur le visuel, le cadre, la fiche si vous êtes sur mobile, ou dans le lien de la description.

Je vous dis à plus dans la prochaine vidéo, et d’ici là à bientôt, et bonnes photos !

Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂


Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin en téléchargeant mon guide "Faites-vous plaisir en photographiant", qui élimine les 5 problèmes les plus courants des débutants : Cliquez ici pour le télécharger tout de suite !

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (8 votes, moyenne : 4,75/5)

Loading...

Recherches utilisées :

https://apprendre-la-photo fr/video-longueur-focale-et-perspective/, tendance vidéo perspective photo, vidéo focale

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

6 commentaires

  • Très bon resumé! rien à dire

  • Toujours une leçon au style tres cooool et concis.

    Par contre, il y a un problème de vocabulaire, je ne partage pas ta définition de la focale.
    Non, la longueur focale n’est pas « le zoom » !
    la longueur focale est une distance fixe (quelque soit le type d’appareil), exprimée en mn entre le centre optique de l’objectif et le plan focale lorsque la mise au point est faite sur l’infini.

    Plutôt que de différentes « focales », tu aurais du parler de différents types d’objectifs (grands angles, focales standard, et tele-objectifs). Ce sont ces différents types d’objectifs que l’on utilise pour obtenir les effets que tu décrit.
    Bien sur tu me dira qu’un grand angle ou un télé-objectif correspondent à des focales différentes. Mais attention, un un objectif 35mm qui est la focale standard sur sur un appareil à capteur au format APSc sera déjà un bon télé objectif sur un appareil à capteur au format micro 4/ et donnera pas les mêmes effets.
    Cette nuance de vocabulaire a son importance à mon avis

    20 octobre 2016
    • je me permet une petite précision:
      Le zoom comprend une multitude de focales entre ses 2 extremités, contrairement aux objectifs à focale fixe.

      20 octobre 2016
    • C’est pour ça que j’ai dit « ce que vous appelez » 😉 Je sais bien qu’un zoom est un type d’objectif à focale variable. Cela dit, c’est une vidéo destinée aux débutants, donc j’évite justement ce genre de définition qui donne envie de se défenestrer 🙂

      Concernant la focale, j’ai bien dit que je parlais en équivalent Full Frame. L’épisode sur la taille du capteur sort demain justement 🙂

      29 octobre 2016
      • Merci pour ta réponse.

        C’est vrai que j’ai été assez dur dans critique, mais j’aime assez ton blog pour réagir lorsque j’y lis ce que je considère comme des erreurs, je te donne mon point de vue:
        C’est bien de vouloir simplifier les choses, mais il faut aux pédagogues un minimum de rigueur sur le vocabulaire technique.
        D’autre part, pour moi, « Débutant » n’est pas synonyme d’imbécile.
        La définition de la focales c’est disons du niveau collège.

        Enfin je persiste, l’intitulé est mal choisi car ta vidéo (malgré ses qualité), explique plus l’usage d’un grand angle ou d’un téléobjectif en passant par la focale « standard » (et non pas normale); et d’autre part la perspective ne dépend pas de la focale mais de la distance entre le sujet et le photographe.

        29 octobre 2016
        • Dis Daniel, et la définition de la condescendance c’est disons niveau collège aussi ?

          19 février 2017